Sujet :

Les femmes aiment les goujats.

Antitheme
   Posté le 19-04-2014 à 17:50:53   

Qu'en pensez-vous? ( F.Hollande par exemple )
Milie
   Posté le 21-04-2014 à 09:57:21   




Antitheme a écrit :

Qu'en pensez-vous? ( F.Hollande par exemple )


Tant que règnera la superficialité, l'amour vrai y sera absent ...





Edité le 21-04-2014 à 09:58:27 par Milie


Ishvara
   Posté le 19-06-2014 à 03:13:29   

QUI
PEU
JUGER
TaoTheKing
   Posté le 11-07-2014 à 11:05:49   

Les femmes aiment le pouvoir, l'argent, et qu'on les méprisent en acte, mais surtout pas en parole.. C'est ainsi.
havona
   Posté le 09-03-2017 à 12:40:28   

Dire que les femmes aiment les goujats est stupide et complètement faux.
Dire que les hommes aiment les blondes à forte poitrine le serait tout autant.
On ne peut tout simplement pas généraliser et heureusement.

Les goûts des femmes changent tout au long de leur vie, et ceux des hommes aussi je suppose.
En tant que femme je n'ai plus du tout les même goûts, besoins et envies aujourd'hui qu'il y a vingt ans. Personnellement je n'aime pas les goujats, entends que je ne veux pas être avec un homme qui le soit, j'ai par contre des amis qui le sont et cela ne m'empêche pas d'être amie avec eux, d'échanger et débattre autour nos divergences d'opinions, et ça s'arrête là. Je ne tente pas de les changer non plus, je m'en fout complètement. Ce qui m'intéresse en revanche dans mes échanges avec eux c'est d'essayer de comprendre pourquoi il en sont arrivé à être des goujats, car personne ne l'est de naissance il me semble, on le devient ou pas en fonction des expérience que l'on vit.


..........Les femmes aiment le pouvoir, l'argent, et qu'on les méprisent en acte, mais surtout pas en parole.. C'est ainsi.............

Là encore je ne suis pas du tout du tout du tout d'accord. C'est quoi ces clichés sans déconner?
Peut-être serait-il plus judicieux de dire que les femmes que tu as connu aimaient le pouvoir, l'argent et......
Je ne connais pas ton âge mais je ne pense pas tu sois un adolescent alors comment se fait-il que tu généralises aussi lapidairement le genre féminin?
N'as-tu pas encore compris que chaque personne, personnalité est unique, et que tu l'es également.

Ça me fait penser à certains tests (Q.I entre autre) et qui questionnent, du genre: QUE PEUT-ON EN DÉDUIRE?

........"Patrick est intelligent
Tous les hommes politiques sont intelligents".........
*Patrick est un homme politique.
*Patrick n'aime pas la politique.
*Il est possible que Patrick soit politicien.
*Patrick est certainement commercial.


Voilà Antitheme ce que j'en pense, et en tant que femme, que peut-on déduire de de ton affirmation "Les femmes aiment les goujats"?
Et oui Ishvara, qui peut juger?!
Bien le bonjour à tous


Edité le 09-03-2017 à 18:16:36 par havona


Atil
   Posté le 09-03-2017 à 13:43:19   

J'ai remarqué que les femmes disent souvent ne pas aimer les goujats.

Mais j'ai remarqué aussi que les hommes qui plaisent le plus aux femmes finissent par montrer leur vrai visage au bout d'un temps : ce sont des goujats.

Même remarque au sujet des machos.

Tout ca est normal : les femmes aiment les hommes virils ... hors la virilité comporte pas mal de défauts : brutalité, goujaterie, égoïsme, ivrognerie, etc...

Conclusion : l'homme idéal n'est pas viril (et la femme idéale n'est pas féminine).
... et puis ca m'arrange






Et je ne plaisante qu'à moitié
havona
   Posté le 09-03-2017 à 18:11:00   

...........Mais j'ai remarqué aussi que les hommes qui plaisent le plus aux femmes finissent par montrer leur vrai visage au bout d'un temps : ce sont des goujats. ........


Ou pas, certains se révèlent être des "lopettes", et ça ne plaît pas plus que la goujaterie.
Toutes les combinaisons sont possibles c'est pourquoi on ne peut pas généraliser. Tous les goûts sont dans la nature on dit^^


.............Même remarque au sujet des machos.
Tout ca est normal : les femmes aiment les hommes virils ... hors la virilité comporte pas mal de défauts : brutalité, goujaterie, égoïsme, ivrognerie, etc... ......................


Un homme peut-être viril sans pour autant être macho ou une brute ou un goujat ou un égoïste et tout ça.

J'ai connu des machos (ou qui se voulaient machos) qui perdaient à mes yeux toute virilité du fait qu'ils s'épilaient (inutile de préciser quelles parties du corps), le fait de s'épiler était suffisant à mes yeux pour leur ôter toute virilité.

Tout ça pour dire que ce qu'on entend par être viril est tellement relatif qu'il est impossible de mettre tout le monde d'accord.

La goujaterie existe aussi chez la femme, si elle porte un nom alors je l'ignore, mais cela existe bel et bien, tout comme la brutalité, l'ivrognerie, l'égoïsme et autres joyeusetés.

Quand tu dis qu'au bout d'un temps l'autre fini par monter son vrai visage, là encore c'est pas aussi simple que ça en a l'air.

On s'aveugle parfois, même souvent nous-même en ne voyant chez l'autre que ce que l'on veut y voir, cela dure plus ou moins longtemps selon la patience et les capacités d'adaptation propres à chacun, mais au final ce qui change n'est pas nécessairement l'autre, sinon nôtre façon de le voir.


Edité le 09-03-2017 à 18:15:24 par havona


Atil
   Posté le 10-03-2017 à 09:43:29   

Combien de fois ai-je vu des femmes s'intéresser à un type qui, pourtant, correspondait exactement à ce qu'elles prétendaient ne pas vouloir.
Et idem pour les hommes.
Aparemment l'expérience ne suffit pas : en amour on fait toujours les mêmes erreurs.
Nous sommes programmés.
TaoTheKing
   Posté le 10-03-2017 à 21:04:00   

Atil a écrit :

Combien de fois ai-je vu des femmes s'intéresser à un type qui, pourtant, correspondait exactement à ce qu'elles prétendaient ne pas vouloir.
Et idem pour les hommes.
Aparemment l'expérience ne suffit pas : en amour on fait toujours les mêmes erreurs.
Nous sommes programmés.


Je suis 100% d'accord avec toi. Havona, j'ai 57 ans pour répondre à ta question implicite.


Il semblerait, mais je parle en général, bien sur il y a des cas particuliers et chacun est unique et nananinananère, que les hommes recherchent chez une femme une partie de leur mère (ou de la mère idéalisée) et les femmes une partie du père (de la figure du père).
Bien sur, je parle ici des hétérosexuels. N'ayant pas dans mon entourage suffisamment d'homosexuels "stabilisés", bien que bien sur il y en a qui le sont et je ne généralise pas et nanani nananère, je ne peux pas me prononcer.

Les femmes (les vraies) aiment les hommes protecteurs, chauds lapins, fidèles, solides, riches (du moins un minimum)
Et il est vrai que ces hommes sont plus ou moins mais toujours au moins un peu goujats.
havona
   Posté le 11-03-2017 à 07:00:14   

J'entends ce que tu dis là Tao, mais je te répondrais juste que le femmes (les vrais) aiment les hommes , ...tout ce que tu énumères....sauf que non, tous ne sont pas fatalement des goujats, ni ne sont fatalement tel ou tel autres choses que tu cites plus haut.
Quand au programme, c'est pareil, et quand bien même l'histoire/les histoires se répéteraient c'est pour aider, en vue de nous orienter dans le genre toi je t'aime bien du coup je vais un peu t'aider^^ Si tant est que la bienveillance aille jusqu'à ce point^^
Atil
   Posté le 11-03-2017 à 10:57:53   

Comme disait Tao, notre amour est projectif.
Mais les hommes ne recherchent pas toujours l'image de leur mère, et les femmes ne recherchent pas toujours l'image de leur père. J'ai une amie qui s'est rendu ainsi compte que c'était l'image de son grand-père qu'elle recherchait.
Et moi j'ai l'impression que je cherche la soeur que je n'ai jamais eue.
TaoTheKing
   Posté le 11-03-2017 à 19:08:30   

Tu remarqueras, Atil, que j'ai parlé d'une mère ou père "idéaux". Ce peut donc être le grand père si le père est plutôt foireux.
Pour la sœur, il faudrait voir Freud, mais je pense que tu es plus dans l'affection que dans l'amour brûlant?

Havona, Je n'ai pas compris du tout ta dernière phrase?

Pour le côté goujat, le mot est il est vrai, un peu trop fort. Les femmes (les vraies) adorent malgré leur blabla féministe, la galanterie.
Mais certaines femmes (et hommes) vont, comme le dit Atil, réitérer les mêmes erreurs en étant attirés toujours par le même archétype (dans le sens empirique du terme).
Atil
   Posté le 12-03-2017 à 13:03:34   

"j'ai parlé d'une mère ou père "idéaux". Ce peut donc être le grand père si le père est plutôt foireux."

>>>>>>C'est bien cela la situation de mon amie.




"Pour la sœur, il faudrait voir Freud, mais je pense que tu es plus dans l'affection que dans l'amour brûlant?"

>>>>>>>Je cherche un amour "fraternel".
havona
   Posté le 09-04-2017 à 22:47:19   

..............Havona, Je n'ai pas compris du tout ta dernière phrase? .............

Je t'avoue Tao qu'en me relisant moi même je ne me comprends pas du tout, je sais pas exactement ce que j'ai voulu dire mais à cette heure-ci ça n'a vraiment aucun sens. Plouf plouf, peut-être n'étais-je pas encore bien réveillée, ou peut-être suis-je complètement tordue, et j'ai même pas utilisé le super traducteur Dalahien. Franchement je me fais peur par moment.
Ce forum à une drôle d'influence sur mes facultés cognitives. Huuuuuhuuuuuuuu!!!!!!!!
Grâce à ce qui doit être un instinct de survie, je ne le fréquente plus que très peu, et à raison parce que la vache, quand je me relis wouahhhh^^
Bref. Pour le fond je maintiens tout ce que j'ai écris avant de m'égarer et sans doute te donner mal aux yeux et à la tête si tu as essayé de comprendre quelque chose à mon charabia

Atil, tu souffres peut-être du complexe d'Antigone, je sais pas si ça existe, mais c'est ce à quoi j'ai tout de suite pensé lorsque j'ai lu que tu recherchais peut-être la soeur que tu n'as pas eu.
Bon dans le même temps je me rends compte que c'est impossible, puisque cela exigerait que tu aies eu une soeur. Et puis en plus deux fois plus impossible, ou plutôt faux car comme tu es un homme il faudrait parler de complexe d'Eteocle ou de Polynice, donc si ce truc existe il ne peut s'appliquer qu'aux femmes.
Je crois que je continue de dire n'importe quoi, je vous prie de bien vouloir m'excuser, même si à priori je n'ai aucune excuse. Mes réflexions deviennent de plus en plus inquiétantes.

Eh bien sûr ce je vous souhaite à tous une bonne nuit


Edité le 09-04-2017 à 22:48:15 par havona


Atil
   Posté le 10-04-2017 à 14:11:25   

Quel nom allons-nous associer au complexe dont souffre Havona ?
TaoTheKing
   Posté le 10-04-2017 à 19:58:43   

Havona doit être très fatiguée, et se laisse emporter par son enthousiasme.
Trump
   Posté le 18-04-2017 à 03:49:32   

Bon repos Havona
nat
   Posté le 02-05-2017 à 23:09:59   

programmén conditionné, selon notre père, mère, soeur, grand mère...
j'ai pas tout compris mais j'aime tpoujours autant ce que tu racontes havona

moi je dis les hackers ca existe dans notre société, donc le déconditionnement aussi

p't'être qu'une fois déconditionnés, on découvrira ce qu'aimer est.
Zylla
   Posté le 20-07-2017 à 01:47:42   

Non. Les femmes n'aiment pas les goujeats

Elles aiment les hommes de caractère, nuance.


Edité le 20-07-2017 à 01:49:33 par Zylla


atilouse
   Posté le 15-09-2017 à 18:41:10   

Non. Les femmes n'aiment pas les goujeats

Elles aiment les hommes de caractère, nuance.

-----------------------------------------------


Les goujeats ont beaucoup de caractere.


Edité le 15-09-2017 à 18:42:23 par atilouse