LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Index céphalique et diffusion de l'agriculture

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 12:51:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"oui aussi pas seulement dans les tumules ronds plus au nord"

>>>>>>Ce serait intéressant de savoir où en Espagne.
Et savoir si ces brachycéphales sont de type alpin ou anatolien-dinarique ... ou autre.

PS : Quels tumulus ronds ?


Edité le 16-09-2011 à 12:52:52 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 12:56:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"mais bien avant les peuples de la mer , des peuples atlantiques ont pu s installer au maroc ,canaries et afrique du nord, du temps des megalithes ."

>>>>>>>Ca voudrait dire que les Européens du sud étaient alors blonds dés le mésolithique ou même avant.




la présence d une mutation extrodinaire d un gene 'blond' ne peut se répandre ainsi à une population plus nombreuse a' genes sombres'.de plus ce gene est recessif.la dépigmentation généralle ,blondeur ,yeux clairs , peau claire est pricinpale causée par le manque d UV ,et ce n est pas un hasard si le type 'nordique' se trouve en force au nord.c est la premiere fois que je lis que des cheveux blonds en afrique sont plus anciens que la dépigmentation dans les terres nordiques "

>>>>>Même les aborigènes australiens étaient blonds (ainsi que certains autres peuples anciens d'Inde et du Pacifique).
Mais je confirme que les Guanches blonds sont des descendants directs de Cromagnoïdes vavant au mésolithique (et plus anciennement ?) en Afrique du nord.
c'est un fait, alors que la dépigmentation en milieu nordique n'est qu'une hypothèse.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
defender
66 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 13:00:50   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

Atil a écrit :

"oui aussi pas seulement dans les tumules ronds plus au nord"

>>>>>>Ce serait intéressant de savoir où en Espagne.
Et savoir si ces brachycéphales sont de type alpin ou anatolien-dinarique ... ou autre.

PS : Quels tumulus ronds ?


la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)
d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme

pour les reste il faut que je retrouve les sources,et ca prend beaucoup de temps

--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 18:27:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)"

>>>>>Les dinariques utilisant des vases campaniformes, c'était le peuple de Vucedol. Ou plus exactement leurs tribus vivant en Hongrie et qui avaient adopté ces vases sous l'influence des peuples d'Europe centrale. Le campaniforme s'était donc infiltré dans le nord des Balkans, mais il n'était pas originaire de la.
D'autres brachicéphales occupaient à la même l'époque l'Espagne, la France et l'Angleterre, mais il faudrait voir si c'était vraiment des dinariques et non pas des hommes de Borreby (ou un mélange des deux).



"d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme"

>>>>>>>Mais le type de Borreby me semble antérieur au campaniforme. Il me semble aussi qu'il correspondait à des brachycéphales à cranes larges et non pas à cranes courts comme les dinariques (à vérifier, cependant).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
defender
66 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 19:16:08   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

oui le type borreby est bien antérieur au mvt
campaniforme.il peut donc y participer


Atil a écrit :

"la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)"

>>>>>Les dinariques utilisant des vases campaniformes, c'était le peuple de Vucedol. Ou plus exactement leurs tribus vivant en Hongrie et qui avaient adopté ces vases sous l'influence des peuples d'Europe centrale. Le campaniforme s'était donc infiltré dans le nord des Balkans, mais il n'était pas originaire de la.
D'autres brachicéphales occupaient à la même l'époque l'Espagne, la France et l'Angleterre, mais il faudrait voir si c'était vraiment des dinariques et non pas des hommes de Borreby (ou un mélange des deux).





"d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme"

>>>>>>>Mais le type de Borreby me semble antérieur au campaniforme. Il me semble aussi qu'il correspondait à des brachycéphales à cranes larges et non pas à cranes courts comme les dinariques (à vérifier, cependant).


--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 16-09-2011 à 22:57:24   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

ça ressemble plus à des convictions qu'a de la science, le type borréby ne reflète pas un groupe génétique, ni les blonds et encore moins une culture.
Ltype Borréby c'est un gars avec le visage de Hardy (Lawrel et Hardy, les comiques).
Sinon plutôt que de construire de grandes théories on peut s'en tenir aux faits et le campaniforme semble venir de la péninsule ibérique, selon les archéologues officiels.


Edité le 16-09-2011 à 23:01:28 par martiko




--------------------
aime la littératures
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 00:03:10   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

martiko a écrit :

ça ressemble plus à des convictions qu'a de la science, le type borréby ne reflète pas un groupe génétique, ni les blonds et encore moins une culture.
Ltype Borréby c'est un gars avec le visage de Hardy (Lawrel et Hardy, les comiques).
Sinon plutôt que de construire de grandes théories on peut s'en tenir aux faits et le campaniforme semble venir de la péninsule ibérique, selon les archéologues officiels.



le type de Borreby représente un type physique comme le type alpin ,dinarique,etc c est un fait
selon les archeologues officiels il y a des divergences
peninsule iberique,pays bas et balkans comme dans d autres domaines

--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 10:57:57   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

defender a écrit :

oui le type borreby est bien antérieur au mvt
campaniforme.il peut donc y participer


Il serait intéresant, donc, de déterminer si le type brachycéphale de Borreby a le crane court (occiput plat) comme les dinariques ou s'il a le crane large comme les alpins, les daliques et certains peuples blonds de Russie.
Sur je ne sais plus quel site web on semblait dire que le type Borreby avait à la fois l'occiput plat et la face large.

A noter qu'un peu avant le campaniforme, un peuple probablement indo-européen est venu d'Allemagne du nord pour créer la culture de Seine-Oise-Marne en France. Son type physique était primitif, semblant dériver directement des peuples mésolithiques. C'était le type "séquanien" : Mésocéphales ou brachycéphales, petits, à occiput plat (!), face basse, arcades sourciliaires fortes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
660 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 11:07:13   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Etant nul en dessin et tout autre art graphique, je suis peu à l'aise avec les descriptions craniométriques.
Il y a les faces courtes, moyennes, longues

Il y a les faces larges, médianes, étroites,

Il y a les dolichocéphales, les méso, les brachy

Il y a les différents prognatismes, les différents nez, lèvres, mentons, oreilles, la position, forme et couleur des yeux.

La forme, implantation, texture et couleur des cheveux

Les sourcils, les bosses du crane. La forme des cranes vues de différents points.

Et ceci rien que pour la forme du visage, et je dois ne pas tout connaitre.

[edit] Je rajoute, j'avais oublié le plus important, le zygomatique qui peut donner un charme fou aux pommettes de certaines femmes. et un bon zygomatique est important pour avoir un rire élégant et harmonieux, comme moi.

Enfin de quoi perdre le profane peu doué pour cette discipline.

Ce qui m'amuse, même si c'est certainement peu scientifique, mais je ne crois pas que nous sommes sur un forum à grande prétention scientifique, au grand regret d'Atil et Ase, c'est de tenter de relier les vieilles classifications de l'anthropologie physique aux récents haplogroupes du chromosome-Y. Individuellement, cela n'a pas de sens, mais d'un point de vue statistiques sur des populations, on peut y croire ?

Soyons hérétique et inconscient, et tant pis pour le bucher des vanités.

Le type dalique (dont le nom vient de la Dalécarlie dans le centre de la Suède) va tout à fait bien à l'hg I1-M253.

Le type dinarique dpnt le nom vient des Alpes Dinariques en Yougoslavie (la région, non le pays qui a disparu) va naturellement avec l'haplogroupe qu'on appelle aussi dinarique pour sa plus grande fréquence dans les Alpes dinariques , c'est hg I2a1b-M423-Dinaric.

Le (ou les) type('s) berbère(s) du Maroc à l'Egypte avec l'hg E1b1b.

Plus hasardeux:

Le type de Borreby avec I2a2a-M223 dont la plus grande présence est le nord de l'Allemagne et la Pologne

Le type arménoide avec l'hg J2.

L'hg R1b-U106 avec le type élancé, dolicho, souvent blond principalement présent autour de la Mer du Nord et surtout en Hollande et Frise.

L'hg G2a3 est très dominant dans le Nord-ouest du Caucase, on peut parler s'ub type circassien ou tcherkesse.

L'hg J1 est très dominant au Yemen, A noter que les yéménites ne ressemblent pas au type "sémite" des représentations assyriennes, babyloniennes et des caricatures, j'y verrai le rassemblement des traits les plus accentués issus du mélange des J1 et des J2.

L'hg R1a1 en Europe est le type slave.

R1b-L21 c'est le type irlandais, 'celte moderne', si cela existe.

R1b-P312*, ce serait le type basque ou type atlantique.

I2a1a-M26 méditerranéen sarde si cela existe.


Edité le 17-09-2011 à 13:03:50 par thersite




--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 11:52:07   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

P312 le proto celte à 4 branches principales
R1b-L21 c'est le type gaélique,la très vieille branche irlandais,, ecossais, bavière... '. les celtes des terres peut être en rapport avec Halstatt
Z196 le groupe gallo-britannique (anglais, gallois, basques, breton, norvégien) qui seraient les celtes de la mer, peut être en rapport avec la culture d'halstatt
U152 italique surtouit en suisse , autriche, nord italie.....Unetice
P312* ibérique espagne portugal et sud de la France, qui correspond peut être à l'origine du campaniforme.
Voila j'ai résumé ce que je trouve dans les différents forums et articles sur le net, c'est une synthèse.


Edité le 17-09-2011 à 11:59:57 par martiko




--------------------
aime la littératures
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 14:40:44   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

pour le type Borreby ,d apres mes sources c est surtout une forte présence au Danemark


thersite a écrit :

Etant nul en dessin et tout autre art graphique, je suis peu à l'aise avec les descriptions craniométriques.
Il y a les faces courtes, moyennes, longues

Il y a les faces larges, médianes, étroites,

Il y a les dolichocéphales, les méso, les brachy

Il y a les différents prognatismes, les différents nez, lèvres, mentons, oreilles, la position, forme et couleur des yeux.

La forme, implantation, texture et couleur des cheveux

Les sourcils, les bosses du crane. La forme des cranes vues de différents points.

Et ceci rien que pour la forme du visage, et je dois ne pas tout connaitre.

[edit] Je rajoute, j'avais oublié le plus important, le zygomatique qui peut donner un charme fou aux pommettes de certaines femmes. et un bon zygomatique est important pour avoir un rire élégant et harmonieux, comme moi.

Enfin de quoi perdre le profane peu doué pour cette discipline.

Ce qui m'amuse, même si c'est certainement peu scientifique, mais je ne crois pas que nous sommes sur un forum à grande prétention scientifique, au grand regret d'Atil et Ase, c'est de tenter de relier les vieilles classifications de l'anthropologie physique aux récents haplogroupes du chromosome-Y. Individuellement, cela n'a pas de sens, mais d'un point de vue statistiques sur des populations, on peut y croire ?

Soyons hérétique et inconscient, et tant pis pour le bucher des vanités.

Le type dalique (dont le nom vient de la Dalécarlie dans le centre de la Suède) va tout à fait bien à l'hg I1-M253.

Le type dinarique dpnt le nom vient des Alpes Dinariques en Yougoslavie (la région, non le pays qui a disparu) va naturellement avec l'haplogroupe qu'on appelle aussi dinarique pour sa plus grande fréquence dans les Alpes dinariques , c'est hg I2a1b-M423-Dinaric.

Le (ou les) type('s) berbère(s) du Maroc à l'Egypte avec l'hg E1b1b.

Plus hasardeux:

Le type de Borreby avec I2a2a-M223 dont la plus grande présence est le nord de l'Allemagne et la Pologne

Le type arménoide avec l'hg J2.

L'hg R1b-U106 avec le type élancé, dolicho, souvent blond principalement présent autour de la Mer du Nord et surtout en Hollande et Frise.

L'hg G2a3 est très dominant dans le Nord-ouest du Caucase, on peut parler s'ub type circassien ou tcherkesse.

L'hg J1 est très dominant au Yemen, A noter que les yéménites ne ressemblent pas au type "sémite" des représentations assyriennes, babyloniennes et des caricatures, j'y verrai le rassemblement des traits les plus accentués issus du mélange des J1 et des J2.

L'hg R1a1 en Europe est le type slave.

R1b-L21 c'est le type irlandais, 'celte moderne', si cela existe.

R1b-P312*, ce serait le type basque ou type atlantique.

I2a1a-M26 méditerranéen sarde si cela existe.


--------------------
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 15:05:42   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

pour ceratains auteurs ;le type borreby et dinarique pourrait descendre d un meme stock,pour reprendre leur expression.
pour l espagne on a decouvert tres peu de brachycephales aux milieu de medt dolicho, leur tumulus au milieu de mines de cuivre.. et pas a cote des populations locales. vous en déduisez quoi?

Atil a écrit :

"la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)"

>>>>>Les dinariques utilisant des vases campaniformes, c'était le peuple de Vucedol. Ou plus exactement leurs tribus vivant en Hongrie et qui avaient adopté ces vases sous l'influence des peuples d'Europe centrale. Le campaniforme s'était donc infiltré dans le nord des Balkans, mais il n'était pas originaire de la.
D'autres brachicéphales occupaient à la même l'époque l'Espagne, la France et l'Angleterre, mais il faudrait voir si c'était vraiment des dinariques et non pas des hommes de Borreby (ou un mélange des deux).



"d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme"

>>>>>>>Mais le type de Borreby me semble antérieur au campaniforme. Il me semble aussi qu'il correspondait à des brachycéphales à cranes larges et non pas à cranes courts comme les dinariques (à vérifier, cependant).


--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 17:21:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'était à l'époque campaniforme ?
Et partout en Espagne ou seulement dans certaines régions ?

A propos du type brachycéphale de Borreby, aprés recherche, il avait bien le crane court (occiput plat) comme les Dinariques.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 18:36:51   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

pas partout,en espagne et portugal le long des cotes et estuaires comme Le Tage.

pour le type borreby et dinariques ,on ne sait pas dans quel sens a eu lieu
le sens de diffusion de ce type? ou l 'origine du stock commun

Atil a écrit :

C'était à l'époque campaniforme ?
Et partout en Espagne ou seulement dans certaines régions ?

A propos du type brachycéphale de Borreby, aprés recherche, il avait bien le crane court (occiput plat) comme les Dinariques.


--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 23:14:49   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

defender a écrit :

pour ceratains auteurs ;le type borreby et dinarique pourrait descendre d un meme stock,pour reprendre leur expression.
pour l espagne on a decouvert tres peu de brachycephales aux milieu de medt dolicho, leur tumulus au milieu de mines de cuivre.. et pas a cote des populations locales. vous en déduisez quoi?

[citation=Atil]"la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)"

>>>>>Les dinariques utilisant des vases campaniformes, c'était le peuple de Vucedol. Ou plus exactement leurs tribus vivant en Hongrie et qui avaient adopté ces vases sous l'influence des peuples d'Europe centrale. Le campaniforme s'était donc infiltré dans le nord des Balkans, mais il n'était pas originaire de la.
D'autres brachicéphales occupaient à la même l'époque l'Espagne, la France et l'Angleterre, mais il faudrait voir si c'était vraiment des dinariques et non pas des hommes de Borreby (ou un mélange des deux).



"d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme"

>>>>>>>Mais le type de Borreby me semble antérieur au campaniforme. Il me semble aussi qu'il correspondait à des brachycéphales à cranes larges et non pas à cranes courts comme les dinariques (à vérifier, cependant).
[/citation]

j'en déduis que tu ne t'es même pas informer sur l'indice céphalique des basques et des bretons!!!

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 23:15:55   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

pro-brachycéphale qui sont semblables!

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0301-8644_1887_num_10_1_5306


Edité le 17-09-2011 à 23:18:28 par martiko




--------------------
aime la littératures
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 23:27:28   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

je l avais deja vue cette publication de 1887 sur une étude des populations de l 'époque et non des périodes concernées plus ou 2500 av JC

pour résumer
l interieur des terres occupée par des brachyc ,les cotes par des grands dolicho ,
il fait des bretons du centre des 'iberes' et des autres des nordiques,plus des grands brachy; les celtes

martiko a écrit :

pro-brachycéphale qui sont semblables!

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0301-8644_1887_num_10_1_5306


--------------------
defender
66 messages postés
   Posté le 17-09-2011 à 23:29:45   Voir le profil de defender (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à defender   

martiko a écrit :

[citation=defender]pour ceratains auteurs ;le type borreby et dinarique pourrait descendre d un meme stock,pour reprendre leur expression.
pour l espagne on a decouvert tres peu de brachycephales aux milieu de medt dolicho, leur tumulus au milieu de mines de cuivre.. et pas a cote des populations locales. vous en déduisez quoi?

[citation=Atil]"la c est interessant car il existe un these sur une origine balkanique du campaniforme. (dinarique)"

>>>>>Les dinariques utilisant des vases campaniformes, c'était le peuple de Vucedol. Ou plus exactement leurs tribus vivant en Hongrie et qui avaient adopté ces vases sous l'influence des peuples d'Europe centrale. Le campaniforme s'était donc infiltré dans le nord des Balkans, mais il n'était pas originaire de la.
D'autres brachicéphales occupaient à la même l'époque l'Espagne, la France et l'Angleterre, mais il faudrait voir si c'était vraiment des dinariques et non pas des hommes de Borreby (ou un mélange des deux).



"d apres mes sources et ce que j en ai déduit, le type borreby issu du campaniforme pourrait s accorder tres bien avec la these de l origine hollandaise du campaniforme"

>>>>>>>Mais le type de Borreby me semble antérieur au campaniforme. Il me semble aussi qu'il correspondait à des brachycéphales à cranes larges et non pas à cranes courts comme les dinariques (à vérifier, cependant).
[/citation]

j'en déduis que tu ne t'es même pas informer sur l'indice céphalique des basques et des bretons!!![/citation]

c est grave docteur o)) sans rire ,mauvaise déduction, désolé
vous semblez attaché une grande importance aux basques ,vous etes d' origine basque ?

--------------------
Atil
Atil
26658 messages postés
   Posté le 18-09-2011 à 11:02:23   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"j'en déduis que tu ne t'es même pas informer sur l'indice céphalique des basques et des bretons!!!"

>>>>>>On parlait des indices céphaliques au néolithique, pas à notre époque.

A moins que tu n'aies des renseignements sur les indices dans ces régions à cette époque ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
660 messages postés
   Posté le 18-09-2011 à 13:14:20   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

[citation=defender]je l avais déja vue cette publication de 1887 sur une étude des populations de l 'époque et non des périodes concernées plus ou 2500 av JC

pour résumer
l interieur des terres occupée par des brachyc ,les cotes par des grands dolicho ,
il fait des bretons du centre des 'iberes' et des autres des nordiques,plus des grands brachy; les celtes

/citation]

"Les petits brachys à l'intérieur et les grands dolichos sur les côtes" suscitent chez moi la plus grande méfiance. autant que de "races", cela peut être lié à des modes de vie et d'alimentation très différents. Si on faisait une étude sérieuse sur leurs descendants retrouverait-on les mêmes résultats ?

I y a une vingtaine d'années, on a retrouvé dans les Hauts de Meuse près des Eparges, la fosse commune où étaient les corps des officiers et soldats de la compagnie où Alain-Fournier, auteur du "Grands Meaulnes" était sous-lieutenent. Fait prisonnier en septembre 1914, ils avaient été fusillés par les allemands sous un mauvais prétexte quelconque. Tant qu'ils pensèrent facilement gagner la guerre, les allemands commétèrent beaucoup d'atricités en 1914 en France et Belgique. Par contraste en 1940, ils furent "corrects", il est vrai que leurs dirigeants avaient d'autres projets.
L'étude anthropologique qui fut faite pour retrouver l'identité des squelettes montra un fort contraste entre les officiers et sous-of d'une part et les soldats d'autre part qui étaient surtout des petits paysans du Gers. Ceux-ci avaient un régime de travail et d'alimentation trés dur, qui avait diminué leur croissance, forcit leur musculature et de plus ce qui avait frappé, c'est la forte usure de leurs articulations pour leur age.

La côte bretonne avait une plus forte proportion de population bourgeoise et domestique que l'intérieur, une population de pécheurs qui se nourrissait différemment que les petits paysans, et il n'est pas certain que la population ouvrière n'était pas mieux nourri. Influencé par le misérabilisme ambiant, on oublie toujours que le classe ouvrière a subi des conditions très contrastés durant tout le 19e siècle suivant l'alternance des cycles économiques: des périodes de relative prospérité et des périodes de désolation. Zola dans Germinal décrit bien le fond d'une crise en précisant bien que ses héros avaient connu des périodes meilleurs, mais cela on Y fait jamais attention.

Si on parle des contrastes de la côte et de l'intérieur, je parlerais de l'étude des haplogroupes Y fait il y a environ 5 ans dans le Finistère qui y trouvait R1b très dominant, plus de 70% partout, mais plus de 90% dans le centre du Finistère. La côte connaissant plus d'haplogroupes néolithiques tels que J, E et G.
A noter que l'étude Balaresque and al., trouvait le plus de R1b en Ile et Vilaine par rapport aux départements cotiers.

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 18-09-2011 à 13:16:04   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

ils ont la plus grande concentration de R1b et de HT15 et cela en fait une pierre d'angle pour l'europe de l'ouest et une des branches les plus marquées du groupe gallo britannique avec les gallois.

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 18-09-2011 à 13:23:08   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

thersite a écrit :

[citation=defender]je l avais déja vue cette publication de 1887 sur une étude des populations de l 'époque et non des périodes concernées plus ou 2500 av JC

pour résumer
l interieur des terres occupée par des brachyc ,les cotes par des grands dolicho ,
il fait des bretons du centre des 'iberes' et des autres des nordiques,plus des grands brachy; les celtes

/citation]

"Les petits brachys à l'intérieur et les grands dolichos sur les côtes" suscitent chez moi la plus grande méfiance. autant que de "races", cela peut être lié à des modes de vie et d'alimentation très différents. Si on faisait une étude sérieuse sur leurs descendants retrouverait-on les mêmes résultats ?

I y a une vingtaine d'années, on a retrouvé dans les Hauts de Meuse près des Eparges, la fosse commune où étaient les corps des officiers et soldats de la compagnie où Alain-Fournier, auteur du "Grands Meaulnes" était sous-lieutenent. Fait prisonnier en septembre 1914, ils avaient été fusillés par les allemands sous un mauvais prétexte quelconque. Tant qu'ils pensèrent facilement gagner la guerre, les allemands commétèrent beaucoup d'atricités en 1914 en France et Belgique. Par contraste en 1940, ils furent "corrects", il est vrai que leurs dirigeants avaient d'autres projets.
L'étude anthropologique qui fut faite pour retrouver l'identité des squelettes montra un fort contraste entre les officiers et sous-of d'une part et les soldats d'autre part qui étaient surtout des petits paysans du Gers. Ceux-ci avaient un régime de travail et d'alimentation trés dur, qui avait diminué leur croissance, forcit leur musculature et de plus ce qui avait frappé, c'est la forte usure de leurs articulations pour leur age.

La côte bretonne avait une plus forte proportion de population bourgeoise et domestique que l'intérieur, une population de pécheurs qui se nourrissait différemment que les petits paysans, et il n'est pas certain que la population ouvrière n'était pas mieux nourri. Influencé par le misérabilisme ambiant, on oublie toujours que le classe ouvrière a subi des conditions très contrastés durant tout le 19e siècle suivant l'alternance des cycles économiques: des périodes de relative prospérité et des périodes de désolation. Zola dans Germinal décrit bien le fond d'une crise en précisant bien que ses héros avaient connu des périodes meilleurs, mais cela on Y fait jamais attention.

Si on parle des contrastes de la côte et de l'intérieur, je parlerais de l'étude des haplogroupes Y fait il y a environ 5 ans dans le Finistère qui y trouvait R1b très dominant, plus de 70% partout, mais plus de 90% dans le centre du Finistère. La côte connaissant plus d'haplogroupes néolithiques tels que J, E et G.
A noter que l'étude Balaresque and al., trouvait le plus de R1b en Ile et Vilaine par rapport aux départements cotiers.


tant que Thersite ne parle pas de politique désastreusement , alors il est très intéressant, et effectivement à l'ouverture du cimetière d'Aldaita remontant aux premières installations des vascons soit plus de 1000 ans en arrière (pays basque) ils ont retrouvés la majorité des gens semblable à aujourd'hui pour le DNA mais moins brachycéphales.
Donc il est évident que l'environnement joue un rôle important dans le temps.

--------------------
aime la littératures
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Index céphalique et diffusion de l'agricultureNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum