LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Athéisme et croyances religieuses.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 15:23:38   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Recoucou voyageur,

Citation :

De l'indice 2 on pourrait penser que le disciple est le Guru est Dieu.


De l'indice 2, je ne vois pas comment tu arrives à cette conséquence ?

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
7873 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 15:40:21   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Je ne peux aimer sieg. L'amour n'est pas dans ma conception de la vie, un passage obligé.
Il y a des gens qu'on aime, et d'autres qu'on aime pas. C'est ainsi. Je ne vais pas me forcer à aimer, ce serait hypocrite.
Je ne le hais pas, car la haine est mauvaise. Mais comme le bien et le mal, la haine est le contrepoint de l'amour.
Un amour universel conduit IMMANQUABLEMENT à la haine universelle.

(voir les guerres de religions, les saint Barthélemy, les croisades, les attentats...)

Je préfère la mesure et la franchise. Je n'aime pas sieg, car sieg est ase, et ase n'est pas aimable. Il est autoritaire et dictatorial, et il est de mon devoir d'être humain de me dresser comme le firent mes aieux face à l'opprimeur.

Le tao ne nous apprend pas à aimer tout le monde. Il rend évident le fait que si je n'aime pas ase-sieg, il y a une partie de moi-même que je n'aime pas.
Et alors? Je prends cela pour de la lucidité, de l'humilité, et de l'ouverture d'esprit.

Je suis un véritable athé, même si cela semble t'indisposer mon cher Ishvara.

Pourtant, moi en tant que véritable athé, apprécie le croyant que tu es, celui qu'est martiko, et celui qu'est kamel du temps ou il venait ici.

L'athé est laïque et tolérant, tel que je l'entends.
Mais ce n'est pas réservé à l'athé! J'ai de très bonnes relations avec un curé et deux rabbins.

--------------------
J'ai dit !
Voyageur
Voyageur
184 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 17:19:33   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Sieg a écrit :

Pour les traditions mystiques, le silence mystique est comme la respiration de l'univers, insaisissable. Les mystiques disent à son sujet que ce silence possède des vibrations. Dans le zen, par exemple, Ryôkan compare ce silence à un instrument à cordes dénué de cordes.


Cela se rapproche du Souffle Vivant. Avant qu'il ne soit Verbe articulé vers la Réalisation, le Souffle est partout et flotte à la surface de l'imperfection. Lorsque le Père le met en mouvement, le Souffle ordonne à la matière, il la structure et l'organise. Il pénètre l'imperfection, l'état de dés-équilibre, et le transforme. C'est le Grand Oeuvre.

De la même manière, le Prophète Elie rencontre le Tout Puissant dans une brise légère, dans l'imperceptible. Ce qui te donne entièrement raison quand tu parles de l'insaisissable.


Edité le 01-08-2012 à 17:20:12 par Voyageur




--------------------
Voyageur
Voyageur
184 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 17:44:57   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Ishvara a écrit :

TaoTheKing, je ne suis rien qu'un maillon dans ce forum mais j'ai envie que l'on grandisse ensemble. Et te voir attaquer Sieg me fait de la peine. Pourquoi en est-il ainsi? Je ne connais pas la raison de vos querelles mais tu sais mieux que moi qu'elles sont stériles. Apprenons à nous aimer. Et nous y gagnerions tous. Moi, je t'aime comme un frère. Et je n'aime pas voir mes frères se chamailler pour si peu. Toi comme Sieg possédez une sagesse que beaucoup pourraient envier. Je veux me nourrir de cette sagesse. J'ai besoin de vous, aimants.


Moi, j'aime Siegfried.
Je l'aimerai pour deux, cela compensera un peu la haine portée à son encontre.
Aussi, cela me rapprochera de l'idéal humaniste.
La Grâce m'a édifié sur l'impermanence.
Je sais reconnaitre chez l'autre une aptitude à la Re-Naissance.

Arius Didyme cite Héraclite dans Eusèbe, Préparation
évangélique, XV, 20, 2. a écrit :


Tu ne peux pas descendre deux fois dans les
mêmes fleuves, car de nouvelles eaux coulent
toujours sur toi.



Edité le 01-08-2012 à 17:45:45 par Voyageur




--------------------
Voyageur
Voyageur
184 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 17:48:44   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Sieg a écrit :

De l'indice 2, je ne vois pas comment tu arrives à cette conséquence ?


Cela provient d'une erreur d'écriture de la part d'Antitheme dans l'énoncé de sa fable.


--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
7873 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 18:01:31   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Voyageur a écrit :



Moi, j'aime Siegfried.
Je l'aimerai pour deux, cela compensera un peu la haine portée à son encontre.
Aussi, cela me rapprochera de l'idéal humaniste.
La Grâce m'a édifié sur l'impermanence.
Je sais reconnaitre chez l'autre une aptitude à la Re-Naissance.



Mais tu n'aimes pas tao. Tu es donc bien loin de te pouvoir te poser en exemple.

La grâce... mouarf.

--------------------
J'ai dit !
Voyageur
Voyageur
184 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 18:04:23   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Qui est Tao et pourquoi est-ce que je ne l'aime pas ?

--------------------
Voyageur
Voyageur
184 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 18:30:18   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Antitheme a écrit :

L'athéisme est par définition la négation de l'éxistence d'un ou plusieurs Dieux. Les croyances religieuses supposent l'éxistence d'un Dieu. Ces deux positions semblent irréconciliables, qu'en pensez-vous?


En prose, Parménide a édifié l'intelligence sur ce problème posé par les deux voies. La voie de l'être et celle du non-être. Les deux sources à l'origine de l'ambivalence qui existe entre l'athéisme et le théisme.

Allons, je vais te dire et tu vas entendre
quelles sont les seules voies de recherche ouvertes à l’intelligence ;
l’une, que l’être est, que le non-être n’est pas,
chemin de la certitude, qui accompagne la vérité ;
l’autre, que l’être n’est pas, et que le non-être est forcément,
route où je te le dis, tu ne dois aucunement te laisser séduire.
Tu ne peux avoir connaissance de ce qui n’est pas, tu ne peux le saisir ni l’exprimer ;
car le pensé et l’être sont une même chose.

[...]Là-dessus le jugement réside en ceci :
Il est ou n’est pas ;
mais il a été décidé qu’il fallait abandonner l’une des routes,
incompréhensible et sans nom, comme sans vérité,
prendre l’autre, que l’être est véritablement.
Mais comment ce qui est pourrait-il être plus tard ?
Comment aurait-il pu devenir ?

S’il est devenu, il n’est pas, pas plus que s’il doit être un jour.
Ainsi disparaissent la genèse et la mort inexplicables.
Il n’est pas non plus divisé, car il est partout semblable ;
nulle part rien ne fait obstacle à sa continuité,
soit plus, soit moins ; tout est plein de l’être,
tout est donc continu, et ce qui est touche à ce qui est.
Mais il est immobile dans les bornes de liens inéluctables,
sans commencement, sans fin, puisque la genèse et la destruction ont été, bannies au loin.
Chassées par la certitude de la vérité.


--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
7873 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 19:10:22   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Si j'étais ase-sieg-voyageur, je te dirais d'aller poster tes textes dans la section adéquate.
Mais je suis Tao The King! Dieu, quoi.

je répondrais donc à ton post en disant que Parménide était un sodomiseur de diptère en plein vol.

--------------------
J'ai dit !
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 01-08-2012 à 21:41:00   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Très intérressant ce texte. Merci pour ce partage voyageur.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 00:45:56   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

TaoTheKing a écrit :

je répondrais donc à ton post en disant que Parménide était un sodomiseur de diptère en plein vol.


Es-tu toujours à ce point dichotomique ?
Soit c'est de la merde, soit c'est du Tao.
Je n'ai rien contre la sodomie, mais les diptères... Pouark !
J'en viens à me demander qui est le plus radical de nous deux.
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 00:59:44   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Karl Marx a écrit :

"La religion est la théorie générale de ce monde, son compendium encyclopédique, sa logique sous une forme populaire, son point d'honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, sa raison générale de consolation et de justification. C'est la réalisation fantastique de l'essence humaine, parce que l'essence humaine n'a pas de réalité véritable. La lutte contre la religion est donc par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel.."
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
7873 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 07:14:50   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Je vais te répondre trotmany

Voyageur a écrit :

[
S’il est devenu, il n’est pas, pas plus que s’il doit être un jour.[/i]


C'est pas enculer les mouches cette phrase? Franchement?

C'est de la branlette intelectuelle hautement inutile.

PS: la merde, c'est aussi le tao, puisque le tao est tout.

--------------------
J'ai dit !
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 10:15:31   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

TaoTheKing a écrit :

PS: la merde, c'est aussi le tao, puisque le tao est tout.


Mais mais mais mais maiiis ! Que me reste-t-il ? Bon tant pis. Roulons-nous dans la fange gaiement.


Je pense avoir déjà lu une phrase similaire chez d'autres philosophes présocrastiques. Elle tente de justifier le fait que si le principe originel est devenu, c'est qu'il n'est pas le principe originel, pas plus que s'il doit subvenir dans le futur. Il est nécessaire que le principe originel soit "de toute éternité", immanent.

Cela est en lien avec le "moteur premier" de St Thomas d'Aquin. Quand l'univers n'existait pas encore, quelle force l'a mis en branle pour qu'il passe du potentiel au réel ? Thomas en bon chrétien affirme par là l'existence de Dieu, en tant que moteur premier.

C'est sûr que c'est de la branlette intellectuelle. Mais elle a son utilité.

Je pense que ce qui te chiffonne le plus dans cette citation est que Parménide soustrait le chemin du non-être à la Connaissance. Il dit de l'éviter parce que c'est un trou noir métaphysique. Pourtant, quand tu y réfléchiras, tu pourras affirmer avec Parménide que la voie du non-être est une voie qui se résout rapidement par l'intellect. Il n'y a pas d'autre choix que de se placer dans le non-agir, le non-vouloir.
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 02:15:41   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

La description de St Thomas d'Aquin est-elle proche du principe anthropique (sa version forte) ?

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 10:00:44   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Petite synthèse des cinq voies :
- nécessité d'un moteur premier qui permet le passage du potentiel au concret.
- nécessité d'une cause première qui a engendré le réel.
- nécessité d'un principe duquel dépend la bonne marche de l'univers.
- Graduation du vivant qui va de la vie végétative à l'être suprême.
- Nécessité d'une intelligence supérieure dans l'élaboration et la gouvernance des lois physiques et dans l'harmonie de l'écosystème.

Le dernier point semble en accord avec le principe anthropique fort.

Mais il semble en désaccord avec les déductions du principe anthropique fort quand celles-ci affirment la nécessité d'une multitude d'expérimentations pour parvenir à l'apparition d'êtres évolués. Ces déductions placent le hasard au centre de la création. Il faut, au hasard, plusieurs essais avant de parvenir aux conditions maximales pour l'apparition de la vie. Dans les principaux monothéismes, la vie est portée par l'intelligence d'un être supérieur.


Edité le 04-08-2012 à 10:05:56 par Trotmany


Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Athéisme et croyances religieuses.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade