LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
xem
http://forwhattheywereweare.blogspot.fr/2013/04/central-european-bell-beaker-mtdna-88-h.html

Massirio tu as sans doute raison mais c'est plus sur avec MT DNA H.
qui est paléolithique dans la péninsule ibérique ( adn fossile) et qui se serait diffusé a partir de ce lieu au campaniforme .
bonne nuit
XEM
massirio
La plus grande diversité de quel groupe de R1b?
La plus grande diversité pour R1b U152 est le u est de la France. La plus grande diversité pour R1b L21 est le nord de la France.
Les campaniformes atlantiques et ceux du sud de la France sont tous deux originaires de la péninsule ibérique, ce qui s'accorde avec ne origine ibéique de P312*.
martiko
le groupe R1b proviendrait il d’Allemagne et surtout d'Autriche où l'on trouve la plus grande variété de subclade ou de la péninsule ibérique où le principale groupe indigène semblerait être P312*/M65 donc très réduit.
Comment expliques tu cette situation maintenant qu'on a trouvé le plus ancien campaniforme chez les ibérique et notamment au Portugal ?
Ishvara
massirio a écrit :

Je commence des sujets de génétique sur le forum passion d'histoire, dans la section préhistoire, si ça intéresse des gens


é tienne
a la
martyco1
martiko
Thersite a écrit :

Citation :

=massirio
Six individus testés sur un site Campaniforme allemand.

Les haplogroupes mt sont: I1, K1, T1, U2, U5 et W5.

Deux hommes ont pu être identifiés comme appartenant à l'haplogroupe Y R1b, ce qui fait d'eux les plus vieux R1b trouvées en Europe.

http://dienekes.blogspot.fr/2012/05/bell-beakers-from-germany-y-haplogroup.html

"Ancient DNA analyses of human remains from the Late Neolithic Bell Beaker site of Kromsdorf, Germany showed distinct mitochondrial haplotypes for six individuals, which were classified under the haplogroups I1, K1, T1, U2, U5, and W5, and two males were identified as belonging to the Y haplogroup R1b"

Kromsdorf est un une municipalité du land de Thuringe touchant Weimar.
Malheureusement, ils 'ont pu tester ces seulement deux hg-Y R1b, jusqu'ici, mieux que le snp M269 pour un de ceux-ci, ce qui montrer la difficulté de tester l'adn du chromosome Y.
"In addition to mtDNA analyses, individuals were subjected to Y-SNP analysis, of which four were osteologically determined as males. Extracts from two male individuals, graves 5 and 8, yielded positive results for Y haplogroup classification. A consensus haplotype was determined from SNPs that were detected from both specimens (Table 3). Both males belong to Y haplogroup R1b, and one (grave 5) was further refined to haplogroup R1b1b2 by the mutation at M269. The SNP M269 failed to amplify for the extract from grave 8, thus it is not possible to infer whether or not the two individuals shared the same paternal lineage.".

Il est impossible de savoir si ces R1b viennent de l'est, du nord, du sud ou de l'ouest, ..., ou de Thuringe mais ils ne sont pas contraire à une origine du Campaniforme des cotes de l'Atlantique (Campaniforme maritime) entre Portugal et Bouches du Rhin ou des cotes de la Méditerranée occidentale de la Catalogne à la Sicile.

Pour ce qui est de l'adn mitochondrial, il est plus aisé à tester (plus d'adn mt que d'adn nucléaire par cellule. Les divers intervenants http://www.worldfamilies.net/forum/index.php?topic=10580.0
insistent sur 2 choses :
- L'absence du hg-mt H (de 35% à 55% des populations européennnes), ce qui peut être un hasard statistique, comme aussi lié à la méthode de tests sur la partie hypervariable (HVR) de l'adn.
- La variété des hg-mt qui indiquerait une société patrilinéaire (idéologie "indo-europénne) contre les sociétés matrilinéaires du néolithiqu de la "Vieille Europe).

Le land de Thuringe est en Allemagne de l'Est mais limite du land de Bavière.

Répartition Eupédia des hg-Y en Allemagne de l'Est et du Sud.

I1 16,5%-10,5% I2 6,5%-7,5% R1a 24%-9,5% R1b 36%-48,5% G 4%-8% J2 2%-5,5% E1b1b 7,5%-8% T,Q,N 1% chacun contre 1,5% 0,5% et 0,5%

Répartition Eupédia des hg-Y en Allemagne

H 41,5% J 14,5% T 10% U 11,5% K 6% I 2% W 4% X2 4,5% Autres 9,5%

Si les hg-Y G, J2, E1b1b, T, Q et N sont certainement arrivés en Thuringe à partir du premier néolithique il y a 7.000 ans , pour I1, I2, R1a et R1b ils pouvaient comme tous les hg-mt être présent depuis le premier repeuplement de la région au paléolithique supérieur il y a quinze mille ans après la dernière vague glaciaire d'il y a 20.000 ans ,même si leurs fréquences a beaucoup varié à travers les époques et migrations.


le groupe R1b proviendrait il d’Allemagne et surtout d'Autriche où l'on trouve la plus grande variété de subclade ou de la péninsule ibérique où le principale groupe indigène semblerait être P312*/M65 donc très réduit.
Comment expliques tu cette situation maintenant qu'on a trouvé le plus ancien campaniforme chez les ibérique et notamment au Portugal ?


Edité le 28-05-2012 à 14:19:12 par martiko


Ishvara
Merci!
martiko
merci ton site est vraiment intéressant!!
massirio
martiko a écrit :

donnes le lien!


J'ai lancé 2 sujets: un sur les campaniformes R1b et un autre sur les néolithiques suédois.

http://www.passion-histoire.net/n/www/viewforum.php?f=1&sid=5a88947761c544160982c2d11b6df074
martiko
massirio a écrit :

Je commence des sujets de génétique sur le forum passion d'histoire, dans la section préhistoire, si ça intéresse des gens


donnes le lien!
massirio
Je commence des sujets de génétique sur le forum passion d'histoire, dans la section préhistoire, si ça intéresse des gens
 
Retour au forum
 
 
créer forum