LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Le progrès et le développement

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 07:23:20   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Du ressenti de beaucoup, le développement conduit l'humanité vers la catastrophe. Le règne du profit n'est qu'une barbarie. Il faut changer de paradigme, changer nos rapports à la nature, à l'homme, à la science.
L'humanité tient entre ses mains les clefs de son salut.

--------------------
Atil
Atil
26999 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 10:39:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Tout le monde dit ca ... mais quel est le pourcentage de gens qui sont prets à changer de mode de vie ? Quand on parle de changement, en général, ca signifie qu'on pense que les AUTREs devraient changer. Mais rares sont ceux qui sont prêts à changer eux-mêmes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 11:18:48   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

C'est le problème des jeunes et des générations futures.

--------------------
J'ai dit !
Atil
Atil
26999 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 11:51:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Donc ce n'est pas aussi NOTRE problème ?

Voila bien la preuve qu'on rejette le problème sur les autres.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 11:54:28   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Non, ce n'est pas notre problème.
Nous avons eu les nôtres et les avons traités comme on a pu.
Maintenant, nous sommes des grands parents. Nous ne construisons plus l'avenir. Nos enfants ne nous laisseraient pas faire, de toute façon.

C'est dans l'ordre des choses.

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 11:56:19   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil<<<Mais rares sont ceux qui sont prêts à changer eux-mêmes.


Ce sont ces mêmes gens qui idolâtres ,ceux qu'ils reconnaissent comme " Sage ou saint" Mais qu'ils se disent incapable de pouvoir Être...



--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26999 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 12:05:38   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

TaoTheKing a écrit :

Non, ce n'est pas notre problème.
Nous avons eu les nôtres et les avons traités comme on a pu.
Maintenant, nous sommes des grands parents. Nous ne construisons plus l'avenir. Nos enfants ne nous laisseraient pas faire, de toute façon.

C'est dans l'ordre des choses.


Alors tout va bien :
Continuons à polluer puisque ce sera seulement à nos enfants de réparer ce que nous aurons détruit.
... et comme eux raisonneront de la même facon que nous (en suivant notre exemple) , les hommes continueront éternellement à tout détruire sans jamais accepter de changer.

On est tous sur la même galère, ou le même radeau de naufragés. Pourquoi certains prétendent-ils qu'ils n'ont pas à ramer comme les autres ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 12:16:30   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Chacun son temps. Demandes-tu à ta grand-mère ou à ton grand père, si tu as encore la chance d'en avoir, d'aller décharger dans les docks?

--------------------
J'ai dit !
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 14:55:04   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Atil a écrit :

Tout le monde dit ca ... mais quel est le pourcentage de gens qui sont prets à changer de mode de vie ?


Est-ce une bonne approche de placer le problème sous l'aspect pourcentage ? On ne peut pas tout régler par le quantitatif. Or le gros problème c'est que nous vivons dans une hégémonie du quantitatif au lieu du qualitatif.




Atil a écrit :

Quand on parle de changement, en général, ca signifie qu'on pense que les AUTREs devraient changer. Mais rares sont ceux qui sont prêts à changer eux-mêmes


Et c'est pourquoi les gens entretiennent leurs souffrances.
Notre regard sur le monde nous construit. Apprenons donc à changer le regard que nous avons sur nous-mêmes, sur nos relations, sur nos rapports.




Tao a écrit :

C'est le problème des jeunes et des générations futures.


Pour changer de paradigme sur les relations que nous entretenons, il faut apprendre à considérer l'autre comme un Autre. Il ne s'agit donc pas d'un problème générationnel. Mais d'un problème de fond propre à chacun.

Les anciennes générations ont cru contrôler la nature mais leur contrôle était incomplet. Les anciennes générations ont cru contrôler la technique mais nous n'arrivons pas à nous adapter aux nouveaux défis qu'elle impose. Les anciennes générations ont cru contrôler l'économie mais les crises de 1973 et de 2008 nous à montré que ce contrôle n'était que provisoire. Les anciennes générations ont cru contrôler le devenir politique mondial mais fort estd e constater que ce devenir est trop chaotique.

Que peuvent les nouvelles générations ? Répéter les mêmes erreurs que nos aînés ? Que peut faire une nouvelle génération face à une pensée encrée dans un catastrophisme hyper-rationnel. Revenir aux fondamentaux ? Lesquels ?
Nous n'en sortons pas du dilemne : ancienne comme nouvelle génération.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 15:04:17   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Ok Atil et Ase, je vous entends.

Donc, à titre individuel, vous faites quoi vous pour modifier les choses, à part accepter ce qu'impose le système économique mondial?

A moins que vous ne pensiez que c'est le seul système viable.

--------------------
J'ai dit !
Papy39
Tout réussit ,faut pas s\'éffrayer
Papy39
649 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 17:38:25   Voir le profil de Papy39 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Papy39   

Regarder comme cela ce passer actuellement en Chine --en Inde....les même erreurs, que les pays ' dit riches '

--------------------
On devrait toujours se voir comme des gens qui vont mourir le lendemain.
C'est ce temps qu'on croit avoir devant soi qui vous tue.

Elsa Triolet
nat
555 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 22:00:46   Voir le profil de nat (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à nat   

Pour changer, je suis partie vivre à la campagne.

Je travaille désormais raisonnablement et non plus comme une tarée pleine de fric, je consomme moins et plus consciemment et j'élève mes filles avec le temps qu'il me faut pour cela.

Et depuis, plein d'autres habitudes changent et continuent d'évoluer selon ce changement de mode de vie.

--------------------
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 22:55:56   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

c'est bien si tu as pu aller à la campagne , je ne peux pas pour des raisons profesionnels évidentes car je travailles sur des installations électriques industrielles et sauf de faire 300 km chaque jour , ce qui ne contribuerai pas à une consommation très écologique.

--------------------
aime la littératures
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 04:06:35   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Tiens, martichaud est un prolo... Comme cela m'étonne

--------------------
#PizzaMan
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 08:43:55   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

TaoTheKing a écrit :

Ok Atil et Ase, je vous entends.

Donc, à titre individuel, vous faites quoi vous pour modifier les choses, à part accepter ce qu'impose le système économique mondial?

A moins que vous ne pensiez que c'est le seul système viable.


ben oui§ c'est de la faute des vieux prolo qui on contaminé le monde , je suis atterré de lire de tels conneries , j'n ai presque envie de devenir terroriste en coupant l'électricité ou n'importe quel confort moderne puisqu'ils chient dessus et sur ceux qui le produise. C'est vraiment qu'une bande de petits bourgeais inutiles.

--------------------
aime la littératures
Atil
Atil
26999 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 12:58:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

TaoTheKing a écrit :

Chacun son temps. Demandes-tu à ta grand-mère ou à ton grand père, si tu as encore la chance d'en avoir, d'aller décharger dans les docks?


Ne pas polluer est l'affaire de tous.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 13:07:31   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Les vieux consomment moins que les jeunes.

--------------------
J'ai dit !
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 14:17:23   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

La consommation est relative à la personne et non à la génération, encore une fois.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 14:35:06   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Ase a écrit :

La consommation est relative à la personne et non à la génération, encore une fois.


Une personne de 90 ans ne conduit plus, mange beaucoup moins.

Une personne de 90 consomme moins qu'un trentenaire voyageant beaucoup.

--------------------
J'ai dit !
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 14:50:11   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

1/ Tout dépend de l'état dans lequel il est.

2/ Il peut ne plus conduire mais avoir un chauffeur (famille ou autre), il peut manger moins mais organiser plus de grandes fêtes.

3/ Une personne de 90 ans doit compenser sa vie comme elle le peut : elle peut boire beaucoup, ou sortir beaucoup, ou dépenser beaucoup, ou offrir beaucoup, ou encore inviter beaucoup.

Ce n'est pas un problème générationnel, mais un problème personnel. C'est à chacun de prendre conscience de la répercussion de ses actes.

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 14:50:52   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je recentre le sujet :

Je pense tout d'abord qu'il faut comprendre que nous sommes les porteurs de la religion que représente le progrès et par conséquent qu'on porte en nous la croyance (car non démontrée) que l'homme peut s'améliorer.

Il y a alors trois attitudes qu'on peut retrouver :
- être optimiste face au progrès : le monde va bien vers son amélioration;
- être pessimiste face au progrès : le monde court à la catastrophe;
- l'optimisme du progrès est en crise;

Le point qui nous intéresse soulevé ci-haut : "le développement conduit l'humanité vers la catastrophe", puis "Il faut changer de paradigme" relève de ce troisième point : il y a d'abord reconnaissance qu'il y a un développement (dans les sciences, dans les techniques, dans la culture, etc.) mais qu'il faut changer de paradigme très rapidement car à ce rythme nous courons à la catastrophe. Ce point de vue reflète bien un optimisme qui s'affaiblit.

La première chose à se demander est pourquoi il s'affaiblit ?
Peut-être parce la génération de nos aînés ne nous ont pas irréfutablement montré qu'il y avait eu une réelle amélioration. Pourtant l'histoire des techniques et du progrès au 20ème siècle sont assez explicites : les conditions de vie, d'hygiène, de travail, de transport sont meilleurs qu'auparavant, l'accès à la culture et à l'enseignement supérieur est bien plus facile, etc. Il y a donc bien progrès et celui-ci n'est pas en crise.

La deuxième chose à constater est que la catastrophe en question n'est pas explicite. Ce qui lève la porte à toutes nos imaginations, certaines plus fertiles que d'autres. Or le catastrophisme est liée à la deuxième catégorie, celle des pessimistes. Vision pessimiste et catastrophique car anxieuse.
Finalement, pour un optimiste, la question revient à constater que l'angoisse de ses pessimistes est alimentée par les différentes crises vécus dans les différents domaines ou potentielles que l'humain à a sa charge, ainsi que par les amalgames commis (car non comprises) entre elles liés au champ du progrès.

Si on se demande pourquoi l'optimisme s'affaiblit, je répondrait donc qu'il ne s'agit que d'une impression psychologique infondée.

Néanmoins, il y a bien un point où je suis d'accord : il y a actuellement déshumanisation de la société. Il y a une inversion des valeurs. Or pour moi une société mélioriste et efficace est une société dont l'humain à su définir la place qu'il a à occuper, et dont il est constamment au centre de la diversité du tissus social ce peu importe sa classe et son rang, non pas comme un simple objet, mais comme le foyer d'émergence des possibles.

--------------------
TaoTheKing
Citoyen du monde
TaoTheKing
6666 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 17:02:28   Voir le profil de TaoTheKing (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à TaoTheKing   

Rien à ajouter. Tu as parfaitement exprimé ton opinion, et je la partage largement.

--------------------
J'ai dit !
nat
555 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 21:48:00   Voir le profil de nat (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à nat   

Ase a écrit :

Je recentre le sujet :

Je pense tout d'abord qu'il faut comprendre que nous sommes les porteurs de la religion que représente le progrès et par conséquent qu'on porte en nous la croyance (car non démontrée) que l'homme peut s'améliorer.

Il y a alors trois attitudes qu'on peut retrouver :
- être optimiste face au progrès : le monde va bien vers son amélioration;
- être pessimiste face au progrès : le monde court à la catastrophe;
- l'optimisme du progrès est en crise;

Le point qui nous intéresse soulevé ci-haut : "le développement conduit l'humanité vers la catastrophe", puis "Il faut changer de paradigme" relève de ce troisième point : il y a d'abord reconnaissance qu'il y a un développement (dans les sciences, dans les techniques, dans la culture, etc.) mais qu'il faut changer de paradigme très rapidement car à ce rythme nous courons à la catastrophe. Ce point de vue reflète bien un optimisme qui s'affaiblit.

La première chose à se demander est pourquoi il s'affaiblit ?
Peut-être parce la génération de nos aînés ne nous ont pas irréfutablement montré qu'il y avait eu une réelle amélioration. Pourtant l'histoire des techniques et du progrès au 20ème siècle sont assez explicites : les conditions de vie, d'hygiène, de travail, de transport sont meilleurs qu'auparavant, l'accès à la culture et à l'enseignement supérieur est bien plus facile, etc. Il y a donc bien progrès et celui-ci n'est pas en crise.

La deuxième chose à constater est que la catastrophe en question n'est pas explicite. Ce qui lève la porte à toutes nos imaginations, certaines plus fertiles que d'autres. Or le catastrophisme est liée à la deuxième catégorie, celle des pessimistes. Vision pessimiste et catastrophique car anxieuse.
Finalement, pour un optimiste, la question revient à constater que l'angoisse de ses pessimistes est alimentée par les différentes crises vécus dans les différents domaines ou potentielles que l'humain à a sa charge, ainsi que par les amalgames commis (car non comprises) entre elles liés au champ du progrès.

Si on se demande pourquoi l'optimisme s'affaiblit, je répondrait donc qu'il ne s'agit que d'une impression psychologique infondée.

Néanmoins, il y a bien un point où je suis d'accord : il y a actuellement déshumanisation de la société. Il y a une inversion des valeurs. Or pour moi une société mélioriste et efficace est une société dont l'humain à su définir la place qu'il a à occuper, et dont il est constamment au centre de la diversité du tissus social ce peu importe sa classe et son rang, non pas comme un simple objet, mais comme le foyer d'émergence des possibles.



Bravo, je trouve cela très clair. Bien résumé la question

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 27-11-2010 à 01:13:58   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Donc j'en déduis que vous êtes tous d'accord pour dire qu'il y a une inversion des valeurs. Autrement dit, la seule chose qui aurait à changer n'est pas un paradigme initial faux mais une reconsidération des valeurs humanistes. Mais est-ce vraiment suffisant ?

--------------------
nat
555 messages postés
   Posté le 27-11-2010 à 11:11:39   Voir le profil de nat (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à nat   

Grace à toi, j'ai lu ce que pensais Edgar Morin et "les 7 savoirs nécessaires à l'éducation du futur" est ta réponse il me semble.

http://unesdoc.unesco.org/images/0011/001177/117740fo.pdf

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Le progrès et le développementNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum