LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Initiations

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 02:21:44   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Lorsque je lis un message "réception" comme ceux redonnés par Ishvara, certaines phrases de mes propres "réceptions" reviennent et s'imposent... Parcequ' elles n'ont rien de commun.

-Ce n'est pas une puissance qui impose des devoirs, mais des "informations" d'ordre méconnu, voir inconnu qui poussent a l'étude.

Une étude de Soi en Nous Tous...

Cette étude ne provient pas, d'un ce qu'un JE choisira, mais d'un ce qui ce présentera... Et comme ce qui ce présentera, ne sera qu'une infime partie du grand tout ; Il ne sera qu'un élément parmis d'autres, comme une pièce d'un puzzle, dont on ne connait pas l'image "final".

-Les réceptions ne sont pas des messages d'espérance, mais des révélations d"un tout temps, informant sur ce qu'en Soi, prend forme en Vie

Le moment et son mouvement, un ici et maintenant pour l'animé-unifié.

-Les relations sont enseignements, une pleine conscience en l'éclairée.

-----

Un canal de Lumière ne reçoit pas de messages issue de "personnages"..

Son initiation a suivit la voie de la Lumière, celle où *Tout s'y réunis a son Essentiel, par l'Être et son moteur : l'Amour désinterressé.

Animée en inspirant l'élan, c'est en Vivant , qu'il s'expand dans sa Lumière .

Extrait de l'un de ces *tout (choix pour Ishvara )

Extraits tiré du sujet : Les 4 éléments, écrit en reliés en 2003.

TERRE :

Son corps est terre. Sa vie est terre. Par amour, connaissance et reconnaissance de sa propre existence, en pleine conscience ressentit, il remercie.
Son cœur est terre. Son âme est terre en consciences vivantes, par ses agires, il perpétue les devenirs.

Sur la terre, ils vivent dans des présents.
En la terre, ils ont évolués dans des passés.
Par reconnaissance pour leur mère, ils s’associent à Elle pour des futurs

-Ressentir l’unité terrestre pour passer les portes du ciel


FEU :

En harmonie avec l’énergie de sa conscience unitaire, il contribue pour les Nous
L’esprit retrouve la lumière des étoiles dans la conscience d’unité
Son émission rejoint par delà d’autres espaces l’unité céleste.
Sa volonté est force énergie, relié et associé à la force de vie.

La conscience d’unité est une Lumière, une énergie de feu actif .
Elle est la manifestations et la représentation des consciences supérieur unifiés .
Les entités céleste sont les consciences supérieur, elles sont l’antérieures et le perpétuel


Nous Vivant Soi, Air transparait.


----------

Si questions vis a vis de ce qui est abordé ici, où même dialoguer sur votre façon de l'aborder ... ... ...





--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
7873 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 07:15:20   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

sos...sos...sos...

--------------------
J'ai dit !
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 03-08-2012 à 13:40:36   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

EAU

Son corps est eau et l'eau est son corps.
Dans la goutte de sa conscience, il vit.
Dans les torrents de ses passions, il gît.
Dans l'océan de son âme, il est infini.
Dans la pluie de la futilité, il se fuit.
Dans la source de son être, il jaillit.



Est-ce que ça compte comme une canalisation ?
Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 01:10:05   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





.. Non ... Mais l'assemblement chante bien.




--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 02:13:59   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Lorsqu'un bébé se met à pleurer dans une matérnité, tous les nourrissons en font autant. Ils ressentent et partagent ce que l'autre vit, même si ceci n'est pas de manière consciente. C'est ce qu'on appelle l'empathie. Les hommes dans leurs relations manquent souvent d'empathie. Pourtant l'empathie est un des moteurs de l'évolution des civilisations. Il est dommage de s'en passer.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 09:33:24   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Milie a écrit :

.. Non ... Mais l'assemblement chante bien.


Pour quelles raisons cela n'en est pas ?

Poser cette question était le but de mon intervention première. Je pense qu'il sera intéressant de comparer ce qu'est et ce que n'est pas une canalisation.
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 09:35:55   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Sieg a écrit :

Lorsqu'un bébé se met à pleurer dans une matérnité, tous les nourrissons en font autant. Ils ressentent et partagent ce que l'autre vit, même si ceci n'est pas de manière consciente. C'est ce qu'on appelle l'empathie. Les hommes dans leurs relations manquent souvent d'empathie. Pourtant l'empathie est un des moteurs de l'évolution des civilisations. Il est dommage de s'en passer.


J'ai initié une autre discussion sur l'empathie dans le prolongement de nos échanges sur l'identification: ici. Continue-t-on à en parler ici ou là-bas ?

Tiens... Je vais regarder s'il n'y a pas un sujet sur l'empathie déjà lancé...

Et oui ! Il y en a deux qui ont été initiés par Milie : L'empathie et L'empathie et +++. Peux-tu en choisir un Siegfried pour que je t'y réponde ?


Edité le 04-08-2012 à 09:39:56 par Trotmany


Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 11:47:28   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Milie a écrit :

.. Non ... Mais l'assemblement chante bien.


Trotmany a écrit :

Pour quelles raisons cela n'en est pas ?

Poser cette question était le but de mon intervention première. Je pense qu'il sera intéressant de comparer ce qu'est et ce que n'est pas une canalisation.



Trotmany a écrit :

EAU

Son corps est eau et l'eau est son corps.
Dans la goutte de sa conscience, il vit.
Dans les torrents de ses passions, il gît.
Dans l'océan de son âme, il est infini.
Dans la pluie de la futilité, il se fuit.
Dans la source de son être, il jaillit.



Est-ce que ça compte comme une canalisation ?



L'ensemble des réceptions, expériences et manifestations que vit un Canal en font un "initié" . Une canalisation redonne des informations d'essentiels, formant un enseignement.

Ici, en cette exemple, en une simple lecture, il y a des erreurs..

Pour une canalisation, déjà, l'Eau n'est pas le corps .... Et aussi... On ne jaillit pas dans la source de l'Être, c'est l'essence "Être" issue d'une Source, qui grandit et a laquelle on s'harmonise.

C'est d'ailleurs cette harmonie qui est la valeur "essentiel" de cet élement Eau...




--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 12:54:49   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Le premier ou le troisième lien Voyageur Trot'Man ^^
Le premier lien permettrait d'indiquer spécifiquement que le rôle du Messie (de tout Enseignant) serait de faire revivre l'empathie dans le coeur des gens, cependant le dernier lien est plus adéquat par contre si on veut rester général.
Mais si j'en ai parler ici c'est parce que les considérations sur la relation à l'autre (objet ou personne) n'ont de sens à mon goût que s'il y a manifestation d'empathie. L'empathie comme moyen de se libérer de la psycho-rigidité, de la vanité, et comme moyen d'intégrer pleinement la relation.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 14:10:08   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




J'ai constatée, que Nous n'avons pas la même notion, et par là même, une définition différente a ce mot "empathie".

Qui pour vous revient au même que la compassion, alors qu'a mes sens, elle est une "faculté" du Don de Soi.

Et que ce terme "compassion" n'est qu'un nom donné pour une perception d'extérieur.

Celui par lequel l'empathie s'exprime est déja Ouvert a son prochain.
Cette ouverture n'est pas une "notion" apprise pour cadrer avec ce que d'autres disent, mais des relations de bon sens, qui Elles s'étendent aux delà des apparences.

La faculté d'empathe s'exprime en l'en-dedans, elle fait ressentir les maux, et voir les déficiences en l'intérieur d'autrui.

La compassion est ce que l'homme veux en voir... Parce que cette faculté "Don" , nous emplies et nous guides en l'entraide.

Aimer son prochain, n'est pas des papouilles ou des devoirs montrer pour faire croire, mais les manifestations de ce qui recrée un équilibre, par nos actes.

Ce sont les natures de ces actes qui déterminent les dons "usité.




--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 15:07:45   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Si j'avais voulu parler de compassion j'aurait parlé de compassion.
L'empathie a un sens bien précis, la compassion a un sens bien précis.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 04-08-2012 à 17:55:15   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Sieg a écrit :

L'empathie a un sens bien précis, la compassion a un sens bien précis.


Ok...Alors pourquoi y associer l'empahie...?.stp




--------------------
Amicalement Milie
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 05-08-2012 à 10:14:06   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Empathie
in Grand Dictionnaire de la psychologie , Larousse

en : "dedans" et pati : "souffrir"

Le terme désigne en général et en psychanalyse un mode de connaissance intuitive d'autrui, qui repose sur la capacité de partager et même d'éprouver les sentiments de l'autre.

Pour certains psychanalystes, comme T. Reik (1937), qui se sont intéressés à l'empathie, l'observation du patient passe par l'auto-observation de la partie du moi de l'analyste transformée par l'admission de l'objet en lui.

En psychologie différentielle, l'empathie est une réaction émotionnelle suscitée par l'état ou la conduite d'autrui et entraînant une attitude d'acceptation, de compréhension.


Des individus différents tendent à présenter de façon habituelle des réactions empathiques d'intensités différentes et l'on a étudié des questionnaires visant à évaluer ces différences. L'analyse factorielle des items de ces questionnaires a souvent conduit à distinguer plusieurs dimensions relativement distinctes dans ce domaine.


Edité le 05-08-2012 à 10:27:37 par Trotmany


Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 05-08-2012 à 10:34:48   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Compassion

cum : "avec" et pati : "souffrir"


in Petit Larousse illustré , 2007

Sentiment qui rend sensible aux souffrances d'autrui, à partager son affliction.


in L'encyclo catho , Bayard

Faculté de "souffrir avec". C'est la capacité de se laisser toucher par les souffrances des autres, au lieu de blinder son cœur. La conséquence naturelle de la compassion, c'est d'aider les autres à aller mieux.


Edité le 05-08-2012 à 10:36:29 par Trotmany


Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 05-08-2012 à 10:35:19   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Désolé, je n'ai pas le temps de développer.
Bonne journée à tous.

Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 05-08-2012 à 15:05:29   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





C'est bien en ce ci-dessus par 2, qu'a mon sens, il y a des divergences.

J'ai étudié mes expériences d'empathie, cette faculté s'impose au delà du visible.

Ce que l'on peut ressentir est *la manifestation. Avant cette sensation, ll n'y a rien qui montre, parce que s'impose aussi a distance... C'est une captation qui inter-agit en mon corps au-delà d'un Moi...
C'est cet au-delà de Moi qui me fait dire que la compassion, n'y entre pas en compte... Ce n'est pas un moi qui a les désirs de porter les souffrances, les douleurs de l'autres, c'est un Moi qui les vie comme des "informations" ressentit, parce que s'imposent "intérieurement".

*La manifestation, celle du ressentit des maux de l'autre en Soi... ne reste après son passage pour un Moi, que différente interrogations.


.

--------------------
Amicalement Milie
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 06-08-2012 à 10:56:02   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Salut Milie,


Milie a écrit :

Pour une canalisation, déjà, l'Eau n'est pas le corps .... Et aussi... On ne jaillit pas dans la source de l'Être, c'est l'essence "Être" issue d'une Source, qui grandit et a laquelle on s'harmonise.


Un canal a donc pour toile de fond tout un système de croyances préétabli.
Une canalisation n'est pas authentique si elle ne s'y conforme pas.

Je ne veux pas relancer un mauvais débat, mais je pense que c'est ce système qu'Atil n'accepte pas. Quand il qualifie tes croyances de newageuses, je pense qu'il veut dire que ça s'apparente à un "syncrétisme douteux". Il n'a pas tort sur ce point. Le mélange d'influences est à manipuler avec précaution.


Milie a écrit :

J'ai constatée, que Nous n'avons pas la même notion, et par là même, une définition différente a ce mot "empathie".


- Empathie = souffrir pour l'autre . Partager, éprouver le sentiment de l'autre, ce qui aboutit à la compréhension de l'autre .

- Compassion = souffrir avec l'autre . Partager la souffrance et l'affliction, ce qui aboutit à aider les autres à aller mieux.

Si ta définition du mot est différente, c'est que tu n'utilises pas le bon mot pour décrire ce que tu ressens.


Milie a écrit :

Ce que l'on peut ressentir est *la manifestation. Avant cette sensation, ll n'y a rien qui montre, parce que s'impose aussi a distance... C'est une captation qui inter-agit en mon corps au-delà d'un Moi...
C'est cet au-delà de Moi qui me fait dire que la compassion, n'y entre pas en compte... Ce n'est pas un moi qui a les désirs de porter les souffrances, les douleurs de l'autres, c'est un Moi qui les vie comme des "informations" ressentit, parce que s'imposent "intérieurement".


Est-ce que cela correspond à cette description :

Tu entres en relation avec un "esprit". Tu te laisses toucher par son être. Tu te laisses posséder par lui. Vos êtres s'associent. L'esprit parle à travers toi. L'esprit vit à travers toi. L'esprit t'informe de ce qu'il sait. L'esprit t'enseigne et t'instruit. Tu ressens son calme. Tu ressens son infinité. Tu es ce calme, cette infinité, ce savoir.


Edité le 06-08-2012 à 11:06:05 par Trotmany


Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 06-08-2012 à 11:20:49   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Sieg a écrit :

Lorsqu'un bébé se met à pleurer dans une matérnité, tous les nourrissons en font autant. Ils ressentent et partagent ce que l'autre vit, même si ceci n'est pas de manière consciente. C'est ce qu'on appelle l'empathie. Les hommes dans leurs relations manquent souvent d'empathie. Pourtant l'empathie est un des moteurs de l'évolution des civilisations. Il est dommage de s'en passer.


Effectivement, nous mettons de la distance entre nous et les autres. Ce comportement tient sans doute à la croyance que mon bonheur peut être contaminé par la souffrance de l'autre. Et que cette contamination ne peut qu'être négative.

C'est vrai dans un premier temps. La souffrance de l'autre m'impose de réagir. Mon inaction provoque une souffrance. Je ne fais pas ce que je dois faire. Je suis dans l'Erreur. Être dans l'Erreur est toujours désagréable, inconfortable pour l'inconscient.

Si je donne suite à mon besoin d'action, non seulement j'atténue ma souffrance intérieur, mais j'accentue mon sentiment de bonheur. J'ai fais ce que je devais faire. Je suis dans le Juste. Être dans le Juste est toujours plaisant, enivrant pour l'inconscient.
Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 06-08-2012 à 12:23:51   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"Pour une canalisation, déjà, l'Eau n'est pas le corps .... Et aussi... On ne jaillit pas dans la source de l'Être, c'est l'essence "Être" issue d'une Source, qui grandit et a laquelle on s'harmonise."



Trotmany<< Un canal a donc pour toile de fond tout un système de croyances préétabli.
Une canalisation n'est pas authentique si elle ne s'y conforme pas.



C'est un enseignement qui se vit, et ne peux pas être qualifié de croyances.. Parce qu'elles seront un ordre, un sens, une logique, mais ne prometteront rien.

Trotmany<< Je ne veux pas relancer un mauvais débat, mais je pense que c'est ce système qu'Atil n'accepte pas. Quand il qualifie tes croyances de newageuses, je pense qu'il veut dire que ça s'apparente à un "syncrétisme douteux". Il n'a pas tort sur ce point. Le mélange d'influences est à manipuler avec précaution.

ça n'a pas de relation... Les sens a ce que j'ai put vivre sont des suites logique, emplie de raison et de juste...

Si l'on me pose une question... Je répondrais en fonction de son sens... Ici, la question concernait un texte qui chante bien, mais qui n'est pas une canalisation... Pourquoi ..?... Parce que ça n'a pas de "vrai" sens...

Ceci ce fera de la même façon, pour quelqu'un me racontant une expérience qu'il/elle croira "parapsy"... Les pratiques font que l'on peut reconnaitre ce qui sera vrai, ou pas.


J'ai constatée, que Nous n'avons pas la même notion, et par là même, une définition différente a ce mot "empathie".



Trotmany<<<- Empathie = souffrir pour l'autre . Partager, éprouver le sentiment de l'autre, ce qui aboutit à la compréhension de l'autre .

- Compassion = souffrir avec l'autre . Partager la souffrance et l'affliction, ce qui aboutit à aider les autres à aller mieux.

Si ta définition du mot est différente, c'est que tu n'utilises pas le bon mot pour décrire ce que tu ressens.


Non c'est simplement, que ces définitions sont des perceptions d'extérieure.
Et que ce résumé en tronque son sens.

Ce n'est pas l'empathie qui permet d'aboutir a la compréhension de l'autre, seulement le moteur de l'Être... Ou alors ... Est-ce que pour l'homme, il suffit de ressentir les mêmes douleurs, pour pouvoir comprendre l'autre... ..Un peu réducteur quand même..

Et ce n'est pas la compassion qui s'enclenche avec l'empathie, il n'y a pas ce genre de pensée, Il y a seulement la conscience d'un changement dans l'outillage... Parce que ressentir est une chose, mais après, y faire quoi est d'Être.

"Ce que l'on peut ressentir est *la manifestation. Avant cette sensation, ll n'y a rien qui montre, parce que s'impose aussi a distance... C'est une captation qui inter-agit en mon corps au-delà d'un Moi...
C'est cet au-delà de Moi qui me fait dire que la compassion, n'y entre pas en compte... Ce n'est pas un moi qui a les désirs de porter les souffrances, les douleurs de l'autres, c'est un Moi qui les vie comme des "informations" ressentit, parce que s'imposent "intérieurement"."




Trotmany<<<Est-ce que cela correspond à cette description :

Tu entres en relation avec un "esprit". Tu te laisses toucher par son être. Tu te laisses posséder par lui. Vos êtres s'associent. L'esprit parle à travers toi. L'esprit vit à travers toi. L'esprit t'informe de ce qu'il sait. L'esprit t'enseigne et t'instruit. Tu ressens son calme. Tu ressens son infinité. Tu es ce calme, cette infinité, ce savoir.


Cette étape va avec la re-en-carnation, pour moi elle date de l'année 2000.

Lorsque j'ai étudié mes expériences d'empathie, j'ai étudié les premières.

Leurs façons de s'imposer... C'est a ceci que je sais que c'était au delà de moi, mais faisant partie de Moi, parce que s'exprimant déja différement, aux travers de toutes mes facultés.




Edité le 06-08-2012 à 12:41:55 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 06-08-2012 à 16:08:32   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Salut Milie,


Tu empruntes des concepts à beaucoup de philosophies, traditions, coutumes, branches scientifiques, religions différentes. Pour quelqu'un qui te lit et qui n'a pas suivi le même parcours initiatique, cela peut sembler abscons. Ça donne l'impression d'un paquetage de thèmes récupérés un peu partout et noués ensemble par un fil ténu. Ce qui s'apparente assez bien avec la littérature newage. Contre laquelle je ne porte aucune animosité.

Le fait qu'il n'y ai aucune promesse dans tes informations n'a rien à voir avec la croyance. La croyance n'est pas égale à l'espérance. La croyance est le fait de croire en la vérité, la réalité de quelque chose. Rien de plus. Tu as des croyances concernant la symbolique de l'eau. Et tu as développé tout un tas d'autres croyances. Je ne vois pas pourquoi ça te dérange tant de les appeler ainsi. Quelles soient logiques ou irrationnelles, cela reste des croyances. Ce n'est pas un savoir puisque c'est une connaissance intuitive.

Milie a écrit :

Ce n'est pas l'empathie qui permet d'aboutir a la compréhension de l'autre


Ce n'est pas UNIQUEMENT l'empathie qui permet d'aboutir à la compréhension de l'autre. Mais "l'empathie est une réaction émotionnelle [...] entraînant une attitude d'acceptation, de compréhension. "

Milie a écrit :

Et ce n'est pas la compassion qui s'enclenche avec l'empathie


À quoi fais-tu référence ?

Milie a écrit :

Il y a seulement la conscience d'un changement dans l'outillage... Parce que ressentir est une chose, mais après, y faire quoi est d'Être.


Ces phrases sont plutôt obscures pour un esprit embrumé comme le mien. Peux-tu les simplifier s'il-te-plait ?

Milie a écrit :

Cette étape va avec la re-en-carnation


L'usage que tu fais du concept de réincarnation est propre à toi seule.
Je comprends le sens que tu lui donnes, mais il n'est exact que s'il s'agit de ton propre esprit qui reprend corps.

As-tu un esprit fragmenté en plusieurs entités, disséminées dans le temps et l'espace ?


Bonne fin de journée Milie !



Edité le 06-08-2012 à 16:10:34 par Trotmany


Milie
Disciple de la vie
Milie
5955 messages postés
   Posté le 07-08-2012 à 00:05:15   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Trotmany<<<Tu as des croyances concernant la symbolique de l'eau. Et tu as développé tout un tas d'autres croyances. Je ne vois pas pourquoi ça te dérange tant de les appeler ainsi. Quelles soient logiques ou irrationnelles, cela reste des croyances. Ce n'est pas un savoir puisque c'est une connaissance intuitive.

Je n'ai pas de croyance. Mais comprend que vous puissiez le percevoir comme tel.

En ce qui concerne les informations "éléments", ils font partie d'un manuel, écrit en reliés durant les années 2003/2004...


Trotmany<<<Ce n'est pas UNIQUEMENT l'empathie qui permet d'aboutir à la compréhension de l'autre. Mais "l'empathie est une réaction émotionnelle [...] entraînant une attitude d'acceptation, de compréhension.

Non.. L'Empathie n'est pas une réaction émotionnel... Telle qu'elle est définit, elle suggère qu'il y ai une quelconq perception interférant avec l'émotionnel ... Alors que l'empathie est une faculté, celle de ressentir en ciblée les maux de l'autre en soi... Et cet autre n'a pas besoin d'être en face de soi pour que celà ce produise.

"Et ce n'est pas la compassion qui s'enclenche avec l'empathie "

Trotmany<<À quoi fais-tu référence ?

Il n'y a pas d'émotionnel.

Trotmany<<<Ces phrases sont plutôt obscures pour un esprit embrumé comme le mien. Peux-tu les simplifier s'il-te-plait ?

Dans la plupart de mes expériences d'empathie, au moment où je percute l'information du "mal", directement derrière une autre expérience s'enclenche. Et en celle-ci s'imposera une "formule" + l'inédit d'une pratique pouvant apporter un mieux en l'autre... Chose qui ce confirme après l'acte.


"Cette étape va avec la re-en-carnation "



Trotmany<<<L'usage que tu fais du concept de réincarnation est propre à toi seule.
Je comprends le sens que tu lui donnes, mais il n'est exact que s'il s'agit de ton propre esprit qui reprend corps.

As-tu un esprit fragmenté en plusieurs entités, disséminées dans le temps et l'espace ?


Ce n'est pas un propre esprit tel que vous laissez supposer... Et là peut être que le coté "Abscon" va se repointer ... Parce que c'est un esprit qui est déja élevé, et qui durant une re-en-carnation vient s'associer à Moi-Soi pour guider la conscience a l'éveil de l'Être...

C'est d'ailleurs a cette étape, que l'on prend conscience d'être aspirée en quelque chose, que l'on a pas cherché.

-J'ai toujours vécue diverses sortes d'expériences, parce qu'en moi différentes facultés sont active..Des facultés qui me sont aisées, et que je considère comme Don a redonner, du fait de cette facilité qui a toujours été, et qui n'a fait qu'évoluées par étapes succéssive.... Seulement pendant bien longtemps, même si ces facultés s'imposaient, je les vivais sans me poser trop de questions...
Parce que pour plusieurs expériences, mis a part reconnaitre que mes visions, mes projections "futur", et "passé" redonnaient des information "juste", je ne comprenais pas leurs réel utilité, puisque je ne pouvais rien y changer ... Et émotionnellement c'était lourd a supporter ...

Lorsqu'en 99 j'ai effectuée ma totale remise en question, que j'ai perçut mes erreurs, que j'ai reconnu mes faiblesses puis décidée de me modifier, pour ne plus souffrir de mes propres aveuglements.... Je ne savais pas qu'a mes efforts s'enclencheraient des clartées envers l'utilité et le sens de mes facultés.... Mais c'est a cette étape de Re-en-carnation, à partir de Mars 2000 jusqu'en Mai 2001, que j'ai pris conscience de vivre un enseignement regroupant différentes connaissances.

En Aout 2001, je suis entrée en fonction "canal de Lumière" .


Ect.




--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
543 messages postés
   Posté le 07-08-2012 à 07:35:32   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Voyageur Trot'Man,

"Ce comportement tient sans doute à la croyance que mon bonheur peut être contaminé par la souffrance de l'autre. Et que cette contamination ne peut qu'être négative."

>>>> Dans ce cas, cette empathie là s'exprime par un premier stade, celui de la contagion émotionnelle. On voit clairement dans cet exemple que le bébé est perméable aux émotions et aux réactions d'autrui. Il ne s’agit pas pour lui de mettre un processus cognitif en œuvre pour se mettre à la place d’autrui. Car c’est là une opération cognitive qui demande une certaine maîtrise de l’usage réflexif de la raison.



"C'est vrai dans un premier temps. La souffrance de l'autre m'impose de réagir. Mon inaction provoque une souffrance. Je ne fais pas ce que je dois faire. Je suis dans l'Erreur. Être dans l'Erreur est toujours désagréable, inconfortable pour l'inconscient.
Si je donne suite à mon besoin d'action, non seulement j'atténue ma souffrance intérieur, mais j'accentue mon sentiment de bonheur. J'ai fais ce que je devais faire. Je suis dans le Juste. Être dans le Juste est toujours plaisant, enivrant pour l'inconscient."

>>>> Ce sont ces réactions d’approbations ou de désapprobation (lesquelles peuvent être verbales ou prendre la forme de signes comportementaux) qui orientent le comportement de l’enfant et le guident vers la compréhension de ce que sont les normes sociales auxquelles il doit se conformer.


Mais tout ceci constitue le premier stade de l'empathie, il y a plusieurs stades d'empathie (ou si tu preferes plusieurs types d'empathie).

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 07-08-2012 à 09:36:42   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Milie a écrit :

Dans la plupart de mes expériences d'empathie, au moment où je percute l'information du "mal", directement derrière une autre expérience s'enclenche. Et en celle-ci s'imposera une "formule" + l'inédit d'une pratique pouvant apporter un mieux en l'autre... Chose qui ce confirme après l'acte.


Je ne veux pas épiloguer éternellement là-dessus.

Tu n'emploies pas les bons concepts pour désigner ce que tu vis.
Ceci n'est pas de l'empathie. Cela n'est pas une réincarnation.
Sois raisonnable, tu ne peux opposer tes définitions personnelles aux définitions officielles.
Tu dois vraiment prendre conscience que ces concepts sont connus par tes lecteurs et qu'ils perçoivent le décalage.
Je me doute que tu aimerais mettre un terme, un mot sur tes expériences vécues.



Je peux te proposer un modèle explicative assez répandu afin d'unifier tes expériences.

L'Esprit est Un.
La forme donne l'illusion de sa multitude.


Ce qui revient à dire qu'en se dégageant de la forme, de la matière, on peut rejoindre spirituellement l'Esprit.
Étant dans l'Esprit-Un, toute information est disponible puisque tous les esprits s'y réunissent.
Ce dégagement de la forme peut te permettre de communiquer avec d'autres esprits, récupérer des informations cachées, servir de médium.


Edité le 07-08-2012 à 09:39:13 par Trotmany


Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 07-08-2012 à 10:26:51   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Sieg a écrit :

>>>> Ce sont ces réactions d’approbations ou de désapprobation (lesquelles peuvent être verbales ou prendre la forme de signes comportementaux) qui orientent le comportement de l’enfant et le guident vers la compréhension de ce que sont les normes sociales auxquelles il doit se conformer.


Oui. Le premier enseignement est celui du corps qui passe par le plaisir/déplaisir. Le même couple est porté vers l'extérieur : confort/inconfort. L'approbation et la désapprobation agissent sur ces sentiments. C'est du conditionnement. Nous sommes conçus pour éviter le déplaisir et l'inconfort. Ça provoque parfois des biais cognitifs importants comme la dissonance cognitive ou la résistance au changement.

Sieg a écrit :

Mais tout ceci constitue le premier stade de l'empathie, il y a plusieurs stades d'empathie (ou si tu preferes plusieurs types d'empathie).


Sans doute. Mais je pense qu'on leur a donné d'autres noms comme conformisme, identification, etc.
Trotmany
Trotmany
646 messages postés
   Posté le 07-08-2012 à 11:25:46   Voir le profil de Trotmany (Offline)   Répondre à ce message   http://sites.google.com/site/cahierderecherche/   Envoyer un message privé à Trotmany   

Milie a écrit :

En ce qui concerne les informations "éléments", ils font partie d'un manuel, écrit en reliés durant les années 2003/2004...


Peux-tu donner davantage d'informations là-dessus ?
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  InitiationsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade