LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 La foi

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 18-08-2009 à 20:32:20   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Qu'est-ce exactement que la foi ?

En existe-t-il une définition unique et non à géométrie variable ?

Ce mot a-t-il un sens différent selon les philosophies et religions ?

Combien de sens distincts ce mot possède-t-il ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
syntax error
480 messages postés
   Posté le 18-08-2009 à 20:47:18   Voir le profil de syntax error (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à syntax error   

la foi, selon les religieux, c'est croire en quelque chose qu'on ne peut ni montrer ni démontrer. c'est une chose stupide qui sert à rien. car ce qui ne peut ni être montré ni être démontré n'existe pas dans la réalité : c'est un imaginaire. à cela il faut bien sûr ajouter que lorsqu'on parle de foi, on se base sur des textes dits spirituels que l'on interprète soit par manque de connaissance soit par désir de pouvoir. hors il est utile de connaitre cette règle : quelque chose qui ne peut ni être montré ni être démontré ne se trouve pas dans ces textes puisque tout ce que contiennent ces textes peut être montré, démontré, expliqué et utilisé. nier cela, ça sert à rien.
cafard
100 messages postés
   Posté le 18-08-2009 à 20:49:56   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

La foi est un sentiment que l'on éprouve lorsqu'on passe de la maladie a la guérison.

La foi est ce sentiment de bien-être que l'on reçoit qui ne nous fait plus douter de l'existence d'une réalité supérieure.

--------------------
ZaQieL
Soyez asservis et heureux de l'être!
ZaQieL
1484 messages postés
   Posté le 18-08-2009 à 21:34:26   Voir le profil de ZaQieL (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ZaQieL   

La foi apparait chez les simples d'esprit et tous ceux qui refusent d'accepter la réalité.

Elle devrait être rangée dans les troubles de la personnalité.

ZaQieL

--------------------
Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues.

Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.

La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle.
cafard
100 messages postés
   Posté le 18-08-2009 à 21:58:30   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

Au contraire la foi s'exprime chez des personnes ayant un caractère bien trempé, des personnes qui restent ancrées dans la réalité et qui n'ont rien de faible, qui participent à la vie de façon active et qui agissent humainement.

Ce dont vous parlez ne concerne pas la foi de ces rares esprits, mais des illuminés qui se répandent comme des cafards dans les ténèbres.

--------------------
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 19-08-2009 à 10:28:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"la foi, selon les religieux, c'est croire en quelque chose qu'on ne peut ni montrer ni démontrer...."

>>>>>Donc Foi = Croyance ?


"La foi est un sentiment que l'on éprouve lorsqu'on passe de la maladie a la guérison."

>>>>>>Donc Foi = Soulagement, Bien-être ?



"La foi est ce sentiment de bien-être que l'on reçoit qui ne nous fait plus douter de l'existence d'une réalité supérieure."

>>>>>>>Donc Foi = Sentiment de sécurité du à une certitude (ou une croyance) ?




"La foi apparait chez les simples d'esprit et tous ceux qui refusent d'accepter la réalité.
Elle devrait être rangée dans les troubles de la personnalité."

>>>>>>>Donc Foi = Délire interprétatif, fuite de la réalité, croyances irréalistes ?



"Au contraire la foi s'exprime chez des personnes ayant un caractère bien trempé, des personnes qui restent ancrées dans la réalité et qui n'ont rien de faible, qui participent à la vie de façon active et qui agissent humainement."

>>>>>>>Donc Foi = Confiance en soi ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
ZaQieL
Soyez asservis et heureux de l'être!
ZaQieL
1484 messages postés
   Posté le 19-08-2009 à 13:54:15   Voir le profil de ZaQieL (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ZaQieL   

cafard a écrit :

Au contraire la foi s'exprime chez des personnes ayant un caractère bien trempé, des personnes qui restent ancrées dans la réalité et qui n'ont rien de faible, qui participent à la vie de façon active et qui agissent humainement.


Si la foi est de croire en quelque chose dont l'existence n'est pas prouvé, alors elle se situe au-delà de la réalité.

Si la foi permet d'avoir confiance en soi, de s'accrocher à ses idéaux, de ne pas baisser les bras, alors elle sert de béquille. Celui qui a besoin d'une béquille, a une faiblesse.

Agir humainement peut se faire sans la foi et la foi, habituellement, est responsable de beaucoup plus de mal que de bien.

ZaQieL

--------------------
Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues.

Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.

La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle.
cafard
100 messages postés
   Posté le 19-08-2009 à 14:16:18   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

Que de questions M. Atil seul le sens etymologique vous donne la réponse théorique et l'expérience vous donne l'assurance de celle-ci, le reste n'est que commentaires.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 20-08-2009 à 02:28:53   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Atil a écrit :

Qu'est-ce exactement que la foi ?

En existe-t-il une définition unique et non à géométrie variable ?

Ce mot a-t-il un sens différent selon les philosophies et religions ?

Combien de sens distincts ce mot possède-t-il ?



C'est un mot derrière lequel, le plus souvent ont se cache...




--------------------
Amicalement Milie
syntax error
480 messages postés
   Posté le 20-08-2009 à 08:36:18   Voir le profil de syntax error (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à syntax error   

mouais.

les méchants ont foi dans le fait qu'ils ne seront pas pris ni punis.
c'est leur croyance.

s'ils disent le contraire, c'est des menteurs.
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 20-08-2009 à 16:45:51   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

J'aime le foie, avec des oignons.


Edité le 20-08-2009 à 16:46:13 par PizzaMan




--------------------
#PizzaMan
Papy39
Tout réussit ,faut pas s\'éffrayer
Papy39
649 messages postés
   Posté le 20-08-2009 à 17:10:31   Voir le profil de Papy39 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Papy39   

Le concept de foi est le plus souvent rattaché aux religions où il désigne la certitude en l'ensemble des croyances intrinsèques à une religion particulière ou, par extension, cette religion elle-même. Dans le langage courant, le mot peut aussi désigner, plus simplement, une très forte confiance.

Bien qu'ainsi assez clairement délimité, il ne peut guère donner lieu à des développements que contextualisé.



--------------------
On devrait toujours se voir comme des gens qui vont mourir le lendemain.
C'est ce temps qu'on croit avoir devant soi qui vous tue.

Elsa Triolet
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 20-08-2009 à 20:55:36   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

La foi, plutôt que d'avoir plusieurs sens distincts, n'en aurait plutôt qu'un seul ?
Mais un seul qui aurait une vaste extension : s'étendant sur la Croyance, la certitude, la confiance, etc ...
Croire une chose c'est être certain de sa véracité.
Croire en une personne c'est avoir confiance en elle.
La foi serait donc un mot regroupant ces trois ,otions ?
... et peut-être quelques autres.

En ce qui concerne son étymologie ...
"Foi" vient du latin "FIDES" qui désigne la "bonne foi".
Mais comment pourrait-on définir la "bonne foi" par rapport à la "foi toute seule ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5567 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 03:19:02   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil<<<<Mais comment pourrait-on définir la "bonne foi" par rapport à la "foi toute seule ?


La bonne foi serait : D'être et de vivre, en tout état de cause, en du vrai.

Et la foi serait : De se calquer a une croyance, pour se donner les raisons d'être.




--------------------
Amicalement Milie
cafard
100 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 04:22:43   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

M. Atil le terme de foi dont je vous est demandé de vous fier se réfère au langage biblique employé par Saint Paul dans l'Epitre aux Hébreux chapitre 11 le verset premier. Ceci pour justifier l'un de mes propos.
Dans ses écrits Saint Paul ne laisse pas paraître la foi comme un objet de croyance mais comme un sentiment réel et non subjectif inhérent à l'être même !
Le mot grec employé dans les évangiles est le terme pistis qui renvoit à une connaissance intérieure c'est à dire l'inverse d'une croyance !
La foi dans ce sens là peut advenir et s'exprimer chez des non-croyants. Mais généralement ils deviennent croyants en quelque chose, forcément, sauf qu'il ne s'agit plus d'une croyance au sens arbitraire et habituel du terme, mais une connaissance, un sentiment de réalité.



Dalaha a écrit :

La bonne foi serait : D'être et de vivre, en tout état de cause, en du vrai.
Et la foi serait : De se calquer a une croyance, pour se donner les raisons d'être.


Lisez ceci, vous comprendrez mieux ce dont parle M. Atil, dont le terme fût utilisé pour évoquer la confiance dans les affaires, la loyauté dans la guerre ou encore l'engagement politique :
http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Diderot_-_Encyclopedie_1ere_edition_tome_6.djvu/696

Lisez ceci au besoin, si mes commentaires ci-haut ne suffisent pas, pour mieux cerner la nature de la foi qui n'a rien avoir avec la croyance :
http://fdier02140.free.fr/pistis.doc

--------------------
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 12:53:44   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

"sauf qu'il ne s'agit plus d'une croyance au sens arbitraire et habituel du terme, mais une connaissance, un sentiment de réalité"...

<o> Un sentiment de la realite, ce n'est pas une connaissance. C'est un sentiment.

--------------------
#PizzaMan
cafard
100 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 14:04:52   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

Apprenez que le sentiment profond de la REALITE est connaissance. C'est pourquoi j'ai affirmé plus-haut que seule l'expérience peut permettre de dévoiler ceci.
ZaQieL
Soyez asservis et heureux de l'être!
ZaQieL
1484 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 14:07:42   Voir le profil de ZaQieL (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ZaQieL   

cafard a écrit :

Apprenez que le sentiment profond de la REALITE est connaissance. C'est pourquoi j'ai affirmé plus-haut que seule l'expérience peut permettre de dévoiler ceci.


Apprends que le sentiment profond de la réalité reste un simple sentiment et ne peut être considérer comme "connaissance".

ZaQieL

--------------------
Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues.

Connaître, c'est comprendre toute chose au mieux de nos intérêts.

La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle.
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 15:04:15   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

cafard, le bon sens exige que tu explicites tes assertions poétiques.

Il y a bien assez de propos vaseux ici...

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 15:34:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"se réfère au langage biblique employé par Saint Paul dans l'Epitre aux Hébreux chapitre 11 le verset premier. "
"Dans ses écrits Saint Paul ne laisse pas paraître la foi comme un objet de croyance mais comme un sentiment réel et non subjectif inhérent à l'être même !"

>>>>>>> Noter que tous les épitres de Paul n'ont pas été écrits par lui.
L'épitre aux hébreux est maintenant reconnu comme un faux car St Paul s'étant réservé l'évangélisation des paiens, et il n'a donc pas pu s'adresser aux Hébreux.
Donc méfiance : Comme il y a eu plusieurs auteurs différents pour les épitres, il n'est pas dit que tous les textes disaient la même chose au sujet de la foi.




"Le mot grec employé dans les évangiles est le terme pistis qui renvoit à une connaissance intérieure c'est à dire l'inverse d'une croyance !"

>>>>>>Une connaissance intérieure, pourtant, ca n'existe pas.
Une connaissance ne peut être basée que sur une analyse objective et non sur une "sensation" interne, donc subjective.
Avoir l'impression qu'on a une connaissance intérieure est un bon indice pour montrer que notre connaissance n'est qu'une croyance.



"La foi dans ce sens là peut advenir et s'exprimer chez des non-croyants."

>>>>>>>Si cette connaissance surgit de l'intérieur sans s'appuyer sur la moindre preuve, comment peut-on être certain de sa véracité ?
Si elle ne vient pas d'une preuve alors elle ne peut être que croyance.


Cela dit, le mot latin FIDES retranscrit le mot grec PISTIS, lequel sert à retranscrire l'araméen "HYMNWT'" ou l'hébreu "'EMÛNAH" qui signifient à la fois "certitude", "confiance" et "vérité".
De même MA'AMIN signifie "celui qui fait confiance" et non pas un simple "croyant". HE'EMÎN signifie "faire confiance" ou "être certain d'une vérité" et non pas "croire". Et 'AMEN signifie "c'est certain".
Donc, effectivement, à l'origine, la foi devait être non pas une "croyance" mais une "certitude".
Mais une certitude ne peut s'appuyer que sur des preuves, elle est alors un savoir.
Si elle ne s'appuie que sur un sentiment interne alors elle est une simple croyance.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 15:36:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Lisez ceci au besoin, si mes commentaires ci-haut ne suffisent pas, pour mieux cerner la nature de la foi qui n'a rien avoir avec la croyance :
http://fdier02140.free.fr/pistis.doc"

>>>>>>>>Résumons un peu ...

Foi (Trésor de La Langue Française) :

- Assurance donnée de tenir un engagement (sens ancien, actuellement assez vieilli). Violer, trahir sa foi; être fidèle à la foi donnée. (…)
En particulier : Confiance.

- Adhésion ferme et entière de l'esprit à quelque chose.
En particulier : croyance assurée à la vérité de quelque chose.
Foi politique, philosophique, religieuse; ardeur d'une foi démocratique, patriotique. 



Foi (Dictionnaire de la langue française, E. Littré :

- Fidélité, exactitude à remplir ses engagements (…)

- Croyance aux dogmes de la religion (…)




Foi (Dictionnaire Encyclopédique d’A. Westphal) :

- ... sens objectif : confiance que mérite une chose, par ex. la foi des traités, ou une personne, par ex. un homme de bonne foi, ...

-... sens subjectif : croyance à un objet, par ex. la foi à la liberté, ou en une personne, par ex. la foi en Dieu. ... adhésion à une vérité, confiance en une personne.

... Les théologiens ont naturellement opéré la distinction logique entre les deux sens objectif et subjectif; le Moyen âge l’a exprimée dans les formules traditionnelles : fides quoe creditur, la foi à laquelle on croit; fides qua creditur, la foi par laquelle on croit.



La "foi" et la "fidélité" viennent de la même racine latine. Donc regardons ce que signifie "fidèlité" ...

Fidèlité (Dictionnaire Encyclopédique de la Bible, Alexandre Westphal) : Le nom de cette vertu en hébreu exprime la fermeté (racine aman); en grec comme en latin et en français, elle est rattachée à la foi (grec pistos et pistis; latin fidelis et fides). Elle consiste à garder la foi donnée à une personne ou à une cause. 

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
26564 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 15:51:15   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Synthèse :

Le mot "Foi" peut donc signifier :

- Sens objectif : Confiance que mérite une chose ou une personne.

- Sens subjectif : Adhésion ferme et entière de l'esprit à un dogme, croyance assurée à une vérité. Confiance en une chose ou en une personne.

- Sens ancien subjectif : Fidélité, exactitude et fermeté à tenir un engagement.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 15:59:27   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

C'est fou ce qu'il faut perdre comme temps pour éclairer ces hurluberlus...
Pondre autant de lignes, faire de la recherche, etc.

Et tout ceci dans quel but ?

Atil, si tu devais être payé pour tes posts ici, tu serais déjà milliardaire !!!

--------------------
#PizzaMan
cafard
100 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 17:06:28   Voir le profil de cafard (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à cafard   

M. PizzaMan ce que vous ne comprenez pas c'est que M. Atil est déjà milliardaire au ciel. Chaque don d'une personne est un investissement dans les cieux.
Mes propos vaseux sont explicités par mes propos et ceux de M. Atil. Ayez un peu de courage.

PizzaMan a écrit :

Et tout ceci dans quel but ?


Dans le but de vous éclairer et de vous sortir la crasse de vos yeux.



ZaQieL a écrit :

Apprends que le sentiment profond de la réalité reste un simple sentiment et ne peut être considérer comme "connaissance".


Lorsque l'heure viendra vous comprendrez ce qu'est un sentiment profond.
Soyez patient.



M. Atil vous avez compris.
Vous avez utiliser une démarche linguistique. Ceci en passant par la langue latine qui vous à conduit au dérivé aman . La même démarche m'avait conduit à ce terme en passant par le mot grec pistis utilisé dans la Septante. En effet la Septante permet de rendre compte des termes exprimés en hébreu.
Le spécialiste de la question M. Pierre Perrier a montré que le mot pistis décrit très précisément une expérience qui ne passe pas par les sens et qui s'appui sur une réalité indubitable . Il montre ceci en se basant sur l'hébreu emuna la fidélité et emet la vérité qui ont pour substrat sémitique le terme aman qui se traduit littéralement par porter solidement en soi. Aman désigne ainsi l'adhérence par laquelle on porte dans son être. La racine mn décrit toujours selon ce spécialiste la solidité, la fermeté, la fiabilité. Aman repose ainsi sur une base éprouvée, vérifiée, constatée, solidement ancrée par la vérification.
Il apparaît à ses lueurs que la foi s'inscrit dans le champ sémantique de la preuve et non de celui de la croyance ni encore de la simple adhésion affective ou sentimentale.



Atil a écrit :

Les théologiens ont naturellement opéré la distinction logique entre les deux sens objectif et subjectif; le Moyen âge l’a exprimée dans les formules traditionnelles : fides quoe creditur, la foi à laquelle on croit; fides qua creditur, la foi par laquelle on croit.


Bien avant le Moyen âge M. Atil bien avant... Dès Saint Jérôme au IV siècle lors de la transcription du grec au latin.
Ce fût une période sournoise où bien des erreurs se sont glissés lors des transcriptions.
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 21-08-2009 à 17:16:45   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«Dans le but de vous éclairer et de vous sortir la crasse de vos yeux»...

<o> La plupart des ahuris qui se présentent ici avec ce but, ne font pas long feu. Tu n'en sortiras pas indemne.

--------------------
#PizzaMan
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  La foiNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum