LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences 

 Le temps

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 15:23:34   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Qu'est-ce que le temps ???

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 20:04:54   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Un coefficient d'inflation d'espace.

--------------------
mikede7
mikede7
145 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 20:21:45   Voir le profil de mikede7 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à mikede7   

le temps est une invention purement humaine, mais qui a pourtant une réalité purement humaine ...
pas evidente la question du temps.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 20:47:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ase a écrit :

Un coefficient d'inflation d'espace.


Tu veux dire que la "flêche du temps" est en rapport avec le sens de l'expansion de l'univers ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 20:51:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

mikede7 a écrit :

le temps est une invention purement humaine, mais qui a pourtant une réalité purement humaine ...
pas evidente la question du temps.


La tu parles du "temps psychologique".

En fait on connait plusieurs sortes de temps.
Et on ne sait pas s'ils correspondent à une seule et même chose.

Il y a le temps psychologique, celui qui est percu par notre cerveau.

Il y a le temps termodynamique, qui correspond à l'augmentation de l'entropie.

Il y a le temps qui se déploit en suivant l'expansion de l'univers.

Il y en a peut-être d'autres ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 13-07-2009 à 22:22:33   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

c'est quoi que t'entends par flèche du temps ?

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 14-07-2009 à 07:52:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Le fait que le temps, contrairement à l'espace, semble avoir un sens.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-07-2009 à 13:20:55   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Ok alors dans ce cas oui. Sinon en MQ on a aussi une notion de flèche de temps associé par exemple aux échanges bosoniques entre deux électrons. On parle de renversement temporel sans violer la causalité (travaux de Feynmann).

Néanmoins, je ne sais pas si on peut vraiment parler d'un sens précis dans un reprère absolu puisque la MQ montre que chaque évènement d'impulsion p induit une direction temporelle privilégiée induisant un état stationnaire privilégié. Ce qui remettrait en cause le principe de relativité.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 14-07-2009 à 18:52:38   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Tu veux dire qu'il existerait plusieurs directions temporelles possibles à l'échelle quantique ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
syntax error
480 messages postés
   Posté le 14-07-2009 à 20:44:00   Voir le profil de syntax error (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à syntax error   

mais le temps n'existe pas !

c'est une unité de mesure, comme le mètre. tout le monde sait que un mètre ça n'existe pas. ce qui existe ce sont par exemple les règles de un mètre ou les bureaux de deux mètres. tout comme il est impossible de montrer un mètre à quelqu'un, il aussi impossible de lui montrer une heure. on peut montrer des choses qui font un mètre ou une heure, mais pas ce mètre ni cette heure. sans parler des subdivisions de ces choses qui n'existent pas non plus : ce sont des conventions de mesure de changement d'états. tout comme le mètre mesure la distance physique entre deux choses ou le déplacement d'une chose relativement à deux choses, le temps mesure la période d'observation d'un changement de position entre deux choses ou la durée de changement entre deux d'état d'une chose.

le mètre et le temps sont liés à l'observation et ces choses sont relatives selon le point de vue. ainsi, parler de voyages temporels a autant de sens que parler de voyages métriques : les premiers sont le temps mis pour parcourir les derniers.

prenons le paradoxe temporel : si les voyages dans le temps existaient, c'est qu'ils existent et/ou qu'ils existeront, donc c'est qu'ils existaient. absurde dit la logique, puisque s'ils existent à un instant et en un lieu donné, ils existent en tout temps et en tout lieu. dans ce cas, rien n'existerait car tout serait détruit. si l'humain, de quelque univers que ce soit, est un jour capable d'une telle chose, et il est capable de beaucoup de choses, alors étant donné ce qu'est l'humain, quelle que soit son époque et sa science, il détruirait tout et le phénomène serait incontrôlable. on pourrait affirmer qu'ils sont interdits et non pratiqués, ou que seuls les bons en disposent, mais à l'échelle millionnaire ou milliardaire du temps spatial cela est inconcevable. sans parler des notions relative de bon et de mauvais, puisque les bons sont mauvais du point de vue des mauvais qui sont bons selon leur point de vue, et inversement. par contre, la gentillesse et la méchanceté ne sont pas relatives. et l'on confond parfois toutes ces choses.

en fait, toute mesure de temps nait par rapport à la simultanéité. lorsqu'un phénomène se produit en même temps, le temps qui les sépare est nul. c'est comme mesurer la distance d'un point d'une chaise à cette même chaise : la règle indique la graduation 0. ainsi le temps est se qui sépare un invité d'un autre invité qui ne sonnent pas en même temps à la porte.

le voyage temporel n'est donc qu'un imaginaire divertissant.
c'est la manipulation du temps qui est une réalité aberrante.
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-07-2009 à 08:45:37   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Tu veux dire qu'il existerait plusieurs directions temporelles possibles à l'échelle quantique ?"

---> on parle de cela oui, qui est lié a la densité d'energie.
Tandis que l'expansion plus haut lui est lié au bilan d'energie.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 15-07-2009 à 10:38:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"en fait, toute mesure de temps nait par rapport à la simultanéité. "

>>>>>>>Mais la simultanéité n'est qu'un point de vue relatif.
Depuis Einstein on sait que, selon les observateurs, deux évènements peuvent paraitre simultanés ou pas. C'est comme les effets de perspective et de parallaxe dans l'espce : Selon l'observateur, deux objets peuvent sembler placés différemment l'un par rapport à l'autre.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
syntax error
480 messages postés
   Posté le 15-07-2009 à 12:13:03   Voir le profil de syntax error (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à syntax error   

il semble que non. la meilleure définition de la simultanéité serait celle de l'intrication quantique. ce phénomène, tout comme la téléportation, a été constatée par des expériences scientifiques. il semble que deux objets quantiques distincts peuvent occuper le même espace. ils peuvent également occuper le même temps en des espaces distincts.
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-07-2009 à 17:08:10   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

scientosophe :

"ce phénomène, tout comme la téléportation, a été constatée par des expériences scientifiques. il semble que deux objets quantiques distincts peuvent occuper le même espace. ils peuvent également occuper le même temps en des espaces distincts."

---> d'où ca sort ça ?


"mais le temps n'existe pas ! "

---> en sciences on mesure l'effectivité du temps donc le temps existe. Mais en fait ce débat est dépassé puisque tout dépendra de ce que l'on nomme temps.



"en fait, toute mesure de temps nait par rapport à la simultanéité"

---> rien ne prouve que lors de l'intrication quantique il s'agisse d'une parfaite simultanéité.
Mais en MQ toute mesure de temps nait par rapport a l'échelle de Planck. La notion de temps se retrouvant dans ce qu'on appelle le quantum de temps.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 08:04:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Peut-on dire que le temps a encore une direction au niveau quantique ?
Il me semble que non.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 14:47:04   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je ne sais pas.
Le temps n'intervenant pas dans les bilans d'énergie quantiques beaucoup de physiciens jugent non important de s'y intérresser.
Ceci dit je pense qu'il existe une norme temporelle au niveau quantique.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 16:29:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si le temps ( comme l'espace) est de nature granulaire, alors il doit y avoir une échelle ou il n'y a plus de temps.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 17:00:40   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

euh explique ?
Car si le temps est quantifié alors il est lui aussi composé de quantas de temps multiples entier de planck, qui exerceront une pression entre eux (phénomène de convergence et de divergence du quanta) et cette pression élastique aura une limite de compressibilité, non ?

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 19:42:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On n'est même pas certains que le temps est bien quantifié .. et on fait déja comme si on connaissait avec précisions les propriétés des "quantas d'espace-temps !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-07-2009 à 22:53:27   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je pense en effet que l'espace-temps est quantifié.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 17-07-2009 à 07:40:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les quantas c'est bien : ca permet de se débarasser des infinis dans de nombreuses équations.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-07-2009 à 08:32:34   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

ça c'est un raisonnement de mathématicien.

--------------------
Atil
Atil
27154 messages postés
   Posté le 17-07-2009 à 08:56:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les physiciens ne doivent pas aimer non plus se trouver devant un univers qui contiendrait des infinis.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-07-2009 à 09:44:25   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Oui là tu poses le problème de la convergence des sommes infinis, qui est là encore une problèmatique classique de mathématiques.

--------------------
Blazingstar
15 messages postés
   Posté le 04-08-2009 à 14:14:31   Voir le profil de Blazingstar (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Blazingstar   

Le fait de remplacer le mot "temps" par le mot "flux" règle (pour moi) pas mal de chose, un flux d'évènements s'enchainant par la simple loi de cause et des effet.
La perception que l'on a de ce flux est subjective, suivant notre aptitude à nous situer dans le présent. Le temps psychologique est généré par le fait de vouloir être dans l'instant qui suit (le futur) par refut de se trouver dans l'éthernel présent (instant, point de Vérité), c'est tout de même une conséquence d'une façon d'observer l'écoulement de ce flux, donc une certaine forme de réalité relative.

Du point de vue physique, si l'on augmente la pression de ce flux par des techniques adaptées, on obtient un flux plus véloce, donc un écoulement plus rapide, tout vibration s'y trouvant se voit comprimée ça longueure d'onde
Rappelez vous des témoignages UFO ou des NDE qui parlent de ce phénomène de vitesse d'écoulement de temps, de perte de temps, de 24h en 10 mn. C'est comme augmenter la pression d'un fluide dans un tube, ça ce convertit en vitesse, pour l'espace/temps c'est analogue au détail prés que le flux n'est pas unidirectionel mais isotrope.

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences  Le tempsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum