LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 La bilocation

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 14-08-2011 à 14:23:21   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Je met ce sujet en psychologie, même si il fait partie d'un domaine dit de parapsychologie.

C'a fait deux jours que ce sujet me trotte dans la tête, ceci dut a un dialogue avec mon fils, qui lui aussi, se pose certaine question, mais suite au sujet de Mathilde sur le voyage dans le temps, et a l'une des réponses d'Atil... la concordance s'y prête ...

Quand je reprend les définitions données à ce terme, entre autres s'y retrouve :

- Fait qu'une personne puisse être en deux lieux, en même temps.

Par expériences, je dirais que ceci est une résultante ; Mais qu'avant ceci, tout un mécanisme ce crée.
Un mécanisme qui varie dans le sens de son mouvement, suivant les lieux, et les époques en lesquels on se déplace..

Par expériences, je dirais qu'en chaque bilocations, il y a un contact visuel, parfois télépathique avec une autre personne, et aussi en laquelle nous pouvons être acteur.

Et aussi que la bilocation comprend plusieurs stades, dans les teneurs a ces déplacements.

Ma première expérience de bilocation "consciente", remonte a l'année 1987... Elle s'est enclenchée, durant une expérience de voyance direct sur photo.

D'un présent éclairé par une ampoule, j'ai été aspirée dans un lieu sombre, d'où il m'a fallut quelques seconde pour m'habituer a la pénombre.
Devant moi, la silhouette d'une femme, elle est de dos et s'affaire a quelque chose, je remarque une lanterne avec une flamme.. Indication pour moi, d'un changement d'époque.
J'observe plus en détails, ce qui m'entoure... Je suis dans une cave qui étrangement sur le coup, me semble familière.
Je regarde ce qui est autour d'elle, et vois une forme allongée à ses pieds, je cherche a regardée plus avant, ce que peut être cette forme, et perçois un homme..J'y ressent un effroi et l'envie de partir de là...
Mais suis comme coincée.... Je me met donc a observer ce qu'elle fait... "Elle déplace le couvercle d'un puis"

Elle se sent "observée" car prend la lanterne, se retourne et me fixe. Son regard est vide et me glace, quand il change d'expression.. De la surprise a la haine, je m'y sent de plus en plus mal.. De ça mon retour n'étant dut, qu'a une claque résonnante de l'amie présente, je ne saurais jamais combien de temps, j'aurais put y rester.

Seulement peu de temps après cette expérience, dont je ne comprenais pas le sens, ce sentiment de familiarité pour le lieu est revenue me hanter

Je me suis remémorisée les détails que j'avais enregistrée, de là, une autre image souvenir s'y est superposé... Un souvenir de mon enfance, quand j'accompagnais mon arrière-grand-père dans la cave sous sa maison. Un endroit froid, humide et pas acceuillant..

La raison de ce sentiment de familiarité, a cet instant c'est fait jour...Seulement, si oui ou non, un crime avait eut lieu dans cette maison, ceci ne pouvait trouver une possible réponse qu'en interrogeant, l'un des membres de ma famille..Ce que je fis.

Et effectivement, l'une de mes grandes-tante se souvenait d'avoir entendue de ses parents, que dans l'histoire de leur maison, il y avait eut les suspicions d'un crime dans un couple , mais comme le corps du mari n'avait jamais été retrouvé, il n'en était resté que des rumeurs et des avis partagés. Les uns disaient qu'il était simplement parti, alors que d'autres accusaient la femme....

-Ceci étant... Je ne pouvais me fier qu' avec ce que j'avais vécue, pour me faire une réponse...

Par contre.. Ce que je ne comprenais pas a cette période, c'était l'utilité de le savoir...Mise à part, un ouff, je ne suis pas folle... Et puis.. Après tout, c'était passé.

Donc a quoi sert, de voir et de vivre ceci ...?.

A cet période, je n'avais pas assez d'éléments, ni le recul nécéssaire, pour pouvoir trouver une réponse.

Ce n'est qu'en 2000, lorsque j'étais dans l'investigations a mes propres expériences "passés", que j'ai réunis leurs points communs, en bref en remontant le temps, l'année 1987 avait été riche en expériences diverses, et bien qu' empruntant divers facultés... Celles-ci se réunissaient a un même point d'ancrage... Le lien "psy"que j'entretenais avec mon arrière grand-mère, qui était décédée dans les débuts de cet année- là.

- C'est aussi en me remémorant les circonstances, puis les effets "prouvée" d'une autre expérience de bilocation "inconsciente" qui c'était passée aussi en 1987, et aussi lié à mon arrière grand-mère.. Que j'ai compris, qu'en cet état, nous pouvons interférer avec la matière solide.

Durant les années 2000,2001,2002 et 2003 , d'autres expériences de bilocations sont venue s'y ajouter.

Celles-ci n'avaient qu'une seule résultante..Le fait d'être a deux endroits en même temps... Seulement leurs mécanismes étaient tous différent, parce que ce qui les déclenchait l'était tout autant.

De mes compréhensions a ces expériences, j'en ai retenue ...

Qu'il est normal, qu'il y ai autant de confusions ... Que les croyances puissent avoir autant d'impact.

Que ce que l'homme peut croire être la rencontre avec un esprit "défunt, ne pourrait être, que le manifeste d'une bilocation consciente ou inconsciente .
C'est au-delà du solide lourd, que l'on visite et inter-agit dans une autre dimension, en un autre espace "temps".

Ces inter-actions n'ont pas nécéssairement toutes, les mêmes impact..Ceci simplement dut à ce que l'on fait, durant nos expériences de bilocation .. Spectateur, observateur perçut, perçut et contacté ou Acteur dans des actes .

Ayant expérimentée et put vérifié qu'en tout ces cas de figures, que ce soit en des passés, des présents, ou prophétique, a leurs essentiels, il n'en reste qu'une évidence...
Tout ce que l'on peut croire sur les manifestations , ne sont peut être que les résultats d'une bilocation, issue d'une personne vivant dans un futur ou un passé, et qui interfèrerait ou inter-agirait en notre présent..

( Un aspirine ? )

---------
Ceci étant exprimé...

-Que pensez vous sur cet état, et à cet idée ..??

Si besoins de d'autres renseignements, ou éclaircissements pour pouvoir approfondir ce sujet... Je reste a disposition..





--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-08-2011 à 17:19:27   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

y a-t-il une chose dans la nature qui se trouve à deux endroits en même temps ? et peut-on dire que c'est strictement en même temps ?

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 14-08-2011 à 23:21:09   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase a écrit :

y a-t-il une chose dans la nature qui se trouve à deux endroits en même temps ? et peut-on dire que c'est strictement en même temps ?


Ce qui ce projêtes est une image hollographique de nous même, ce qui reste n'étant que notre matière solide

Lorsque l'expérience est un voulu, c'est effectivement en même temps dans un présent...

Pour ce qui est des expériences "spontanée" le temps n'est plus une donnée fixe mais relative.




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-08-2011 à 01:14:27   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Ce qui ce projette est une image holographique de nous-même, ce qui reste n'étant que notre matière solide"

---> comme dans un rêve ?


"Lorsque l'expérience est un voulu"

---> tu veux dire peut-être dire lorsque "l'expérience est consciente et volontaire".
Dans ce cas il faut convenablement définir le rapport de cause à effet.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 15-08-2011 à 11:08:58   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





"Ce qui ce projette est une image holographique de nous-même, ce qui reste n'étant que notre matière solide"

Ase a écrit :

---> comme dans un rêve ? .


Je ne fais pas ce genre de rêve... Et on ne peut pas non plus parler de rêve, puisqu'il y a des inter-action avec la réalité effective.


"Lorsque l'expérience est un voulu"

Ase a écrit :

---> tu veux dire peut-être dire lorsque "l'expérience est consciente et volontaire".
Dans ce cas il faut convenablement définir le rapport de cause à effet.


Oui lorsque c'est une expérience consciente et volontaire, les processus (mécanisme) sont différents, il y a l'amplification et l'étirement , qui prennent déjà un temps, ne vient qu'ensuite le contact effectif.

Quand c'est spontanée, c'est aspirée, projetée, ou catapultée ... Et ceci quasi "immédiat".. Dans ces moments, ont évolue avec plus ou moins de lenteur, en un lieu qui nous apparait bien réelle, de part le vivant qui l'occupe, et qui s'affaire devans nous.

... Alors.. Bien que l'on puisse penser aux rêves éveillé, chose qu'a ma première expérience de ce principe, j'ai songée... Le seul fait qu'il y ai des échos dans cette réalité, y soulêvent d'autres questionnement.

Les années passant, en 2004, suite a une énième expérience de bilocation "spontanée" ... J'en ai enfin compris sa réelle "fonction" ainsi que son mode de fonctionnement.... Chose qui n'était pas totalement clair pour moi, même si en Aout 2001, je l'avais expérimentée en inspirée, avec volonté de le faire.... Seulement, a cette période, je n'en avais compris que son moteur, le "Savoir Aimer".

Cette faculté n'entre en fonction "spontanée", que lorsqu'un "essentiel" doit être révélée.

En son fonctionnement, ce sera suivant le sens de son mouvement (aspiration ou projection), que ce déterminera son époque ..

Et c'est en ce qui fait l'essentiel, de ce a quoi on assiste, que l'on pourra "voir" le manifeste d'une cause avec effets amplifié, ou d'un effet ayant des causes évidentes.




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-08-2011 à 15:28:32   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Ce qui ce projette est une image holographique de nous-même, ce qui reste n'étant que notre matière solide"

"Je ne fais pas ce genre de rêve... Et on ne peut pas non plus parler de rêve, puisqu'il y a des inter-action avec la réalité effective."

---> comme dans un rêve ?
Si il y a projection d'une image de soi ce n'est pas de la bilocation, mais une forme de "sortie hors du corps".


"Oui"

---> ok.


"d'autres questionnement"

---> tu veux dire "d'autres questions".


"je l'avais expérimentée en inspirée"

---> s'il y a inspiration, il y a intériorisation.
Il n'y a donc pas extériorisation.


"Et c'est en ce qui fait l'essentiel, de ce a quoi on assiste, que l'on pourra "voir" le manifeste d'une cause avec effets amplifié, ou d'un effet ayant des causes évidentes."

---> j'attends que tu explicites correctement le rapport de cause à effet.
Tu peut t'aider d'un schéma fonctionnel (schéma avec des blocs et des flèches) : ça t'aidera à t'exprimer.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 16-08-2011 à 18:18:25   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"Ce qui ce projette est une image holographique de nous-même, ce qui reste n'étant que notre matière solide"

"Je ne fais pas ce genre de rêve... Et on ne peut pas non plus parler de rêve, puisqu'il y a des inter-action avec la réalité effective."


Ase a écrit :

---> comme dans un rêve ?
Si il y a projection d'une image de soi ce n'est pas de la bilocation, mais une forme de "sortie hors du corps". .


Sur le peu de rêve, que je me souviens d'avoir fait...ç'a n'a rien a voir.

Les sorties hors du corps génèrent-elles des contacts visuels pour l'autre...?.. de celles où l'ont peut me décrire, ou savoir que je suis là.


"d'autres questionnement"


Ase a écrit :

---> tu veux dire "d'autres questions". .


Oui... Entre autre...Comment c'est possible ..?


"je l'avais expérimentée en inspirée"


Ase a écrit :

---> s'il y a inspiration, il y a intériorisation.
Il n'y a donc pas extériorisation. .


Je n'ai pas assez développée ce passage, donc, ça reste floue

Lorsque j'ai tentée cette expérience, je ne savais pas sur quoi elle allait menée... Mon seul souhait de base, était d'aider une personne de mes connaissances a expérimenter plus "intensément" ses facultés "psy"... Et ceci, après qu'elle m'ai confié désirer payer un stage pour s'y expérimenter...
Elle ne savait pas, et je ne savais pas dans ce moment là, qu'il m'était possible de l'aider, jusqu'à ce que j'y repense un peu plus tard...En me demandant ... Comment..Avec ce que je connaissais et avais reconnu, je pourrais essayée de l'aider...

Avec cette demande en "volonté", j'ai fait ce que j'avais découvert pouvoir faire , je me suis concentrée dans cette volonté en visualisant intérieurement l'image de mon amie, en demandant d'être "guidée" pour pouvoir l'aider...De cette préparation, c'est enclenchée, l'expérience avec laquelle je n'étais qu'Un. Je vivais et découvrait son déroulement dans le même temps.

"Et c'est en ce qui fait l'essentiel, de ce a quoi on assiste, que l'on pourra "voir" le manifeste d'une cause avec effets amplifié, ou d'un effet ayant des causes évidentes."

Ase a écrit :

---> j'attends que tu explicites correctement le rapport de cause à effet.
Tu peut t'aider d'un schéma fonctionnel (schéma avec des blocs et des flèches) : ça t'aidera à t'exprimer.


Désolée... Les flêches et autres schémas, je te les laisses, si tu veux bien ... Je ne sais qu'expliquer, ou narrer ce qui convient ... A mon dire...Mais Je vais simplifier...Du moins essayer

Exemple 1: expérience 2004 .. Aspiration dans un passé : époque 18ièm siècle.

C'est dans une discution avec un copain par téléphone, qui dans son discours me confiait ne pas comprendre la cause , ayant put générée la mentalité de sa mère ..Qu'il qualifiait d'avare et surtout de trés égoiste.. Qu'il comprenait encore moins, parce que personne dans ceux qu'il connaissait, n'étaient comme ça...
C'est en cette note, que c'est enclenchée l'expérience.

Je me suis sentit aspirée, puis propulsée dans une chambre dont la décoration, ressemblait a celle des "princesses".
Une jeune fille en robe correspondant à la mode 1800 tient une caissette dans ses mains, elle s'avance et la pose sur un "bureau" l'ouvre, et regarde une a une, les pièces qui s'y trouvent.. Ce que j'y vois ne m'apparait pas de grandes valeurs, mais elle les chouchoute comme un précieux trésor. Elle referme le couvercle brusquement, reprend vivement la caissette et part en direction d'une cheminée.
Je l'a vois faire pivoter une pierre, et placer la caissette à l'intérieur, pour ensuite, tout aussi vivement l'a refermer..
- De cette information retenu...Comme un élastique trop tendu, le retour a été brusque..

Le copain est toujours au bout du fil ..
Et là petite Ampoule... Dis moi..Ta maman a t-elle été élevée dans une maison bourgeoise datant au moins du 18 ième sciècle ..?..
Et y aurais t-on retrouvé prés d'une cheminée, une caissette contenant quelques babioles..?

Oui me répondit-il, c'était même dans sa chambre, quand elle était enfant, mais, ils ne l'ont découvert que bien plus tard, en cassant cette partie de la chambre.

Et là ..Re Ampoule ; informations "inspirée"

Les objets "idolatrés" se charge d'une énergie "émotionnel", qui s'imprime en leurs textures.. Leurs rémanences peuvent migrer, et parasiter un autre hote, suceptible a pouvoir l'entretenir.
-Ce que contient cette rémanence influence sur la mentalité, et si elle n'est pas reconnu, ni surmontée, s'insinue et prend position dans une personnalité.

-----------

En clair :
Cause = Objets "idolatré" (mot fort, mais pas trop loin de sa réalité

Premier effet Direct= Objet chargé d'énergies émotionnel

Deuxième effet Direct= Objet vivant de part sa rémanence

Troisième effet Direct = Influence a plus ou moindre proportion

----------

De ces compléments d'informations... La possible "cause" de la personalité de sa mère m'est apparu différement de lui, dans ce que son émotionnel m'avait envoyé.

La recadrant auprès de lui, en lui expliquant que malgrés tout ..
Si il y avais un sens à l'expérience que je venais de vivre, c'était bien qu'il fallait pour lui..Surtout..Ne pas en vouloir a sa mère..(Etc.)
--------

Si tu veux ,je peux te mettres un autre exemple, dont l'expérience ce passe dans un futur (+1mois)
Où en celle-ci.. J'ai put voir des causes générant un effet direct... Qui lui même c'est déroulé 1 mois plus tard.




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 01:26:43   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Points que je note intérressants (je corrige certaines fautes) :

"Je me suis sentie aspirée puis propulsée dans une chambre dont la décoration ressemblait à celle des princesses (de contes de fées ? de familles aristocrates ?)."

"informations "inspirées" "

---> ok je comprend maintenant.
Mais cette expérience ne prouve pas, pour le moment, qu'il s'agisse d'une sortie hors du corps, ni qu'il s'agisse d'une bilocation.
Il faudrait avoir la tenue totale de la conversation téléphonique et d'autres conversations échangées pour vérifier que ton inconscient n'est pas été influencé par certaines informations.

Cependant, dans le meilleur des cas (cad non influencée, authentique, n'impliquant pas de phénomènes proprioceptifs, etc.), cette expérience ressemblerait plus à du remote viewing (RV) qu'à une sortie hors du corps (car il n'y a aucune extériorisation) et encore moins à de la bilocation.
Finalement rien dans cette expérience, rien ne justifie que tu parles d'image de soi holographique extérieure à toi.

Maintenant pour être critique, cette expérience peut aussi être décrite comme étant une hallucination somato-sensorielle célébralement induite (en prenant en compte des phénomènes proprioceptifs). Les différents aspects de cette "aspiration" et de cette "perception" peuvent s'expliquer par les études en neurologie d'Olaf Blanke, ainsi que les déphasages entre le ressenti du positionnement du corps (en dehors et à l'extérieur) et le fait de se sentir exister "corporellement" (en dehors de son corps).


"Les objets "idolatrés" se chargent d'une énergie "émotionnelle" (?) qui s'impriment (?) en leurs textures (?). Leurs rémanences (?) peuvent migrer (?), et parasiter un autre hote, susceptible a pouvoir l'entretenir. Ce que contient cette rémanence influence sur la mentalité, et si elle n'est pas reconnue, ni surmontée, s'insinue et prend position dans une personnalité."

---> C'est une interprétation intérressante.
Il faudra la peaufiner car pour le moment elle me semble bancale.


"En clair :
Cause = Objets "idolatré" (mot fort, mais pas trop loin de sa réalité
Premier effet direct = Objet chargé d'énergies émotionnel
Deuxième effet direct = Objet vivant de part sa rémanence
Troisième effet direct = Influence a plus ou moindre proportion"

---> Merci pour ce schéma récapitulatif. Il est apprécié.


"je peux te mettre un autre exemple dont l'expérience ce passe dans un futur"

---> Tu peux le mettre si tu veux pour ceux que ça intéressera, à partir du moment où il s'agit d'une expérience de bilocation mais il restera à montrer qu'il s'agit d'une expérience de bilocation. Il ne suffit pas de citer une expérience, mais également l'aspect critique associée à cette expérience. enfin, c'est ainsi que moi je procéderait.
Pour ma part, si tu postes une autre expérience, je n'aurai pas le temps de l'étudier. Je ne ferait donc aucun commentaire dessus.

--------------------
Atil
Atil
27098 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 09:50:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Si il y a projection d'une image de soi ce n'est pas de la bilocation, mais une forme de "sortie hors du corps". "

>>>>>>>En général, les gens confondent les deux.

PS : Dans le monde quantique, les particules ne peuvent-elles pas se trouver en plusieurs endroits à la fois ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 09:58:54   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Les particules sont décrits par un volume probabiliste.
Les particules n'ont pas de position précise et déterminée (à cause de ce volume probabiliste) dans l'espace tant que celles-ci ne sont pas mesurés (réduction du paquet d'onde).

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 11:43:48   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"Je me suis sentie aspirée puis propulsée dans une chambre dont la décoration ressemblait à celle des princesses

Ase<<<< (de contes de fées ? de familles aristocrates ?)."

De familles aristocrates.


Ase---> ok je comprend maintenant.
Mais cette expérience ne prouve pas, pour le moment, qu'il s'agisse d'une sortie hors du corps, ni qu'il s'agisse d'une bilocation.
Il faudrait avoir la tenue totale de la conversation téléphonique et d'autres conversations échangées pour vérifier que ton inconscient n'est pas été influencé par certaines informations.


Même si j'ai raccourcit, simplifié et tut les passages de stupéfaction et autres, parce qu'à aucun moment, il ne m'avait parlé de ces détails de vie concernant sa famille... (je le connaissais peu,car il habitait a environ 800klm de chez moi, et que je l'avait rencontrée peu de temps avant, en rendant visite a une amie)

-En fait..En y réflechissant un peu plus tard..Le déclencheur de cet expérience n'a été relié qu'a son émotionnel, a la charge qu'il m'a envoyé... En cette charge, je n'y ressentait que ses "rancoeurs" et ses incompréhensions.

Ase<<<<Cependant, dans le meilleur des cas (cad non influencée, authentique, n'impliquant pas de phénomènes proprioceptifs, etc.), cette expérience ressemblerait plus à du remote viewing (RV) qu'à une sortie hors du corps (car il n'y a aucune extériorisation) et encore moins à de la bilocation.
Finalement rien dans cette expérience, rien ne justifie que tu parles d'image de soi holographique extérieure à toi.


Certe... J'ai pris cette exemple d'expérience "spontanée" (2004), puisque ce qui t'interressais était, ce que j'entendais par "cause et effet"..

Maintenant... Pour l'image holographique..Je vais compléter celle-ci (2001) : Lorsque j'ai tentée cette expérience, je ne savais pas sur quoi elle allait menée...
...Avec cette demande en "volonté", j'ai fait ce que j'avais découvert pouvoir faire , je me suis concentrée dans cette volonté en visualisant intérieurement l'image de mon amie, en demandant d'être "guidée" pour pouvoir l'aider...


Je suis concentrée sur l'image mouvante (elle n'est pas statique) de mon amie, s'y superpose l'image d'un losange blanc que je "reconnais" (car celui-ci faisait déja partie, d'expériences précédente lié aux trois paliers du troisième oeils)
De son bas, jusqu'a sa pointe en accéléré, toutes mes assimilations a ses trois paliers se succèdent, l'image de mon amie repasse par-dessus.. Je visualises et agrandit son front, sur lequel je dispose le losange..
Je commence a ressentir autour de moi une forte chaleur, qui comme des vagues remontent le long de mon corps, plus cette chaleur me touche, plus j'y ressens une sensation d'amplitude, mes yeux s'ouvrent.
La structure de la pièce a commme diminué, je touche le plafond.. Les yeux ouvert, l'image de mon amie dans sa chambre, s'impose, je m'y retrouve catapulté.

Elle est face à moi, je lui souris et vois sa surprise... Puis fixe son front, en surbrillance y apparait le losange... Une porte a pousser (etc.)

-------
Le reste de l'expérience peut aussi être débattu, mais là, n'est pas le sujet.
L'important étant dans ce qui c'est passée le lendemain .

-Mon amie m'appele, après de brêves banalité... Tout de go, elle me dit :Tu n'aurais pas travaillé sur moi ?... Parce qu'il m'est arrivée un drole de truc hier soir..

Dans un premier temps, je ne répond pas..Je lui demande des précisions sur ce qu'elle veut dire.

Elle : Je t'ai vue, tu m'as souris, et après j'ai ressentit comme un étau sur mon front, une pression...

Moi : as-tu eut mal ?

Elle : Non..

De ses précisions concordante... Je lui ai expliquée autant ce qui m'avait motivée, que ce qui c'était passé dans cette expérience.

----------

J'ai retenue qu'elle m'a vue, lui sourire et qu'elle a ressentit physiquement, ce que je lui faisait en cet état...

C'est ceci parmis d'autres de mes expériences, qui me fait dire qu'il y a une image holographique, ainsi qu'une inter-action avec la réalité effective.

-----------------------------------------------

"Les objets "idolatrés" se chargent d'une énergie "émotionnelle" (?) qui s'impriment (?) en leurs textures (?).

Ase---> C'est une interprétation intérressante.
Il faudra la peaufiner car pour le moment elle me semble bancale.


Si tu veux..Et ceci bien sure, lorsque tu auras un peu plus de temps..:)..Nous pourrions y consacré tout un sujet, car en celui-ci divers effets, peuvent s'y joindre.. On pourrait même le nommer "le vivant et la mémoire "vive" d'un objet inanimée".... Un titre fort approprié

---------------------------

"je peux te mettre un autre exemple dont l'expérience ce passe dans un futur"

Ase---> Tu peux le mettre si tu veux pour ceux que ça intéressera, à partir du moment où il s'agit d'une expérience de bilocation mais il restera à montrer qu'il s'agit d'une expérience de bilocation. Il ne suffit pas de citer une expérience, mais également l'aspect critique associée à cette expérience. enfin, c'est ainsi que moi je procéderait.
Pour ma part, si tu postes une autre expérience, je n'aurai pas le temps de l'étudier. Je ne ferait donc aucun commentaire dessus.



Pour celle-ci...(1987) Je ne peux pas dire, avoir été vue... Je sais seulement que les déroulements précédent ma projection, et le lieu où je me suis projetée ne ressemblait en rien, à ce ceux que j'avais déja vécue.. Je sais aussi avoir assistée aux déroulements d'une scène, en laquelle différentes causes généraient un effet direct.

Mes expériences en des passés sont clair, ce que je vois correspond a une "réalité" qui nous est passé. Et ce qui s'y déroule a un mouvement "normal"
Lorsqu'en ces expériences, volontairement, j'observe plus avant, c'est comme une longue vue, l'image s'avance et ce précise.

Mes expériences de projection liés aux futurs, plus ou moins proche : Les lieux y sont floue, les couleurs y sont délavées. Et ce qui ce déroule l'est au ralentit
Lorsqu'en ces expériences, volontairement, je m'implique à ce que je vois..J'y vit son effet en direct. (+ ou - éprouvant)

Mes expériences de projections liés a des "prophéties" ont elles aussi d'autres déroulements.
Mais ceci peut aussi y avoir un sujet consacré.. Ayant pour titre : "Aspiration dans un vortex et son aboutissement"... Un titre évocateur.

Mais bon ... Ce sera "peut être" pour quand tu auras du temps ...

------------------




--------------------
Amicalement Milie
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 12:44:30   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

En physique quantique , une particule peut etre a deux endroits en m^me temps, mais peut' etre pas exactement sous la m^me forme.
Un ensemble de particules ( objet ou personne) doit donc en principe pouvoir etre en même temps en deux endroits...mais il y a beaucoup de conditions.
Il y a aussi les experiences de separation du corps et de " l' ame". Cette experience s'appuie sur le temoignage de personnes parvenues aux limite de la vie sur des tables d'operation et qui decrivent un etat de conscience ou ils survolaient leur propre corps. Plus troublant l'un deux aurait pu lire le numero de serie de la table d'operation, pourtant cache sous la table. Je ne sais qu'en penser, et vous ?

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 13:01:10   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



uber a écrit :

Plus troublant l'un deux aurait pu lire le numero de serie de la table d'operation, pourtant cache sous la table. Je ne sais qu'en penser, et vous ?


En cet état, la conscience dirige la destination, qui sans les effets de gravitation, peut se rendre ou voir les détails d'une matière n'ayant plus les mêmes densités.




--------------------
Amicalement Milie
uber
uber
963 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 19:53:29   Voir le profil de uber (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à uber   

Tu me semble bien sure de toi, mais c'est ton explication Millie.

--------------------
un robinet qui fuit...n'a pas forcément peur ( archimède de syracuse)
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 17-08-2011 à 21:58:46   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"En physique quantique, une particule peut etre a deux endroits en m^me temps, mais peut' etre pas exactement sous la même forme.
Un ensemble de particules (objet ou personne) doit donc en principe pouvoir etre en même temps en deux endroits mais il y a beaucoup de conditions."

---> Je ne crois pas qu'une particule puisse être à deux endroits en même temps.
Un électron par exemple est une particule relativiste (se déplace à des vitesses relativistes) et donc peut donner l'illusion que l'électron est à deux endroits en même temps. C'est pourquoi les physiciens préfèrent parler de nuages de probabilités. L'électron est localisé dans un volume de probabilité.


"Il y a aussi les experiences de separation du corps et de "l'âme". Cette expérience s'appuie sur le témoignage de personnes parvenues aux limites de la vie sur des tables d'operation et qui décrivent un état de conscience ou ils survolaient leur propre corps. Plus troublant l'un deux aurait pu lire le numero de serie de la table d'operation, pourtant cache sous la table. Je ne sais qu'en penser, et vous ?"

---> on en a parlé sur ce forum.
http://22.alloforum.com/etats-modifies-conscience-t415784-1.html
et http://22.alloforum.com/mort-imminente-t414497-1.html
Pour le numéro de série, il s'agissait - il me semble de mémoire - un numéro inscrit sur une plaque, vérifié par le médecin et l'infirmier en charge suite à ce qu'en a dit Jean Morzelle (suite à sa NDE).


"Je ne sais qu'en penser, et vous ?"

---> c'est simple.
Si ces expériences (les NDEs) sont réelles, elles penchent pour un modèle survivaliste de la conscience.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 08:23:42   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




uber a écrit :

Tu me semble bien sure de toi, mais c'est ton explication Millie.



T'ais juste donnée une explication, concordante avec mes expérimentations...




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 09:04:22   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Explication que l'on retrouve dans la plupart des ouvrages qui parlent des OBEs.

PS : Ici on peut retrouver le témoignage de Jean Morzelle :
http://www.dailymotion.com/video/x464wl_la-formidable-nde-de-jean-morzelle_tech

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 13:36:32   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Merci pour ton lien... ...

J'y ai reconnu, plusieurs concordances ainsi que quelques résonnances, notamment avec ce que j'avais expliquée plus haut : " Lorsqu'en ces expériences, volontairement, j'observe plus avant, c'est comme une longue vue, l'image s'avance et ce précise ".




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 13:46:45   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Sauf que tu n'as pas vécu de NDE

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 14:12:13   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase a écrit :

Sauf que tu n'as pas vécu de NDE



Effectivement...Pas a mon souvenir... Tout à l'heure , j'y avait déja pensée.

Ceci dit... Même si ça doit ce nommer autrement... ??

Perso, a chaque fois, que j'ai eut a vivre cet état hors du corps, ça n'étais pas pour me ballader, il y avait une raison, qui justifiait son "utilité" peu de temps après, dans cette réalité effective.



--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 14:18:46   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Pour le moment rien ne démontre qu'il s'agisse d'une "sortie hors du corps".

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  La bilocationNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum