LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Le couple spirituel

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 12-03-2010 à 08:06:27   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Notre histoire culturelle est rempli d'anecdotes sur les héros amoureux.

Pour quelques exemples connus :
Dans l'hindouisme, Rama et Sîta, Vishnu et Lakshmi, Krishna et Rada, etc.
Dans le Judéo-Christianisme, Salomon et la Reine de Saba, Abraham et Sarah, Moïse et Myriam, etc.
Dans la littérature également, Dante et Béatrice, Tristan et Yseult, Roméo et Juliette, Hamlet et Ophélie, Renaud et Armide, etc.
Dans la politique également, Antoine et Cléopâtre, Napoléon et Joséphine, etc.

Or, lorsqu'on s'interroge sur l'amour revendiqué par les grandes spiritualités traditionnelles, bien souvent il est question de l'homme comme serviteur de Dieu et très rarement du couple comme serviteur de Dieu.
Le héros, le modèle parfait, y est toujours présenté comme un homme seul, dans le Christianisme c'est Jésus, dans l'Islam c'est Mahomet, dans le Judaïsme Moïse, etc.
Les grandes figures messianiques - dont les traditions nous présentent qu'ils sont les porteurs de la Nouvelle Alliance -, les prophètes - qui revendiquent une Nouvelle Alliance -, sont souvent retenues comme des hommes seuls.
A ce sujet, on parle d'ailleurs de religions patriarcales fondés sur la patrilinéarité.

Mais est-il possible de fonder une spiritualité basé sur le couple, dans lequel le langage messianique soit remplacé par le langage du couple spirituel, dans lequel la figure charismatique du héros soit le couple spirituel ?

--------------------
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 12-03-2010 à 08:29:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est plus difficile.
On dit qu'un homme ne peut pas servir deux maitres à la fois : Dieu et Mammon (les richesses matérielles).
De même un homme ne peut pas penser à deux choses à la fois : sa femme et la spiritualité.
Et il est bien connu que l'amour rend bête.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 08:18:30   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Pourtant, toutes les traditions fondent l'entièreté de la voie sur l'Amour : apprendre à s'aimer et à aimer.

Citation :

De même un homme ne peut pas penser à deux choses à la fois : sa femme et la spiritualité.


Je ne veut pas dire par là, penser à deux choses séparés, mais d'en faire une et même chose.
Par exemple, dans la philosophie de l'Advaita Vedanta, l'époux est vu comme le gourou de l'épouse et l'épouse est vue comme le gourou de l'époux. Alors je ne sais pas si cet exemple est pertinent, mais il y a là un aspect transcendantal dans la notion de couple.
Ou encore, dans le Rabbinisme, on enseigne la dimension spirituelle du zivoug où l'épouse et l'époux forment deux plateaux d'une même balance en équilibre, l'un apportant à l'autre ce qu'il/elle n'a pas.

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 08:26:29   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Citation :

Et il est bien connu que l'amour rend bête.


Il y a du vrai la-dedans, néanmoins cela dépend des modalités apportés dans le couple. Un couple doit se construire me semble-t-il pour réussir.

--------------------
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 10:27:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si on veut construire un couple spirituel (et non pas basé sur un amour émotif et possessif) alors ca remet le couple en question : Si j'aime spirituellement alors j'aime tout le monde de la même facon, et sans faire de distinction avec ma compagne.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 19:45:53   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Atil a écrit :

Si on veut construire un couple spirituel (et non pas basé sur un amour émotif et possessif) alors ca remet le couple en question : Si j'aime spirituellement alors j'aime tout le monde de la même facon, et sans faire de distinction avec ma compagne.




Qu'est-ce qu'un "couple" spirituel..?..

Parce que l'idée de couple, peut ramener sur ce qui serait plutôt terrestre...




--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 21:14:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

A la limite, un "couple spirituel" ca ne veut rien dire.
C'est comme si je parlais d'un couple de gouttes dans l'océan.

Ce qu'on peut trouver, par contre, c'est un couple ou l'homme et la femme progressent ensemble svers la spiritualité.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-03-2010 à 23:11:38   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

C'est exactement cela un couple spirituel et oui c'est très terre à terre.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 15-03-2010 à 09:12:29   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Donc un couple "spirituel" pourrait être perçut comme un couple homme-femme progressant en la même voie... Seulement il devrait-être chacun au même niveau , pour pouvoir y percevoir chacun la même chose.

Seulement est-ce vraiment réalisable...?.. Parce que pour cela, ça ne pourrait être qu'une voie guidée par des fondements "extérieure" et non des découvertes renouvelées .



--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-03-2010 à 10:36:01   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Ce qui fonde un couple ce n'est pas l'identité, l'égalité, la similarité des protagonistes, mais leur différence et leur capacité réciproque à toujours maintenir un lien envers l'autre. Et ce lien ne doit pas se faire au détriment de ce que chacun dans le couple à de spécifique.

Donc on ne peut pas dire qu'un couple spirituel doive se composer d'individus "se trouvant au même niveau spirituel". Mais tout au contraire, ce qui est essentiel, c'est que ces deux individus sachent faire place aux expériences de l'autre et se sentent libres de vivre des expériences propres et d'en faire part à l'autre.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 15-03-2010 à 14:46:51   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Ase a écrit :

Ce qui fonde un couple ce n'est pas l'identité, l'égalité, la similarité des protagonistes, mais leur différence et leur capacité réciproque à toujours maintenir un lien envers l'autre. Et ce lien ne doit pas se faire au détriment de ce que chacun dans le couple à de spécifique.


Il y a réciproquement don des deux coté...


Ase a écrit :

Donc on ne peut pas dire qu'un couple spirituel doive se composer d'individus "se trouvant au même niveau spirituel". Mais tout au contraire, ce qui est essentiel, c'est que ces deux individus sachent faire place aux expériences de l'autre et se sentent libres de vivre des expériences propres et d'en faire part à l'autre.


...Qu'est-ce qui les réunis..?.

Y a t-il une reconnaissance "particulière" ..?




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 09:51:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Finalement, je ne pense pas que le but du couple soit d'être spirituel ou de réussir ou de progresser car ce chemin est un chemin intérieur et indépendant du couple. Bien sur le travail sur soi donnera des bénéfices dans le couple car la personne qui fait ce travail intérieur ira vers une compréhension de l'autre.

Le but du couple c'est l'amour. Et ce n'est pas l'amour qu'on doit de même façon à tout le monde. Il ne s'agit pas d'avoir une femme ou d'avoir un mari, mais d'être le mari de cette femme, ou d'être la femme de ce mari. Et donc remplir son rôle en donnant l'amour à son partenaire sous la forme d'un amour de couple. On n'aime pas sa femme comme on aime son voisin ou son chien ou la pizza. Vivre la spiritualité est donner à chacun ce qu'il doit recevoir sous la forme appropriée, remplir son rôle de façon juste. C’est se poser la question : « que suis-je pour lui ? ou que suis-je pour elle ? Qu’est ce que cela implique ? »

Le couple est une forme de relation mis en œuvre pour expérimenter l’amour, pour aller au-delà de son individualité.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 13:10:44   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Une forme d'Androgynie en génie spirituel, en quelque sorte...




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 13:58:46   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   



Non une forme de ardhanareshwara !!!



--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 19:30:15   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Ase a écrit :



Non une forme de ardhanareshwara !!!




Un génie que l'homme choisi de déifié ....




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 19:37:19   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   



Aussi illusoire que l'androgynie dont tu causes



--------------------
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 19:37:58   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Petite dédicace pour toi ma grande :

http://www.youtube.com/watch?v=5JTy_PJr8Tg

--------------------
#PizzaMan
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6594 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 19:40:28   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Avoir pour objectif un homme ou une femme sans ce qui est considéré comme un défaut (l'égo par exemple) est illusoire.
Illusoire, mais également ingrat.
L'ego comme l'émotion sont des moteurs formidables qu'il faudrait maîtriser je te l'accorde, mais qu'on ne peut chiffonner comme un vieux kleenex et jeter aux oubliettes.

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 04-04-2010 à 21:12:56   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



TaoLeRetour a écrit :

Avoir pour objectif un homme ou une femme sans ce qui est considéré comme un défaut (l'égo par exemple) est illusoire.
Illusoire, mais également ingrat.
L'ego comme l'émotion sont des moteurs formidables qu'il faudrait maîtriser je te l'accorde, mais qu'on ne peut chiffonner comme un vieux kleenex et jeter aux oubliettes.



Ase a écrit :



Aussi illusoire que l'androgynie dont tu causes




Que sais-tu vraiment sur l'androgynie, telle qu'elle pourrait résonner en mes sens...?...

Un génie spirituel qui ne s'embarrasse pas des désirs qu'ils soient féminin , autant que Masculin, mais qui plutôt réunirais des propriétés ... Tels que :

(Partage d'extraits de mes inspirations à ces notions (sens), écrit en 2003)

Troisième étape :L'équilibre.

La conscience Androgyne se vit dans nos actes.


L'Essence féminine dans la femme s'y conçoit en "Don de Soi" des dons et recréations redonner, offerts à la vie.

"L'énergie du Don de Soi est la lumière"
Elle est l'eau dans son âme, elle est terre dans sa chair
En harmonie ; une femme est douceur et finesse. Elle vit l'amour sans condition.

Lorsque l'essence féminine s'est équilibré à l'essence masculine, en une Femme, dans ses penses et actes :

Dans ses pensées constructives, elle sait restée "douce"
En l'assurance de son feu intérieur, elle ne fait que partager sans s'attacher, les sens de ses évidences.

Les compréhensions de son coeur, se redonne en intelligence, elle sent, ressent et comprend.

----


Lorsque l'essence masculine s'est équilibré à l'essence féminine, en un homme, dans ses pensées et actes :


" Dans ses pensées de coeur, il a trouvé une clé.
Dans sa propre Lumière, il a trouvé une porte.
Sa force est l' Esprit, en lui , il est il et elle."


Il a trouvé l'équilibre en sa conscience et dans ses actes, entre son JE et le Nous.
En ayant les consciences d'un esprit "Nous" l'homme a éduqué son égo.

...........

Il y a différentes autres propriétés qui peuvent ce percevoir en l'essence féminine autant que masculine, ci-dessus, n'y est qu'un petit résumé.

Mais si il vous plais, nous pouvons aussi, en débattre plus avant




--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 05-04-2010 à 09:01:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Qui a tout lu jusqu'au bout ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6594 messages postés
   Posté le 05-04-2010 à 12:03:50   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

J'ai lu jusqu'au bout, mais regrette ce ton un peu trop fémino-tendre.

--------------------
J'ai dit !
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6594 messages postés
   Posté le 05-04-2010 à 17:44:53   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Milie, les écrits que tu fais ne t'appartiennent plus dès que tu appuies sur le mot "valider".
Ils deviennent esclaves des yeux qui les lisent et les façonnent, les tordent pour leurs faire dire ce qu'ils ont envie de lire.
Lorsque tu écris, pense à ceux qui vont te lire. Dis-toi que tes propos seront NECESSAIREMENT mal compris, et pas forcément de façon délibérée.

Vois-tu, je ne relis jamais mes messages, et donc ne m'aperçois de leur effacement que lorsque la suite logique du sujet est altérée.

Il n'en fut pas toujours ainsi. Il faut un temps ou je m'accrochais à mes mots comme un naufragé à une bouée.

C'était une erreur. Mais je suis une personne qui fait beaucoup d'erreur.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 05-04-2010 à 21:38:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Moins on se relit et plus on fait d'erreurs.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 05-04-2010 à 22:42:59   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ce n'est pas s'accrocher aux écrits, c'est surtout remarquer les façons de procéder...

Si il y a incompréhension, pourquoi rester dessus...Pourquoi empêcher une possibilité d'éclaircissement, voir développer un concept qui même si il n'a pas le cachet , peux amener des progressions dans les réflexions .




--------------------
Amicalement Milie
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 06-04-2010 à 08:23:42   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil a écrit :

Moins on se relit et plus on fait d'erreurs.


Certes..... Prendre l'habitude de mettre un ordre dans ses idées, peut être difficile... Surtout lorsqu'on ne sait s'exprimer principalement, qu'aux travers de copier-coller...

Ce qui ne devrait pas empêcher de développer....

Donc...1...Pourquoi "vouloir" déifier ce qui n'est qu'un état de conscience....?..




--------------------
Amicalement Milie
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Le couple spirituelNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum