Sujet :

Maladie ou pas ?

Atil
   Posté le 28-11-2019 à 14:01:34   

Comment doit-on considérer l'homosexualité ou l'asexualité ?

Comme une simple caractéristique d'un individu ou comme une sorte de maladie, de trouble, de handicap ?
TaoTheKing
   Posté le 28-11-2019 à 14:10:53   

Je ne suis pas un scientifique, donc je vais répondre d'après mes observations.

Je connais et ai connu beaucoup de gens de façon plus ou moins intime, et l'homosexualité semblait concentré dans certaines familles.

Pourtant, le gène homosexuel semble être une aberration... Je reste quand même dubitatif. Je connais très bien une famille ou sur 5 petits enfants (d'un couple bisexuel refoulé ça ne se faisait pas en ces temps là), 3 sont homosexuels purs et un asexuel.

Donc non, ce n'est pas un maladie, ni un trouble, ni un handicap. C'est, de mon point de vue, une caractéristique comportant autant d'inné que d'acquis.

Mais contrairement à certains qui prétendent qu'on choisit son orientation sexuelle, je crois qu'elle s'impose au fil du temps.
Atil
   Posté le 28-11-2019 à 19:29:21   

Cependant, si tout le monde était homosexuel ou asexuel, notre espèce ne se reproduirait plus et finirait par disparaitre.
La sexualité sert au maintient de notre espèce; si elle n'applique pas sa fonction alors on peut dire que c'est une sorte de handicap qui menace notre survie.
De même si un enfant n'a pas de globules blancs pour se défendre contre les microbes alors sa survie est menacée. C'est donc un handicap et non une simple caractéristique comme avoir les yeux bruns ou bleus.
TaoTheKing
   Posté le 28-11-2019 à 21:40:09   

Avec Pma et gpa plus besoin d'hétéro
Trump
   Posté le 29-11-2019 à 00:04:01   

Atil a écrit :

Cependant, si tout le monde était homosexuel ou asexuel, notre espèce ne se reproduirait plus et finirait par disparaitre.
La sexualité sert au maintient de notre espèce; si elle n'applique pas sa fonction alors on peut dire que c'est une sorte de handicap qui menace notre survie.
De même si un enfant n'a pas de globules blancs pour se défendre contre les microbes alors sa survie est menacée. C'est donc un handicap et non une simple caractéristique comme avoir les yeux bruns ou bleus.


Le monde est ce qu'il est . point à la ligne.
Atil
   Posté le 29-11-2019 à 10:06:20   

Si un enfant nait sans bras, est-ce un handicap ou une simple caractéristique ?

Il me semble que l'on peut dire que son corps est incomplet, défectueux, et qu'il ne permet pas de faire tout ce qu'arrivent à faire les autres corps.

Idem pour un homme homosexuel, asexuel ou impuissant : Son corps est défectueux et ne lui permet pas de se reproduire correctement.

Il n'y a rien d'insultant ou de péjoratif à dire à une personne que son corps est déficient.

Cependant certains voudraient qu'on ne parle de handicap ou de maladie que seulement quand la personne souffre de son "anomalie".
Ainsi si un homme est impuissant ou stérile mais qu'il s'en moque et n'en souffre pas alors on n'a pas de raison de dire que c'est une maladie ou un handicap. C'est juste une caractéristique personnelle.

Mais alors ça marche aussi dans le sens contraire : Si un homme, par exemple, est gaucher et qu'il en souffre car sa culture ou sa religion dévalorise les gauchers, alors sa gaucherie devrait être considérée comme un handicap ou une maladie à soigner.

Tout n'est peut-être qu'une affaire de définition de mot.
TaoTheKing
   Posté le 29-11-2019 à 12:48:00   

L'homosexualité n'est un handicap que dans le regard des autres.
Atil
   Posté le 29-11-2019 à 14:55:18   

Et elle devient aussi un handicap pour l'homosexuel lui-même si les autres parviennent à le convaincre que l'homosexualité est une chose négative.

C'est comme les grosses femmes : Il y a plusieurs siècles elles passaient pour belles mais maintenant elles passent pour moches.

Cependant il y a une différence :
Si tous les gens étaient gros, l'humanité parviendrait quand même à survivre.
Par contre si tout le monde était homosexuel alors nous nous reproduirions bien moins et nous finirions par disparaitre.
TaoTheKing
   Posté le 29-11-2019 à 22:18:58   

Ce ne serait pas si grave...
Atil
   Posté le 02-12-2019 à 10:30:23   

Je signale une chose :

J'ai posé cette même question dans un autre forum... et un modérateur a alors effacé le topique au bout de quelques jours, sans explication.

Qu'est-ce que cette question pourrait avoir de dérangeant ?
Atil
   Posté le 02-12-2019 à 11:16:02   

Je viens d'avoir la réponse :



Bonjour,

Votre discussion est carrément homophobe et n'a pas sa place sur nos forums.

Bien cordialement.
TaoTheKing
   Posté le 02-12-2019 à 23:03:56   

Bien pensance. Il faut ty faire ou accepter d'être libre Penseur honni et mis au ban de la société. Voire même insulté
Atil
   Posté le 03-12-2019 à 09:34:36   

J'avoue que cette question était un piège à bien-pensants.

Mais je n'avais pas pensé qu'il y aurait des modérateurs qui y seraient tombés.