LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
TaoTheKing
Atil a écrit :


Je suis content


Super!
Atil
19 juin :

Je me suis couché à 23 H et me suis facilement endormi...

R1 :
Je lis un livre expliquant que de nombreuses phrases du Nouveau Testament ne sont que des reprises de phrases tirées de l'Ancien Testament. Il y a même une page complète où sont listés des exemples de ces reprises. Ca me donne envie de chercher s'il y en a d'autres. Et je constate avec surprise que ces reprises vont toujours par couples : Chaque phrase recopiée l'est toujours en deux exemplaires.

...Je me réveille... puis me rendors...

R2 :
Je me renseigne sur une civilisation préhistorique d'Amérique du nord dont j'ignorais l'existence : La "Culture des cercles de terre". Elle doit son nom aux anciens Amérindiens qui construisaient des zones circulaires en terre battue entourées par un tertre bas en terre. Un pseudo-spécialiste me dit que si l'herbe ne pousse pas à l'intérieur de ces cercles c'est à cause des "ondes telluriques" qui en émanent. Je réponds que, à mon avis, l'herbe n'y repousse pas car les Amérindiens ont tassé le sol en y dansant lors de cérémonies religieuses. Ensuite je regarde des images qui s'affichent et me montrent l'extension géographique de cette ancienne culture ainsi que des tableaux représentant les phases chronologiques par lesquelles elle est passée. Chaque phase porte un nom anglais...

PS : Les cercles construits par les anciens Amérindiens s'appellent des "roues-médecines"

https://www.aromalp.ch/images/a-galleries/rouemedecine/IMG_2638.jpg

R3 :
... Mes amis viennent de partir et je me retrouve à présent seul (dans un bar apparemment). Prés de moi se trouve un groupe de jeunes Anglais qui bavardent. Je ne sais plus pourquoi mais l'un d'eux s'adresse à moi de manière agressive. Il est jeune, mince, a des cheveux bruns assez longs et un long menton. Il veut m'expliquer quelque chose ... mais comme il ne parle qu'en anglais, je ne comprends rien, et ça l'exaspère car il est d'un tempérament nerveux et impatient. J'essaie de lui expliquer que je ne comprends rien... mais mon cerveau semble tourner au ralenti et je suis incapable de sortir la moindre phrase en anglais (pourtant j'ai quand même quelques notions de cette langue, plus pour la parler que pour l'écouter).
Il s'énerve de plus en plus et je sens qu'il ne va pas tarder à me frapper. Mais, dehors, une camionnette s'arrète et il en sort de la musique qui attire son attention. Il sourit et dit une chose dont je ne comprends qu'un seul mot : "ice-cream". Je comprends alors que c'est la camionnette d'un marchand de glace qui vient d'arriver et que mon interlocuteur aime ça. Je lui propose alors, par gestes, de lui en payer une. Il sourit alors et nous partons tous les deux, bras dessus bras dessous comme deux amis réconciliés, pour manger des glaces...

..Je me réveille.
Il est 4H30'.
...Je me rendors aprés un court WBTB ...

R4 :
J'entends deux hommes qui parlent des élections prochaines.
(Ce rêve est manifestement influencé par les élections régionales de demain... alors que, pourtant, celles-ci ne m'intéressent guère).

...Je me réveille.
Je fais plusieurs rêves très courts que j'ai mémorisés.
...mais, lorsque j'ai allumé la lumière, au matin, leur souvenir s'est immédiatement envolé.
Je devrais me souvenir que je dois toujours repasser mes rêves en revue AVANT d'allumer la lumière et surtout pas APRES. La lumière est néfaste pour mes remémos.

...Je me rendors...

R5 :
Je suis à la campagne et je passe prés d'une grande maison de style moderne. Je regarde par les grandes fenêtres car je connais un peu ses propriétaires. C'est un vieux couple assez bohème, du genre artistes écolos. Je les entrevois. Ils semblent avoir bien vieilli et surtout grossi. Je trouve que leurs maison est trés encombrée par des objets divers et des planches de bois (je suppose que le loisir de cet homme est de travailler le bois). Je ris en me disant que leurs maison est encore plus encombrée que la mienne...
(Etrangement, au matin, c'est lorsque le souvenir des rêves précédent a disparu que le souvenir de ce rêve m'est revenu.)

... Je me réveille... puis me rendors...

R6 :
J'essaie de me souvenir quelle est la dernière question que ma mère m'a posée avant de mourir... Et, soudain, je me souviens qu'elle n'est pas du tout morte mais qu'elle vit maintenant dans une maison de retraite. Je décide donc d'aller la voir car ça fait longtemps qu'elle ne m'a pas vu.
Une fois arrivé dans les couloirs de la maison de retraite, je vois une jeune femme (jolie) aux longs cheveux bruns qui encombre le passage. Elle s'est accroupie pour chercher quelque chose dans son sac et a posé son imperméable à côté d'elle. Une infirmière arrive et l'engueule. Puis elle se tourne vers moi et me dit "Monsieur, ici il faut enlever son masque !" Cette remarque me semble tellement illogique que celà me réveille...



Je suis content :
Ma mémorisation des rêves est redevenue correcte.
Atil
18 juin :

Je me suis couché à 23 H et me suis vite endormi...

R1 :
Je suis sur mon balcon et je réfléchis...

Je me réveille et tente de mémoriser ce rêve... mais je suis incapable de me souvenir à quoi je réfléchissais sur mon balcon.
C'est souvent comme ça avec mon premier rêve.

Je me rendors ...

R2 :
Je suis dans une zone montagneuse avec un petit chat (peut-être est-ce Maxou, le chaton de mon ex). Je le laisse aller où il veut car il adore l'escalade. Il descend au milieu des rochers, il descend, il descend et je le suis. Arrivé en bas il trouve un nouveau passage et descend à nouveau; il descend, il descend, il descend et je le suis. Arrivé en bas de la pente il trouve un nouveau passage entre les rochers et, à nouveau, il descend, il descend, il descend et je le suis. Arrivé en bas des rochers, il cherche un nouveau passage pour aller encore plus loin. Mais je le prends dans mes bras car le passage suivant est trop étroit pour que je puisse l'y suivre et il risque de l'échapper et de se perdre.

Mais voila que je ne suis plus en montagne mais dans le couloir d'un immeuble. Je descend des escaliers avec le chat dans mes bras, je descend, je descend interminablement. Je vois une fenêtre alors j'en profite pour regarder le paysage et le montrer au petit chat. Je me rends compte que je me trouve dans un immeuble immense d'une hauteur phénoménale. Les autres immeubles ont l'air tout petits vus du dessus. J'en ai le vertige et le chat semble l'avoir aussi. Je continue de passer de couloir en couloir et d'escalier en escalier et de regarder par les fenêtres que je trouve.



Je croise une personne qui me dit de me dépécher de rejoindre mes parents, ceux-ci sont en train de partir sans moi car ils croient que je les ai précédé. Je me dépèche alors mais je suis retardé par le petit chat qui se débat dans mes bras. J'arrive à un endroit où se trouvent de nombreuses personnes attendant debout. Je prends le couloir de droite, montre mon laissez-passer à un garde et avance un peu... Mais, en écoutant ce que se disent les personnes dans ce couloir, je me rends compte que ce n'est pas par là qu'ont du aller mes parents. Je rebrousse donc chemin et emprunte le couloir de gauche. Je me retrouve alors dans une file de gens qui font la queue dans une sorte de self-service. A notre droite, sur de belles nappes blanches, se trouve de la vaisselle de luxe et chaque personne prends des assiettes et des couverts avant de se rendre dans une salle où a lieu un grand banquet de Noel...

... Ellipse...

Je viens de terminer le repas. Ce n'était pas un grand banquet de Noel mais un simple repas de famille. Ma mère discute avec une femme que je ne connais pas. Elle lui explique en riant qu'elle a conservé les lettres d'amour que mon père lui écrivait mais qu'elle les a cachées car elles étaient trop indiscrètes. Même mon père n'a jamais su où elles étaient cachées. Mais elle ajoute que moi je les ai eues en main. Pourtant je ne me souviens pas d'avoir déja vu ces lettres. Et alors je comprends : Une fois elle m'avait donné des petites boites en carton pour que je l'aide à les ranger. Les fameuses lettres se trouvaient probablement dedans...

...Je ne me souviens pas de la suite.
Probablement ai-je plongé dans un sommeil plus profond pendant un temps indéterminé...

R3 ? :
J'entends brusquement la pluie qui tombe à grands fracas IRL. Ce sont les orages annoncés par la météo qui commencent enfin. Je ne suis qu'un esprit immatériel et sans forme existant dans un monde abstrait; je dois donc me dépécher de reprendre une forme concrète car je suis en train de me réveiller. Je commence par rapidement me dissocier du monde qui m'entoure car je ne faisais qu'un avec lui. Puis je reprends vite une forme humaine et je cherche à me positionner dans l'espace. Je vois mon corps et j'essaie de l'orienter de différentes façons : Verticalement avec la tête en haut, verticalement avec la tête en bas, horizontalement avec ma tête à droite, horizontalement avec la tête à gauche... Finalement j'arrive à trouver la bonne orientation et je me retrouve réveillé allongé dans mon lit.

Je ne suis pas certain que j'étais bien dans un rêve lucide. Il est possible que j'étais déja réveillé mais dans un état de réveil confusionnel. Je ne sais pas.

Je mémorise ces derniers rêves en remettant chaque passage dans le bon ordre, ce qui a pris du temps.
J'allume et regarde l'heure : Il est 4H. Je "passe au stand" et décide de lire un peu pour faire un WBTB bien réveillé.
A mes pieds mon chats Poucet me regarde d'un air interrogateur, semblant me demandant quand je vais enfin me décider à éteindre la lumière...

...Je me rendors...

R4 :
J'entre chez Bruno, mon ancien Patron, car je trouve la porte ouverte. Je le surprends encore couché, il se réveille en sursaut et me regarde tout surpris. A cet instant je me rends compte que je suis vêtu d'une sorte de nuisette de femme. Très gêné je m'enfuis. Tout en courant dehors, je me dis que Bruno va probablement croire qu'il vient d'avoir un rêve bizarre...
...J'ai oublié la fin de ce rêve...

...Je me réveille.
Et je vois plusieurs HH ...

HH1 :
Je vois un grand voilier tout illuminé volant dans le ciel nocturne. C'est un spectacle magnifique.

HH2 :
Je vois deux hommes assis sur un mur, dehors. Ils sont torse nu et portent un jean. Ils semblent incommodés par la chaleur du soleil.

HH3 :
Je vois une liste de mots se rapportant à un rêve que je ne suis pas parvenu à mémoriser correctement car il était dépourvu de scénario. Je regarde les derniers mots de cette liste et constate que ce sont des termes médicaux. J'ai mémorisé le dernier... puis je l'ai oublié.

Je suis content de constater que ma mémoire remarche mieux.
Ca doit être à cause la remontée de l'humidité de l'air.
Atil
Tao est trés drôle.
TaoTheKing
Atil a écrit :


Et ma mémoire des rêves semble mieux fonctionner.


Tu as du sucer des allumettes.
Atil
17 juin :

Je suis allé me coucher vers 23H et me suis endormi facilement.

R1 :
Je vois deux hommes assis à une table qui bavardent. Derrière eux, sur le mur, on voit les ombres de divers personnages qui défilent de gauche à droite. L'un des deux hommes remarque une chose étrange : Sur l'une des ombres on voir un oeil, chose qui est pourtant impossible. Pour cela il faudrait en effet qu'il y ait un trou dans le crane pour laisser passer la lumière. Mais tout s'explique : Ce ne sont pas des hommes qui projettent leurs ombres sur le mur mais des robots. Ceux-ci ont des formes diverses, pas très humaines, mais leurs ombres ont l'air humaines...



R2 :
Une femme érudite me parle du monde onirique. Pour symboliser les rêves qu'on fait chaque nuit, elle me montre un collier de perles. La succession des perles, de couleur principalement violette, représente la succession des cycles de rêves.
(...)
La femme m'explique qu'on peut diviser les cycles des rêves en trois parties :
- Le début de chaque rêve.
- La fin de chaque rêve.
- La phase de sommeil lent entre chaque rêve.
Je lui réponds que peut comparer celà avec le cycle de la vie :
- Le début de notre vie.
- La fin de notre vie.
- La période de mort, entre chaque réincarnation.
Je lui dis celà pour qu'elle comprenne que je suis réincarnationniste...

...Je me réveille.
... Puis je me rendors...

R3 :
Je suis le danseur aux cheveux rouges dans cette video de Kylie Minogue (cette musique tourne sans cesse dans ma tête depuis quelques jours) :

https://www.youtube.com/watch?v=tj6TskSN4e4&list=RDtj6TskSN4e4&start_radio=1

C'est un véritable supplice de voir ainsi Kylie se trémousser à quelques millimètres de moi sans que je puisse la toucher et la serrer dans mes bras. J'ai l'impression qu'elle a conscience de mon émoi et qu'elle s'en amuse...

...et je me réveille.

J'ai l'impression qu'il fait moins chaud.
Et ma mémoire des rêves semble mieux fonctionner.
Atil
Monsieur TaoTheKing ?
On s'est déja rencontré ?
Pendant la guerre peut-être ?
Ou alors dans la maison de retraite ?
TaoTheKing
Atil a écrit :


Je mémorise peu de rêves et avec peu de détails.
Maudite chaleur !


Ou Alzheimer.
Atil
16 juin :

Je me suis couché un peu aprés 22H...

Brusquement le souvenir d'un rêve m'est revenu :

Dans ma ville, j'ai découvert une route qui m'était inconnue et qui débouche juste à coté du magasin de cigarettes électroniques. Curieux, je l'emprunte et j'arrive à ... Je ne sais pas car j'ai oublié la suite.




J'ignore totalement quand j'ai pu faire ce rêve.
Etant donné que, il y a une heure, à cause de la chaleur, j'ai eu un coup de pompe et j'ai somnolé assis devant mon ordinateur... Je suppose que je me suis alors endormi quelques minutes et c'est alors que j'aurai fait ce rêve.

Une fois couché dans mon lit, à cause de la chaleur, je mets au moins une heure avant de m'endormir...

HH :
Je vois une femme portant de grandes boucles d'oreilles en forme de demi-lunes couleur argent, les deux "pointes" tournées vers le haut.



...J'arrive enfin à m'endormir...

R1 :
Je me souviens de l'époque où je draguais avec Béatrice. Celle-ci habitait alors dans un petit appartement avec une bande de copains vivant tous ensembles en communauté. J'avais alors pris des photos... et c'est seulement maintenant que, plusieurs disaines d'années aprés, j'ose enfin les montrer à ma mère. Sur ces photos, en effet, on voit combien cette communauté vivait dans le désordre et la saleté. Et cela, comme je le prévoyais, désole ma mère qui est une obsédée de la proprété et de l'ordre. C'est pour ça que j'hésitais à lui montrer ces photos.
(Note : Je rêve souvent de mes parents décédés en ce moment. Je m'étais dit qu'il faudra que je prenne conscience que je suis dans un rêve chaque fois que je verrai l'un d'eux... mais c'est encore raté).

(...)

R2 :
Je pense toujours à la communauté de copains vivant avec Béatrice. J'étudie les goûts et le profil psychologique de chacun d'eux.

(...)

R3 :
J'apprends que la communauté de copains vivant avec Béatrice utilisait SFR comme opérateur (pour surfer sur le WEB ou pour le téléphone et la TV par Internet). Pourtant, je peux démontrer par la logique que c'est impossible (ne serait-ce que parce que le public n'avait pas encore accés à internet à cette époque).

...Je me réveille.
Il est presque 5H. Je n'arrive plus à me rendormir. A cause de la chaleur et à cause de ma chatte Bistouille qui vient m'emmerder pour que je lui donne son bol du lait matinal.

Toujours la même chose :
Je mémorise peu de rêves et avec peu de détails.
Maudite chaleur !
TaoTheKing
Atil a écrit :



Quelle mémoire de merde j'ai en ce moment !
C'est probablement du à la chaleur.


ou un début d'Alzheimer?
 
Retour au forum
 
 
créer forum