LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Catherine de Sienne

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 00:12:04   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Catherine de Sienne est une figure spirituelle du 14ème siècle. L'une des plus grandes mystiques de l'histoire de l'Église. Elle à vécu 33 ans.

Durant les quelques années de son passage, elle à marqué l'histoire de la mystique par son existence baigné de surnaturel : stigmates, visions, extases, lévitations, intercession, NDE prolongée, dialogues avec les "anges", douleurs de la Passion.

A sa mort, son corps subit le même sort que Thérèse d'Avila... une boucherie.

Enfin en 1970, le pape Paul VI l'ordonna Docteur de l'Eglise.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 08:52:41   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ase<<<Durant les quelques années de son passage, elle à marqué l'histoire de la mystique par son existence baigné de surnaturel : stigmates,....


Lesquels de stigmates ... Ceux liés aux croyances, mais dont on sait maintenant, que leurs emplacements étaient érronés...??...




--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 10:01:23   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Précisément, je ne sais pas. Je suppose (pour les stigmates dont tu parles) qu'ils sont bien aux creux de ses mains (certaines peintures la représentent ainsi du moins).
Par contre, on sait que les cinq stigmates qui se sont présentés sur son corps étaient à cinq endroits différents.

--------------------
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
660 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 10:15:27   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Je prie chaque jour les saints du jour, même les bretons et les apocryphes.

Mais pas Catherine de Sienne, elle aurait ramené le pape en Italie, alors qu'il était si bien à Avignon. Elle devrait être proscrite de tous les calendriers gallicans.

et puis Sienne est un pays de banquiers et d'assureurs, Ase devrait le savoir, il a l'air obsédé par les banquiers ces derniers jours (comme les Saints des ..). Je crois même qu'il y a la plus vieille banque du monde encore en activité : banque Monte dei Paschi di Siena .

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 11:11:01   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Il a l'air obsédé par les banquiers ces derniers jours (comme les Saints des ..)"

---> L'histoire des bankers est tout aussi intérressante que celle des saints.

PS : c'est par périodes.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 13:22:30   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





Ase a écrit :

Précisément, je ne sais pas. Je suppose (pour les stigmates dont tu parles) qu'ils sont bien aux creux de ses mains (certaines peintures la représentent ainsi du moins).
Par contre, on sait que les cinq stigmates qui se sont présentés sur son corps étaient à cinq endroits différents .


Est -ce que le terme "stigmate" ce rapporte uniquement à ce que J-C aurait enduré...?..

Et est-ce que ces cinqs "stigmates" y correspondaient, aussi...?..stp





--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-08-2011 à 13:57:13   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je n'en sais rien, je ne suis pas spécialiste des stigmates.

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 19-08-2011 à 08:47:59   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Pour parler des stigmates :
http://22.alloforum.com/stigmates-rayonnement-interieur-t419089-1.html

--------------------
Atil
Atil
27090 messages postés
   Posté le 19-08-2011 à 10:46:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Catherine de Sienne a-t-elle fait quelque chose pour la progression spirituelle de l'humanité ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 19-08-2011 à 11:02:56   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Si celle-ci était réellement une boddhisattva ("sainte" ) alors on pourrait dire qu'elle à agit pour le salut de l'humanité. Mais comment le savoir ?

--------------------
Atil
Atil
27090 messages postés
   Posté le 19-08-2011 à 12:47:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Quel rapport entre la spiritualité et les "pouvoirs psy" ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 20-08-2011 à 19:19:12   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

La spiritualité consiste à simplement être en accord (réaction/action à partir d'une position d'acceuil) avec ce qui est vécu, qu'il y ai expérience mystique, expérience spirituelle, kensho, état modifié de conscience, makyo, faculté psychique, pouvoir psy, samadhi ou rien du tout.

--------------------
havona
havona
497 messages postés
   Posté le 12-09-2011 à 06:11:45   Voir le profil de havona (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à havona   

Heureux les simples d'esprit... c'est pas spirituel comme concept Ase? Gros bécots au passage Amigo

--------------------
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 26-02-2012 à 17:22:36   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Le texte dit "heureux les pauvres en esprit", et par là il est question d'une pauvreté des désirs de l'ego et dont le sens hébreux des mots renvoit aux concepts d'humilité et de douceur. Autrement dit, le texte se comprend en "heureux ceux qui savent être humbles et doux". En araméen, l'idée est encore plus précise, les "pauvres en esprit" sont ceux qui sont intérieurement passivement actifs (travaux de Neil Douglas Klotz) et qui ont atteint une certaine maturité spirituelle.

Au passage gros bécots Havona et bonne année.

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Ishvara
Soy
Ishvara
660 messages postés
   Posté le 05-05-2012 à 15:44:47   Voir le profil de Ishvara (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ishvara   

















Ce sont les 3 seules photos de ce type d'évènements que j'ai gardé, la police suisse du commissariat de Genève, sur ordre d'Interpol Lyon, m'ayant dérobé leur support numérique (memory stick). Je fus dépossédé ce même jour de mai 2010 d'objets bien plus précieux notamment le manuscrit du poème Incipit Tragoedia de 60 pages que je destinais à ma Polymnie du début du XXIème siècle, celle qui a vu, voit, et verra.
Ces objets réapparaîtront un jour.

La question qui me vint alors fut Qui vole qui ?
Que possédons-nous en propre?
Pourquoi perdre ces objets me faisait si mal? C'est que je n'étais pas assez pauvre.


Ces 5 plaies sont apparues d'elles-mêmes, sans causalité traumatique, et ont perduré 3 semaines. Elles n'étaient pas impressionnantes comme celles du Padre Pio ou de Thérèse Neumann. Je dirais qu'elles étaient discrètes, juste esquissées, bien que leurs diamètres augmentaient. Puis, un matin, elles disparurent.
Ce fut le seul épisode.

Incipit Tragoedia


Edité le 05-05-2012 à 21:16:44 par Ishvara




--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 05-05-2012 à 23:52:53   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Pour ce qui est de la main, ça ressemble a ce que pourrait laisser un frottement , puis une brulure.

------------

Qu'en reste t-il depuis ...? Svp





--------------------
Amicalement Milie
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 06-05-2012 à 10:32:58   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Si rien n'en reste, c'est que ce n'était qu'une réaction de surface..

Maintenant, ce que je me demande, c'est : Où allait l'ordre de vos idées, de vos pensées en cette période..?

Car ceci pourrait être une résultante d'ordre psychosomatique .... Voir une attraction d'empreintes, ayant été conscientisé dans un collectif de croyance.


-----------------------------

Ishvara<<<<<< La question qui me vint alors fut Qui vole qui ?
Que possédons-nous en propre?
Pourquoi perdre ces objets me faisait si mal? C'est que je n'étais pas assez pauvre.


(sujet Être)

Ishvara<<<<<< L'essence d'Être s'apprend en désapprenant.
Il est Pauvreté .
Etonnant,
Non?


Dans mon vécue, ce concept de perte est plus relié à l'étape de l'auto-rééquilibrage en TOUT, un épurement dans une voie de RAISON, qu'avec celles de l'animation et de l'illumination consciente de l'essence d'Être.

Car le premier est évolution, alors que le suivant est transmutation (etc.).


PS: La pauvreté n'est qu'une perception attachée à ce qui sera terre-terre,

Le vécu en a une tout autre dimension, parce qu' appréhendant consciement la voie de l'Esprit, s'y opère des "mutations" .



--------------------
Amicalement Milie
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 06-05-2012 à 12:04:05   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Les stigmates du Padre Pio, ce prêtre "signé de Dieu" :



http://lalumierededieu.eklablog.com/san-giovani-rotondo-padre-pio-p80798

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Ishvara
Soy
Ishvara
660 messages postés
   Posté le 06-05-2012 à 17:08:46   Voir le profil de Ishvara (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ishvara   

46 Hihihi

Milie a écrit :




Si rien n'en reste, c'est que ce n'était qu'une réaction de surface..

Maintenant, ce que je me demande, c'est : Où allait l'ordre de vos idées, de vos pensées en cette période..?

Car ceci pourrait être une résultante d'ordre psychosomatique .... Voir une attraction d'empreintes, ayant été conscientisé dans un collectif de croyance.


-----------------------------

Ishvara<<<<<< La question qui me vint alors fut Qui vole qui ?
Que possédons-nous en propre?
Pourquoi perdre ces objets me faisait si mal? C'est que je n'étais pas assez pauvre.


(sujet Être)

Ishvara<<<<<< L'essence d'Être s'apprend en désapprenant.
Il est Pauvreté .
Etonnant,
Non?


Dans mon vécue, ce concept de perte est plus relié à l'étape de l'auto-rééquilibrage en TOUT, un épurement dans une voie de RAISON, qu'avec celles de l'animation et de l'illumination consciente de l'essence d'Être.

Car le premier est évolution, alors que le suivant est transmutation (etc.).


PS: La pauvreté n'est qu'une perception attachée à ce qui sera terre-terre,

Le vécu en a une tout autre dimension, parce qu' appréhendant consciement la voie de l'Esprit, s'y opère des "mutations" .



Rien

Cela ressemblait à des brûlures en effet. Surtout au début. La première fois que je vis ces stigmates*, d'abord uniquement sur la main gauche, je pensais à une brûlure de cigarette et me demandais si je ne faisais pas tout simplement une allergie de contact à un liquide car bien que je fumais fin 2009, et ce, encore maintenant, je pense être capable de tenir un objet élancé de petite taille, bien que celui-ci soit incandescent par l'une de ses extrémités. Je penchais tout bonnement pour une malencontreuse inadvertance (incident oublié ou refoulé selon que l'on penche à droite (c'est vaste la droite, ça va même jusqu'à ma gauche), ou à gauche vers la pensée freudienne) avec un produit irritant puisque j'étais étudiant dans le médical à cette époque ce qui m'amenait à manipuler certains liquides peu agréables à boire, même après 40 jours de jeûne, pour ne pas dire corrosif sur l'épiderme.
Par ailleurs, si l'on se réfère aux images que l'on a des stigmates des saints chrétiens comme Thérèse Neumann ou le Padre Pio, leur forme de plaies aux mains et aux pieds était carrée comme les clous romains. Et contrairement à eux, aussi, je n'avais pas de sang qui coulait. Parmi quelques exemples de différences importantes.
Pour ce qui est des pieds, il me semble que la logique voudrait que l'on cloute
au niveau du bas de la cheville. Et certaines anecdotes disent que Jésus fut clouté sur un seul de ses membres inférieurs, peut-être le gauche. Ou par un seul clou qui aurait traversé les deux chevilles. Qui sait?
Pour les mains, la logique, toujours, voudrait que l'on cloute au niveau de l'articulation avant-bras / poignet. Mais vous me direz s'il est possible de parler de logique sur un tel sujet. Car je ne sais pas même si un dénommé Jésus, qui serait né un certain 21 août (midi) de l'an VII avant lui-même, a été crucifié au printemps de l'an XXX. Elle est plus ou moins connue cette histoire. Ce n'est pas ma préférée mais elle comporte des passages intéressants.


Sinon, vous me demandiez si ces stigmates*1 avaient disparus. Oui, un certain matin, au réveil, je ne les avais plus, 3 semaines après l'incident. Mais je pense que je cicatrise mieux et plus vite certaines plaies et blessures. Pas toutes. Cela doit dépendre de leurs Causes.
Par exemple mon voisin imbibé d'alcool, dont une quantité non négligeable d'absinthe (ça a un goût sympa l'absinthe), m'a tiré une balle de pistolet gros calibre (comme l'on se plaît à dire dans le jargon) dans le ventre à bout portant (à 1 à 5 cm de ma peau au niveau du creux de l'estomac sous le manubrium sternal, l'épigastre), ce, en 2007. La balle a rebondi, je pense, car j'en ai retrouvé une, intacte, à 3 mètres du lieu du tir.
C'est en sortant de sa salle de bain (nous étions voisins depuis 3 jours et il m'avait invité chez lui; j'étais allé aux toilettes quelques instants) qu'il a tiré; je n'ai eu le temps que de le voir se tourner vers moi et d'apercevoir qu'il tenait une arme. Ensuite, un coup de feu. Sa force fit que je me retrouvais au sol une fraction de seconde plus tard. Après quelques secondes, peut-être 5, je me suis relevé et suis rentré chez moi sans dire un mot.
J'étais torse nu car nous étions en plein mois d' août.
J'ai eu une grosse tuméfaction pendant une semaine. Une brûlure causée a priori par la flamme du tir apparue. Sa taille était d'environ 15 cm de diamètre. Elle était formée de deux zones distinctes: un centre de 4 cm de diamètre de couleur très sombre, presque noir (PAINT IT BLACK 100 x 100 cm, 2006, oeuvre peinte d'Ishvara représentant un cercle noir sur fond blanc, notamment inspiré par la guerre du Viet-nam, à moins que ce ne soit par un autre cercle d'amis catalans), contenu dans un cercle de 15 cm, donc, d'aspect plus clair, brun acajou, avec toutes les nuances du noir et du châtain-bistre.
Le lendemain, il sonnait à ma porte et me demandait comment je m'étais fait cette blessure car je ne portais toujours pas de tee-shirt, cette fois car la tuméfaction était sensible au contact du vêtement.
Cette incident est anecdotique puisqu'il ne m'a pas géné pour jouer (et gagner hihihi) au tennis contre mon frère le lendemain, sachant qu'il a tout de même un niveau décent dans ce sport. En effet, il a été dans les 5 premiers français dans sa catégorie(cela dans la période de ses 13-16 ans à peu près, car au tennis et chez les jeunes joueurs, la première place et les suivantes ne sont pas toujours définies pendant une durée aussi étendue). Tout ça pour dire que cette blessure fut bénigne et non handicapante pour pratiquer ce qui fut un des sports de prédilection de la jeunesse de ce corps.
(Ishvara, CODEX 8, Chapitre Entre Voisins*2, édition ÇA VA PAS FACILE DE MITONNER MA-BOUL(E) AVEC UN NÉ DE MI SANS AVOIR APPRIS LA MUSIQUE TÔT OU TARD, DONC MI-TÔT, p. 21 et 419). Photographies de ce stigmate disponibles sur demande: s'adresser au gouvernement Suisse, commissariat de Genève. Joindre une enveloppe timbrée de Ka-boul.


Donc, oui, une réaction de surface.
Par ailleurs, un stigmate est, en médecine, un signe clinique de caractère permanent ayant une certaine valeur diagnostique, et dans un contexte plus littéraire, une marque visible, signe apparent de quelque chose de "pénible, d'accablant ou d'avilissant". On parlera ainsi d'enfants sans stigmate, car n'ayant point connu de grande souffrance psychologique, quand cela ne qualifie pas quelque autre trace mnésique, civilisationnelle ou culturelle plus subtile comme le relate Frapié dans "Maternelle" (1904, p. 293) quand il écrit "Ces enfants étaient encore frais, presque sans stigmates".

Les causes de mes stigmates peuvent être expliquées de beaucoup de manières.
Cela dépendra de l'assise du système de représentation que l'on utilisera.
Cette assise peut-être psychanalytique, psychologique, culturelle (je suis né en France), médicale (ex: maladie quelconque si maladie signifie "l'altération de l'état de santé se manifestant par un ensemble de signes et de symptômes perceptibles directement ou non, correspondant à des troubles généraux ou localisés, fonctionnels ou lésionnels, dus à des causes internes ou externes et comportant une évolution"(définition TLFI du CNRTL), mystique, ou autre.
On peut tout imaginer. Ce 6 mai 2012, je considère que ce pourrait être du au fait que mon esprit a manifesté les conséquences d'un karma. A savoir si ce karma est individuel ou collectif, c'est une autre affaire. Peut-être que c'est parce que je suis occidental sur Terre et que je suis le reflet d'une Histoire, Histoire dans laquelle le finish fictif ou réel (dans l'acception commune du terme) d'un Jésus cloué sur une croix il y a deux millénaires a fait grand bruit, ou du moins s'est amplifié avec le temps puisque 2,4 milliards d'humains se disent chrétiens. Ceci pour l'aspect karmico-socio-psychosomatique.
D'ailleurs je lis à cet instant que vous utilisez la même hypothèse: "Car ceci pourrait être une résultante d'ordre psychosomatique .... Voir une attraction d'empreintes, ayant été conscientisé dans un collectif de croyance"(Milie). En effet.


"Maintenant, ce que je me demande, c'est : Où allait l'ordre de vos idées, de vos pensées en cette période..?"(Milie).
A cette époque, mes pensées allaient et vont toujours où elles souhaitent aller par elles-mêmes.
Je ne sais pas bien. Peut-être vers le haut, peut-être vers le bas. Peut-être vers les Dieux, peut-être vers le Père, à moins que ce ne soit vers le non-être de forme. Une pensée/idée (percept/concept/image/émotion/sensation, liste non exhaustive) a une durée circonscrite assez brève ou comportant l'éternité, selon le point de vue où l'on se place. Alors savoir quelle pensée a produit cela, je ne sais pas. Et savoir si un amas-flux-continuum de pensées en est davantage la cause, je ne saurais vous le dire. Du Rien émerge parfois des choses, chose dans le sens de "Ce qui existe envisagée indépendamment de la durée", phénomène. Et quel homme ne peut dire qu'il ne connait l'instant qui est éternité , instant où la Création advient (dans le cas qui nous concerne, création de plusieurs stigmates)?

En tout cas mes pensées n'allaient pas plus vers Jésus-Christ que vers le Christ Jésus. Pas plus vers Shiva que vers le Bouddha Sakyamuni ou Allah. Pas plus vers quoi que ce soit. Peut-être allaient-elles DANS quelque chose, ou SUR quelque chose. Je ne sais pas. Elles étaient peut-être En quelqu'un, En quelque chose.
Un Homme peut bien toucher la Lune de son toucher divin si une seule de ses pensées/traces mnésiques*3 est "ma main touche la lune" encadrée par deux vides illuminateurs. J'ai peut-être était distrait même une fraction de seconde vers quelque chose de "chrétien" et me sont apparus ces stigmates. Ce serait une légende rigolote.

Si j'exclus les causes dues à un traumatisme physique extérieur, il reste les causes internes, sachant que l'extérieur est intérieur et que l'intérieur est extérieur.

"Dans mon vécue, ce concept de perte est plus relié à l'étape de l'auto-rééquilibrage en TOUT, un épurement dans une voie de RAISON, qu'avec celles de l'animation et de l'illumination consciente de l'essence d'Être".(Milie)

Oui. Tout à fait d'accord.
L'utilisation du mot perte ("perdre" ) dans le contexte évoqué vise un rapprochement d'avec la représentation commune du monde: un homme perd des objets auxquels il croit tenir et en souffre. Un autre homme dirait "Cela/Quelque chose veut me rendre service en me délestant de quelque(s) chose(s) matériel(s) et mon égo en souffre car je crois être imparfait". Ce sont des exemples.
Un avatar dirait que ces objets ont trouvé un autre propriétaire, ou d'autres paraboles dans la même veine.
Un mahavatar dirait "hihihi".


"Car le premier est évolution, alors que le suivant est transmutation (etc.).(Milie).
Oui. Vous me parlerez plus longuement de votre concept de transmutation. Peut-être alchimique.


"PS: La pauvreté n'est qu'une perception attachée à ce qui sera terre-terre,

Le vécu en a une tout autre dimension, parce qu' appréhendant consciement la voie de l'Esprit, s'y opère des "mutations" "(Milie).

La pauvreté dont je parle est celle de l'esprit (on est en terre judéo-chrétienne donc il est toujours plus aisé d'utiliser une pensée utilisant des concepts communs à un auditoire), celle qui fait qu'un Homme n'a plus de volonté propre, celle qui fait que L'esprit d'un homme "mute" jusqu'à être Esprit saint. Cet Esprit saint serait peut-être dans votre vocabulaire l'Être.




*Un stigmate (définition tirée du CNRTL) est une marque durable sur la peau. Synonyme de cicatrice, marque. Exemple d'utilisation de ce mot:
-Stigmate d'un vaccin;
-stigmates de la petite vérole.
"Quoique la plaie large et profonde fût fermée, Bénédict en porterait toute sa vie le stigmate indélébile" (Sand, Valentine, 1832, p. 227).
"[Ce long doigt] suivait complaisamment la ligne rouge, le stigmate éloquent qui me ceinturait encore" f(H. Bazin, Vipère, 1948, p. 24).

*2 Ce voisin s'appelle Géraud X. Ce n'est peut-être pas le genre de personne avec qui tu aurais avantage à parler, mais qui suis-je pour juger de cela?
Mon frère M. est avocat et, si nous ne sommes que 2 (mon voisin et moi-même, en ne considérant que les êtres charnels) à pouvoir certifier la véracité de cette histoire, celui-là pourra du moins témoigner de la tuméfaction-brûlure de environ 3 cm de volume antéro-postérieur et 15 cm de diamètre dans le sens frontal, au niveau de l'épigastre (c'est à dire que j'avais une "boule" d'une hauteur de 2/3 de balle de tennis(soit une blessure de la forme d'une calotte sphérique de rayon 7,5 cm) au milieu de l'abdomen juste sous le sternum, que sertissait une "brûlure" dont j'ai décrit précédemment les aspects) qu'il vit quand nous avons fait notre partie de tennis le lendemain, vu que j'avais encore une fois ôté mon tee shirt, non par exhibitionnisme mais parce que les frottements du tee-shirt sur ma blessure m'étaient inconvenants.
Je serai peut-être amené à vous présenter ce dit frère, qui me rendra témoignage sous les sarments du serment, profession oblige. hihihi

*3 Les samkaras sont des formations karmiques, ou activités volitionnelles.


1480 21 / 419.




Lobato


Edité le 07-05-2012 à 21:01:35 par Ishvara




--------------------
Milie
Disciple de la vie
5594 messages postés
   Posté le 07-05-2012 à 08:52:25   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"Car le premier est évolution, alors que le suivant est transmutation (etc.).(Milie)".


Ishvara<<<<<<Oui. Vous me parlerez plus longuement de votre concept de transmutation. Peut-être alchimique.

Nous pourrions effectivement en faire un sujet, parce que cela inclue, à la fois "Atomique" Union corps-Esprit et "Alchimique" dans les recréations.


"PS: La pauvreté n'est qu'une perception attachée à ce qui sera terre-terre,

Le vécu en a une tout autre dimension, parce qu' appréhendant consciement la voie de l'Esprit, s'y opère des "mutations" "(Milie).


Ishvara<<<<<<<< La pauvreté dont je parle est celle de l'esprit (on est en terre judéo-chrétienne donc il est toujours plus aisé d'utiliser une pensée utilisant des concepts communs à un auditoire), celle qui fait qu'un Homme n'a plus de volonté propre, celle qui fait que L'esprit d'un homme "mute" jusqu'à être Esprit saint. Cet Esprit saint serait peut-être dans votre vocabulaire l'Être.

La Conscience d'Être...

Parce que l'Être, lui, prend consistance dans l'étape des réalisations, après celle de l'expulsion.





Edité le 07-05-2012 à 08:55:08 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
Ishvara
Soy
Ishvara
660 messages postés
   Posté le 08-05-2012 à 01:47:59   Voir le profil de Ishvara (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ishvara   

Mon Or-dit fait des Sienne.

On en reparle plus posément demain.

Ou dans 2 abats jours.

Putain, Ya pas 4 rimes!!!

GMT: D'Hyeres.



Celia (c)o-Milie.

Comme Eddy.

--------------------
Sieg
:)
Sieg
509 messages postés
   Posté le 10-05-2012 à 23:18:20   Voir le profil de Sieg (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sieg   

Bien revenons en au sujet ?

--------------------
Pas de sainteté, rien de sacré
Ishvara
Soy
Ishvara
660 messages postés
   Posté le 26-05-2012 à 14:08:20   Voir le profil de Ishvara (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ishvara   

Sieg a écrit :

Bien revenons en au sujet ?


Je te prie de m'excuser Sieg. C'est de ma faute.
(J'ai un souci avec les up loading: je n'arrive pas à mettre les photos des 5 stigmates apparues le 11 mai 2012 qui continuent encore aujourd'hui. En plus, c'est rigolo, ceux des pieds(2) sont au niveau de l'articulation de la cheville. Comme quoi, tu as raison Sieg, j'ai en trop parlé. Mes excuses).

Allons y pour Pénélope euh Catherine


--------------------
Voyageur
Voyageur
166 messages postés
   Posté le 23-06-2012 à 23:48:19   Voir le profil de Voyageur (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Voyageur   

Étonnantes ces réflexions, Ishvara. Elles sont séduisantes à lire, capricieuses et complexes.

Qu'elles soient la résultante d'un accident physique refoulé ou une somatisation de conflits internes, vos meurtrissures semblent intriquées avec votre inconscient. Déterminer ces marques comme étant votre possession m'incite à penser que nous sommes loin des saintes stigmates. De plus, vous ne semblez pas les relier à une quelconque théophanie.

L'exemple de rémission spontanée proposé penche significativement pour une communion entre votre esprit et votre corps ; puisque même une balle n'a pu vous empêcher de dominer. D'ailleurs, faut-il y voir un rapport avec les surhommes de Nietzsche ? En tout cas, dans votre développement, l'inclusion et l'importance donnée à la perte des objets est intrigante. Si elle est délibérée, la seule bonne question devrait être : « pourquoi l'Interpol Lyon a-t-il confisqué un manuscrit ? »

--------------------
Ishvara
Soy
Ishvara
660 messages postés
   Posté le 07-07-2012 à 00:11:25   Voir le profil de Ishvara (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ishvara   

Voyageur a écrit :

Étonnantes ces réflexions, Ishvara. Elles sont séduisantes à lire, capricieuses et complexes.

Qu'elles soient la résultante d'un accident physique refoulé ou une somatisation de conflits internes, vos meurtrissures semblent intriquées avec votre inconscient. Déterminer ces marques comme étant votre possession m'incite à penser que nous sommes loin des saintes stigmates. De plus, vous ne semblez pas les relier à une quelconque théophanie.

L'exemple de rémission spontanée proposé penche significativement pour une communion entre votre esprit et votre corps ; puisque même une balle n'a pu vous empêcher de dominer. D'ailleurs, faut-il y voir un rapport avec les surhommes de Nietzsche ? En tout cas, dans votre développement, l'inclusion et l'importance donnée à la perte des objets est intrigante. Si elle est délibérée, la seule bonne question devrait être : « pourquoi l'Interpol Lyon a-t-il confisqué un manuscrit ? »


Il m'ont confisqué 1982 photos ainsi que mes documents d'identité. Mon propre père, le terrestre, a du lui même récupérer mes documents d'identité retenu par la police le lendemain. A savoir de plus que j'ai été emprisonné 6 heures sans aucun motif si ce n'est celui d'avoir demandé à donner un coup de téléphone car je ne captais pas encore sur le réseau suisse avec mon téléphone portable. Ils m'ont refusé un avocat, ont regnié mes Droits les plus élémentaires et pour terminer refusé l'asile politique par un tour de passe passe ridicule. J' énonce même que la police suisse savait très bien qui j'étais. Je peux vous donnez le numéro de l'agent interpol lyon qui peut vous fournir le dossier si ils ne l'ont pas fait disparaître: Monsieur Morin: 0668077871.

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Catherine de SienneNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum