LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 A propos des lois spirituelles

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
Thoth
Thoth
99 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 05:31:11   Voir le profil de Thoth (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Thoth   

N'est-il pas étonnant de constater qu'aujourd'hui les sciences se concentrent presque exclusivement sur le domaine matériel, que notre connaissance des lois physiques ne cesse de progresser, mais que le champs des lois spirituelles reste encore largement soumis à l'ignorance, aux superstitions et au grand flou qui auréole les religions révélées ?

Pourquoi ne serait-il pas possible de définir les principes qui régissent le fonctionnement toujours occulte de l'univers, tout autant que ceux qui président au fonctionnement de notre propre psychisme ?

N'est-il pourtant pas essentiel de connaitre notre fonctionnement intime avant de savoir de quoi est fait le sous-sol de la planète mars, ou de calculer l'extraordinaire densité d'une naine blanche ?

N'est-il pas encore plus étonnant de constater après avoir dit ça, que ces lois et ces principes ont déjà été formulé, parfois depuis des millénaires déjà, sous une forme ou une autre, et qu'ils sont même aujourd'hui devenus disponibles et accessibles à tous ?

Les religions n'ont aucun intérêt à reconnaitre la validité de ces lois spirituelles, pourtant la plupart du temps à l'origine même de leurs doctrines, car alors leurs révélations seraient mises à plat, explicitées, leurs égarements irrationnels dénoncés, et elles deviendraient vite encombrantes tout autant qu'inutiles. Chaque détenteur des lois spirituelles ontologiques deviendrait en effet automatiquement son propre maitre et pasteur s'il lui venait à l'idée de mettre ces principes en application, et d'en vérifier par lui même dans les faits la validité empirique.
Or, même si la liberté et le bien être de leurs ouailles est le fondement, voir carrément la raison d'être des religions, elles tiennent bien trop à leurs prérogatives et au pouvoir qui va avec, pour accepter de s'en dépouiller de sitôt. Bref, les religions ne recherchent pas sincèrement la vérité, elles cherchent surtout à imposer celle qui les maintient en place et en vie.


Quand à la science, elle ne prête guère attention à ces questions dites métaphysiques, car ses intérêts sont avant tout économiques. Ne nous leurrons pas, le bien être général n'est pas l'objectif des représentants actuels de l'autorité scientifique et de ceux qui en tirent les ficelles. Pire, les lois spirituelles représentent un danger pour les scientifiques, car c'est la recherche qui les fait bouffer. Or si on vient dire aux gens que les lois spirituelles sont supérieurs aux lois physiques et qu'elles sont disponibles sans copyright et gratos depuis des millénaires, non seulement leur orgueil sera piqué au vif, mais le prestige même de leur discipline en prendra un sacré coup dans l'aile.

Quelle que soit l'autorité vers laquelle nous nous tournons, scientifique ou religieuse, nous nous en remettons à des instances dont les intérêts nient notre indépendance et nous maintiennent (consciemment ou pas) dans une ignorance par ailleurs librement consentie.

Alors voilà la question qui tue : si ces lois spirituelles qui transcendent et réconcilient science et spiritualité sont aujourd'hui largement accessibles, qu'est ce qui nous empêche de les reconnaitre pour telles et de les faire notre ? Personne ne nous oblige à suivre tel courant de pensée religieux poussiéreux ou à borner notre esprit au spectre étroit de la science révélée.
Finalement, si les lois dont j'affirme l'existence restent cachées et méconnues, ne faut-il pas en incomber la responsabilité au manque de curiosité et à la frilosité de la grande majorité de nos contemporains ? Ceux qui, si on leur offrait la liberté sans condition, fileraient se planquer dans les jupes du premier religieux charismatique qui passe, ou derrière le mur rassurant et tristement rigide de la science exacte.

--------------------
Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 08:49:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Thoth a écrit :

N'est-il pas étonnant de constater qu'aujourd'hui les sciences se concentrent presque exclusivement sur le domaine matériel, que notre connaissance des lois physiques ne cesse de progresser, mais que le champs des lois spirituelles reste encore largement soumis à l'ignorance, aux superstitions et au grand flou qui auréole les religions révélées ?


>>>>>>>Peut-être, tout simplement, que la spiritualité ne fait pas partie du domaine de la science. tout comme les mathématiciens ne s'occupent pas de cuisine.
Mais ca dépend de ce qu'on attend par 'spiritualité".
On pourrait dire que c'est ce dont s'occupent les psychologues, puisque "psyché"(esprit en grec) est l'équivalent de "spiritus" (esprit en latin).




"Pourquoi ne serait-il pas possible de définir les principes qui régissent le fonctionnement toujours occulte de l'univers, tout autant que ceux qui président au fonctionnement de notre propre psychisme ?"

>>>>>>>>C'est pourtant ce que font les physiciens : ils étudient le fonctionnement de l'univers, et c'est c'est que font les psychologues : ils étudient le fonctionnement du psychisme.
il serait prétencieux de critiquer leurtravail comme si on en savait plus qu'eux; notre savoir progresse à son rythme.



"N'est-il pourtant pas essentiel de connaitre notre fonctionnement intime avant de savoir de quoi est fait le sous-sol de la planète mars, ou de calculer l'extraordinaire densité d'une naine blanche ?"

>>>>>>>>La connaissance de notre moi intime a fait pas mal de progrés ces dernières années. Mais quel est le pourcentage des gens qui s'intéresse à ces découvertes ?



"N'est-il pas encore plus étonnant de constater après avoir dit ça, que ces lois et ces principes ont déjà été formulé, parfois depuis des millénaires déjà, sous une forme ou une autre, et qu'ils sont même aujourd'hui devenus disponibles et accessibles à tous ? "

>>>>>Ca c'est juste un dogme. Il faudrait le prouver.



"Chaque détenteur des lois spirituelles ontologiques deviendrait en effet automatiquement son propre maitre et pasteur s'il lui venait à l'idée de mettre ces principes en application, et d'en vérifier par lui même dans les faits la validité empirique."

>>>>>Il est au pouvoir de chacun d'entre nous de trouver ces "lois" de sagesse.
Ca ne demande pas de matériel couteux et compliqué comme dans les laboratoires scientifiques. ca demande juste de réfléchir et d'expérimenter par nous-mêmes au lieu de nous contenter de croire aveuglément.



"Or, même si la liberté et le bien être de leurs ouailles est le fondement, voir carrément la raison d'être des religions, elles tiennent bien trop à leurs prérogatives et au pouvoir qui va avec, pour accepter de s'en dépouiller de sitôt. Bref, les religions ne recherchent pas sincèrement la vérité, elles cherchent surtout à imposer celle qui les maintient en place et en vie."

>>>>>>>>La situation est même pire : Les religieux croient sincèrement aux dogmes qu'ils enseignent. Ils n'ont même pas conscience d'avoir déformé ceux-ci.




"Quand à la science, elle ne prête guère attention à ces questions dites métaphysiques, "

>>>>>>C'est quoi une question "métaphysique" ?
Ca s'étudie comment ? Avec quels outils ?
Par définition la métaphysique c'est ce que la science n'a pas encore les capacités d'étudier.
Au fur et à mesure que la science progresse, elle englobe des domaines qui faisaient partie, jadis, de la métaphysique.




"Or si on vient dire aux gens que les lois spirituelles sont supérieurs aux lois physiques et qu'elles sont disponibles sans copyright et gratos depuis des millénaires, non seulement leur orgueil sera piqué au vif, mais le prestige même de leur discipline en prendra un sacré coup dans l'aile."

>>>>>>Les lois spirituelles ne sont pas du domaine de la science. donc on ne peut pas reprocher aux scientifiques de ne pas les étudier.
En fait ca devrait plutôt être du domaine des philosophes (les "amis de la sagesse")... mais ils se sont actuellement égarés dans d'autres voies.



"Alors voilà la question qui tue : si ces lois spirituelles qui transcendent et réconcilient science et spiritualité sont aujourd'hui largement accessibles, qu'est ce qui nous empêche de les reconnaitre pour telles et de les faire notre ?"

>>>>>>>Ce qui nous en empèche c'est notre obstination à croire à des dogmes au llieu de chercher et d'étudier;
D'ailleurs même parler de "lois spirituelles qui transcendent et réconcilient science et spiritualité" c'est encore un dogme de plus qui nous empèche de chercher la vérité.



" Personne ne nous oblige à suivre tel courant de pensée religieux poussiéreux ou à borner notre esprit au spectre étroit de la science révélée. "

>>>>>>il n'y a pas de science révélée; il n'y a que des religions révélées.




"Finalement, si les lois dont j'affirme l'existence restent cachées et méconnues, ne faut-il pas en incomber la responsabilité au manque de curiosité et à la frilosité de la grande majorité de nos contemporains ? Ceux qui, si on leur offrait la liberté sans condition, fileraient se planquer dans les jupes du premier religieux charismatique qui passe, ou derrière le mur rassurant et tristement rigide de la science exacte."

>>>>>>>>Sont-ils différents de ceux qui affirment ?
Se réfugier derrière des affirmations est également sécurisant.
On se sent tellement mieux quand on a l'impression de savoir.
Mais qui sait vraiment ???

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 14:35:39   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Je suis assez d'accord avec ce que dit Toth. Plus on découvre sa pensée, plus on découvre des sortes de lois qui sont en effet régient comme les lois scientifiques (notemment celle de cause-effet).
Le seul problème, c'est qu'il n'est pas simple de se découvrir. Cela demande du courage et la plupart de nos contemporains en manque. D'où la préférence pour la science et encore plus pour la religion.
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 17:43:23   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Thoth a écrit :

Finalement, si les lois dont j'affirme l'existence restent cachées et méconnues, ne faut-il pas en incomber la responsabilité au manque de curiosité et à la frilosité de la grande majorité de nos contemporains ? .


J'ai assez bien suivi le raisonnement et je doute que cette logique et notre apparente unanimité ne volent en éclat après avoir posé la question:
Quelles sont ces lois?

Il est évident que si tout le monde est d'accord après... alors...
Thoth
Thoth
99 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 19:55:38   Voir le profil de Thoth (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Thoth   

Atil a écrit : "Peut-être, tout simplement, que la spiritualité ne fait pas partie du domaine de la science. tout comme les mathématiciens ne s'occupent pas de cuisine.
Mais ca dépend de ce qu'on attend par 'spiritualité".
On pourrait dire que c'est ce dont s'occupent les psychologues, puisque "psyché"(esprit en grec) est l'équivalent de "spiritus" (esprit en latin).

>>>>>>> En fait, psyché vient du grec et étymologiquement désigne l'âme. Dans certains passages très anciens de la guerre de Troie d'Homère, elle est même associée au sang qui s'écoule de la plaie et représente la force vitale qui quitte le corps. Un psychologue est donc littéralement quelqu'un qui étudie l'âme (de animus, ce qui nous anime). Cela n'empêche que ta remarque est fort judicieuse, car en effet la psychologie rejoint forcément la spiritualité. Cette dernière se rapporte quand à elle à l'esprit qui lui vient bien du latin spiritus et se distingue nettement de la notion d'âme. En effet, pour un ésotériste, tout est fait d'esprit. L'esprit n'a pas cette connotation diffuse et mal définie qu'on donne usuellement à ce mot, il désigne la composante élémentaire et unique de tout ce qui existe. L'esprit est la matière primordiale dont sont fait le cosmos, les étoiles, les atomes, les humains ainsi que leurs pensées, le anges et les démons. Absolument tout ce qui existe est fait d'esprit.

La spiritualité enfin est une forme de discipline joyeuse qui consiste à exprimer au mieux le potentiel spirituel qui est le notre.

L'âme et le corps sont donc deux aspects de la portion d'esprit qui constitue notre individu terrestre. Ce qui explique que leurs manifestations concrètes soient si différentes au point qu'on les distingue radicalement, est que leurs champs de fréquence spirituelle ne vibrent pas à la même vitesse.

En ce qui concerne la science, il est une chose de limiter sagement ses études à ce qui peut être reproduit expérimentalement, il est une autre de nier systématiquement l'existence de ce qui n'entre pas dans ce champs d'investigation. Est-ce que les mathématiciens refusent de manger sous pretexte que la cuisine n'est pas une science exacte ? De plus, si le savoir s'est spécialisé en autant de domaines qu'il existe de sujets d'étude, le constat aujourd'hui est qu'il faut former de nouveaux spécialites afin d'en entamer la nécessaire synthèse.

Mon propos n'est pas de dire que c'était mieux avant, que les anciens étaient plus avancés que nous. Ce n'est certainement pas le cas. Je dis simplement qu'il manque à notre système de pensé moderne la clé de voute qui rétablirait l'armonie de l'ensemble, éclairerait les zones d'ombre et résoudrait les apparentes contradictions entre les différentes factions. Bien entendu il est possible pour chacun d'entre nous de mener ses propres recherches et d'avancer à son propre rythme. Mais force est de constater que cette méthode est elle même limitée, car lorsque nous sommes installés dans une représentation du monde qui est la notre, il nous est quasiment impossible de s'en extraire pour évaluer la pertinence d'un système alternatif.

Or, les anciens ne faisaient pas encore la nette distinction entre science et spiritualité, la première étant une branche de la seconde. Pour eux, l'une et l'autre n'étaient que les aspects complémentaires d'une seule et même chose, ce qui n'est en rien un dogme, mais une vérité ontologique. Science et spiritualité sont distinctes, mais elles ne s'opposent pas et participent harmonieusement du même système. Associés, elles s'enrichissent et se complètent, dissociées et mises dos à dos, elles dégérèrent toutes deux.

Pour finir, si l'essentiel du travail de synthèse que se proposent de faire les scientifiques a déjà été entrepris à de nombreuses reprises, en de nombreux lieux, et que certaines versions nous sont accessibles grace à des textes antiques, il serait tout de même dommage de ne pas s'en inspirer afin de gagner du temps.

Pour comprendre l'axiome qui dit que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, il faut savoir que tout est esprit et que l'univers est mental. Dire que tout est esprit n'est finalement pas si différent que de dire que toute matière est composée d'atomes. Et puisque tout est fait d'esprit, l'univers et nos pensées sont régit par les mêmes lois spirituelles. Les phénomènes qui peuplent notre mental sont comme ceux que l'on peut observer dans le cosmos, ils répondent aux même lois.

Prenons pour tayaqun l'exemple du célèbre axiome qui dit que tout est double. J'y ajoute les commentaire plus récent du kybalion : "Tout est Double ; toute chose possède des pôles ; tout a deux extrêmes ; semblable et dissemblable ont la même signification ; les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents ; les extrêmes se touchent ; toutes les vérités ne sont que des demi-vérités ; tous les paradoxes peuvent être conciliés." LE KYBALION.

Tout est double est une loi universelle qui vaut pour tout ce qui existe. Même le Tout trouve sa polarité dans le néant.

Je vous laisse réagir avant de poursuivre.
Membre désinscrit
   Posté le 03-01-2009 à 20:27:20   

le double, c'est la résistance, le condensateur, la diode.
le triple, c'est le transistor.
puis y a les bobines.


Edité le 03-01-2009 à 20:27:40 par Scientosophe


Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 03-01-2009 à 21:25:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"En effet, pour un ésotériste, tout est fait d'esprit." et L'esprit n'a pas cette connotation diffuse et mal définie qu'on donne usuellement à ce mot, il désigne la composante élémentaire et unique de tout ce qui existe. L'esprit est la matière primordiale dont sont fait le cosmos, les étoiles, les atomes, les humains ainsi que leurs pensées, le anges et les démons. Absolument tout ce qui existe est fait d'esprit."

>>>>>>>Et comment fait-on pour démontrer ca ?
Car l'affirmer sans le démontrer c'est rester sur le terrain des dogmes.
En outre dire que tout est fait d'esprit ne signifie pas que l'esprit est la matière dont est constitué le monde. Ca signifie que le monde est une illusion, une simple projection de notre esprit.


"Ce qui explique que leurs manifestations concrètes soient si différentes au point qu'on les distingue radicalement, est que leurs champs de fréquence spirituelle ne vibrent pas à la même vitesse."

>>>>>>>La notion de "vitesse de vibration" est juste une fumosterie véhiculée par plein de gourous pour épater les naïfs. Ca n'a aucune signification scientifique et n'est évoqué dans aucune tradition ésotérique authentique et sérieuse.
En physique c'est l'énergie qui se mesure avec des "vibrations par secondes" (ce qui s'exprime en hertz) et non la spiritualité.
La spiritualité ce n'est pas un truc bizarre qui vibre , la spiritualité c'est "ne pas faire à autrui ce qu'on ne veut pas qu'il nous fasse".



"En ce qui concerne la science, il est une chose de limiter sagement ses études à ce qui peut être reproduit expérimentalement,"

>>>>>>>Les calculs sur le big-bang, par exemple, ne correspondent pas à des choses qu'on peut vraiment reproduire expérimentalement. Donc la science peut aller plus loin que ce qui est expérimentable ... mais alors les certitudes sont moins fortes.



"il est une autre de nier systématiquement l'existence de ce qui n'entre pas dans ce champs d'investigation."

>>>>>>>Le cuisinier ne nie pas l'existance des mathématique. il ne s'en occupe pas, tout simplement, car ce n'est pas son domaine d'étude;
De même les scientifiquent ne nient rien, ils laissent simplement la spiritualité se faire étudier par ceux sont c'est le domaine.



"Je dis simplement qu'il manque à notre système de pensé moderne la clé de voute qui rétablirait l'armonie de l'ensemble"

>>>>>>>Et qui la connait ?
En quoi ceux qui connaissent la spiritualité pourraient-ils éclairer la science , puisqu'ils étudient des domaines différents ?



"Mais force est de constater que cette méthode est elle même limitée, car lorsque nous sommes installés dans une représentation du monde qui est la notre, il nous est quasiment impossible de s'en extraire pour évaluer la pertinence d'un système alternatif."

>>>>>>>>Et comment faire pour nous extraire de ces dogmes (on dit aussi "paradigmes" qui limitent notre sision ?
Pas en les remplacant par d'autres dogmes en tout cas.



"Or, les anciens ne faisaient pas encore la nette distinction entre science et spiritualité"

>>>>>>>>C'est pour cela qu'ils disaient tant de bétises : Les prêtres racontaient nimporte quoi sur l'apparition du monde et la volonté des dieux au lieu de s'occuper de spiritualité.



"la première étant une branche de la seconde. Pour eux, l'une et l'autre n'étaient que les aspects complémentaires d'une seule et même chose, ce qui n'est en rien un dogme, mais une vérité ontologique. "

>>>>>>>>Des aspects de quelle chose ?



"Science et spiritualité sont distinctes, mais elles ne s'opposent pas et participent harmonieusement du même système. Associés, elles s'enrichissent et se complètent, dissociées et mises dos à dos, elles dégérèrent toutes deux."

>>>>>>>>Elles doivent être étudiées parallèlement ... mais ca n'empèche que ce sont deux choses différentes.
C'est ce que les kabbalistes appellent les piliers de la miséricorde et de la rigueur. Et les alchimistes la voie humide et la voie sèche.



"Pour finir, si l'essentiel du travail de synthèse que se proposent de faire les scientifiques a déjà été entrepris à de nombreuses reprises, en de nombreux lieux, et que certaines versions nous sont accessibles grace à des textes antiques, il serait tout de même dommage de ne pas s'en inspirer afin de gagner du temps."

>>>>>>>>Ce n'est qu'un dogme non démontré.




"Pour comprendre l'axiome qui dit que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, il faut savoir que tout est esprit et que l'univers est mental. "

>>>>>>>Pour vraiment le comprendre il faudrait commencer par le démontrer.
Sinon ce n'est qu'une croyance religieuse de plus, un simple dogme pour asservir les croyants.



"Dire que tout est esprit n'est finalement pas si différent que de dire que toute matière est composée d'atomes."

>>>>>>>>C'est pourtant extrêmement différent.




"Prenons pour tayaqun l'exemple du célèbre axiome qui dit que tout est double. J'y ajoute les commentaire plus récent du kybalion"

>>>>>>>>Quel Kybalion ?
Le texte récent publié sous ce nom n'est qu'une invention récente.



""Tout est Double ; toute chose possède des pôles ; tout a deux extrêmes ; semblable et dissemblable ont la même signification ; les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents ;Tout est double est une loi universelle qui vaut pour tout ce qui existe. "

>>>>>>>Ce n'est pas une loi universelle puisqu'en chronodynamique quantique les quarks se classent dans un système à trois poles.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 19:31:51   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Quelles sont ces lois?

Pourquoi cacher ces lois qui sont si importantes?
Existent-elles bien?

Concernant le 2, puis-je (l'hypocrite...) faire remarquer que le 3 pourrrait y être inscrit... 2 pôles, l'un + et l'autre -, doivent bien générer un endroit où les forces contraires s'annulent... Cet endroit est donc "le neutre"...
Bref, en ce trois on peut même y voir la Trinité... autre façon de résoudre le problème...
Mais j'attens les lois... Et je risque d'attendre longtemps...
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 19:38:14   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

C'est quand même étonnant que ces grands initiés qui se basent sur les LOIS UNIVERSELLES mentionnés dans le Kybalion n'ont pas vu le Principe de l'Emergence : sourire ^^ , qui est entre autre parmis les hypothèses les plus avancées par nos scientifiques pour essayer de décrire l'essence de la réalité.

--------------------
Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 19:41:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

En torturant bien les textes ils arriveront bien à leurs faire parler de ca aussi.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 04-01-2009 à 19:48:17   

Les portes logiques à transistors

La forme la plus simple de la logique électronique est la logique à diodes. Cela permet la fabrication de portes ET et OU, mais pas de portes NON ce qui conduit à une logique incomplète. Pour créer un système logique complet, il est nécessaire d'utiliser des lampes ou des transistors.

La famille la plus simple de portes logiques utilisant des transistors bipolaires est appelée résistance-transistor ou RTL (resistor-transistor logic). Au contraire des portes à diodes, les portes RTL peuvent être mises en cascade indéfiniment pour produire des fonctions logiques complexes. Pour diminuer le temps de retard, les résistances utilisées par les portes RTL furent remplacées par des diodes, ce qui donna naissance aux portes logiques diode-transistor ou DTL (diode-transistor logic). On découvrit ensuite qu'un transistor pouvait faire le travail de deux diodes en prenant la place d'une seule, ce qui mena à la création de portes logiques transistor-transistor ou TTL (transistor-transistor logic). Dans certains types de circuits, les transistors bipolaires furent remplacés par des transistors à effet de champ (MOSFET) ce qui donna naissance à la logique CMOS.

Les concepteurs de circuits logiques utilisent actuellement des circuits intégrés préfabriqués, notamment en TTL, la série 7400 de Texas Instruments, et en CMOS, la série 4000 de RCA, ainsi que leurs dérivés plus récents. La plupart de ces circuits contiennent des transistors à plusieurs émetteurs, utilisés pour implémenter la fonction ET, et qui ne sont pas disponibles séparément. De plus en plus, ces circuits logiques fixes sont remplacés par des circuits programmables, qui permettent aux concepteurs d'intégrer un grand nombre de portes logiques diverses dans un seul circuit intégré. La nature programmable de ces circuits, parmi lesquels les FPGA, a enlevé au hardware son aspect "dur" : il est désormais possible de changer les fonctions logiques d'un système en reprogrammant certains de ses composants, ce qui permet de modifier les caractéristiques d'un circuit logique hardware.

Les portes logiques électroniques diffèrent de manière significative de leurs équivalents à relais et contacts. Elles sont bien plus rapides, moins gourmandes et beaucoup plus petites (au moins un million de fois dans la plupart des cas). De plus, il y a une différence fondamentale dans la structure. Les circuits à contacts créent un chemin continu, dans lequel le courant peut circuler dans les deux directions entre l'entrée et la sortie. La porte logique à semi-conducteurs, au contraire, agit comme un puissant amplificateur de tension, qui reçoit un courant faible en entrée et produit une tension de basse impédance en sortie. Le courant ne peut pas circuler entre la sortie et l'entrée d'une porte à semi-conducteurs.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Opérateur_logique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Transistor
http://comelec.enst.fr/tpsp/eni/poly/enich4.html




Edité le 04-01-2009 à 19:56:39 par Scientosophe


Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 19:56:25   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Oui ... et quel est le rapport ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 19:57:42   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

c s'la oui ("le père noël est une ordure" )

--------------------
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 20:00:00   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Et les portes du paradis s'ouvrirent...


Edité le 04-01-2009 à 20:00:44 par tayaqun


Thoth
Thoth
99 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 20:19:40   Voir le profil de Thoth (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Thoth   

Aujourd'hui, l'être humain moyen est tellement ignorant et faible psychologiquement, que sa grande peur est de se faire gouroutiser, ou pire encore, de s'apercevoir que ce sur quoi repose tout son système d'interprétation du réel ne vaut décidément pas un clou. Or ce sont justement ces peurs qui l'empêchent d'accéder à des prises de consciences plus vastes, et d'acquérir ainsi assez de confiance en sois pour ne plus redouter d'affronter sa part d'ombre, et accepter d'accueillir sans apriori la nouveauté qui se présente à lui.
Car en définitive, le pire des gourou est encore celui que l'on entretient sois-même en secret et que l'on projète sur l'autre pour ne pas avoir à le reconnaitre.

Atil a écrit : "La notion de "vitesse de vibration" est juste une fumosterie véhiculée par plein de gourous pour épater les naïfs. Ca n'a aucune signification scientifique et n'est évoqué dans aucune tradition ésotérique authentique et sérieuse."

>>>>>>> Je te trouve d'une mauvaise fois à toute épreuve sur ce coup là Atil, car tu m'apparais fort cultivé par ailleurs, et tu n'ignores certainement pas cet aspect fondamental de la physique quantique qu'est la dualité onde-particule.

Je cite : "Les électrons, par exemple, sont généralement présentés comme de minuscules petites billes qui tournent autour d'un noyau. Pourtant, ils peuvent selon les circonstances se comporter comme des ondes. Ainsi, lorsqu'ils sont projetés sur un cristal, les électrons donnent lieu à un phénomène de diffraction. Il s'agit là d'un processus purement ondulatoire qui prouve que les électrons ne peuvent pas simplement être considérés comme des billes. En fait, comme la lumière, la matière doit être décrite en utilisant simultanément les concepts d'onde et de particule, ce que l'on résume par le terme de dualité onde-particule."
(...)
Ainsi, la particule a une forte probabilité de se trouver dans les zones de grande amplitude de l'onde, mais très peu de chances d'apparaître en des points où cette amplitude est faible."
Source : http://www.astronomes.com/c7_bigbang/p751_dualite.html

La dernière phrase tout particulièrement est intéressante et illustre bien la question de la fréquence spirituelle que j'évoquais plus haut. La loi spirituelle (pour tayaqun) affirme que plus l'esprit vibre haut (vite), plus il se dématérialise, mais que plus il vibre bas, plus il se condense et prend forme. Or, les physiciens observent que la particule, c'est à dire la partie la plus matérielle de l'électron, se forme là où l'amplitude de l'onde est la plus grande. Quand l'amplitude est grande, c'est que la vibration est basse et que la matière est condensée, en revanche plus l'esprit vibre haut, plus l'onde se fait courte et rapide et plus la matière devient éthérée.

Il me semble inutile de revenir sur ces choses bien connues. Par contre, ce qui est intéressant de constater, c'est que pour les scientifiques, ce qui vaut pour un photon ou un électron peut s'appliquer à toute la matière. Un ésotériste ajouterai seulement sa pierre à l'édifice en remarquant que les observations quantiques issues de l'expérience étaient déjà prévues par la loi spirituelle, et que ce qui vaut pour la lumière et la matière s'applique aussi aux objets mentaux. Ceci est un point dont on peut débattre largement dans la section psychologie qui est ma spécialité.

Mais nous n'en avons pas fini avec la question de l'esprit.

Bientôt les scientifiques vont nous annoncer triomphalement qu'il existe des particules encore plus petites que les plus petites des particules déjà observées, et que ces particules sont bipolaires et tournent autour d'un axe virtuel. Ce qui fait qu'elles sont aussi des ondes et que c'est leur vitesse de rotation sur elles même, leur fréquence, qui défini leur degré de luminosité ou de densité. Ils observerons également que tout ce qui existe dans l'univers est fait à partir de cette matière primordiale, dont chaque élément est identique à tous les autres d'un bout à l'autre de l'univers. Et bien cette particule bipolaire primoridiale est ce que les ésotéristes modernes appellent l'Esprit, avec un grand E, et tout dans l'univers répercute cette bipolarité en se polarisant à son tour. Tout est double, tout possède deux polarités comme la terre avec son pole nord et son pole sud, comme l'électricité, comme les aimants...

Bien entend ceci n'est pas encore démontré par la science qui buche toujours sur sa fumeuse théorie M. Mais est-il bien nécessaire d'attendre qu'un objet en percute un autre avant de déduire d'après sa trajectoire qu'il le fera ?

Quand à la trinité, il est bien prévu en effet que Osiris et Isis engendrent Horus, que le Père et le Saint esprit engendrent le Christ, tout est double et c'est par l'union des contraires qu'est engendré l'unique.

--------------------
Thoth
Thoth
99 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 20:20:55   Voir le profil de Thoth (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Thoth   

Ase, c'est quoi le principe de l'émergence ?

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 04-01-2009 à 20:24:59   

La dualité est un abstraction utilisée pour des points de vue binaires. le cerveau n'est pas limité à cela. Voici quelques points de vue ternaires : corps-ame-esprit. noir-blanc-gris. yin-yang-wu chi. Pour le quaternaire et le quinaire on trouve par exemple les systèmes classiques à 4 ou 5 principes élémentaires. Les 7 chakras sont un point de vue septénaire sur l'univers. En base 10 (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10/0) on obtient un point de vue décimal un peu particulier pour les conceptualisations humaines car il englobe tous les points de vue possibles par combinaisons. Tout autre point de vue sur une dimension etant un fragment de point de vue fractalisé du décimal. Et alors sachant que toute base permet d'obtenir n'importe quel point de vue possible par arrangement... on déduit que la musique c'est de la programmation mathématique.

5 * 2 = 5 + 5 = 10 [ / 10 = 1binaire ]

* 2 = 00020 [ / 10 = 10b ]
* 2 = 00040 [ / 10 = 100b ]
* 2 = 00080 [ / 10 = 1000b ]
* 2 = 00160 [ / 10 = 10000b ]
* 2 = 00320 [ / 10 = 100000b ]
* 2 = 00640 [ / 10 = 1000000b ]
* 2 = 01280 [ / 10 = 10000000b ]
* 2 = 02560 [ / 10 = 100000000b ]
* 2 = 05120 [ / 10 = 1000000000b ]
* 2 = 10240 [ / 10 = 10000000000b ]

10240 / 10 = 1024 = 10000000000b = valeur binaire de 10 digits + 1


Edité le 04-01-2009 à 20:27:05 par Scientosophe


Thoth
Thoth
99 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 21:09:45   Voir le profil de Thoth (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Thoth   

Il n'est pas question de dualité, mais bien plutôt de polarité.

Dans le ternaire que tu donnes par exemple : corps-âme-esprit, le corps possède ses deux polarités, mais l'âme et l'esprit aussi. L'axiome ne dit pas qu'il n'existe pas de trinité, il dit simplement que tout est double, de la même manière que l'unique est généré par l'union de ses deux poles.

Mais sur le plan psychologique, cela permet en effet de transcender les dualités. La science et la spiritualité par exemple ne sont pas opposés. La première se limite à ne décrire que ce qui est concret tandis que l'autre est beaucoup plus générale et prend en compte également l'invisible, l'impalpable. L'union des deux permet un troisième état qui est une prise de conscience plus riche et plus vive de ce qui est.

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 04-01-2009 à 22:49:12   

Qu'est-ce qui permet d'établir que tout est seulement double/polarité binaire/dualité et d'éliminer les autres abstractions de points de vue ?


Edité le 04-01-2009 à 22:49:32 par Scientosophe


zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 04-01-2009 à 22:49:43   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

J'suis pas un gourou hein?? Et pourtant...

Et pourtant, je décrète de ma grandeur haute, bienveillante, merveilleuse, illumineuse, incroyable et unique qu'il existe des lois qui sont celles que tout les gouroux, new-ageux, philosophes, chercheurs, et autres -eurs, -ique, -eux, -oux,.... ont déjà décrétées. (Point où je rejoins mon pote gourouteux)

En gros, ces lois sont celles que l'on découvre peu à peu en fonction de l'entame de la connaissance de soi que l'on a.

Une des premières et seule de mes certitudes parcequ'expérimentées maintes fois, est que la pensée créée.
La deuxième est que la pensée négative créée plus vite et plus facilement que la pensée positive.
La troisième est que, à part le coeur, je n'ai pas encore compris comment cela marche et je ne saurais l'expliquer en terme non dalahahien.
La quatrième est que plus j'avance honnêtement dans la connaissance de moi (rapprochement de mon inconscient à mon conscient pour faire résumé et simple) plus je découvre.
La cinquième est que les lois que l'on découvre sont toutes scientifiquement expliquées (enfin, pas à mon simple petit cerveau de vermiceau, mais surement à mon grand cerveau de lectrice qui sait où s'orienter), si ce n'est leur part d'immatériel (intuition, ressenti,..).

Voila, grande prêtresse des choses à parlé.

Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 05-01-2009 à 00:44:08   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Aujourd'hui, l'être humain moyen est tellement ignorant et faible psychologiquement, que sa grande peur est de se faire gouroutiser, ou pire encore, de s'apercevoir que ce sur quoi repose tout son système d'interprétation du réel ne vaut décidément pas un clou."

---> ça c'est sacrément de la trouvaille: la grande peur de l'être humain est de se faire gouroutiser !!! lol, tu n'exagères pas un peu ? Je ne suis pas certain que tu sois avec cet argument un fin psychologue.
Atil n'est pas en train de t'expliquer qu'il a peur des gourous, bien au contraire, il est en train de te montrer a quel point tes écrits relèvent du new age des plus classiques, et qu'il s'agit d'un vocabulaire utilisé par les charla-gourous y compris les racontards véhiculés dans les loges ésoteriques.
Les domaines de la science moderne et ceux de la spiritualité n'ont pas a être mélangés. De nos jours, on observe une tendance de classer dans la spiritualité des concepts qui n'ont strictement rien a voir avec la spiritualité, de même pour la physique.



"le pire des gourou est encore celui que l'on entretient sois-même en secret et que l'on projète sur l'autre pour ne pas avoir à le reconnaitre."

---> il n'est pas si secret que cela ^^



"Les électrons, par exemple, sont généralement présentés comme de minuscules petites billes qui tournent autour d'un noyau"

---> lol à la joyeuse vision romantique ^^
Cette même dualité onde corpuscule impose que l'on ne peut pas observer un électron et donc on ne peut rien dire de sa représentation. Ce que l'on observe est sa trajectoire energetique que tu peut observer dans une chambre a bulles. A ce sujet, et pour ne pas faire que me repeter, j'avais trouvé récement une vidéo qui illustre cela pour les aficionados : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/en-video-on-a-filme-le-mouvement-dun-seul-electron_12035/
Et récemment on a montré par la réalisation de l'expérience de pensée de Wheeler que l'électron n'était pas une bille.



"Pourtant, ils peuvent selon les circonstances se comporter comme des ondes. Ainsi, lorsqu'ils sont projetés sur un cristal, les électrons donnent lieu à un phénomène de diffraction. Il s'agit là d'un processus purement ondulatoire qui prouve que les électrons ne peuvent pas simplement être considérés comme des billes. En fait, comme la lumière, la matière doit être décrite en utilisant simultanément les concepts d'onde et de particule, ce que l'on résume par le terme de dualité onde-particule."

---> Allez un petit résumé que j'avais fait sur un autre forum que je recopies sur celui-là:
http://22.alloforum.com/origines-experimentales-t415717-1.html




"Ainsi, la particule a une forte probabilité de se trouver dans les zones de grande amplitude de l'onde, mais très peu de chances d'apparaître en des points où cette amplitude est faible."

---> bon pour que tu comprennes cela dans la perspective onde-corpuscule:
Imagines que ton système noyau-électron constitue une cavité où se jouera principalement des intéractions coulombiennes. Imagines ton électron comme une onde stationnaire (ce qui réflète presque la réalité mais pour comprendre c'est très bien) lui-même dans une cavité restreinte soumis au principe d'Heisenberg. Ton électron se trouve sur une "orbite" qui correspond a un état stationnaire vibratoire qui lui-même suit une loi de discrétisation. Le rayonnement de ton électron (et non l'objet mathématique électron) durant sa danse a l'intérieur de ta cavité va correspondre a un certain nombre POSSIBLES d'états vibratoires (précisément proportionnellement a sa fréquence au carré). Bah ce que te dit cette phrase c'est que le nombre d'états vibratoires possibles augmentent avec la fréquence. Les physiciens eux préfèrent travailler avec le concept de densité d'états, c'est a dire le nombre d'états possibles qui vibre dans un intervalle (la cavité de fréquences v et v +dv, ou bien avec le concept de densité d'énergie (energie étant l'energie cinétique + l'énergie potentielle). Dans le principe d'Heisenberg que tu cites, l'amplitude correspond a cette densité d'energie: la densité d'energie donc l'amplitude diminuera avec les hautes fréquences.




"La dernière phrase tout particulièrement est intéressante et illustre bien la question de la fréquence spirituelle que j'évoquais plus haut"

---> non ça n'a rien a voir. Peut-tu appliquer cette propriété a un objet n'ayant pas de masse et donc ayant une fréquence constante (qui ne vibre pas) ?




"La loi spirituelle (pour tayaqun) affirme que plus l'esprit vibre haut (vite), plus il se dématérialise, mais que plus il vibre bas, plus il se condense et prend forme."

---> le problème c'est qu'un "esprit qui vibre haut" cela ne veut rien dire. Et encore faudrait-il définir ce que tu entends par dématérialisation.




"Un ésotériste ajouterai seulement sa pierre à l'édifice en remarquant que les observations quantiques issues de l'expérience étaient déjà prévues par la loi spirituelle, et que ce qui vaut pour la lumière et la matière s'applique aussi aux objets mentaux. Ceci est un point dont on peut débattre largement dans la section psychologie qui est ma spécialité."

---> Tu connais une LOI spirituelle qui dit que "plus on s'observe plus on se perturbe" au sens quantique du terme bien entendu ? moi non.




"Bientôt les scientifiques vont nous annoncer triomphalement qu'il existe des particules encore plus petites que les plus petites des particules déjà observées, et que ces particules sont bipolaires et tournent autour d'un axe virtuel"

---> plus petites que lesquelles ? leptons ? quarks ? des particules a l'échelle de Planck ? Pourquoi tourneraient-elles autour d'un axe virtuelle ? En quoi seraient-elles bipolaires ?



"Ce qui fait qu'elles sont aussi des ondes et que c'est leur vitesse de rotation sur elles même, leur fréquence, qui défini leur degré de luminosité ou de densité."

---> lool ^^ J'ai déjà vu des modèles comme celui-ci surtout en electro-gravitation (les russes sont très avancés dans ce domaine) ^^ mais bien souvent on est déçu par leur modèles. Mais je comprend que la notion de vorticielle, de vortex d'energie ou de luminance fasse baver des ésoteristes.
Ceci dit, je t'es expliqué là-haut ce que l'on entend par densité d'energie spectrale et par conséquent de luminance en mécanique quantique.




"Ils observerons également que tout ce qui existe dans l'univers est fait à partir de cette matière primordiale, dont chaque élément est identique à tous les autres d'un bout à l'autre de l'univers"

---> ah ? alors on serait a cette échelle dans une étendue isotrope, et par conséquent on devrait être capable de définir ce qu'est l'espace. Du coup c'est quoi l'espace ?




"Et bien cette particule bipolaire primoridiale est ce que les ésotéristes modernes appellent l'Esprit, avec un grand E, et tout dans l'univers répercute cette bipolarité en se polarisant à son tour"

---> quelle tradition ésoterique rapporte cela ?
Et comment ces ésoteristes modernes appellent-ils cet axe virtuelle ?



"Tout est double, tout possède deux polarités comme la terre avec son pole nord et son pole sud, comme l'électricité, comme les aimants..."

---> zut moi qui croyait que la terre était quadripolaire !




"Quand à la trinité, il est bien prévu en effet que Osiris et Isis engendrent Horus, que le Père et le Saint esprit engendrent le Christ, tout est double et c'est par l'union des contraires qu'est engendré l'unique."

---> qui est censé être cet Horus qui doit être engendré ?


Edité le 05-01-2009 à 00:47:08 par Ase




--------------------
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 05-01-2009 à 03:10:03   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

bon, ben j'dis ca, j'dis rien..................
Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 05-01-2009 à 08:42:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Les électrons, par exemple, sont généralement présentés comme de minuscules petites billes qui tournent autour d'un noyau. ....... En fait, comme la lumière, la matière doit être décrite en utilisant simultanément les concepts d'onde et de particule, ce que l'on résume par le terme de dualité onde-particule."

>>>>>>>>Aucun rapport avec le dogme de la "vitesse de vibration" qui correspondrait à une "hauteur spirituelle".
Comme je l'ai dit, plus une onde a de vibrations par secondes et plus elle véhicule d'énergie.
Va-t-on dire que les rayons ultraviolets sont plus spirituels que les infrarouges parcequ'ils ont un plus grand 'taux de vibration" ? Non, ils sont simplement plus énergétiques.



"La loi spirituelle (pour tayaqun) affirme que plus l'esprit vibre haut (vite), plus il se dématérialise, mais que plus il vibre bas, plus il se condense et prend forme. Or, les physiciens observent que la particule, c'est à dire la partie la plus matérielle de l'électron, se forme là où l'amplitude de l'onde est la plus grande."

>>>>>>Non. Ils observent que les particules ont plus de chance d'être percues la ou l'onde est la plus haute. Hors toute onde possède des bosses (hauts) et des creux (bas).
Que l'onde vibre vite ou lentement ne change absolument rien : c'est sur les sommets de l'onde que la probabilité de présence est la plus forte, et sur les creux de l'onde que la probabilité de présence est la plus faible. La vitesse de vibration ne fait que rapprocher ou éloigner les creux et les sommets les uns des autres.
Et si on s'arrange pour que les bosses soient plus hautes, alors les creux deviennent automatiquement plus bas.
Donc rien a voir avec les dogmes new-ages (qui d'ailleurs sont récents).



"Il me semble inutile de revenir sur ces choses bien connues."

>>>>>>Il est pourtant clair que tu n'a rien compris à ces notions d'ondes.
Aparemment tu confonds peut-être même la hauteur de l'onde avec son amplitude.



"Un ésotériste ajouterai seulement sa pierre à l'édifice en remarquant que les observations quantiques issues de l'expérience étaient déjà prévues par la loi spirituelle, "

>>>>>>Je n'ai jamais entendu d'ésotériste parler de particules dont la position était indéterminée et qui pouvait passer par deux trous à la fois.
Donc il me semble évident que ce dont parlent l'ésotérisme et la physique quantique sont deux choses différentes.




"Bientôt les scientifiques vont nous annoncer triomphalement qu'il existe des particules encore plus petites que les plus petites des particules déjà observées, et que ces particules sont bipolaires et tournent autour d'un axe virtuel."

>>>>>>Pour l'instant ils parlent plutôt de supercordes ou de supermembranes.



"Ce qui fait qu'elles sont aussi des ondes et que c'est leur vitesse de rotation sur elles même, leur fréquence, qui défini leur degré de luminosité ou de densité. Ils observerons également que tout ce qui existe dans l'univers est fait à partir de cette matière primordiale, dont chaque élément est identique à tous les autres d'un bout à l'autre de l'univers."

>>>>>>>>Pourquoi se fatiguer à chercher puisque les ésotéristes savent déja rout sans chercher ?
Et comment les ésotéristes font-ils pour démontrer que cela est la vérité et non pas une nouvelle croyance parmi d'autres, comme dans tant de religions ?



"Tout est double, tout possède deux polarités comme la terre avec son pole nord et son pole sud, comme l'électricité, comme les aimants..."

>>>>>>Tout ?
Non : les quarks et les gluons suivent un système à trois poles.




"Bien entend ceci n'est pas encore démontré par la science qui buche toujours sur sa fumeuse théorie M."

>>>>>>Tout comme rien n'est encore démontré par les ésotéristes.




"Quand à la trinité, il est bien prévu en effet que Osiris et Isis engendrent Horus, que le Père et le Saint esprit engendrent le Christ, tout est double et c'est par l'union des contraires qu'est engendré l'unique."

>>>>>>>Sauf que les trois charges des quarks sont sur le même plan. Il n'y en a pas une qui est engendrée par les deux autres.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 05-01-2009 à 08:45:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

A noter aussi que chez les champignons et certaines bactéries, on trouve plus que deux sexes.
Donc même dans le domaine de la sexualité on peut trouver des exemples ou il y a plus qu'une simple opposition entre deux poles (homme-femme).

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
27156 messages postés
   Posté le 05-01-2009 à 08:47:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

La dualité est un abstraction utilisée pour des points de vue binaires. le cerveau n'est pas limité à cela. Voici quelques points de vue ternaires : corps-ame-esprit. noir-blanc-gris. yin-yang-wu chi.

>>>>>>>En ce qui concerne le gris, c'est un mélange de noir et de blanc.
Ici on a bien une opposition entre deux pôles : noir et blanc.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  A propos des lois spirituellesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum