LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Justice sociale

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 09-11-2010 à 22:28:36   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Résumons l'oeuvre de John Rawls , le "Kant du XXème siècle" :

Une société juste est avant tout une société qui assure l'égale liberté des uns et des autres. Puis si elle répartit les biens premiers (droit de vote, liberté de pensée, avantages socio-économiques) de manière équitable entre ses membres.

Les inégalités y sont légitimes si elles peuvent profiter aux plus désavantagés, notamment lorsque les performances économiques permettent à tous les individus d'améliorer leur situation.

Les principes rawlsiens sont hiérarchisés.

Principe d'égale liberté : toute personne a un droit égal à l'ensemble le plus étendu de libertés fondamentales qui soit compatible avec l'attribution à tous de ce même ensemble de libertés.

Principe de différence et d'égalité des chances : les inégalités d'avantages socio-économiques ne sont justifiées que si elles contribuent à améliorer le sort des membres les moins avantagés de la société, et sont attachées à des positions que tous ont des chances équitables d'occuper.

--------------------
Atil
Atil
26999 messages postés
   Posté le 09-11-2010 à 22:59:21   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Doit-on accorder les mêmes droits et libertés aux cons, aux caractériels destructeurs, aux associaux, aux voleurs, aux profiteurs, aus gaspilleurs, aux fainéants, aux assassins, etc ... qu'aux citoyens "moyens" ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 08:06:31   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

La réponse est évidente non ?

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 09:12:02   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Que sont actuellement des citoyens "moyens" ...?...





--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 09:57:06   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Qui décide de qui est con, associal, voleur, profiteur, gaspilleur?

--------------------
J'ai dit !
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:05:47   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Milie a écrit :

Que sont actuellement des citoyens "moyens" ?


Ceux qui respectent les règles et qui ont un comportement responsable.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:08:51   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Milie a écrit :

Que sont actuellement des citoyens "moyens" ?



Ase a écrit :

Ceux qui respectent les règles et qui ont un comportement responsable.


Hum ... En pourcentage, ça tournerait autour de ..?..

...C'est mieux




Edité le 11-11-2010 à 12:16:41 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:11:40   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Respecter les règles, c'est donc un comportement responsable ase?

Donc les soldats allemands qui respectaient les règles édictées par Hitler avaient un comportement responsable?

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:18:37   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




TaoTheKing a écrit :

Respecter les règles, c'est donc un comportement responsable ase?

Donc les soldats allemands qui respectaient les règles édictées par Hitler avaient un comportement responsable?


Je ne penses pas que l'endoctrinement, puisse ce voir comme un comportement qui serait propre..




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:22:31   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Milie a écrit :

En pourcentage, ça tournerait autour de ?


ça tourne autour du nombre de gens civilisés

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:25:57   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Tao a écrit :

Respecter les règles, c'est donc un comportement responsable ? Donc les soldats allemands qui respectaient les règles édictées par Hitler avaient un comportement responsable ?


J'ai écrit : Ceux qui respectent les règles et qui ont un comportement responsable
Et non pas : Respecter les règles c'est un comportement responsable

La nuance est de taille.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:28:50   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Mais tu n'as pas répondu à l'autre question, cela a du t'échapper:

Qui décide de qui est con, associal, voleur, profiteur, gaspilleur?

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:29:57   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Milie a écrit :

En pourcentage, ça tournerait autour de ?


Ase a écrit :

ça tourne autour du nombre de gens civilisés


Hum ... ça doit faire peu..

Atil a écrit :

Doit-on accorder les mêmes droits et libertés aux cons, aux caractériels destructeurs, aux associaux, aux voleurs, aux profiteurs, aus gaspilleurs, aux fainéants, aux assassins, etc ... qu'aux citoyens "moyens" ?



Là ... Il me semble bien, qu'ils ne font pas le poids... Pour pouvoir faire entendre leurs voix..




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:36:40   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Milie, il y a bien plus de gens civilisés qu'on le pense.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:45:13   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase a écrit :

Milie, il y a bien plus de gens civilisés qu'on le pense.



Chouette ...Mais au fait ... Est-ce plus du paraître.. Ou y a t'il aussi de l'être, du normal ... ? ..




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 12:55:15   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je ne sais pas quoi te dire, tu as toujours été très vague sur ton concept d'être. Sans compter que ça va nous faire dévier du sujet qui concerne la justice sociale.

Aurais-tu, plutôt, quelque chose à dire sur le sens de la justice sociale, sur le principe de différence appliqué aux inégalités sociales, quelque chose à dire sur le rapport entre la liberté et l'équité, entre le bien-être en société et le désir de justice, etc. ?

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 13:24:45   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Ase a écrit :



Aurais-tu, plutôt, quelque chose à dire sur le sens de la justice sociale, sur le principe de différence appliqué aux inégalités sociales, quelque chose à dire sur le rapport entre la liberté et l'équité, entre le bien-être en société et le désir de justice, etc. ?


En raccourci ... Le sens de la justice social devrait ce porter, sur l'harmonie entre tous.. donc d'amener sur une mise à niveau équitable..Et non avantager, ou privilégié une "élite"

Chaque éléments vivant dans une société, pourrait suivant ses compétences s’acquitter à des tâche, ou des besoins essentiels aux biens être de l'autre... Si en son état d'esprit, l'autre était tout autant important que lui , et quelque soit sa fonction.

Mais comme cet état d'esprit n'est pas, ou peu présent... Ce qui peut si associer ou en découler, ne peux pas, ou presque pas, ce percevoir en ses vastes possibilités ...




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 11-11-2010 à 14:09:01   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Milie a écrit :

Chaque éléments vivant dans une société


Tu veux peut-être dire "chaque personne qui vit dans une société" ?



Milie a écrit :

Le sens de la justice sociale devrait se porter sur l'harmonie entre tous et donc d'amener sur une mise à niveau équitable, et non avantager ou privilégier une "élite"


L'équité n'est pas l'égalité. L'équité permet une certaine hiérarchisation. La hiérarchie s'effectuant selon les besoins des personnes.
Dans une societé équitable, les différences peuvent se combiner avec une forme de structure sociale de répartition. On peut faire en sorte qu'il soit possible à une petite quantité de gens d'avoir beaucoup plus que la moyenne tout en ayant une société où celui qui à très très peu en comparaison soit tout de même en condition de mener un mode de vie tout à fait décent, cultivé, etc.

Comment justifies-tu la répartition du bien-être sinon ?



Milie a écrit :

pourrait suivant ses compétences s’acquitter à des tâche, ou des besoins essentiels aux biens être de l'autre... Si en son état d'esprit, l'autre était tout autant important que lui , et quelque soit sa fonction.


Je comprends. Tu parles ici de justice distributive.
Mais bien que dans l'idée l'Autre soit tout autant important, l'un et l'autre ne sont pas identiques : ils n'ont pas les mêmes besoins.



Milie a écrit :

Mais comme cet état d'esprit n'est pas, ou peu présent.


Pourquoi dis-tu ceci ?
Je trouve aux contraire que notre société fonctionne avec cet état d'esprit.
L'entraide existe, la solidarité existe.
Il ne pourrait pas y avoir la moindre société si l'état d'esprit n'était pas celui de prendre en considération l'Autre comme un Autre soi-même. C'est l'intéraction entre les divers membres de la société et entre leurs divers participations et répartitions qui favorise une réelle dynamique. Sinon les sociétés péricliteraient.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 12-11-2010 à 14:39:29   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Ase a écrit :



Tu veux peut-être dire "chaque personne qui vit dans une société" ?


Oui


Ase a écrit :

L'équité n'est pas l'égalité. L'équité permet une certaine hiérarchisation. La hiérarchie s'effectuant selon les besoins des personnes.
Dans une societé équitable, les différences peuvent se combiner avec une forme de structure sociale de répartition. On peut faire en sorte qu'il soit possible à une petite quantité de gens d'avoir beaucoup plus que la moyenne tout en ayant une société où celui qui à très très peu en comparaison soit tout de même en condition de mener un mode de vie tout à fait décent, cultivé, etc.

Comment justifies-tu la répartition du bien-être sinon ?


Le bien être passe par un droit au logement décent, et une qualité de vie sans exagération ..
Si chacun arrivait a se contenter de l'essentiel, dans le cadre de ses propres besoins ... Y aurait peut être un peu plus de possibilités dans les répartitions..




Ase a écrit :

Je comprends. Tu parles ici de justice distributive.
Mais bien que dans l'idée l'Autre soit tout autant important, l'un et l'autre ne sont pas identiques : ils n'ont pas les mêmes besoins.


Un toit au -dessus de la tête (sans fuite d'eau), le chauffage quand il faut, .. Un repas sain et équilibrée permettant de bien travailler, et les moyens fiable de se déplacer sur son lieu de travail, ainsi que les possibilités de se soigner...

Je pense que ça fait partie des besoins de tous, et ceci sans superflus.


Ase a écrit :

Pourquoi dis-tu ceci ?
Je trouve aux contraire que notre société fonctionne avec cet état d'esprit.
L'entraide existe, la solidarité existe.
Il ne pourrait pas y avoir la moindre société si l'état d'esprit n'était pas celui de prendre en considération l'Autre comme un Autre soi-même. C'est l'intéraction entre les divers membres de la société et entre leurs divers participations et répartitions qui favorise une réelle dynamique. Sinon les sociétés péricliteraient.



Je pense que le social actuel est un paraître.. Une convenance de politique qui n'est pas nécessairement un état d'esprit, en dehors du professionnel...
Le paradoxe a çà ..C'est que beaucoup vont parler de solidarité, tout en étant très individualiste, dans leurs façons d'être... Chercher l'erreur ...




--------------------
Amicalement Milie
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 12-11-2010 à 20:18:15   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

J'ai rien compris. Après toutes ces années, je n'arrive toujours pas à saisir un broc de ce que Milie raconte!

--------------------
#PizzaMan
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 12-11-2010 à 20:40:20   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

TaoTheKing a écrit :

Mais tu n'as pas répondu à l'autre question, cela a du t'échapper:

Qui décide de qui est con, associal, voleur, profiteur, gaspilleur?


Un con ou dieu!

J'espère que j'ai pas blasphémer sans le faire exprès à l'insu de mon plein gré

--------------------
aime la littératures
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 12-11-2010 à 20:43:35   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

Pour une fois que Millie , je la comprends, je tien à le signaler!

--------------------
aime la littératures
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 12-11-2010 à 20:46:42   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Toutes mes félicitations

--------------------
#PizzaMan
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 13-11-2010 à 01:34:38   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Milie,

Milie a écrit :

Le bien être passe par un droit au logement décent, et une qualité de vie sans exagération ..
Si chacun arrivait a se contenter de l'essentiel, dans le cadre de ses propres besoins ... Y aurait peut être un peu plus de possibilités dans les répartitions


Mais certains pour s'épanouir dans leur travail, dans leur vie, dans leur famille ont besoin de plus que ce que tu appelles "l'essentiel" (que je comprends comme étant le strict minimum).

Les "possibilités dans les répartitions" (qu'entends-tu précisément par là avec un exemple concret) ne peut avoir lieu que si il y a hiérarchisation. Je le répète : nous n'avons pas tous les mêmes besoins, nous ne sommes pas façonnés tous de la même façon. Un homme qui cherche à monter son entreprise n'a pas les mêmes besoins qu'un homme qui ne s’intéresse qu'à la culture. Tu ne peut pas imposer à l'homme qui cherche à monter son entreprise de se contenter du strict minimum, ça serait un non sens, il lui faut des moyens bien différents des moyens qu'aurait besoin l'homme qui ne s’intéresse qu'à la culture.

Pour chaque être humain et leurs besoins, il convient d'établir les critères qui justifient son propre bien-être et donc impose une nécessaire répartition.




Milie a écrit :

Un toit au -dessus de la tête (sans fuite d'eau), le chauffage quand il faut, .. Un repas sain et équilibrée permettant de bien travailler, et les moyens fiable de se déplacer sur son lieu de travail, ainsi que les possibilités de se soigner...
Je pense que ça fait partie des besoins de tous, et ceci sans superflus.


Et que fais-tu de ceux qui ont besoin de se déplacer à l'étranger pour faire connaître leur produit, ou de ceux qui doivent se déplacer à l'étranger pour acheter des containers pour leur commerce ou encore pour participer à des stands de nouvelles technologies ? Leur déplacement coûte du fric. Pour leurs besoin cela n'est pas du superflu, ils en ont besoin.
Ici encore le besoin d'une répartition et d'une hiérarchisation est nécessaire.




Millie a écrit :

Je pense que le social actuel est un paraître. Une convenance de politique qui n'est pas nécessairement un état d'esprit, en dehors du professionnel... Le paradoxe a çà c'est que beaucoup vont parler de solidarité, tout en étant très individualiste, dans leurs façons d'être... Cherchez l'erreur...


Evidemment que le social est du paraître. Nous sommes dans une société de représentation, de paraître mais ce paraître est nécessaire. Et à vrai dire on s'en fout que ça soit du paraître. Tu es bien contente quand tu va à la bibliothèque prendre un livre (quasi-)gratuitement, l'homme qui désire lire des romans est bien heureux de les trouver à la bibliothèque. La mise à disposition de bibliothèques pour tous est une démonstration de solidarité. Il n'y a nul individualisme là-dedans.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 13-11-2010 à 14:12:18   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase<<<Mais certains pour s'épanouir dans leur travail, dans leur vie, dans leur famille ont besoin de plus que ce que tu appelles "l'essentiel" (que je comprends comme étant le strict minimum).


Pourquoi ...?.


Ase<<<Les "possibilités dans les répartitions" (qu'entends-tu précisément par là avec un exemple concret)


Comme certains logements, voir des immeubles qui sont à l'abandon, et qui pourraient très bien être loués à des taux raisonnable, pour des familles.

Ase<<<convenir ne peut avoir lieu que si il y a hiérarchisation. Je le répète : nous n'avons pas tous les mêmes besoins, nous ne sommes pas façonnés tous de la même façon. Un homme qui cherche à monter son entreprise n'a pas les mêmes besoins qu'un homme qui ne s’intéresse qu'à la culture.

Quelqu'un qui monte son entreprise a besoin de moyen financier plus important, certes...Parce qu'il ne met pas que lui dans le jeu..Seulement rester simple sur lui -même, il peux aussi...


Ase<<<Tu ne peut pas imposer à l'homme qui cherche à monter son entreprise de se contenter du strict minimum, ça serait un non sens, il lui faut des moyens bien différents des moyens qu'aurait besoin l'homme qui ne s’intéresse qu'à la culture.

On en revient à la même chose...Ce n'est pas d'imposer..C'est un état d'esprit... Celui qui cherche a monter son entreprise a pour choix de faire travailler d'autres... Si ça ne reste qu'une histoire de rentabilité personnel, à cela l'orgueil en demande toujours plus.

Ase<<Pour chaque être humain et leurs besoins, il convient d'établir les critères qui justifient son propre bien-être et donc impose une nécessaire répartition.

Seulement si ça passe uniquement pas la dernière BMW...Ou le dernier Manteau 100% vison... Est-il vraiment utile de paraître ... Pour se sentir en bien être ..?.


Ase<<<Et que fais-tu de ceux qui ont besoin de se déplacer à l'étranger pour faire connaître leur produit, ou de ceux qui doivent se déplacer à l'étranger pour acheter des containers pour leur commerce ou encore pour participer à des stands de nouvelles technologies ? Leur déplacement coûte du fric. Pour leurs besoin cela n'est pas du superflu, ils en ont besoin.
Ici encore le besoin d'une répartition et d'une hiérarchisation est nécessaire.


Certes mais ceci s'allie au professionnel ... Que pour la plupart, ils ont choisie.

Par contre..Ces personnes qui voient la misère de plus prés ,en leurs vies personnel, la plupart posséderont (exp.)une piscine privée .. Tout en sachant, que des peuples meurent de soif ... C'est ceci entres autre.. que je pense superflu et surtout réducteur vis a vis des autres.


Ase<<<Evidemment que le social est du paraître. Nous sommes dans une société de représentation, de paraître mais ce paraître est nécessaire. Et à vrai dire on s'en fout que ça soit du paraître. Tu es bien contente quand tu va à la bibliothèque prendre un livre (quasi-)gratuitement, l'homme qui désire lire des romans est bien heureux de les trouver à la bibliothèque. La mise à disposition de bibliothèques pour tous est une démonstration de solidarité. Il n'y a nul individualisme là-dedans.


Je ne parle pas des structures en paraître, tel qu'une médiathèque... Bien que .. Dans ma ville et ses alentours, il y a en ai plusieurs,... Quelque part à quoi ça sert, d'en avoir autant.. Des petites gué-guerres entre bourg et ville, a celui qui possédera la plus belle.. Mais bien sure à ceci, il faut augmenter les impôts locaux, ainsi que les taxes d'habitation... Parce que tout ce paraître ce payent...Même si il y a un nombreux pourcentage des habitants, qui s'en foutent totalement d'avoir une "superbe" Médiathèque... Dans leur ville.

Cet augmentation des taxes, ou impôts auraient put tout aussi bien servir, a un projet où la solidarité "humaine" aurait put permettre de rénover certains immeubles abandonné, pour en faire des logements décents pour des familles dans le besoin... Ceci est utile aux bien être.. Et n'est pas du paraître .






--------------------
Amicalement Milie
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Justice socialeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum