LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Histoire du capitalisme

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 04-07-2009 à 22:55:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

- 3000 av.JC : A Sumer, dans le sud de la Mésopotamie, le temple rouge d'Uruk sert de banque et émet déjà des reçus de dépôt.

- 2500 - 2000 av.JC : En Mésopotamie, les damgars / tamkarus (marchands) développent la comptabilité. Ils pratiquent le prêt et utilisent déjà des reçus, des lettres de crédit et des billets à ordre. Ils connaissent aussi les "comptes à postes superposés", ceux-ci étant les ancêtres des "comptes en partie double", comportant une partie "recette" ("crédit" et une partie "dépense" ("débit").

-1800 av.JC : En Mésopotamie, des proto-banques prêtent à intéret des semences aux paysans. Ceux-ci payent les intérets en donnant une partie de l'orge qu'ils ont fait pousser.

- 1700 av.JC : Le papyrus BOULAQ 18 montre qu'on utilisait déjà la comptabilité en partie double en Egypte sous la 13ème dynastie.

- 1300 - 1000 av.JC : En Chine, des coquillages cauris sont utilisés comme système d'échange. Cette proto-monnaie se répandra ensuite largement dans tous l'océan indien.

- 800 - 300 av.JC : En Chine, des objets de bronze remplacent les cauris lors des échanges. On trouve ainsi de la "monnaie-pelle" (ou "monnaie-bêche"), de la "monnaie-houe" (PU) et de la "monnaie-couteau" (DAO). Au sud, dans le royaume du CHOU, on utilisait des cauris (PAIs) de bronze appelés "monnaie en nez de fourmi" (YIBI-QIAN) ou "monnaie en face de démon".

- 652 - 615 (ou 687 - 675) av.JC : Le roi Ardys de Lydie fait frapper les premières pièces de monnaie rondes. Son sceau royal sur les pièces certifie que leur valeur correspond bien à celle du métal précieux qui les compose.
Cette invention permet de faire reposer l'économie sur l'échange de monnaies et non plus sur le troc de grains, de lingots métalliques ou d'objets utiles.

- 600- 500 av.JC : De véritables banques se forment en Mésopotamie. On trouve ainsi la grande banque de la famille Egibi à Babylone (-600 -500) et celle de la famille Marashu à Nippur (-500 -400). Elles pratiquent le prêt à intérèt d'argent et de grains. (On a même retrouvé le texte de l'hypothèque d'un verger à Babylone, donnée pour garantir un prêt par la banque des Marashu en 430 av.JC). Des "lettres de crédit" étaient même déjà employées.

- 436 av.JC : A Eleusis on trouve la plus ancienne trace des activités de change chez les Grecs. Les agents de change étaient appelés "trapézites" et des "lettres de change" étaient déjà utilisées.

- 221 av.JC : Aprés avoir unifié la Chine, son 1er empereur impose l'usage des pièces de monnaie rondes avec un trou carré au milieu : la monnaie QIAN.

- 140 (ou 119) av.JC : En Chine, Wuti invente l'argent fiduciaire. Il s'agit de pièces dont le cours est conventionnel et non plus basé sur la valeur du métal les composant. Il crée aussi des carrés de tissus dont la valeur équivaut à 40000 pièces de cuivre. Il s'agit la d'un lointain ancêtre du papier-monnaie ... mais cette invention sera ensuite oubliée pour plusieurs siècles.

- 200 av.JC - 300 ap.JC : A Rome les banquiers changeurs et prêteurs sont appelés "argentaris" et "nummularis". Ils connaissaient les "comptes en partie double" puiqu'on a retrouvé des codex divisés en deux parties : une colonne "D" (= Debitum) et une colonne "CR (= CReditum).

Toutes les inventions de ce système proto-capitaliste seront ensuite perdues en Occident à cause des invasions barbares ... mais aussi à cause de l'instauration du christianisme comme religion d'état. Toute richesse gagnée par la spéculation, et non par le travail, était en effet considérée comme un pêcher par le christianisme.

- 325 : Le concile de Nicée condamne le prêt à intérêt.

- 789 : L'empereur Charlemagne publie d'Admonitio Generalis qui interdit les prêts à intérêt. C'est la fin des changeurs "Syriens" qui venaient faire des affaires en Occident.
Mais comme cette loi ne concerne que les Chrétiens, les Juifs restent donc autorisés à pratiquer le prêt sur gage. Ils resteront donc les seuls usuriers tolérés en Europe pendant plusieurs siècles. Ils deviennent également les seuls marchands qui continuent à commercer avec les Musulmans en Orient (surtout les Juifs Radhanites). Ces Marchands Juifs utilisent des SUFTATAs, ancêtres des lettres de crédits, qu'ils auraient inventé à Bagdad.

- 8 ème siècle : Les Arabes Abassides inventent les paiements signés : les SAKKs (ancêtres des chèques) et les HAWÂLAs (ancêtres des lettres de change). Peut-être ont-ils importé ces inventions de Chine ?
A la même époque les Chinois inventent les HEQUANs (billets de crédit / billets au porteurs). Ce sont des certificats de dépôts en banque qui peuvent être utilisés comme de la monnaie.

- 812 : L''état chinois s'inspire des HEQUANs pour émettre des bons de rachat (appelés FEY-THSIANs, "argent volant" en échange des pièces métalliques en nombre insuffisant. Ce sont, en fait, les premiers vrais billets de banque en papier.

- 1024 : Les billets de banque (appelés ZHU-QUANs) deviennent le monopole de l'état chinois.

- 1050 : Les Italiens du nord (appelés collectivement "les Lombards")commencent à installer des comptoirs en Orient et en Afrique du nord pour commercer avec les peuples Arabes. Ils y remplacent peu à peu les marchands Juifs Radhanites (Juifs du Rhône ?).

- 1080 : Venise obtient des privilèges commerciaux dans l'empire Byzantin.

- 1129 : Création de l'ordre du temple. Les Templiers formeront un grand réseau bancaire couvrant l'Europe du sud et les pays conquis par les Croisés.

- 1137 : Le comte champenois Thibaud II commence à délivrer des "tractorius" et des "conductis" aux marchands étrangers venant commercer dans ses foires. Ce sont des saufs-conduits leurs garantissant la protection d'une escorte contre les bandits de grands chemins. Cela lui permet d'attirer les marchands Flamand et de doper le commerce champenois.

- 1141 : Création d'un lieu réservé au change sur le Grand Pont ("Pont au change" à Paris.
Vers la même époque, les Lombards de Gènes inventent les "Contrats de change". Ces opérations de change permettent aux marchands d'obtenir des monnaies étrangères pour commercer dans les comptoirs avec les Arabes. C'est un système qui permet aussi aux agents de change de faire des bénéfices en contournant les lois contre l'usure.

- 1151 : Les Lombards créent la 1ère banque à Venise. Sous l'influence des Arabes, ils introduisent les "lettres de crédit" ("lettera di pagament" ou "lettres de paiement" puis les "lettres de change" en Europe.
Une "lettre de crédit" est un engagement d'un banquier de payer un vendeur, pour le compte de l'acheteur, pendant la durée de validité de la lettre (parfois via une banque intermédiaire "notificatrice").
Une "lettre de change" est un ordre écrit ou un "tireur" (emprunteur) demande à un "tiré" (banque débitrice) de payer le "bénéficiaire" (le porteur du document) à une date indiquée.

- 1170 : Les Lombards commencent à aller commercer dans les foires de Champagne. Ils répandent ainsi l'usage des "lettres de foire" ("lettres de change" et "billets à ordre").
Un "Billet à ordre" est un document ou le "souscripteur" (débiteur) s'engage à payer son "créancier" (bénéficiaire) à une date déterminée.

- 1191 : Les Français prennent Arras. Les banquiers Lombards qui s'y étaient installés préfèrent alors partir à Bruges, dans les Flandres, dont ils feront un grand centre économique.

- 1193 : Les Lombards créent la 1ère banque privée moderne à Sienne.

- 1179 et 1215 : Le concile de Latran rappelle que le prêt à usure est interdit aux Chrétiens... ce qui signifie qu’il est toujours toléré chez les Juifs.

- 1241 : Fondation de la "Hanse Teutonique". C'est une ligue de villes libres formant un espace économique commun s'étendant sur les rives de la Baltique et de la mer du Nord.

- Milieu du 12ème siècle : Les Lombards inventent les "comptes à vue" pour l'argent en dépôt dans leurs banques.

- 1250 : La "Société des moulins de Bazacle", prés de Toulouse, crée les premiers "UCHAUx". Ce sont des titres échangeables, ancêtres des actions et obligations.

-Vers 1300 : Création des premiers titres d'emprunts d'état par les Lombards en Italie du nord.

- 1312 : Le roi de France fait arréter les Templiers. C'est la fin du réseau banquier de l'ordre du temple. Les Templiers avaient cependant permis de développer l'emploi des lettres de crédit, des lettres de change, des dépôts à vue, des dépôts à terme et de la comptabilité en partie double (inventions lombardes).

- 1343 : Fin du pouvoir des financiers Lombards à Londres.

- 1348 : Peste noire. Fin du pouvoir des financiers Lombards en Champagne.

- 1408 : Première banque publique de dépôt à Gènes.

- 1409 : Fondation de la première Bourse de commerce à Bruges (ville flamande faisant partie de la Hanse). C'est un lieu d'échange (à ciel ouvert) pour les marchandises et les titres négociables.

- 15ème siècle : Invention des premières assurances. Elles couvrent les "risques en mer".

- 1455 : Lassés par les problèmes d'inflation, les Chinois décident d'abandonner l'usage des billets de banque.

- 1460 : Fondation de la Bourse de commerce d'Anvers.

-1474 : Création des premiers brevets à Venise.

- 1494 : A Venise, Luca Paciolo del Borgo codifie la "comptabilité en partie double" (une invention des Lombards ... ou plutôt une redécouverte, car elle était déjà connue dans l'antiquité).

- 1509 - 1564 : Le théologien protestant Calvin cesse de considérer le prêt à intérêt comme un pêcher.

- 1534 : Construction de la première Bourse de commerce dans un bâtiment fixe, à Anvers.

- 1535 : Premiers emprunts publics en France.

- 1540 : Ouverture de la première bourse de commerce française, à Lyon.

- 1572 : En France, un édit réglemente le métier des "courratiers" (proto-courtiers).

- 1587 : Premiers récipissés de dépôt endossables dans les banques à Venise (billets à ordre correspondant à l'argent en dépôt). C'est un peu l'ancêtre des billets de banque en Europe.

- 1592 : Début de la Bourse des valeurs à Anvers. La liste des cotes (cours des valeurs) y est imprimée.

- 1602 : La Compagnie néerlandaise des Indes orientales lève des fonds auprès des marchands (société anonyme cotée en Bourse).

- 1609 : A Paris les changeurs sont remplacés par des banquiers. Création de la Banque de dépôt d'Amsterdam. Les pièces déposées sont échangées contre des certificats de dépôt. Ceux-ci sont des billets au porteurs qui peuvent être considérés comme des proto-billets de banque temporaires.

- 1619 : Création de la banque de dépôt de Hambourg.

- 1637 : Premiers Krash boursier (sur le cours des bulbes de tulipes).

- 1639 : Les "courratiers" deviennent des "agents de change".Début des

- 1656 / 1658 ou 1661 : La Banque de dépôt de Stockholm émet plus de billets qu'elle ne possède de pièces métalliques en réserve. Ces "Banco-sellers" sont les premiers vrais billets de banque (argent fiduciaire) en Europe.

- 1669 : Fin de la Hanse Teutonique.

- 1688 : Début des cotations à Londres.

- 1701 - 1711 : Utilisation des "Billets de Monoye" en France (billets avec intérét).

- 1716 - 1720 : Système de Law en France (Essai d'instauration des 1ers vrais billets de banque en France).

- 1724 : Création de la Bourse de Paris.

- 1742 (ou 1659 ?) : Premiers chèques en Angleterre.

- 1774 : Séparation, en France, de la Bourse des marchandise et de la Bourse des valeurs. Début de la criée des cours.

- 1776 : Adam Smith écrit la "Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations" et pose les bases d'une théorie du capitalisme libéral.

- 1789 - 1797 : Création des assignats, en France, permettant d'acheter les biens nationalisés du clergé. Ils seront progressivement utilisés comme de véritables billets de banque.

- 1801 : Fondation de la Bourse de Londres.

- 1821 : Instauration de l'étalon-or en Angleterre (les pièces sont convertibles en or).

- 1826 : Création des "mandats blancs" en France. Ce sont des précurseurs des chèques.

- 1844 : Instauration de l'étalon-or strict en Angleterre (les billets sont convertibles en or).

- 1865 : Apparition des vrais chèques en France.

- 1871 : Instauration d'un étalon-or strict en Allemagne.

- 1873 : Instauration d'un étalon-or strict en Belgique, Italie, Suisse, France et USA.

- 1881 : Création des mandats postaux en Angleterre.

- 1929 - 1933 : La crise de 29-33 sape l'équilibre de l'étalon-or.

- 1944 - 1946 : Les accords de Bretton Woods instaurent l'étalon Dollar. Le Dollar restant lui-même indexé sur l'or.

- 1967 : Les accords de Kingston démonétisent officiellement l'or.

- 1971 : Le Dollar cesse d'être convertible en or.

- 1976 : Les accords de la Jamaïque (ou de Kingston) décident que la monnaie ne peut plus être étalonnée sur un poids de métal précieux.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 08-07-2009 à 12:42:29   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Excellent Atil !
On oublie bien souvent que le Capitalisme remonte a si loin et fait partie intégrante de notre culture.

Je rajoutte une date importante et récente suite au rdv du G20 de Londres qui a triplé le budget du FMI et solidifié la position du CSF.

Le mercredi 30 juin 2009 le FMI émet des bons, créant ainsi une monnaie échappant au contrôle des gouvernements. Ces bons, libellés en droits de tirages spéciaux (nommés DTS) ont étés achetés par les pays du BRIC
La Chine en acquérant pour 50 milliards de dollars et les autres pour 10 milliards chacun. Les DTS sont une forme de monnaie internationale qui remplacent dorénavant le dollar américain. Ils n'ont pour le moment étés utilisés que comme unité de compte.
C'est le début de la fin du dollar.

--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 08-07-2009 à 13:12:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Pourquoi n'en a-t-on pas plus parlé ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-03-2010 à 10:06:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Relisant cet historique, je me rends compte que tu n'as pas parlé des phéniciens.

Citation :

1455 : Lassés par les problèmes d'inflation, les Chinois décident d'abandonner l'usage des billets de banque.


Quels étaient ces problèmes ?

--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 17-03-2010 à 12:15:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Quels étaient ces problèmes ? "

>>>>>>Le même que dans tous les pays utilisant les billets :
Comme un bout de papier n'a pas de valeur propre clairement fixée, celle-ci peut varier facilement... ce qui fait que, souvent, il faut de + en + de billets pour acheter un même produit. De plus la fabrication des billets dérape souvent : On se retrouve alors avec de + en + de billets , lesquels ont de - en - de valeurs.
Le résultat de tout ceci est que les prix s'envolent.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 27-01-2011 à 12:59:18   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Sacré travail d'Atil, j'oserais juste rajouter quelques détails.
Mesopothamie
Le signe de la propriété était marqué sur un bien mobilier par un clou de terre cuite ou de bronze. Un gros clou avec une tête de la taille de deux euros environ, avec l'emblème du préteur gravé sur la tête. Lorsque quelqu'un était endetté, le préteur posait son clou sans l'enfoncer sur le bien hypothéqué. Si l'emprunteur au bout d'un certain délai, ne pouvait pas payer , le préteur saisissait son bien. Pour cela il enfonçait le clou. Et cette expression " enfoncer le clou" est ainsi venue jusqu'à nous.
Second point :Les gaulois ont frappé énormément de monnaie. Il y a une vingtaine d'années, les historiens ont remarqué que la monnaie d'or gauloise, souvent en forme de dragée, pouvait porter des marques très differentes. Pourtant que ces pièces qui proviennent de Londres , de France , de zagreb, ou de Dacie, pèsent exactement le m^me poids., et étaient acceptées et interchangeable sur toute l'Europe. Cette uniformité , sans doute initiée par les druides,( seuls a se rassembler a grande échelle) ferait de cette monnaie aux noms variables, la première monnaie transnationale, avant la conquête romaine. L'ancêtre de l'Euro en quelque sorte( voir Giroud)
Troisième point , les sisterciens ont très vite copié et partiellement succédé aux templiers pour les échanges avec billets d'ordre ( ancêtre du chèque)
Quatrieme point Enfin les Lombards ont crée une vrai diaspora, avec deux gros pôles La Champagne et Cahors ( Cahorsin fut longtemps synonyme d'usurier)
Au temps des Lombards Cahorcins, le Pape Jean 22 ( Jacques Duèze) était de Cahors. Pape filou, il eut une idée géniale. Il mit un impôt sur tous les pêchers du clergé ( concubines notamment) Il donna ainsi une force redoutable à l'église, construisit le palais des papes d'Avignon. Si l'église fut longtemps une puissance financière, elle le doir pour beaucoup à ce pape, mécréant et fûté.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Histoire du capitalismeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum