Sujet :

EXTRAIT DE HESYCHIA II

Ishvara
   Posté le 31-03-2014 à 00:39:04   

SOLSTICE
l’homme absent
si bien que là-haut sur l’abîme
la pesanteur d’une liberté fragile.

Déclivité,
Terrifiant lever de jour
Lueur
éclatante
nimbée du voile aurifère qu’un cristal de souffle retient en son sein.

S’adjoint
relief granité
tes lèvres
les historiennes faiseuses,
la délicate touche au seuil du temps aboli.

S’extrait une union, son frôlement oublié dans l’espace de nos
vies édifiées.
Demeure ce présage que je n’ai conté, lourd de ces cicatrices.
Nulle trace dans l’océan des cris,
la terre maintenant déchirée
l’averse desailée en un seul œil.

Vaste fleuve de juillet
il ne pleut presque plus.

Surgit la beauté, vibrante,
à bout de bras exaltée
sur le fin voile d’une relique cachée.




http://upload.alloforum.com/22/0F82ZVT1
Trotmany
   Posté le 02-04-2014 à 21:42:40   

Très beau.
Je m'aperçois combien l'image associée est importante pour la réception de ce texte.

Merci
Antitheme
   Posté le 04-04-2014 à 15:25:15   

Pas mal Ishvara. Cela me rappelle quelques chansons de Léo Ferré.
Ishvara
   Posté le 05-04-2014 à 15:25:03   

Merci à vous deux.