Sujet :

Amour et différence d'âge.

Atil
   Posté le 02-09-2019 à 10:08:44   

Si ce n'est pas une affaire de sexualité mais seulement de sentiments, y a-t-il quelque chose de choquant si un homme a une liaison avec une fille beaucoup plus jeune que lui ?
Ou avec une femme beaucoup plus vieille.
Cassandre
   Posté le 02-09-2019 à 12:07:44   

Si l’on sent les sentiments, on se demande toujours quelles motivations psychologiques sont derrière cette association et comment ils vont assumer en vieillissant. Mais si l’un et l’autre y trouvent leur compte et que le couple est sincère, c’est leur histoire.

Par contre cela devient choquant si l’on sent des motivations d’argent derrière ou autre petit arrangement qui en font un « faux couple ».
TaoTheKing
   Posté le 02-09-2019 à 12:41:16   

Nous en sommes toujours réduit à la même question: l'amour peut-il tout permettre s'il ne nuit à personne?

Sans parler de moralité ou de culture, bien sur.
Cassandre
   Posté le 02-09-2019 à 13:45:59   

Non.

L’amour, le vrai est une des plus belles choses que l’on puisse ressentir.

Mais parfois il faut savoir le garder précieusement pour soi et renoncer à le vivre.

Le renoncement est aussi de l’amour.

On peut aimer une personne, une cause, une idée…
TaoTheKing
   Posté le 02-09-2019 à 16:07:39   

A quel amour doit on renoncer à vivre s'il ne nuit à personne?


Edité le 02-09-2019 à 16:08:10 par TaoTheKing


Atil
   Posté le 02-09-2019 à 17:18:30   

Si on met de coté le sexe pour ne parler que de sentiments, je remarque qu'il est rare qu'une personne tombe amoureuse d'une autre qui a un age vraiment trés différent.
Si l'amour dépend de l'age, cela ne montre-t-il pas qu'il n'a rien d'absolu ?
Cassandre
   Posté le 02-09-2019 à 18:26:07   

Autrement dit, est-ce que l’amour se suffit-il à lui-même ?

Je ne crois pas. Des contraintes matérielles viennent forcément contrecarrer l’idylle. Vivre d’amour et d’eau fraîche, ça ne peut durer qu’un temps.

Le temps, la distance, l’absence, l’usure du couple …

Je t’aime mais je te quitte par peur de voir s’abîmer note amour… un peu pathologique sans doute mais ça existe.

L’absolu me semble difficile à atteindre ici bas. En esprit sans doute, dans la création par exemple.
Atil
   Posté le 02-09-2019 à 22:11:08   

La différence d'age peut être génante et finit par user le couple...

Mais comment expliquer que, dés le début, elle semble empécher les gens de tomber facilement amoureux l'un de l'autre ?


A moins que ce ne soit du à une formatage par la désaprobation sociale ???
TaoTheKing
   Posté le 03-09-2019 à 12:07:28   

Nous n'en sommes qu'au début du retour aux sources, du temps ou Adam a couché avec Eve puis avec ses enfants, Eve faisant de même puis les frères et soeurs, etc...

Voir mariage Egypte du temps des Pharaons, Europe du temps des rois.

La moralité actuelle m'échappe totalement, comme par exemple les féministes seins nus qui ne vont pas à Barbès, ou qui manifestent pour le droit de la piscine aux burkini, ou qui s'opposent à la GPA, etc...

Deux êtres s'aiment? Qu'ils vivent leur amour cela ne regarde personne sauf s'il y a des cocus (es) dans l'histoire.
Cassandre
   Posté le 03-09-2019 à 13:22:55   

Normal. Y a plus de moralité.

Nous sommes en plein chaos. En plein changement de société. J’ai l’impression de mouches qui s’affolent dans tous les sens, prises dans un bocal…

Chacun défend son « petit » point de vue, sa place. On n’arrive pas à avoir une vision commune sur l’essentiel, la base. Pas encore.

On veut nous imposer une vision dépravée de la société. La consanguinité ? Laissons faire… on voit les tarés que ça a donné… et les fins de lignées qui ont suivi.


Edité le 03-09-2019 à 13:23:35 par Cassandre


Atil
   Posté le 03-09-2019 à 14:45:32   

Mais c'est quoi la base ?
C'est quoi la moralité ?
Qu'est-ce qu'il y a de génant si deux personnes d'age trés différent s'aiment ?
Je parle d'amour, pas de sexe.
TaoTheKing
   Posté le 03-09-2019 à 14:48:33   

Rien à voir entre avoir des enfants et deux êtres qui s'aiment.

Un frère peut très bien épouser sa sœur, qui elle se fera inséminée par la PMA.

C'est pour cela qu'il faut également légaliser la GPA.

Si par exemple un père et un fils veulent convoler et avoir des enfants, comment feraient-ils?
Trump
   Posté le 03-09-2019 à 15:07:44   

Atil a écrit :

Si ce n'est pas une affaire de sexualité mais seulement de sentiments, y a-t-il quelque chose de choquant si un homme a une liaison avec une fille beaucoup plus jeune que lui ?
Ou avec une femme beaucoup plus vieille.


L'amour est une question de sentiments . Pour le reste c'est une question de copulation.
Atil
   Posté le 03-09-2019 à 17:20:49   

TaoTheKing a écrit :

Rien à voir entre avoir des enfants et deux êtres qui s'aiment.

Un frère peut très bien épouser sa sœur, qui elle se fera inséminée par la PMA.

C'est pour cela qu'il faut également légaliser la GPA.

Si par exemple un père et un fils veulent convoler et avoir des enfants, comment feraient-ils?



Mais on ne parle pas de personnes de la même famille.

On parle juste de deux personnes d'ages trés différents.
Atil
   Posté le 03-09-2019 à 17:21:48   

Trump a écrit :


L'amour est une question de sentiments . Pour le reste c'est une question de copulation.


Mais peut-on éprouver des vrais sentiments envers une personne bien plus jeune ou bien plus vieille ?
Cassandre
   Posté le 03-09-2019 à 18:13:36   

Finalement, on n’invente rien. PMA, GPA, unions entre parents. Cela se faisait autrefois, pour garder les biens familiaux entre soi ; les deux épousés prenaient chacun amant et maitresse… et si un enfant naissait, il avait la tête du curé… Bon.


L'amour sentiments est universel.
TaoTheKing
   Posté le 03-09-2019 à 18:59:47   

Atil a écrit :

Citation :

Rien à voir entre avoir des enfants et deux êtres qui s'aiment.

Un frère peut très bien épouser sa sœur, qui elle se fera inséminée par la PMA.

C'est pour cela qu'il faut également légaliser la GPA.

Si par exemple un père et un fils veulent convoler et avoir des enfants, comment feraient-ils?



Mais on ne parle pas de personnes de la même famille.

On parle juste de deux personnes d'ages trés différents.


Ben un père et son fils ont un âge très différent.

Et pourquoi ne parlerait-on pas de personnes de la même famille? Au nom de quoi?

Si un père et son fils s'aiment d'amour et copulent, en quoi cela dérange Môssieur Atil?


Edité le 03-09-2019 à 19:00:34 par TaoTheKing


Atil
   Posté le 03-09-2019 à 22:35:53   

Et si c'est un homme avec son chien ?

Et si ...

Et si...



... Simplement il s'agit alors d'une autre question.
TaoTheKing
   Posté le 04-09-2019 à 12:05:09   

Ben non. Différence d'âge.
Atil
   Posté le 04-09-2019 à 12:52:35   

Pourquoi, sentimentalement, nous sentons-nous en général attirés par des personnes à peu prés du même age que nous ?
Cassandre
   Posté le 04-09-2019 à 16:30:23   

Une des raisons est sans doute la procréation, fonder une famille. Pour des enfants, avoir un parent beaucoup plus âgé peut être problématique plus tard.

La norme en est une deuxième raison.

Quant à l'attirance entre personnes d'âges différents, elle est bien là même s'il n'y a pas couple...plus souvent qu'on ne le voit.


Edité le 04-09-2019 à 16:31:18 par Cassandre


Trump
   Posté le 04-09-2019 à 17:27:32   

En autant qu'on ne parle pas de pédophilie, mois je n'ai aucun problème avec la différence d'âge. Ce qui importe ce sonr les sentiments.
Atil
   Posté le 04-09-2019 à 17:33:59   

En ce qui concerne les hommes, on en trouve plus qui sont attirés par des femmes plus jeunes qu'eux que par des femmes plus vieilles.
C'est probablement un trait programmé en nous pour favoriser la reproduction, car les femmes jeunes sont plus fertiles.

Pour les femmes les gouts sont plutôt inverses. Car les hommes plus agés ont eu le temps de se faire une meilleure situation. Ils peuvent donc offrir une vie plus stable et sécurisée pour leurs enfants.

Mais on en revient toujours à la procréation.
Quand est-il de l'amour sentimental si on écarte le sexe dans cette question ?
TaoTheKing
   Posté le 04-09-2019 à 17:54:00   

Il faut le vivre Atil. Le décrire ne ferait que t'embrouiller l'esprit.

Mais sache que l'amour (dans un couple) est un tout: la complémentarité, la solidarité, le sexe, la tendresse...

Prenons par exemple un vieux couple. 50 ans d'union, de fidélité. Le sexe n'est souvent qu'un souvenir, et pourtant nos deux vieux s'aiment autant, si ce n'est plus que du temps du tagada tsoin tsoin car ils sentent que la séparation est proche.

La perte d'un compagnon, d'une compagne à ces âges représentent si l'autre n'est pas devenu une charge, la fin de la dernière partie de soi-même.

Ne reste qu'un peu de viande, d'os, de peau et une incommensurable tristesse.
Atil
   Posté le 04-09-2019 à 22:21:20   

Mais cela est-il possible avec deux personnes d'ages trés différents ?

Il suffit de voir combien les diverses générations peuvent différer dans leur mentalité.
Difficile de bien s'entendre et se comprendre quand on n'est pas sur la "même longueur d'onde".

Cela dit, il est des jeunes qui ont déja une mentalité de vieux et des vieux qui ont encore une mentalité de jeunes.

Pour que deux personnes s'entendent bien, ce n'est pas forcément le même age effectif qu'elles doivent avoir mais le même age mental.

En ce moment je m'intéresse à une femme qui est beaucoups plus jeune que moi... mais par son age mental elle est bien plus proche de moi que des autres personnes de sa génération.
TaoTheKing
   Posté le 05-09-2019 à 17:10:50   

Désolé Atil, mais je coup du jeune dans sa tête est pour moi une illusion.

On a l'âge de ses artères.

Donc je vais enfin répondre à ta question initiale: Une trop grande différence d'âge est, sauf exception, rédhibitoire à un bonheur durable.
Atil
   Posté le 05-09-2019 à 19:44:01   

Mais tu n'expliques pas pourquoi ?
TaoTheKing
   Posté le 05-09-2019 à 21:02:10   

Parce qu'on a l'âge de ses artères.

Et la grosse veine bleue qui coure le long de ton membre viril ne se gonfle plus assez pour une jeunette.
Atil
   Posté le 05-09-2019 à 21:52:01   

Depuis le début je dis que je parle des sentiments et non pas des affaires de cul.
Atil
   Posté le 05-09-2019 à 21:54:11   

Si on avait affaire à un couple d'asexuels impuissants et frigides, la différence d'age aurait-elle encore une incidence sur leurs sentiments ?
TaoTheKing
   Posté le 05-09-2019 à 21:57:20   

Comme je le disais je t'ai embrouillé. Il faut l'avoir vécu.
Trump
   Posté le 07-09-2019 à 23:39:07   

Faut'il l'écrire en chinois? La différence dâge n'a aucune importance.... Sauf dans les cas de pédophilie.
Atil
   Posté le 08-09-2019 à 10:49:38   

Un pédophile qui ne s'intéresserait pas sexuellement mais uniquement sentimentalement à une petite fille, est-ce que ça poserait problème ?
TaoTheKing
   Posté le 08-09-2019 à 11:19:21   

La définition du pédophile étant

1.Qui ressent une attirance sexuelle pour les enfants.

2.Qui recherche et pratique des relations sexuelles avec des enfants

Ta question n'a pas de sens.
TaoTheKing
   Posté le 08-09-2019 à 11:20:48   

Trump a écrit :

Faut'il l'écrire en chinois? La différence dâge n'a aucune importance.... Sauf dans les cas de pédophilie.


Donc à terme, on peut très bien envisager l'union d'un père de 40 ans avec son fils de 20 ans, concevant un enfant avec le sperme de l'un ou de l'autre implanté dans la belle sœur du père?

Pas de pédophilie, pas de consanguinité.

Juste un point de détail à lever, la loi.


Edité le 08-09-2019 à 11:22:53 par TaoTheKing


Atil
   Posté le 08-09-2019 à 21:32:49   

TaoTheKing a écrit :

La définition du pédophile étant

1.Qui ressent une attirance sexuelle pour les enfants.

2.Qui recherche et pratique des relations sexuelles avec des enfants

Ta question n'a pas de sens.





pedo = enfant

phile = ami

Pedo-phile = ami des enfants


Si on ne s'occupe pas du mot pédophile et de son sens...

... un homme adulte qui ne s'intéresserait pas sexuellement mais uniquement sentimentalement à une petite fille, est-ce que ça poserait problème ?
Atil
   Posté le 08-09-2019 à 21:35:07   

TaoTheKing a écrit :

[citation=Trump]Faut'il l'écrire en chinois? La différence dâge n'a aucune importance.... Sauf dans les cas de pédophilie.


Donc à terme, on peut très bien envisager l'union d'un père de 40 ans avec son fils de 20 ans, concevant un enfant avec le sperme de l'un ou de l'autre implanté dans la belle sœur du père?

Pas de pédophilie, pas de consanguinité.

Juste un point de détail à lever, la loi.[/citation]


Pourquoi en revenir à chaque fois à des affaires de famille ?

Le sujet n'est pas l'amour consanguin mais l'amour entre deux personnes d'ages différents... et sans qu'il soit question de sexe.
TaoTheKing
   Posté le 09-09-2019 à 08:13:07   

Le sujet n'est pas l'amour consanguin mais l'amour entre deux personnes d'ages différents... et sans qu'il soit question de sexe.

Je reste dans le sujet. C'est toi qui trouve que je le dévie car cela te mets visiblement très mal à l'aise. Et si tu parles d'amour sans sexe, c'est que tu vois tout à travers le prisme de ton asexualité.

Dans ce cas, si un adulte est ami d'un enfant, ou aime un enfant, il n'y a rien de mal.

La racine du mot pédophile telle que tu la donne est exacte, primitivement. Mais la langue évolue. Il me semble même que c'est toi qui me le disais au sujet du mot "race".

Il serait en effet plus exact de faire la distinction entre pédoérastie et pédophilie.


Edité le 09-09-2019 à 08:13:26 par TaoTheKing


Atil
   Posté le 09-09-2019 à 09:47:10   

Si le sujet était "que pensez-vous de l'amour entre un homme et une femme ?", tu répondrais donc "L'idée qu'un frère puisse coucher avec sa soeur me dégoute." ?
TaoTheKing
   Posté le 09-09-2019 à 11:04:24   

Pas du tout. Et je n'ai jamais dit que cela me dégoûtait! Il faut être en avance sur son époque Atil!

Tu as le même âge que moi. Tu sais donc que le mariage homosexuel, l'adoption par un couple homosexuel, il y a une quarantaine d'années, étaient inenvisageable, scandaleux, etc.

La PMA pour les lesbiennes idem. Pour l'instant, nos polipocrytes poussent encore des cris d'orfraie pour la GPA, et encore de moins en moins, mais cela va venir d'ici mettons 5 ans maxi.

un sujet intitulé l'amour entre un homme et une femme est sexiste voire même homophobe.

Il faut donc parler de l'amour entre un être et un autre.
Je me souviens même
Atil
   Posté le 14-09-2019 à 17:09:27   

Et je me pose une autre question :
Quand on tombe amoureux, est-ce que l'instant ou ça arrive est important ?

C'est à dire : Si je suis tombé amoureux d'une femme, serais-je tombé pareillement amoureux si je l'avais rencontrée un an plus tôt ou plus tard ? Ou 10 ans... ou 20 ans ?
Parceque notre personnalité, et donc nos goûts, changent avec le temps.

Peut-être que l'amour est fragile et est à la merci d'une coincidence temporelle ?
TaoTheKing
   Posté le 14-09-2019 à 20:37:31   

Le fait d'être circonstanciel ne le rend pas fragile pour autant.
Atil
   Posté le 14-09-2019 à 22:11:43   

Ca rend son déclanchement incertain, à la merci du moindre contretemps.
Si je n'avais pas rencontré par hasard telle personne ce jour la exactement, j'aurai pu la rencontrer un autre jour... mais alors nos sentiments auraient été différents.
Tout s'est peut-être joué de trés peu.

Un vrai amour profond ne devrait-il pas être le même quel que soit l'instant de la rencontre ?
Ne devrait-il pas se focaliser sur ce qui est immuable en nous et non pas sur ce qui est superficiel et changeant ?

Ou alors j'en demande de trop à l'amour ?
TaoTheKing
   Posté le 15-09-2019 à 13:11:25   

Tu n'en demande pas assez.

Un "vrai amour profond" se construit avec le temps. Au début, les circonstances font qu'il y a attirance (charme, charisme, idéal féminin ou masculin, rappel du père ou de la mère, sexe...) mais cet amour n'est pas profond.
Ensuite arrivent les premiers pets au lit, les dégobillages de beuverie ou de gastro, les décès de proches qui passent au laminoir cet amour grossier.
N'en ressort que la quintessence, le fameux "vrai amour" dont tu parles. Mais il ne devient profond que lorsque les deux personnes, blanchies sous leurs harnais respectifs tiennent chacun une bride de l'autre rien que pour être reliés.
Atil
   Posté le 15-09-2019 à 13:34:36   

Mais combien d'amours profonds ne se sont jamais développés simplement parceque la rencontre a été ratée ?
TaoTheKing
   Posté le 15-09-2019 à 17:29:25   

Surement beaucoup. quoique les gens sont tellement impatients... et hypocrites.
Milie
   Posté le 16-09-2019 à 10:52:35   




Atil a écrit :

Si ce n'est pas une affaire de sexualité mais seulement de sentiments, y a-t-il quelque chose de choquant si un homme a une liaison avec une fille beaucoup plus jeune que lui ?
Ou avec une femme beaucoup plus vieille.



C'est le genre de relation qu'il faut vivre dans des moments présent et sans se projeter sur l'avenir, parce que là, ça peut créer un malaise.


Le père de mes enfants a 17 ans de plus que moi, et ce qui a causé notre séparation était sa peur.. qui est devenue invivable.



Atil
   Posté le 16-09-2019 à 14:31:38   

Qu'est-ce qui lui faisait peur ?
Milie
   Posté le 16-09-2019 à 20:08:43   




Atil a écrit :

Qu'est-ce qui lui faisait peur ?



Que je puisses le quitter pour quelqu'un de plus jeune… Un manque de confiance qui lui faisait se faire des films.. Il me faisait vivre ses angoisses.


Atil
   Posté le 16-09-2019 à 20:30:12   

Une séparation due à la peur de la séparation.

C'est paradoxal.
Milie
   Posté le 16-09-2019 à 22:54:57   




Atil a écrit :

Une séparation due à la peur de la séparation.

C'est paradoxal.



C'était surtout des paranoias ..