LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Ishvara
On parle "d'amélogénêse imparfaite".

L'émail est mal minéralisé,
fragile,
voire quasi absent.


Edité le 28-07-2013 à 16:54:17 par Ishvara


Atil
J'ai remarqué que, quand il s'agissait d'infos scientifiques, les journalistes déformaient souvent énormément les faits en voulant les résumer !
Zig
C'est assez grave, quand même. On nous transmet partout une information erronée. Disons que ce serait vraiment grave s'il s'agissait d'une actualité sujette à une grande controverse.
Atil
J'ai remardé ailleurs :
C'est exactement la mème dépèche qui est reprise dans plein de sites.
C'est donc le journaliste qui a du oublier un morceau de phrase.
Zig
Il est possible qu'il manque quelque chose, des fois il manque des morceaux de phrases. Faut pas trop chercher avec wanadoo...
Atil
Pour ne pas paraitre ignorant, j'ai cherché ce qu'était l'amélogénêse...

Définition : Elaboration de l'émail dentaire par des améloblastes, commençant par leur participation à la formation de la jonction dentine-émail puis à la production de la matrice des prismes d'émail et des substances interprismatiques. (d'aprés Jablonski, dictionnaire de Dentisterie, 1992)

Donc l'article de Wanadoo s'explique mal : il voulait probablement parler d'un trouble de l'amélogénêse et non pas simplement d'une amélogénêse (puisque l'amélogénêse est un processus normal).
Zig
Tiré des infos de Wanadoo :



Vendredi 06 Août 2004

Il y a plus d'un million d'années nos ancêtres souffraient déjà des dents

JERUSALEM (AFP), le 05-08-2004
Une équipe de chercheurs français et israéliens a découvert des signes d'une maladie génétique sur le fossile d'un enfant de deux ans trouvé il y a plusieurs années lors de fouilles en Ethiopie, apprend-on jeudi auprès de l'équipe.

Il s'agit, selon les chercheurs, de l'un des indices les plus anciens découverts à ce jour de maladie héréditaire.

L'enfant, de genre homo erectus, dont il ne reste qu'un petit fragment de mâchoire souffrait d'une maladie dentaire, l'amélogénêse qui atteint l'émail.

Cette maladie rare affecte un Américain sur 8.000 mais est plus fréquente dans certains pays comme la Suède.

La recherche a été publiée dans une récente édition du Journal of Human Evolution.

Elle a été effectuée conjointement par Mme Silvana Condemi du Centre de recherche français de Jérusalem du CNRS, un chercheur italien, le professeur Marcelelo Piperno et les chercheurs israéliens Uzi Zilbeberman et Patricia Smith de l'université hébraïque de Jérusalem.
 
Retour au forum
 
 
créer forum