LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Milie



Atil a écrit :

Une séparation due à la peur de la séparation.

C'est paradoxal.



C'était surtout des paranoias ..



Atil
Une séparation due à la peur de la séparation.

C'est paradoxal.
Milie



Atil a écrit :

Qu'est-ce qui lui faisait peur ?



Que je puisses le quitter pour quelqu'un de plus jeune… Un manque de confiance qui lui faisait se faire des films.. Il me faisait vivre ses angoisses.


Atil
Qu'est-ce qui lui faisait peur ?
Milie



Atil a écrit :

Si ce n'est pas une affaire de sexualité mais seulement de sentiments, y a-t-il quelque chose de choquant si un homme a une liaison avec une fille beaucoup plus jeune que lui ?
Ou avec une femme beaucoup plus vieille.



C'est le genre de relation qu'il faut vivre dans des moments présent et sans se projeter sur l'avenir, parce que là, ça peut créer un malaise.


Le père de mes enfants a 17 ans de plus que moi, et ce qui a causé notre séparation était sa peur.. qui est devenue invivable.



TaoTheKing
Surement beaucoup. quoique les gens sont tellement impatients... et hypocrites.
Atil
Mais combien d'amours profonds ne se sont jamais développés simplement parceque la rencontre a été ratée ?
TaoTheKing
Tu n'en demande pas assez.

Un "vrai amour profond" se construit avec le temps. Au début, les circonstances font qu'il y a attirance (charme, charisme, idéal féminin ou masculin, rappel du père ou de la mère, sexe...) mais cet amour n'est pas profond.
Ensuite arrivent les premiers pets au lit, les dégobillages de beuverie ou de gastro, les décès de proches qui passent au laminoir cet amour grossier.
N'en ressort que la quintessence, le fameux "vrai amour" dont tu parles. Mais il ne devient profond que lorsque les deux personnes, blanchies sous leurs harnais respectifs tiennent chacun une bride de l'autre rien que pour être reliés.
Atil
Ca rend son déclanchement incertain, à la merci du moindre contretemps.
Si je n'avais pas rencontré par hasard telle personne ce jour la exactement, j'aurai pu la rencontrer un autre jour... mais alors nos sentiments auraient été différents.
Tout s'est peut-être joué de trés peu.

Un vrai amour profond ne devrait-il pas être le même quel que soit l'instant de la rencontre ?
Ne devrait-il pas se focaliser sur ce qui est immuable en nous et non pas sur ce qui est superficiel et changeant ?

Ou alors j'en demande de trop à l'amour ?
TaoTheKing
Le fait d'être circonstanciel ne le rend pas fragile pour autant.
 
Retour au forum
 
 
créer forum