LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Amour et admiration

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:11:28   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

Apprécier les qualités d'autrui n'est ni de l'admiration ni de l'amour, ok. La question c'est est-ce qu'il peut y avoir de l'amour sans admiration. On peut admirer un lever de soleil sans vénérer le soleil comme un dieu, on peut admirer une personne sans aveuglement et sans la vénérer.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:26:47   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



unamurdin a écrit :

Apprécier les qualités d'autrui n'est ni de l'admiration ni de l'amour, ok. La question c'est est-ce qu'il peut y avoir de l'amour sans admiration. On peut admirer un lever de soleil sans vénérer le soleil comme un dieu, on peut admirer une personne sans aveuglement et sans la vénérer.


Lorsqu'on aime une personne, c'est dans nos actes vis à vis d'elle.

Eprouver de l'admiration pour quelqu'un ne ce manifeste qu'envers ce que l'on voit, ou constate et qui nous plais... Mais ça ne sera pas nécessairement de l'amour, parce que celui-ci est plus profond qu'une simple apparence.

Admirer un couché de soleil, va avec la beauté qui s'en dégage... C'est cette beauté qui nous touches... ça n'est pas pour ça que l'excés doit s'en emparer.



--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
27083 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:39:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On parle de l'amour alors qu'il existe une énorme variété d'amours différentes.

Il faudrait d'abord définir de quelle sorte d'amour on parle avant de chercher si celle-ci nécessite ou pas de l'admiration.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:43:06   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

C'est pour ça que je te dis que l'admiration n'est pas l'amour mais un des ingrédients. Les actes que tu fais vis à vis d'une personne ne sont qu'une expression possible de l'amour. On aime les gens qu'on aime même si on ne fait aucun acte.

Je dis : On peut admirer un lever de soleil sans vénérer le soleil comme un dieu , on peut admirer une personne sans aveuglement et sans la vénérer .

Tu dis : Admirer un couché de soleil, va avec la beauté qui s'en dégage... C'est cette beauté qui nous touches... ça n'est pas pour ça que l'excés doit s'en emparer.

tu répètes exactement ce que je dis

--------------------
Atil
Atil
27083 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:46:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Donc "admirer = Trouver beau".

La question devient donc : "Est-il nécessaire de trouver qu'une personne est belle pour l'aimer ?"

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
27083 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:47:29   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

La réponse est : Tout dépend du type d'amour dont on veut parler.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:49:40   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Il me semble que l'amour débute par l'admiration, la fascination.
Puis cette admiration s'estompe et une autre sorte d'amour apparaît.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Atil
Atil
27083 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 09:57:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Voila donc qu'on parle de deux amours différentes.
Sans définir leur différences.
Comment s'y retrouver ?

Ca se résume par "L'admiration est nécessaire pour l'amour mais, par contre, elle n'est pas nécessaire pour l'amour."

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 10:16:06   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

Atil a écrit :

La réponse est : Tout dépend du type d'amour dont on veut parler.

tout dépend de la beauté dont on veut parler. Une personne belle ou une belle personne (au sens qualités humaines) ?

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6707 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 10:47:49   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

d'autant plus que si l'on ne sait pas de quel amour on parle, on met chacun au mot "admiration" le sens qu'on veut y voir.
Dialogue de sourds, stérile et inutilement chronophage.

Ca passe le temps.

--------------------
J'ai dit !
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 13:18:06   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

On parle de l'amour terrestre entre être humains...pas d'amour celeste ou cosmique

de plus, le sujet n'est pas : qu'est ce que l'amour?...

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6707 messages postés
   Posté le 23-02-2012 à 13:34:52   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

L'amour terrestre,selon toi, est-il physique exclusivement? Moral exclusivement? Les deux?
Si tu y mêles, bien que tu poses la question, l'admiration, alors il peut être les trois.
L'amour (tel que je le perçois) nécessite plus de complémentarité que de points communs.
On peut donc admettre l'admiration en ce cas.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
27083 messages postés
   Posté le 24-02-2012 à 09:52:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

L'admiration aussi peut être "physique ou morale".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Zylla
Zylla
895 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 12:51:59   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

TaoTheKing a écrit :

L'amour terrestre,selon toi, est-il physique exclusivement? Moral exclusivement? Les deux?
Si tu y mêles, bien que tu poses la question, l'admiration, alors il peut être les trois.
L'amour (tel que je le perçois) nécessite plus de complémentarité que de points communs.
On peut donc admettre l'admiration en ce cas.


Pourquoi vouloir une définition universelle ?...chacun aura sa propre définition de ce qu'il perçoit comme étant l'amour.
perso, je suis incapable d'aimer sans admirer...il y a un côté narcissique également, car ce que j'aime en moi j'aime le retrouver chez l'autre..l'amour terrestre est purement égoiste....l'amour-don et toutes ces balivernes ne sont réalisable qu'en dehors de l'égo....c'est à dire sur un autre plan que la planète -terre....


Edité le 25-02-2012 à 12:59:22 par Zylla




--------------------
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 13:31:10   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Moi à partir du moment où un connard m'impose une définition universelle comme s'il était le détenteur privilégié de la vérité, je ferme le dialogue et je l'insulte afin de le ramener sur Terre!

--------------------
#PizzaMan
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6707 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 13:34:14   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Zylla a écrit :



Pourquoi vouloir une définition universelle ?...chacun aura sa propre définition de ce qu'il perçoit comme étant l'amour.


Ai-je dit le contraire?

Zylla a écrit :

perso, je suis incapable d'aimer sans admirer...il y a un côté narcissique également, car ce que j'aime en moi j'aime le retrouver chez l'autre..l'amour terrestre est purement égoiste....l'amour-don et toutes ces balivernes ne sont réalisable qu'en dehors de l'égo....c'est à dire sur un autre plan que la planète -terre....


Je suis content de t'avoir aider à voir clair en toi.

--------------------
J'ai dit !
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 16:00:49   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   



Le petit homme est tout content content

--------------------
#PizzaMan
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 16:23:16   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Zylla a écrit :

perso, je suis incapable d'aimer sans admirer...il y a un côté narcissique également, car ce que j'aime en moi j'aime le retrouver chez l'autre..l'amour terrestre est purement égoiste.... l'amour-don et toutes ces balivernes ne sont réalisable qu'en dehors de l'égo....c'est à dire sur un autre plan que la planète -terre ....


Non ... ça c'est ce que l'homme veux croire. Ce qui d'ailleurs est trés arrangeant pour lui. Parce qu'en cette croyance, il s'imagine tout ce qui pourrait lui convenir.

C'est "soit disant" un enfant imparfait, donc parcequ'il n'est pas parfait, et qu'il n'y a qu'au ciel qu'il y aurait une perfection... Pourquoi tendrait-il sur terre a Être, puisque ceci ne résiderait qu'au ciel...??

Ce qui est égal en bas est égal en haut .

L'Amour du prochain ce manifeste dans le Don de Soi.

ç'a n'est pas des dires, mais des faires... ç'a n'est pas du paraitre, mais de l'Être.

Un Être qui fonctionne en Nous .... Un Nous présent dans l'Etat d'Esprit.

Et si Nous coéxiste en Soi, il y a un Equilibre. Celui par lequel, l'Être communie en, et avec le TOUT.

-----

Aimer son prochain, n'est pas dans des dires, mais dans nos présences, dans ce que nos possibilités d'Être, peuvent leurs apporter.

Aimer son prochain n'est pas dans ce que l'on veux faire croire, mais dans ce que l'on peut faire entendre.






Edité le 25-02-2012 à 16:24:55 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 17:09:29   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

Ce n'est pas contradictoire, quand on aide son prochain, c'est parce que ça nous fait du bien aussi (c'est gratifiant de se dire qu'on est bon) ou parce qu'on espère plus ou moins consciemment que les autres feront pareil pour nous et aussi parce qu'on est des animaux sociaux conçus pour ressentir de la compassion

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 17:27:01   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




unamurdin a écrit :

Ce n'est pas contradictoire, quand on aide son prochain, c'est parce que ça nous fait du bien aussi (c'est gratifiant de se dire qu'on est bon) ou parce qu'on espère plus ou moins consciemment que les autres feront pareil pour nous et aussi parce qu'on est des animaux sociaux conçus pour ressentir de la compassion



Aimer son prochain est dans ce que nos possibilités d'Être, peuvent leurs apporter.


Des possibilités qui inclueront des Outils (facultés), qui eux ne fonctionnent qu'en l'Esprit d'une nature incontionnel .



--------------------
Amicalement Milie
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 17:48:39   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

unamurdin a écrit :

Ce n'est pas contradictoire, quand on aide son prochain, c'est parce que ça nous fait du bien aussi (c'est gratifiant de se dire qu'on est bon) ou parce qu'on espère plus ou moins consciemment que les autres feront pareil pour nous et aussi parce qu'on est des animaux sociaux conçus pour ressentir de la compassion

Milie a écrit :




Aimer son prochain est dans ce que nos possibilités d'Être, peuvent leurs apporter.


Des possibilités qui inclueront des Outils (facultés), qui eux ne fonctionnent qu'en l'Esprit d'une nature incontionnel .



je ne crois pas à l'inconditionnel. Comme je te l'ai dit, ne serait ce que parce qu'aider son prochain apporte une satisfaction. Cette capacité à eprouver de la compassion ou de l"amour" est un avantage évolutif qui permet(tait) une meilleure survie de l'espèce

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 17:56:49   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




ça n'est pas une histoire de croire ou pas à l'inconditionnel...

Quelqu'un ayant cet état d'esprit ne fait pas pour avoir une quelconque satisfaction..
Il peut l'éprouver après, dans le plaisir ou la joie de l'autre. Mais lorsqu'il fait ce qu'il ressent devoir faire..C'est parce que c'est normal...Simplement.




--------------------
Amicalement Milie
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 18:29:42   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

Le fait est que s'il ressent que c'est normal et qu'il éprouve de la satisfaction, c'est parce qu'il est le résultat de millénaires d'évolution qui a sélectionné ce caractère. Ce n'est pas inconditionnel, c'est pour favoriser la pérennité de l'espèce.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 19:01:47   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





unamurdin a écrit :

Le fait est que s'il ressent que c'est normal et qu'il éprouve de la satisfaction, c'est parce qu'il est le résultat de millénaires d'évolution qui a sélectionné ce caractère. Ce n'est pas inconditionnel, c'est pour favoriser la pérennité de l'espèce.


Il peut éprouver APRES, donc pas dans ce qu'il fait, dans ce que l'autre éprouvera.


Qu'entend -tu par pérennité de l'espèce ..?...Stp




--------------------
Amicalement Milie
unamurdin
322 messages postés
   Posté le 25-02-2012 à 19:42:10   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

ça n'empêche qu'il en retirera de la satisfaction.

Ce que je veux dire c'est que l'humain est un animal social, et qu'au cours de son histoire, les individus qui éprouvaient de la compassion ont permis à leur groupe de mieux survivre que les autres (entraide pour trouver la nourriture, défense des plus faibles qui pouvaient être complémentaires par ailleurs par leur inventivité...). Ils ont donc transmis ce caractère qui a perduré jusqu'à aujourd'hui. Nous sommes programmés pour éprouver un attachement à nos semblables. C'est bien sûr variable selon les individus et le vécu/l'éducation y sont aussi pour quelque chose.

ceci dit on s'éloigne du sujet


Edité le 25-02-2012 à 19:44:03 par unamurdin




--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Amour et admirationNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum