Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
Sujet :

Intelligence de groupe

Atil
   Posté le 27-12-2017 à 15:34:23   

Les hommes, lorsqu'ils sont en groupe, forment-ils un tout qui est plus intelligent que la moyenne de chaque homme, ou forment-ils un tout qui est moins intelligent que la moyenne de chaque homme ?
TaoTheKing
   Posté le 27-12-2017 à 20:32:07   

La moyenne de chaque homme, c'est une notion qui m'échappe? Peux-tu préciser ce que tu entends par là?
Trump
   Posté le 27-12-2017 à 22:00:45   

Atil a écrit :

Les hommes, lorsqu'ils sont en groupe, forment-ils un tout qui est plus intelligent que la moyenne de chaque homme, ou forment-ils un tout qui est moins intelligent que la moyenne de chaque homme ?


Habituellement, c'est le nivellement par le bas.
Atil
   Posté le 28-12-2017 à 13:52:49   

TaoTheKing a écrit :

La moyenne de chaque homme, c'est une notion qui m'échappe? Peux-tu préciser ce que tu entends par là?


On regarde qui est le plus intelligent et qui est le moins intelligent dans le groupe, et on fait la moyenne des deux.
Ou alors on additionne le QI de tous les membres puis on divise le résultat par le nombre de personnes pour obtenir le QI moyen du groupe.
Atil
   Posté le 28-12-2017 à 14:28:33   

Trump a écrit :

Habituellement, c'est le nivellement par le bas.


Citation de l'essayiste américain Henry David Thoreau :
"La masse n'atteint jamais le niveau de son meilleur membre, mais au contraire se dégrade jusqu'au niveau du pire."

Citation de Nietzsche :
"La folie est quelque chose de rare chez l'individu; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques."
TaoTheKing
   Posté le 28-12-2017 à 20:59:18   

Pourtant, il y a des cas ou la mise en commun de différents savoirs, différentes expériences, peuvent débloquer des situations, trouver des voies qui échappent à chacun?
Atil
   Posté le 29-12-2017 à 10:32:35   

La situation est complexe.
Aparemment tout dépend du type de problème à résoudre.

Par exemple...

Si on demande à un groupe d'estimer le poids ou le prix d'un objet, on remarque que la moyenne des différents avis converge vers la bonne solution.
Le groupe est donc, ici, une bonne machine à résoudre les problèmes.

Mais si le problème contient un biais cognitif (par exemple une estimation de probabilité dont la solution est contre-intuitive), alors c'est différent. Dans ce cas seul quelques personnes qui s'y connaissent trouvent la bonne solution alors que la majorité du groupe tombe dans le piège. La moyenne des réponses converge alors vers une mauvaise solution.

Tout dépend du type de problème.
Il faudrait pouvoir élaborer une classification des types de problèmes.

En outre, je pense qu'un groupe organisé fait de meilleur calculs qu'un groupe désorganisé.
Tout comme un ordinateur monté fait de meilleurs calculs qu'un ordinateur en pièces détachées et éparpillées.
Zylla
   Posté le 08-01-2018 à 02:10:16   

bon j'ai pas lu les posts, mais il est clair qu'une personne seule perd son intelligence et sa faculté de penser lorsqu'elle se trouve dans un groupe..

les lynchages se font le plus souvent comme cela....l'effet de groupe rend CON
Atil
   Posté le 08-01-2018 à 11:02:05   

Mais il s'agit la de groupes non organisés.

Si on rassemble des gens pour réfléchir à un problème, en structurant le groupe selon les compétences de chacun, aurons-nous un résultat "con" ?

Après celà, il y a un autre problème : veut-on réfléchir ou simplement réagir émotionnellement ? Mais ici ca ne concerne pas que les groupes mais aussi les individus isolés. Peut-être que les réactions émotives se propagent plus facilement d'une personne à l'autre à l'intérieur d'un groupe ? Peut-être qu'on garde plus facilement la tête froide quand on réfléchit seul ?
Zylla
   Posté le 09-01-2018 à 11:05:26   

et bien si c'est un groupe non organisé j'en sais rien...c'est en faisant l'expérience qu'on peut savoir..

moi je dirais que ça dépendra de l'égo de chacun à mettre en avant ses compétences...certains vont écraser d'autres , d'autres vont peut-être se sous estimer....etc etc...il y a plein de facteurs en dehors des compétences proprement dites qui vont entrer en jeu...et là tu peux pas le prévoir d'avance
Atil
   Posté le 09-01-2018 à 12:26:11   

Le première chose à faire, je pense, c'est mettre les émotions de coté pour les empécher de se propager.
Peut-être faut-il aussi que chacun puisse donner son avis de manière anonyme, afin de ne pas désavantager l'avis des timides et ne pas avantager l'avis des personnes populaires.
D'un autre coté, il me semble que ce serait quand même bien que l'avis de ceux qui s'y connaissent le plus soit reconnu par le groupe.
Atil
   Posté le 09-01-2018 à 13:02:54   

Je suis en train de lire "La démocratie chez les abeilles. Un modèle de société".

On y explique qu'un essaim d'abeilles fonctionne comme une sorte d'ordinateur ou de cerveau collectif (chaque abeille étant l'équivalent d'un neurone). Et l'essaim peut effectuer des "calculs" pour résoudre des problèmes. Par exemple : Quel tronc d'arbre creux choisir pour construire un nouveau nid ?
Pour se faire, des éclaireuses partent explorer les environs. Ensuite elles reviennent dans l'essaim pour faire la promotion des sites qu'elles ont découvert. Pour se faire elles effectuent des danses qui codent la direction, la distance et l'intéret des sites découverts. Plus un site est intéressant et plus d'autres abeilles transmettent§ l'information en reprenant la danse. Si un site est peu intéressant, peu d'abeilles reprennent la danse et, rapidement, l'information est oubliée. Ensuite, lorsque toutes les abeilles se sont accordées sur le site le plus intéressant, elles s'envolent et y vont construire leur nouveau nid.
En quelque sorte, les abeilles font des campagnes électorales non pour élire un président (leur reine ne gouverne pas mais se contente de pondre les oeufs de la communauté ) mais pour élire le nouveau site où elles vont vivre. On peut parler de démocratie car leur décision n'est pas prise par un chef mais par la communauté toute entière.
Et la décision se fait à l'unanimité : ce n'est donc pas une "démocratie de type oppositionnel" comme chez nous (où les partis vaincus peuvent siéger au parlement et s'opposer aux décisions prises par le parti majoritaire).
Trump
   Posté le 09-01-2018 à 18:21:52   

Wow! Les abeilles sont plus ordonnées que les humains.
Atil
   Posté le 09-01-2018 à 18:52:17   

Mais leur comportement est instinctif et non raisonné.
... comme de simple neurones dans un cerveau.
C'est le groupe qui, ici, se montre intelligent et non pas les individus.
Trump
   Posté le 09-01-2018 à 20:46:17   

Atil a écrit :

Mais leur comportement est instinctif et non raisonné.
... comme de simple neurones dans un cerveau.
C'est le groupe qui, ici, se montre intelligent et non pas les individus.


L'humain devrait lui aussi avoir cet instinct
Atil
   Posté le 10-01-2018 à 11:05:54   

Les hommes se regroupent pour former des nations.
Peut-être que l'ensemble des hommes d'un pays, en interragissant les uns avec les autres, peuvent former une sorte de machine capable de faire des calculs ?
Trump
   Posté le 10-01-2018 à 15:24:10   

Atil a écrit :

Les hommes se regroupent pour former des nations.
Peut-être que l'ensemble des hommes d'un pays, en interragissant les uns avec les autres, peuvent former une sorte de machine capable de faire des calculs ?


Oui dans des laboratoire de recherche etc.