LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Être ou ne pas Être ...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 01:31:46   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




D'être un Être humain dans une société de "paraitre", ne se vit pas en reclu, seulement en détourné.

---------

Depuis quelques jours, plusieurs fois ce sont imposées diverses données s'alliant à ce sujet (en proposition).. Être ou ne pas Être.


Un vaste sujet, parcequ'il implique deux états contraires, qui eux mêmes peuvent s'étendre en multiples variantes.

Les prémices de ce sujet ont commencés, pour moi, sur un débat que nous avons eut, il y a quelques semaines... Et pour lequel diverses informations proposées, n'entrent pas dans ce qui serait "juste" pour tout conscient, chose qui me derange.

Dans le terme "conscient", j'y inclue la connaissance d'être une forme de vivant parmis d'autres formes de vivant.
Un basique en somme...


Alors Être :

Aspirant a n''Être simplement qu'une forme de vivant coéxistant harmonieusement parmis d'autres formes de vivant, a l'infini...

ou ne pas Être :

Reporter son champ d'écoute, restreindre ses possibles, s'enfermer dans des "illusions" d'où s'y crée divers maux, d'un extrême a l'autre.


---------

A votre avis ...

Qu'est-ce qui justifierait que quelqu'un de "conscient" puisse se donner les "choix" .. D'Être ou de ne pas Être ...?





--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26566 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 09:23:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je n'ai rien compris ...

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 10:34:21   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Ca me rasssure...

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 11:11:30   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Pourquoi proner l'individualité aux détriments du collectif.

Pourquoi cette notion de choix...?... Qu'est-ce qui l'a détermine ...?..

Puisque la base est invariable ...




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 11:15:39   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Parce que l'individu n'est utile que s'il est vivant.

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 11:47:50   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




TaoTheKing a écrit :

Parce que l'individu n'est utile que s'il est vivant.


Mais pourquoi cette notion d'être vivant s'excluerait-elle d'un collectif...?




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 12:09:26   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Pourquoi poses-tu cette question?
Vivre ne veux pas dire s'exclure, mais donne le choix ou non de s'inscrire.

--------------------
J'ai dit !
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 12-04-2012 à 13:03:26   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Atil a écrit :

Je n'ai rien compris ...

alors je suis encore plus con que toi, car je n'avais pas compris qu'il y avait quelque chose à comprendre

--------------------
aime la littératures
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 09:01:03   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Citation :

Pourquoi prôner l'individualité aux détriments du collectif.


Tu peut aussi prôner les deux.
Tu n'en mourras pas.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 10:43:43   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Citation :

Pourquoi prôner l'individualité aux détriments du collectif.




TaoTheKing a écrit :

Pourquoi poses-tu cette question?
Vivre ne veux pas dire s'exclure, mais donne le choix ou non de s'inscrire.


Lorsqu'ont vit le collectif, sa propre vie y est dissoute.



Sieg a écrit :

Tu peut aussi prôner les deux.
Tu n'en mourras pas.



Ce serait une contradiction.

-----------

L'homme met en avant son individualité pour tout ce qu'il peut vivre.... Alors que l'être humain vit le collectif dans tout ceux qu'il peut rencontrer.

Ce que je me demande, c'est qu'est-ce qui fait que pour certaine personnes, cette conscience collective est présente sans l'avoir "choisi", alors que d'autres personnes se placeront dans le choix, d'être ou de ne pas être ce "collectif".... ....??





Edité le 13-04-2012 à 11:25:23 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
Zylla
Zylla
728 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 10:56:52   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

Pourquoi proner l'individualité aux détriments du collectif.

Pourquoi séparer les deux? on peut très bien garder son individualité et aussi s'impliquer dans le collectif...je ne vois pas pourquoi il faudrait choisir l'un ou l'autre....ou pourquoi l'un serait au détriment de l'autre.

Je dirais même que pour s'impliquer dans le collectif , il faut aussi et avant tout pouvoir garder son intégrité ( individualité ) pour ne pas se perdre.


Edité le 13-04-2012 à 10:58:09 par Zylla




--------------------
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 11:12:22   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Ainsi cela donne de belles chorégraphies :
Michael Jackson

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 11:42:46   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Zylla a écrit :


Je dirais même que pour s'impliquer dans le collectif , il faut aussi et avant tout pouvoir garder son intégrité ( individualité ) pour ne pas se perdre.


Dans mon idée l'intégrité n'est pas une individualité, elle est une valeur, la somme de ce que l'on EST et sait appliquer....
Une valeur plus ou moins éclairée, en fonction des implications de l'Être .





Edité le 13-04-2012 à 11:46:08 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 11:48:42   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Parce que TES valeurs sont dans l'implication.
L'implication même est jugé selon des valeurs qui sont individuelles, ou collectives culturellement parlant.

Donc l'important est bien l'individu pour l'individu, et le collectif pour l'individu ET le collectif.

Mais ce collectif, comment l'entends-tu? Qu'y inclus tu?

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 12:18:31   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




TaoTheKing a écrit :

Parce que TES valeurs sont dans l'implication.
L'implication même est jugé selon des valeurs qui sont individuelles, ou collectives culturellement parlant.


Mes valeurs sont dans l'implication... Oui.. Mais je ne l'ai pas choisi...

TaoTheKing a écrit :

Donc l'important est bien l'individu pour l'individu, et le collectif pour l'individu ET le collectif.


Pour mon raisonnement, le collectif ne fait qu'Un en l'Être humain et ses implications.

TaoTheKing a écrit :

Mais ce collectif, comment l'entends-tu? Qu'y inclus tu?


Vaste sujet, lui aussi.

Au plus simple, j'y entend des inter-relations constante, pronant les progressions harmonieuse d'un tous en l'esprit d'un Nous. J'y inclue l'ensemble du vivant sous toutes ses formes, du visible a leurs recommencements ( divers stades d'évolutions).





--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 17:27:47   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Qu'inclus-tu dans le vivant?

--------------------
J'ai dit !
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 13-04-2012 à 21:31:16   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Citation :

Parce que TES valeurs sont dans l'implication


Très juste.
Et il ne faut pas confondre implication et responsabilisation.
Être trop impliqué(e) est un excès à éviter : être trop impliqué(e) peut faire souffrir ou se poser des questions inutiles.




Citation :

Ce serait une contradiction.


Au contraire individualité et collectivité sont les faces d'une même pièce.
Trouver le bon équilibre amène la sérénité et la force intérieure.




Citation :

j'y entend des inter-relations constante, pronant les progressions harmonieuse d'un tous en l'esprit d'un Nous


Les "inter-relations constantes harmonieuses" sont de l'ordre des bonnes relations que véhicule la vie bonne et désiré(e). Chaque être humain trouve son sens dans les diverses relations qu'il construit en lui et autour de lui. C'est l'approche kantienne (Humanisme kantien), l'homme se construit via le processus d'individuation au travers de l'amour de l'autre, de sa relation à l'autre : il s'inclue dans un tout le dépassant mais le comprenant, l'intégrant.




Citation :

Dans mon idée l'intégrité n'est pas une individualité, elle est une valeur, la somme de ce que l'on EST et sait appliquer.


L'intégrité dont tu parles rejoint la question de la dignité de l'homme.




Citation :

Lorsqu'on vit le collectif, sa propre vie y est dissoute


"Dissoute" ne signifie pas disparaître. On rejoint la discussion sur la dissolution du "Je" entamé ici : http://22.alloforum.com/messie-arrivait-jours-t419444-9.html. Le "Je" ne disparaît pas, il est présent : soluble "Je" participe pleinement dans le collectif.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 11:57:11   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





TaoTheKing a écrit :

Qu'inclus-tu dans le vivant?



Le conscient intégré, animé en divers plans existentiel.


Sieg<<<Être trop impliqué(e) est un excès à éviter : être trop impliqué(e) peut faire souffrir ou se poser des questions inutiles.


Que veux dire être trop impliqué...?...Stp

Quelle question inutile... .... celle dont personne ne propose de possible réponse...?

Bis : qu'est-ce qui fait que pour certaine personnes, cette conscience collective est présente sans l'avoir "choisi", alors que d'autres personnes se placeront dans le choix, d'être ou de ne pas être ce "collectif".... ....??


Sieg<<<<<Au contraire individualité et collectivité sont les faces d'une même pièce.
Trouver le bon équilibre amène la sérénité et la force intérieure.


Ce n'est pas exactement comme ceci que je le perçoit... Trouver le bon équilibre est de réunir toute les directions sur une meme portée linéaire. C'est la concentration de divers flux réunis qui crée le champ de force permettant de maintenir les équilibres.

Sieg<<<L'intégrité dont tu parles rejoint la question de la dignité de l'homme.

Une sincérité envers soi-même et ses valeurs.

Sieg<<<<<l'homme se construit via le processus d'individuation au travers de l'amour de l'autre, de sa relation à l'autre : il s'inclue dans un tout le dépassant mais le comprenant, l'intégrant.

Ces processus sont en dehors de ce qui ce manifeste en Soi. Quelqu'un éprouvant et vivant le collectif, n'a pas ces besoins, ni ces attentes, et ne se construit donc pas dans cet état d'esprit.


Sieg<<<"Dissoute" ne signifie pas disparaître.


Non, seulement nous ne sommes plus une identité, mais une fonction.





--------------------
Amicalement Milie
Eij
Ici et maintenant.
Eij
142 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 12:54:35   Voir le profil de Eij (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eij   

Millie, je te connais mal, mais je pense que tu te goures.
La spiritualité c'est quelque chose de beaucoup plus simple...

--------------------
"L'important n'est pas ce que le Maître nous dit mais ce qu'il réussit à nous montrer".
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 14:13:58   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Eij a écrit :

Millie, je te connais mal, mais je pense que tu te goures.
La spiritualité c'est quelque chose de beaucoup plus simple...


Je n'en connais pas ta définition, mais la mienne est celle-ci :

Spiritualité

Les extérieures formulent, Il Entend
Ses profondeurs s'expriment, Il Ecoute.
En conscience, Il est AIR et EAU

Ses intérieures s'expriment, Il Est.
Les Antérieures s'animent, ils Sont
En conscience, Il est FEU et EAU

Ses actes sont équilibres, nous Sommes
Son Esprit vit des multiples possibles
En conscience , Il est FEU et AIR

les réunions créent les dynamismes
Les associations d'énergies créent des mutations
En conscience, Il est TERRE, AIR, EAU, FEU...

En approfondissant , il a expérimenté l'Inconnu
En éprouvant, il a analysé l'Impensable
En conscience, il a assimilé les teneurs
et valeurs de ...

Ses moteurs Créateurs...





--------------------
Amicalement Milie
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 15:42:24   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Être ou ne pas Être ...

Millie tu devrais essayer de ne pas être

--------------------
aime la littératures
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6465 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 17:19:12   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Il est exact que tu deviens de plus en plus nébuleuse Milie...

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 20:00:07   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



TaoTheKing a écrit :

Il est exact que tu deviens de plus en plus nébuleuse Milie...



D'Orion me plairait assez ...




--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 14-04-2012 à 20:10:27   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Citation :

Que veux dire être trop impliqué


Être trop impliqué / être trop identifié.



Citation :

...?...Stp
...?


Je te l'ai déjà dit plusieurs fois : ceci n'est pas français.




Citation :

Une sincérité envers soi-même et ses valeurs.


Et ENVERS les autres.
L'intégrité / la sincérité / la dignité est aussi en relation avec autrui.




Citation :

Ces processus sont en dehors de ce qui ce manifeste en Soi. Quelqu'un éprouvant et vivant le collectif, n'a pas ces besoins, ni ces attentes, et ne se construit donc pas dans cet état d'esprit.


C'est en raisonnant ainsi que tu finis par te couper du monde.
Or personne ne peut s'isoler du monde, il est donc vain de se couper du monde. Le Soi n'a aucune substance, il est sans humanité, ne te concerne donc pas. Le collectif, les relations sociales, la relation à l'autre contribuent à te construire, à t'instruire, à t'éduquer, à t'éveiller. Le collectif est un miroir de ce que tu es.




Citation :

Non, seulement nous ne sommes plus une identité, mais une fonction.


Non tu n'es ni identité, ni fonction. Tout cela c'est des tours de manèges.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Eij
Ici et maintenant.
Eij
142 messages postés
   Posté le 15-04-2012 à 01:22:13   Voir le profil de Eij (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eij   

Une sucession de mot sans aucun sens à mon sens.

Désolé

--------------------
"L'important n'est pas ce que le Maître nous dit mais ce qu'il réussit à nous montrer".
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Être ou ne pas Être ...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum