LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Fermiers néolithiques scandinaves

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
massirio
388 messages postés
   Posté le 25-03-2012 à 13:11:31   Voir le profil de massirio (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à massirio   

Selon cette étude de l'unniversité d'Uppsala, les séquences autosomales de trois chasseurs cueilleurs et d'un fermier trouvés sur un site néolithique vieux de 5000 ans montrent que les fermiers néolithiques en Scandinavie étaient plus proches des européens du sud actuels alors que les chasseurs cueilleurs sont proches génétiquement des Scandinaves actuels.


Origins and genetic legacy of Neolithic farmers and hunter-gatherers in Northern Europe

Mattias Jakobsson
Department of Evolutionary Biology, Evolutionary Biology Centre (EBC), Uppsala University, Sweden

The prehistoric spread of farming in Europe has garnered intense interest for almost a century, and was one of the first questions to which population genetic data was used to investigate demographic hypotheses. However, the impact of the agricultural revolution on the European gene pool remains largely unknown. We obtained 249 million base pairs of quality-filtered human autosomal sequence data from some 5,000 year-old remains of three Neolithic hunter-gatherers and one Neolithic farmer excavated in Scandinavia , the northernmost fringe of agricultural practice at the time. Applying novel methods to study population structure based on low genome-coverage data, we find that Northern European Neolithic farmers are most similar to modern-day southern Europeans, contrasting sharply to Neolithic hunter-gatherers who are most similar to extant individuals from northern Europe. With most extant European populations appearing genetically intermediate between the two Neolithic groups, our results suggest that migration from the south by a genetically distinct group of humans accompanied the spread of agriculture to geographic regions where hunting and gathering was the mode of subsistence, but that admixture eventually shaped modern-day patterns of genomic variation.

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 25-03-2012 à 14:34:53   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

j'ai lu ça aussi mais je ne me souviens plus où, mais ils parlaient du groupe I* aussi. Il faut penser que si ils ont suivi les troupeaux de rennes qui vivaient peut être encore à l'époque dans le SO de la France, en Bretagne... cela est logique, en rajoutant le temps pour l'évolution on parvient 8 000 ans avant notre ère soit 10 000 ans approximativement.


Edité le 25-03-2012 à 14:40:49 par martiko




--------------------
aime la littératures
massirio
388 messages postés
   Posté le 25-03-2012 à 14:45:17   Voir le profil de massirio (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à massirio   

martiko a écrit :

j'ai lu ça aussi mais je ne me souviens plus où, mais ils parlaient du groupe I* aussi. Il faut penser que si ils ont suivi les troupeaux de rennes qui vivaient peut être encore à l'époque dans le SO de la France, en Bretagne... cela est logique, en rajoutant le temps pour l'évolution on parvient 8 000 ans avant notre ère soit 10 000 ans approximativement.


Les chasseurs cueilleurs? L'étude parle ici des chasseurs cueilleurs du néolithique qui coexistaient avec les premiers fermiers, cela fait longtemps que le nord de l'Europe avaient été repeuplé

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 25-03-2012 à 23:42:33   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Effectivement c'est au néolithique, donc il s'agit sans doute d'autres peuples différents. Mais peut être les peuples étaient là avant le néolithique mais n'avaient pas encore beaucoup divergé.


Edité le 25-03-2012 à 23:47:21 par martiko




--------------------
aime la littératures
massirio
388 messages postés
   Posté le 25-03-2012 à 23:54:18   Voir le profil de massirio (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à massirio   

martiko a écrit :

Effectivement c'est au néolithique, donc il s'agit sans doute d'autres peuples différents. Mais peut être les peuples étaient là avant le néolithique mais n'avaient pas encore beaucoup divergé.


Oui forcément les chasseurs cueilleurs étaient là avant les fermiers néolithiques. Ce que dit l'étude c'est que les scandinaves actuels ont une séquence autosomale plus proche des chasseurs cueilleurs que des fermiers néolithiques.

--------------------
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
660 messages postés
   Posté le 26-03-2012 à 13:33:14   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_des_vases_%C3%A0_entonnoir

" La culture des vases à entonnoir "TRB est précédée par la culture d'Ertebølle , nommée ainsi d'après un village du Danemark. La culture qui lui succéda à celle des vases à entonnoir fut la culture de la céramique cordée . La culture des amphores globulaires est en partie synchrone.

Étendue :
La « TRB » s'étend du bassin de l'Elbe en Allemagne et en Bohême, avec une extension occidentale aux Pays-Bas, jusqu'à la Scandinavie (au Danemark jusqu'à l'Uppland en Suède, et jusqu'à la baie d'Oslofjord en Norvège) et jusqu'au bassin de la Vistule.
Des variantes de la culture des vases à entonnoir dans ou près de la région du bassin de l'Elbe incluent la culture de Tiefstich au Nord de l'Allemagne, ainsi que les cultures de Baalberge (TRB-MES II et III; MES = Mittelelbe-Saale), les cultures de Walternienburg-Salzmünde et de Bernburg (toutes TRB-MES IV) dont les centres se situaient en Saxe-Anhalt.


Schémas migratoires

La culture des vases à entonnoir est prétendument la première culture agricole développée du Sud de la Scandinavie, mais les avis sont partagés pour déterminer si elle fut introduite par les migrations ou non. Après la Seconde Guerre mondiale, le consensus chez les spécialistes scandinaves était qu'elle s'était répandue pacifiquement par diffusion culturelle en Scandinavie et que les populations indigènes des cultures d'Ertebølle et de Lihult avaient spontanément adopté l'agriculture en raison de changements environnementaux. Cependant, l'opinion aujourd'hui change de nouveau et de plus en plus de spécialistes sont d'accord pour dire qu'il y eut une immigration. Étrangement, la culture des vases à entonnoir fut chassée du bassin du lac Mälar vers le sud et depuis l'est par une culture de chasseurs-cueilleurs appelée culture de la céramique perforée (le débat pour déterminer si ce fut une diffusion démographique ou une diffusion culturelle imite celui de l'arrivée de la culture des vases à entonnoir). Toutefois, elle est richement représentée au Danemark et au Sud de la Suède (c'est-à-dire le Bohuslän, le Västergötland et la Scanie). Le contact entre les immigrants fermiers du Sud et les populations indigènes ainsi que les immigrants ouralo-finno-ougriens de l'Est ont laissé des marqueurs génétiques qui sont clairement et typiquement ceux de la Scandinavie".


Personnellement, je suis très méfiant vis à vis de certaines études génétiques qui sont d'esprit orienté et les données surinterprétées ou sous-estimées suivant ce qu'on veut démontrer. Il y a des "scientifiques" dans lesquels on ne peut pas avoir confiance.


Edité le 26-03-2012 à 17:24:53 par thersite




--------------------
Atil
Atil
26836 messages postés
   Posté le 27-03-2012 à 10:18:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si on se base sur l'étude de seulement trois corps, on ne peut déboucher que sur des résultats surinterprétés.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
massirio
388 messages postés
   Posté le 27-03-2012 à 21:25:17   Voir le profil de massirio (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à massirio   

Atil a écrit :

Si on se base sur l'étude de seulement trois corps, on ne peut déboucher que sur des résultats surinterprétés.


En tout cas le corps du fermier avait une séquence autosomale proche de ceux des européens du sud, ce qui est très rare aujourd'gui chez les scandinaves.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Fermiers néolithiques scandinavesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum