Sujet :

Spiritualité et conscience

Atil
   Posté le 07-08-2019 à 16:44:06   

Une idée vient de me passer dans l'esprit il y a deux minutes :

Est-ce que la spiritualité ça consiste à devenir plus conscient ?
TaoTheKing
   Posté le 07-08-2019 à 17:29:05   

L'affirmative et la négative peuvent s'argumenter autant.

Perso je dirais oui.
Atil
   Posté le 08-08-2019 à 08:14:52   

Si l'affirmative et la négative peuvent s'argumenter autant, c'est peut-être parce que tout le monde ne donne pas la même définition au mot "spiritualité" ?.
TaoTheKing
   Posté le 08-08-2019 à 16:43:10   

Sans parler du sens religieux qui peut prêter le flan au fanatisme, je reste exclusivement sur la quête du sens.
L'intériorisation et l'introspection favorisent, de mon point de vue, une compréhension globale plus pointue.


Edité le 08-08-2019 à 16:43:38 par TaoTheKing


Trump
   Posté le 08-08-2019 à 17:08:08   

Atil a écrit :

Si l'affirmative et la négative peuvent s'argumenter autant, c'est peut-être parce que tout le monde ne donne pas la même définition au mot "spiritualité" ?.


La notion de spiritualité (du latin ecclésiastique spiritualitas1) comporte aujourd'hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage2,3. Elle se rattache conventionnellement, en Occident, à la religion dans la perspective de l'être humain en relation avec des êtres supérieurs (dieux, démons) et le salut de l'âme. Elle se rapporte, d'un point de vue philosophique, à l'opposition de la matière et de l'esprit (voir problème corps-esprit) ou encore de l'intériorité et de l'extériorité4.

Elle désigne également la quête de sens, d'espoir ou de libération et les démarches qui s'y rattachent (initiations, rituels, développement personnel, Nouvel Âge)5. Elle peut également, et plus récemment, se comprendre comme dissociée de la religion ou de la foi en un Dieu, jusqu'à évoquer une « spiritualité sans religion » ou une « spiritualité sans dieu »6,7,8.

Elle désigne parfois des aspects esthétiques dans la littérature9.
Atil
   Posté le 08-08-2019 à 18:19:35   

Le mot"spiritualité" provient de la même racine que le mot "esprit".

Et l'esprit est parfois identifié à la conscience.
atilouse
   Posté le 10-08-2019 à 05:08:42   

La spiritualite est surtout un moyen et un recours que nous avons tous pour apaiser les doutes et la peur face a la mort. Les croyants arrivent a une certaine serenite que beaucoup recherchent vainement en tentant de suivre une demarche critique. La conscience est surtout de la lucidite pour faire un choix.
Atil
   Posté le 10-08-2019 à 07:51:54   

Si la spiritualité c'est seulement de la croyance alors ça va à l'encontre de la lucidité et de la conscience.

Si la spiritualité c'est avoir un esprit plus large et plus ouvert aux considérations éthiques alors ça augmente la conscience.
TaoTheKing
   Posté le 10-08-2019 à 16:51:46   

Atil a écrit :

Si la spiritualité c'est seulement de la croyance alors ça va à l'encontre de la lucidité et de la conscience.

Si la spiritualité c'est avoir un esprit plus large et plus ouvert aux considérations éthiques alors ça augmente la conscience.


C'est pourquoi les argumentations pour et contre sont autant valables l'une que l'autre.
TaoTheKing
   Posté le 10-08-2019 à 16:53:07   

atilouse a écrit :

La spiritualite est surtout un moyen et un recours que nous avons tous pour apaiser les doutes et la peur face a la mort. Les croyants arrivent a une certaine serenite que beaucoup recherchent vainement en tentant de suivre une demarche critique. La conscience est surtout de la lucidite pour faire un choix.


Pour ne pas avoir peur de la mort, il suffit de ne pas être attaché à la vie.

Pas besoin de croire en une lumière blanche qui te trace le chemin vers les êtres aimés disparus qui t'attendent avec un sourire idiot les bras tendus.
Atil
   Posté le 17-08-2019 à 12:03:29   

Epicure disait de ne pas craindre la mort car elle n'est rien pour nous.

Si on n'existe plus, qui aurait-il à craindre ?