LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section actualité 

 Président 2017

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 01-05-2017 à 18:15:32   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Non, Le monde humain est toujours le même.

--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 01-05-2017 à 19:14:57   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

La présidentielle française fascine. Depuis l’effondrement de la candidature de François Fillon, on prévoyait un affrontement au deuxième tour entre Emmanuel Macron, l’héritier de François Hollande et Marine Le Pen, la candidate du Front national et c’est bien ce qui se passe en ce moment. À bien des égards, l’affrontement est caricatural: d’un côté, on trouve le représentant du système politique et économique dominant, auquel se rallient les grandes figures de la classe politique, à gauche comme à droite, au nom du «Front républicain», de l’autre, on trouve celle qui, malgré ses efforts pour changer de statut, demeure une paria de la vie politique et qui veut fédérer les franges de l’électorat qui se veulent en révolte contre ce même système, que ce soit sur le plan identitaire, social ou économique. Ceux qui rêvent d’un grand débat entre le camp mondialiste et le camp souverainiste ou pour le dire autrement, entre la France ouverte et la France fermée, y verront une expression chimiquement pure des nouveaux clivages politiques suscités par la mondialisation. Mais les choses sont plus complexes. L’affrontement est moins clair qu’on voudrait bien le croire.
Emmanuel Macron est certainement le candidat de la mondialisation heureuse, pour reprendre la formule bien connue. Dans un pays inquiet devant l’avenir, il présente ce dernier comme une promesse, pour peu qu’on y adhère sans arrière-pensées et en se réconciliant avec l'esprit de l'époque. Il obtient un score très élevé dans les grandes villes et dans la nouvelle bourgeoisie mondialisée et chez ceux qui s’exaspèrent de ce qu’ils appellent le repli national. C’est aussi le candidat d’un multiculturalisme qui ne dit pas son nom mais qui s’est exprimé par d’étonnantes déclarations, notamment celle selon laquelle il n’y aurait pas de culture française. Mais ses appuis lors du second tour dépasseront ceux qui se reconnaissent dans cette vision que plusieurs comparent à celle de Justin Trudeau. François Fillon et Nicolas Sarkozy, par exemple ont annoncé qu’ils voteraient pour lui. Ce ne sont pas exactement des gauchistes. De même, de grandes figures de la presse de droite qui avaient mené vigoureusement campagne contre Macron en appellent à voter pour lui selon le principe du moindre mal. Ils craignent l’aventurisme économique et ne croient pas une seconde le Front national capable de gouverner un pays comme la France. On peut en tirer dès maintenant une conclusion: la majorité présidentielle d’Emmanuel Macron ne sera pas idéologique et on ne saurait soutenir qu’à travers elle, le corps électoral plébiscitera sa vision du monde.
Marine Le Pen, quant à elle, demeure une figure jugée infréquentable de la vie politique française. Elle a beau avoir rompu clairement avec son père et avoir milité ardemment pour dédiaboliser le FN, c’est au nom de l’antifascisme qu’elle est combattue depuis quelques jours, comme si elle était à jamais prisonnière des origines de son parti. La mémoire de la deuxième guerre mondiale est ainsi mobilisée activement dans l’entre-deux tours. Reste à voir dans quelle mesure l’électorat sera sensible à cette campagne qui ne semble pas vraiment tenir compte de la mue idéologique de ce parti depuis plusieurs années. Chose certaine, le simple nom de Le Pen demeure un repoussoir pour une partie significative de la population, comme s’il était maudit. Pour cela et pour d’autres raisons, Marine Le Pen est condamnée à ne rassembler qu’une portion rétrécie et déformée de ce qu’on appelle plus ou moins adéquatement le camp souverainiste français, d’autant que ce dernier n’a rien d’homogène et est traversé par de vraies divisions qui reconduisent en son sein l’axe gauche-droite qu’il prétend transcender. Ce camp souverainiste à la française ne pourra probablement émerger qu’au terme d’une recomposition politique qui est peut-être engagée mais dont on voit pas pour l’instant l’aboutissement. Le FN qui prétend en ce moment l'incarner, ou du moins, en constituer le pôle principal, est en même temps celui qui entrave sa croissance et sa refondation.
Marine Le Pen est aussi tiraillée entre deux stratégies. Doit-elle viser principalement les électeurs de la gauche antisystème, qui se sont prononcés pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour, d’autant que ce dernier, à la surprise générale, a refusé d’en appeler à voter pour Macron au deuxième tour? Plusieurs soutiens de Mélenchon pensent ainsi voter blanc et rejettent comme deux dangers équivalents le candidat d’En Marche et celui du FN? Il faut dire que le programme économique du FN est assez marqué à gauche et de tendance antilibérale. Doit-elle plutôt viser l’électorat de droite, qu’on dit généralement sympathique à son programme identitaire, mais qui se méfie de son programme économique, principalement symbolisé par le désir de sortir de l’euro, qu’on anticipe catastrophique? C’est une majorité très compliquée que cherche à construire Marine Le Pen – probablement une majorité impossible pour peu qu’on tienne compte du parti à partir duquel elle veut la construire. Elle a reçu néanmoins un appui important avec le ralliement à sa candidature de Nicolas Dupont-Aignan, qui a obtenu un score honorable au premier tour (4,7%) et qui a franchi à la surprise de plusieurs le cordon sanitaire dont on tente encore aujourd’hui d’entourer le FN. Pour l’instant, peu l’imitent. Marine Le Pen a aussi obtenu quelques ralliements de figures mineures de la droite conservatrice : aucune d’entre elle n’est susceptible, du moins pour l’instant, de provoquer un mouvement électoral significatif. Il n’en demeure pas moins qu’une partie de l’électorat républicain pourrait défier la consigne des leaders de la droite et voter malgré tout pour Marine Le Pen. Cela voudrait dire que les interdits politiques et médiatiques ne déterminent plus en profondeur les comportements électoraux d’une population en rupture avec ses élites.
Ce qui est certain, c’est que ce deuxième tour jouera un rôle dans la recomposition annoncée de la vie politique française, mais il n’en représentera pas le terme. Car très peu de temps après, les Français seront invités à se prononcer lors des élections législatives. Emmanuel Macron cherchera à obtenir une majorité absolue, pour marquer sa rupture avec les grands partis traditionnels, même s’il ouvre sa propre formation aux politiciens qui voudraient s’y rallier pour s’y réinventer. Marine Le Pen cherchera à convertir ses appuis en groupe parlementaire significatif, ce que le FN n’est jamais parvenu à faire, sauf en 1986, lorsque les élections législatives s’étaient tenues au scrutin proportionnel, ce qui était exceptionnel dans l’histoire de la cinquième république. Quant à la droite, elle cherchera à prendre sa revanche et espère obtenir une majorité pour reprendre le contrôle du pays par le parlement plutôt que par l’Élysée. Et cela sans oublier Jean-Luc Mélenchon qui croit encore en son avenir politique même s’il vient probablement de faire son dernier tour de piste présidentiel, et la gauche socialiste, qui va tout faire pour survivre.
On ajoutera une chose : assez étonnamment, à bien des égards, les grands thèmes qui ont traversé la politique française depuis quelques années étaient peu présents dans la campagne du premier tour. C’était une élection assez peu politique, finalement, sans trop de substance, vidée de contenue, et soumise aux lois de la communication et au rythme des affaires portant sur l’intégrité de la classe politique. Plusieurs Français sortiront de cette élection avec une gueule de bois politique : ils auront à bon droit l’impression qu’on les a privés d’un grand débat qui aurait pu opposer de manière féconde et non caricaturale les grands enjeux que sont le terrorisme, la défense de l’identité nationale, la crise migratoire, la décomposition interne du pays et la place de la France dans l’Europe. Comment une échéance aussi importante a-t-elle pu être aussi aisément détournée? On y verra à bien des égards une preuve de la puissance du système médiatique, qui est parvenu à remettre la main sur la vie politique, après avoir eu l’impression de l’échapper pendant quelques années.
Ces enjeux s’invitent plus ou moins péniblement dans un second tour que tous considèrent joué d’avance, la seule question étant de savoir jusqu’où Marine Le Pen parviendra à se rendre. Pour peu qu’elle fasse 40%, elle pourra crier victoire. Si elle atteint 45%, ce que plusieurs envisagent à micro fermé, la chose sera vécue comme un tremblement de terre politique et on commencera dès maintenant à spéculer sur son score de 2022. Inversement, si elle obtient moins de 40%, on peut s’attendre à de vives discussions au sein du FN entre les deux grandes lignes qui y cohabitent et qui quelquefois, se confrontent – la ligne néo-chevènementiste, associée à Florian Philippot, et la ligne conservatrice, associée à Marion Maréchal-Le Pen. Par ailleurs, ce débat se poursuivra quels que soient les résultats, dans la mesure où il réfère non seulement à deux stratégies, mais peut-être aussi à deux philosophies.
Il n’en demeure pas moins que la France demeure un laboratoire politique et intellectuel majeur dans le monde occidental : c’est un pays habitué aux passions politiques fortes et aux querelles idéologiques très articulées. Il ne faudra pas cesser de l’étudier au lendemain du deuxième tour de la présidentielle : du point de vue de l’observateur politique, les prochaines années seront passionnantes. Elles seront aussi inquiétantes. Si Emmanuel Macron, une fois élu, prend à la légère l’angoisse existentielle de son pays, comme s’il s’agissait simplement d’un fantasme réactionnaire appelé à se dissiper, il pourrait voir les tensions qui le traversent se radicaliser et le débat public s’envenimer encore plus, dans la mesure où une telle chose est encore possible. ( MBC )

--------------------
Trump
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 01-05-2017 à 19:40:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On y verra peut-être plus clair avec le résultat des législatives.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 01-05-2017 à 21:15:09   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

En effet, ce sont les législatives qui donnerons l'heure juste.

--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 04-05-2017 à 14:06:52   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Un débat ou l'arrogance , les insultes et la cacophonie étaient en vedettes.

--------------------
Trump
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 04-05-2017 à 15:38:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Nous voila maintenant la risée de toute l'Europe !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 04-05-2017 à 15:42:39   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Normal comme prestation de deux bouffons

--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 05-05-2017 à 14:31:32   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Avec Macron , l'humain n`a plus aucune place.. Tout pour le planétaire et les profits.
Il y aura probablement +ou- 35% des Français qui voterons Le Pen mais ce n'est qu'un début car la population finira par tout rejeter

--------------------
Trump
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 05-05-2017 à 15:24:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

J'ai peur pour dans 5 ans !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 05-05-2017 à 18:41:02   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Il faudrait une profonde réforme des moeurs politiques.

--------------------
Trump
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6587 messages postés
   Posté le 05-05-2017 à 19:28:08   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Atil a écrit :

Nous voila maintenant la risée de toute l'Europe !


Fort heureusement, cela fait déjà 5 ans que l'on fait rigoler non seulement l'Europe, mais le monde.

--------------------
J'ai dit !
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 06-05-2017 à 00:15:13   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Tonton Hollande ce n'est pas terrible en effet.

--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 06-05-2017 à 17:57:37   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Les choix!
Le Pen
Macron
Blanc


--------------------
Trump
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 10:56:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Avec tout ca, une question m'est venue à l'esprit ....
Avant c'était plutôt clair. La droite était plutôt pro-capitaliste et la gauche était plutôt anti-capitaliste.
Mais, et maintenant ?
Ne serait-ce pas plutôt le centre qui est capitaliste et les extrêmes qui sont anti-capitalistes ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 15:39:49   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Je crois moi aussi que ce sont les extrêmes qui sont anti-capitaliste.

--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 15:41:34   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

De toute façon, je crois que Macron sera élu lui qui est le dauphin déguisé de Hollande.

--------------------
Trump
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6587 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 16:57:36   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Avec Macron, on va l'avoir dans l'fion, comme avec Fillon.
Avec Marine, on se serait fait rouler dans la farine.

Voter blanc, c'est moins accablant.

Finalement, le droit de vote, ne serait-ce pas une belle connerie?

--------------------
J'ai dit !
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 17:46:17   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Le droit de vote est un droit sacré en autant que nous ayons vraiment des choix et non une dictature ( dictature dans le sens que nous sommes obligés de choisir)


Edité le 08-05-2017 à 15:48:55 par Trump




--------------------
Trump
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 19:11:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

En prenant les lettres des noms des deux candidats, et en les mélangeant, on obtient ca :

Emmanuel Macron : Mamelon cramé.

Marine Lepen : Amène le pire.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 19:11:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Hmmm...
Il manque un "U" pour Macron.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 07-05-2017 à 20:34:37   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Voilà, 65% pour macron. Selon ce résultat, il est le moins pire des deux candidats.

La suite aux législatives.

--------------------
Trump
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6587 messages postés
   Posté le 08-05-2017 à 07:31:30   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Trump a écrit :

Le droit de vote est un droit sacré en autant que nous ayons vraiment des choix et non une dictature


J'ai de plus en plus l'impression que nous avons le choix entre des dictatures...

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
26821 messages postés
   Posté le 08-05-2017 à 11:37:12   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Vite, Verdad, fuit le pays avant d'être conduit dans un camp de concentration !!!!

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 08-05-2017 à 14:43:57   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   



--------------------
Trump
Trump
Trump
358 messages postés
   Posté le 08-05-2017 à 14:53:49   Voir le profil de Trump (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Trump   

Comme disait de Gaulle, comment voulez-vous diriger un pays qui a 158 sortes de fromages


Edité le 08-05-2017 à 15:50:03 par Trump




--------------------
Trump
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédentePage suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section actualité  Président 2017Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum