LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Renaissance

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 26-11-2005 à 10:46:23   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Bonjour à tous


Michèle : 21 Novembre 2005


Une nouvelle tour pour une autre renaissance… Presque 6 ans, jour pour jour.
Une unité central est sa véritable nomination. Un cerveau non-humain, mais utile aux développements des communications.
Le livre est peu à peu dominé, remplacé par des ouvertures infinis..
Internet est un outils performant pour des retransmissions instantanées .


Après avoir parcouru des forums durant ces quelques mois, cela m’a permis de beaucoup grandir dans mes compréhensions de « comment ? retransmettre ».

Durant ce presque 1 an, souvent, je ne me suis pas vraiment sentit au bon endroit.. Puis au fil du temps, je me suis rendue compte que c’était la même impression, pour plus ou moins tous les forums que je fréquentais. Je me suis remise en question plus d’une fois, avant de pouvoir y voir clair et comprendre les pourquoi .

Il est plus qu’évident, qu’un enseignement « Divin » ne peut pas être retransmit. Il ne peut, et ne doit être qu’un vécue renouvelés et améliorés .
Hors ; L’énergie de l’Amour désintéressé et inconditionnel étant le moteur de toutes progressions dans cette voie, si cette énergie n’est pas vécue dans ces valeurs, aucune autre source ne peut révéler l’Être.
C’est d’ailleurs à cause de ce concept, que je trouve totalement commercial, et non spirituel, de vendre des soit disant « Enseignements ».

Dans mes relations amical, je connais et ai rencontré différentes personnes investit dans une voie plus ou moins parallèle. Des maîtres Reiki, des magnétiseurs, des rose-croix, des francs- maçon, etc. Je ne me suis jamais sentit attirée par leurs croyances, parce que pour la plupart d’entre eux, le premier enseignement, ils n’étaient pas.
Retransmettre des valeurs associés, des compositions ou des déductions ne sert à rien, tant que l’énergie de l’Amour inconditionnel et désintéressé n’est pas présent…. Et là .. Est le problème… Car cette énergie doit être une recherche personnel, qu’aucun enseignements extérieur ne peut apprendre..

Avec recul, je pense que mon premier réveille a été un désir profond, la recherche d’une paix ressentit. Je voulais ressentir la paix au quotidien. Cette quête m’a apporté une renaissance lumineuse.
J’ai compris mes erreurs, mes faiblesses et mes mauvais choix, ceux qui avaient entraînés des répercutions à ricochets. Je me suis reconnus pour mieux me connaître…
Puis ; N’étant pas maso de nature, j’ai décidée de changer.. Et me suis rééquilibrées

Dans ma conscience c’était clair ; Il me fallait ne plus reproduire les mêmes erreurs, et pour cela, il me fallait écouter mon intuition. Celle que longtemps, j’avais entendue pour les autres.
Mon deuxième réveille c’est enclenché, mes sens subtils ce sont réactivés par mes choix.

J’ai constatée que les « Sens subtils » est un sujet tabou pour certains forums, pourtant, et sur cela, pour mes pensées, c’est un *équilibre, qui fait partie de nos natures profondes, et , leurs possibilités sont nos liens avec ce qui est.

(*) Ne faire qu’UN entre les potentialités physiques et psychiques.

Entendre des voix clair et distinct sans en voir l’origine, ne relève pas spécifiquement ( à tout les coups) de la psychiatrie.
Mais, Il est aussi vrai, que ceux à qui cela arrive, ont intérêt un tant soit peu, d’être un chouia équilibré, car le fil est mince….

Enfin bref ; pour ce deuxième réveille , mes quêtes m’ont dirigé dans cet inconnu de nombreuses fois vécues.
Et dans les absolus, en moi c’est réveillé une puissance intérieure, qui m’a initiés en réunissant des époques, des matières, des esprits et des connaissances associés dans une même énergie …

Je penses qu’en chacun de nous vibres et vit une étincelle.
Je penses qu’il faut rallumer sa flamme pour ranimer le feu.
Un feu chaleureux qui nourrit l’ÊTRE grandissant.

Je sais que c’est un état naturel, sans couches, ni sous-couches de superficialités et de désirs de paraître…
Je sais que pour ces efforts, il faut lâcher des certitudes rassurantes et des conditionnements arrangeants, pour rentrer totalement dans l’inconnu et l’absolu… Mais ; Combien le veulent-ils vraiment ?..


Chacun pense détenir une partie de vérité, en passant par des « enseignements » plus ou moins retranscrit avec justesse…
Chacun retransmet ce qu’il pense avoir compris…
Mais, ce qu’il y a de triste, c’est de constater que beaucoup ne vivent pas leurs enseignements, parce que dans leurs attitudes, l’Amour inconditionnel et désintéressé n’est pas vivant. Alors à quoi cela sert-il ??…

Débiter des phrases lus ou appris sans les vivres, est comme une forme de conditionnements robotisé.
Si l’ont ne ressent pas ce que l’ont exprime, comment peut on prétendre en comprendre les profondeurs.

Mes conceptions sont accessibles à des personnes ayant un chemin personnel bien avancé, hors, ils sont peu. Donc, je vais créer mon forum dans les mois à venir, un forum composé de nos propres pensées, c'est à dire, non guidé par des apprit.

Et ; Je pense que la meilleurs façon pour retransmettre sur certains forums, est les images colorées.
Des couleurs associés à des valeurs, qui ce décryptent suivant nos ouvertures .



--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 26-11-2005 à 16:31:05   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Mais, ce qu’il y a de triste, c’est de constater que beaucoup ne vivent pas leurs enseignements, parce que dans leurs attitudes, l’Amour inconditionnel et désintéressé n’est pas vivant. Alors à quoi cela sert-il ??… "

>>>>C'est normal.
Si on ne fait que parler et dispenser un enseignement magistral que les autres doivent avaler sans réfléchir, alors ce n'est pas un vrai enseignement : c'est du lavage de cerveau dogmatique.
Un vrai enseignement spirituel n'expliquera jamais comment fonctionne le monde mais donnera aux gens des exercices à effectuer pour qu'ils réfléchissent par eux-mêmes et trouvent tout seul la solution.
Donc expliquer ce qu'on a vu ou ressenti ne peut strictement rien apporter aux autres pour les faire évoluer. Ce dont ils ont besoin c'est de faire eux-mêmes l'expérience des choses. C'est d'une compréhension pratique et non pas d'un savoir théorique dont on a besoin sur le chemin spirituel.
Si un maitre ne fait que parler de lui, de ce qu'il a vu, de ses pouvoirs, etc.. alors ce n'est pas un maitre spirituel mais un faux-gourou qui essaie d'imposer ses croyances personnelles à autrui.
Celui qui parle d'amour n'est pas un maitre. Le maitre c'est celui qui permet aux gens de comprendre par eux-mêmes ce qu'est l'amour.
Un maitre ne dit jamais "Les choses sont comme ca" mais "Fais tel exercice et tu verras par toi-même ou est la vérité".
Un maitre ne dit jamais "J'ai vécu plein d'expériences fantastiques" mais "La vérité est simple et se trouve dans la banalité des expériences quotidiennes".

Quand un homme veut transmettre un enseignement spirituel, il doit faire attention à ce que ce ne soit pas son "orgueil spirituel" qui cherche à briller aux yeux des autres en imposant ses idées personnelles.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 26-11-2005 à 18:59:04   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil a écrit : " >>>>C'est normal.
Si on ne fait que parler et dispenser un enseignement magistral que les autres doivent avaler sans réfléchir, alors ce n'est pas un vrai enseignement : c'est du lavage de cerveau dogmatique.
Un vrai enseignement spirituel n'expliquera jamais comment fonctionne le monde mais donnera aux gens des exercices à effectuer pour qu'ils réfléchissent par eux-mêmes et trouvent tout seul la solution.


Tu as raison pour des profondeurs, mais dans le cas présent, cela ne sert à rien.... Puisque le premier fondement doit être une recherche et des ouvertures personnel ( choix avec soi -même) ...
C'est un état naturel lorsque l'esprit est vivant, et le mental n'y a pas sa place. Donc, celà ne s'apprend pas, celà doit être un élan spontannée.

" Donc expliquer ce qu'on a vu ou ressenti ne peut strictement rien apporter aux autres pour les faire évoluer. Ce dont ils ont besoin c'est de faire eux-mêmes l'expérience des choses. C'est d'une compréhension pratique et non pas d'un savoir théorique dont on a besoin sur le chemin spirituel.

La pratique doit être naturel et non enseigné... Aimer est la première énergie.
Tant qu'en soit-même on ne sait pas, le reste, n'est que chimère.

" Si un maitre ne fait que parler de lui, de ce qu'il a vu, de ses pouvoirs, etc.. alors ce n'est pas un maitre spirituel mais un faux-gourou qui essaie d'imposer ses croyances personnelles à autrui.

Pour moi un maitre est celui qui maitrise ses pratiques - théoriques...
Un enseignant c'est autre chose.

" Celui qui parle d'amour n'est pas un maitre. Le maitre c'est celui qui permet aux gens de comprendre par eux-mêmes ce qu'est l'amour.
Un maitre ne dit jamais "Les choses sont comme ca" mais "Fais tel exercice et tu verras par toi-même ou est la vérité".
Un maitre ne dit jamais "J'ai vécu plein d'expériences fantastiques" mais "La vérité est simple et se trouve dans la banalité des expériences quotidiennes".


A mon sens, les maitres-enseignants " reconnus" font partit d'enseignements hérités ... Leurs apprentissages ont été guidés par des générations de répétitions...

" Quand un homme veut transmettre un enseignement spirituel, il doit faire attention à ce que ce ne soit pas son "orgueil spirituel" qui cherche à briller aux yeux des autres en imposant ses idées personnelles.

Quand un homme est seul , ses apprentissages sont innovations perpétuels, et les regards des autres, ne sont peut être que le reflet de ce qu'ils veulent voir....





--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 26-11-2005 à 21:46:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Tu as raison pour des profondeurs, mais dans le cas présent, cela ne sert à rien.... Puisque le premier fondement doit être une recherche et des ouvertures personnel ( choix avec soi -même) ...
C'est un état naturel lorsque l'esprit est vivant, et le mental n'y a pas sa place. Donc, celà ne s'apprend pas, celà doit être un élan spontannée. "

>>>>>Mais rien n'empèche de titiller la curiosité des gens afin de leurs donner l'envie de réfléchir et d'expériementer.
Les élans spontannés ne surgissent pas ainsi du néant : eux aussi proviennent d'une cause.



"La pratique doit être naturel et non enseigné... Aimer est la première énergie.
Tant qu'en soit-même on ne sait pas, le reste, n'est que chimère. "

>>>>>Une pratique ne devient naturelle qu'une fois qu'elle est apprise.
Mais pour l'apprendre en profondeur, c'est à nous de faire l'effort de recherche : l'enseignant peut nous montrer la route mais il ne peut pas faire le chemin à notre place.


"Pour moi un maitre est celui qui maitrise ses pratiques - théoriques... "

>>>>>>S'il les maitrise alors elles ne sont plus théoriques mais pratiques.




"A mon sens, les maitres-enseignants " reconnus" font partit d'enseignements hérités ... Leurs apprentissages ont été guidés par des générations de répétitions... "

>>>>>Attention au mot "répétition" !
Il ne faut pas le prendre comme signifiant "apprendre par coeur ce que le maitre a dit afin de pouvoir le répéter comme un perroquet".
Ce que les maitres se transmettent de génération en génération ce n'est pas un savoir livresque théorique mais un savoir pratique.
Ainsi l'homme apprend à aimer et non pas à faire des grands discours sur l'amour.



"Quand un homme est seul , ses apprentissages sont innovations perpétuels, et les regards des autres, ne sont peut être que le reflet de ce qu'ils veulent voir...."

>>>>L'homme voit les choses comme ca l'arrange, en effet. Il adopte la vision qui le flatte le plus et qui lui fait croire qu'il est le plus évolué possible.
Mais en fait on n'a pas besoin de se forger une vision des choses mais au contraire de changer sans cesse ses connaissances. Celles-ci doivent être dynamiques et changer et évoluer sans cesse.
Si jamais on se satisfait béatement de ce que l'on sait alors on cesse de progresser.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 27-11-2005 à 00:32:01   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil a écrit :

"Tu as raison pour des profondeurs, mais dans le cas présent, cela ne sert à rien.... Puisque le premier fondement doit être une recherche et des ouvertures personnel ( choix avec soi -même) ...
C'est un état naturel lorsque l'esprit est vivant, et le mental n'y a pas sa place. Donc, celà ne s'apprend pas, celà doit être un élan spontannée. "

>>>>>Mais rien n'empèche de titiller la curiosité des gens afin de leurs donner l'envie de réfléchir et d'expériementer.
Les élans spontannés ne surgissent pas ainsi du néant : eux aussi proviennent d'une cause.



Je ne suis pas d'accord avec ce principe... Parceque lorsque tu es disciple de la vie, c'est en toi et tout autour de toi que tu trouves et expérimentes tes apprentissages... Ce sont des ouvertures et des recherches profondes.

Atil a écrit :

""La pratique doit être naturel et non enseigné... Aimer est la première énergie.
Tant qu'en soit-même on ne sait pas, le reste, n'est que chimère. "

>>>>>Une pratique ne devient naturelle qu'une fois qu'elle est apprise.
Mais pour l'apprendre en profondeur, c'est à nous de faire l'effort de recherche : l'enseignant peut nous montrer la route mais il ne peut pas faire le chemin à notre place.


Je pense que l'assimilation d'une pratique, n'est effective que lorsqu'elle est vécue ( réalisé) en pleine conscience de ces profondeurs et possibilités.

Atil a écrit :

""Pour moi un maitre est celui qui maitrise ses pratiques - théoriques... "

>>>>>>S'il les maitrise alors elles ne sont plus théoriques mais pratiques.


.. Sur celà, ma définition va au-delà... Les théories d'un futur " Maitre" sont un vécue imagés. Il n'obtient les maitrises qu'aprés avoir pratiqués ses théories dans des élans spontanées.


Atil a écrit :

""A mon sens, les maitres-enseignants " reconnus" font partit d'enseignements hérités ... Leurs apprentissages ont été guidés par des générations de répétitions... "

>>>>>Attention au mot "répétition" !
Il ne faut pas le prendre comme signifiant "apprendre par coeur ce que le maitre a dit afin de pouvoir le répéter comme un perroquet".
Ce que les maitres se transmettent de génération en génération ce n'est pas un savoir livresque théorique mais un savoir pratique.
Ainsi l'homme apprend à aimer et non pas à faire des grands discours sur l'amour.


Donc comme pour tout soit disant " Maitre" leurs profondeurs les liés aux valeurs qu'ils estiment être effectives.


Atil a écrit :

""Quand un homme est seul , ses apprentissages sont innovations perpétuels, et les regards des autres, ne sont peut être que le reflet de ce qu'ils veulent voir...."

>>>>L'homme voit les choses comme ca l'arrange, en effet. Il adopte la vision qui le flatte le plus et qui lui fait croire qu'il est le plus évolué possible.
Mais en fait on n'a pas besoin de se forger une vision des choses mais au contraire de changer sans cesse ses connaissances. Celles-ci doivent être dynamiques et changer et évoluer sans cesse.
Si jamais on se satisfait béatement de ce que l'on sait alors on cesse de progresser.


Celà ne s'arrête jamais





--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
26837 messages postés
   Posté le 27-11-2005 à 15:16:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Je ne suis pas d'accord avec ce principe... Parceque lorsque tu es disciple de la vie, c'est en toi et tout autour de toi que tu trouves et expérimentes tes apprentissages... Ce sont des ouvertures et des recherches profondes. "

>>>>Mais il faut bien que cette envie d'apprendre et d'expérimenter vienne de quelque part.
Si elle vient directement de nous-même alors ca voudrait dire que certains sont naturellement avides d'apprendre alors que d'autres seraient naturellement indifférents à tout aprentissage et qu'on ne pourrait rien faire pour les changer.
J'ose espérer que nous sommes tous égaux et qu'il n'y a pas des gens préprogrammés pour évoluer et des gens préprogrammés pour stagner.



"Je pense que l'assimilation d'une pratique, n'est effective que lorsqu'elle est vécue ( réalisé) en pleine conscience de ces profondeurs et possibilités. "

>>>>>Donc la parole d'un maitre n'est que peu de chose. L'expérience personnelle vaut bien plus que de simples paroles.



" .. Sur celà, ma définition va au-delà... Les théories d'un futur " Maitre" sont un vécue imagés. Il n'obtient les maitrises qu'aprés avoir pratiqués ses théories dans des élans spontanées. "

>>>>Une théorie c'est l'inverse d'une expérience.
On peut vivre une expérience mais certainement pas une théorie ... ou alors on ne fait que s'auto-suggestionner.
Une théorie ca peut se vérifier ou s'infirmer par l'expérience mais pas se vivre.
L'imagination est le domaine des théories alors que la vie réelle est le domaine des expériences.



"Donc comme pour tout soit disant " Maitre" leurs profondeurs les liés aux valeurs qu'ils estiment être effectives. "

>>>>Leurs valeurs doivent être basées sur leur vécu mais pas sur de simples croyances. Sinon ils ne peuvent pas les retransmettre de manière vivante.



"Celà ne s'arrête jamais "

>>>>C'est pourquoi, sur le chemin de la connaissance, il faut mettre son plaisir non pas dans l'atteinte du but mais dans le parcour du chemin lui-même.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 27-11-2005 à 22:57:56   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Atil a écrit :

" Je ne suis pas d'accord avec ce principe... Parceque lorsque tu es disciple de la vie, c'est en toi et tout autour de toi que tu trouves et expérimentes tes apprentissages... Ce sont des ouvertures et des recherches profondes. "

>>>>Mais il faut bien que cette envie d'apprendre et d'expérimenter vienne de quelque part.
Si elle vient directement de nous-même alors ca voudrait dire que certains sont naturellement avides d'apprendre alors que d'autres seraient naturellement indifférents à tout aprentissage et qu'on ne pourrait rien faire pour les changer.
J'ose espérer que nous sommes tous égaux et qu'il n'y a pas des gens préprogrammés pour évoluer et des gens préprogrammés pour stagner..


... Je penses que celà vient de nos natures et de nos héritages
( acquis), quant à l'égalité, à mon sens, elle ne peut pas exister dans un monde déséquilibré.

Atil a écrit :

""Je pense que l'assimilation d'une pratique, n'est effective que lorsqu'elle est vécue ( réalisé) en pleine conscience de ces profondeurs et possibilités. "

>>>>>Donc la parole d'un maitre n'est que peu de chose. L'expérience personnelle vaut bien plus que de simples paroles..


C'est un tout.

Atil a écrit :

"" .. Sur celà, ma définition va au-delà... Les théories d'un futur " Maitre" sont un vécue imagés. Il n'obtient les maitrises qu'aprés avoir pratiqués ses théories dans des élans spontanées. "

>>>>Une théorie c'est l'inverse d'une expérience.
On peut vivre une expérience mais certainement pas une théorie ... ou alors on ne fait que s'auto-suggestionner.
Une théorie ca peut se vérifier ou s'infirmer par l'expérience mais pas se vivre.
L'imagination est le domaine des théories alors que la vie réelle est le domaine des expériences..


Une théorie passe par l'esprit d'analyse, suivant nos modes de fonctionnements, elle peut s'imagée par traductions. L'expérience concrête confirme la théorie.

Atil a écrit :

""Donc comme pour tout soit disant " Maitre" leurs profondeurs les liés aux valeurs qu'ils estiment être effectives. "

>>>>Leurs valeurs doivent être basées sur leur vécu mais pas sur de simples croyances. Sinon ils ne peuvent pas les retransmettre de manière vivante. .


Je pense qu'effectivement les clartés ne viennent qu'avec des vécues assimilées. ... Et les illuminations ce font dans des associations etendues

Atil a écrit :

""Celà ne s'arrête jamais "

>>>>C'est pourquoi, sur le chemin de la connaissance, il faut mettre son plaisir non pas dans l'atteinte du but mais dans le parcour du chemin lui-même.


Tout à fait ...





--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 28-11-2005 à 10:56:22   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

atil:

"Mais il faut bien que cette envie d'apprendre et d'expérimenter vienne de quelque part. "

---> oui d'une cause, de ce qui nous touche.
Dalaha se place dans le contexte ou elle est "disciple de la vie", donc pour elle quelques couleurs, quelques experiences aléatoires naturelles vont être ses causes.
Pour toi tu te places dans un autre contexte donc ta façon d'apprehender les divers experiences sont differentes et ont d'autres causes.
Tu dit:
"Si elle vient directement de nous-même alors ca voudrait dire que certains sont naturellement avides d'apprendre alors que d'autres seraient naturellement indifférents à tout aprentissage et qu'on ne pourrait rien faire pour les changer.
J'ose espérer que nous sommes tous égaux et qu'il n'y a pas des gens préprogrammés pour évoluer et des gens préprogrammés pour stagner. "
---> ici il faut comprendre que ce nous-mêmes est partout, qu'il n'y a donc plus aucune avidité. Il y a des preferences qui parlent a certains et d'autres qui ne leur parle pas. L'avidité a aussi sa cause et provient la encore d'un négligement dans l'education.



"Donc la parole d'un maitre n'est que peu de chose. L'expérience personnelle vaut bien plus que de simples paroles"

---> la parole d'un maitre est peu de choses pour certains. Pour d'autres cela est très important.
Pour les uns le maitre c'est le livre, pour d'autres le maitre c'est la vie, et pour d'autres le maitre c'est les autres, et encore pour d'autres le maitre c'est soi-même. peu importe tant que cela est adaptée a chaque personne durant son cheminement.

La mise en pratique de certaines paroles qui agissent comme des déclics sont importantes. L'important n'est pas de savoir qui est le maitre, ni de savoir ce qu'est la voie, mais l'important c'est l'amour et la vigilance de cette voie, de ce maitre.
Le but étant de ne plus se sentir séparés.



"On peut vivre une expérience mais certainement pas une théorie ... ou alors on ne fait que s'auto-suggestionner"

---> et oui, or pendant 5 ans j'ai vécu de pures théories qui m'ont montré a quel point elles etaient illusoires.


--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 28-11-2005 à 12:16:23   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase a écrit :

atil:

"Mais il faut bien que cette envie d'apprendre et d'expérimenter vienne de quelque part. "

---> oui d'une cause, de ce qui nous touche.
Dalaha se place dans le contexte ou elle est "disciple de la vie", donc pour elle quelques couleurs, quelques experiences aléatoires naturelles vont être ses causes..


Oui entre autre


Ase a écrit :

---> la parole d'un maitre est peu de choses pour certains. Pour d'autres cela est très important.
Pour les uns le maitre c'est le livre, pour d'autres le maitre c'est la vie, et pour d'autres le maitre c'est les autres, et encore pour d'autres le maitre c'est soi-même. peu importe tant que cela est adaptée a chaque personne durant son cheminement.

La mise en pratique de certaines paroles qui agissent comme des déclics sont importantes. L'important n'est pas de savoir qui est le maitre, ni de savoir ce qu'est la voie, mais l'important c'est l'amour et la vigilance de cette voie, de ce maitre.
Le but étant de ne plus se sentir séparés.


Exactement, chacun ses méthodes, l'essentiel est de se réunir...




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 28-11-2005 à 15:39:53   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

De toute façon le véritable maitre est une personne qui [u]Est ce qu'il enseigne[/u]


--------------------
Voyageur
Voyageur
166 messages postés
   Posté le 03-07-2012 à 18:09:46   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Encore merci Milie.


Edité le 03-07-2012 à 18:10:17 par Voyageur




--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 03-07-2012 à 19:54:18   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Voyageur a écrit :

Encore merci Milie.



De rien..A votre service ..




--------------------
Amicalement Milie
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  RenaissanceNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum