LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 L'amitié

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 15:46:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   



On dit souvent "Loin des yeux, loin du coeur".

Mais je ne veux pas parler ici de l'amour mais de l'amitié :

Pensez-vous qu'on puisse vraiment rester ami avec une personne que l'on ne voit que trés rarement... et avec laquelle on ne parle que rarement (courrier papier ou e-mail) ???


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Roger Lesboules
Roger Lesboules
301 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 16:37:39   Voir le profil de Roger Lesboules (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Roger Lesboules   

" Pensez-vous qu'on puisse vraiment rester ami avec une personne que l'on ne voit que trés rarement..."

Théorie, théorie... C'est quoi « très rarement » ? 1 fois, 2 fois l'an ? À tous les 5 ans ? 8 ans ?

En théorie, l'amitié est une chose qui doit être entretenue par des attentions, des contacts, des fréqences, etc.
C'est la même chose pour toute chose périssable quand elles sont longuement à l'écart, je suppose... L'amitié pourrait se transformer en bal de politesses stériles, à la longue.
Priamos
111 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 16:46:47   Voir le profil de Priamos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Priamos   

Pourquoi ne pas rester "ami" avec quelqu'un que l'on ne voit jamais
ou même que l'on ne verra jamais?....

Il n'est pas toujours question(comme chez les primitifs) de n'avoir comme"amis" que ceux avec qui on se comprend.....
De là le proverbe de mon père:il vaut mieux un ennemi intelligent plutôt
qu'un ami stupide.....Il est question de "se" comprendre utilement,
à bon escient....Le "reste" ne sont que des enfantillages....

Avec mes salutations,Priamos
Roger Lesboules
Roger Lesboules
301 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 16:57:49   Voir le profil de Roger Lesboules (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Roger Lesboules   

"Pourquoi ne pas rester "ami" avec quelqu'un que l'on ne voit jamais ou même que l'on ne verra jamais?...."

Rester ami avec quelqu'un qu'on ne connait pas, dont on ne peut rien lui témoigner ni échanger, dont on ne peut en prendre soin, ça ressemble étrangement au fan complètement allumé pour son idole dont il se dit être l'ami.

La schyzophrénie n'est pas bien loin...


--------------------
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 18:57:06   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

N'y a-t-il pas des personnes qu'on ne voit qu'une fois par an ou une fois tous les 2 ans et qu'à chaque rencontre on a l'impression de na pas avoir vu depuis quelques jours à peine ?
Ce serait la l'inverse de ce que ressentent les fans : on aimerait une personne mais de manière trés tranquille, sans désirs, sans besoin même de discuter ou d'échanger beaucoups.
La simple présence de l'autre à ses cotés serait sufisante, rassurante. Mais même si la personne vivait au loin, le seul fait de savoir qu'elle vit sur la même planète, qu'elle existe, qu'elle est vivante sufirait à nous combler.
Simplement le fait de savoir qu'une personne existe quelquepart qui nous aime sufirait. A tout momment on pourrait la joindre... mais pour quoi faire, quoi dire ? Nous sommes deux amis, nous existons... et c'est tout.

Je doute d'avoir été clair.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Roger Lesboules
Roger Lesboules
301 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 19:15:49   Voir le profil de Roger Lesboules (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Roger Lesboules   

Ça ne serait pas une vision un peu minable de l'amitié, pour quelqu'un qui ne veut pas trop s'impliquer, se risquer ?

Il me semble qu'il n'y a aucune logique rationnelle dans le fait d'apprécier quelqu'un à distance, si l'on en croit les principes de l'amitié, soit un acte inconditionnel, un don de soi en prenant soin de l'autre, et non de tirer sa petite jouissance personnelle en fantasmant sur le copain à l'autre bout du monde...


--------------------
quarkenciel
Souriez, vous êtes vécus
quarkenciel
208 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 22:19:34   Voir le profil de quarkenciel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à quarkenciel   

Comme je suis égoïste ! Oh, comme je suis égoïste ! Bouh, bouh, bouh, comme je suis égoïste, égoïste, égoïste !!!
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 19-03-2004 à 22:29:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Ça ne serait pas une vision un peu minable de l'amitié, pour quelqu'un qui ne veut pas trop s'impliquer, se risquer ? "

------->Mais s'impliquer dans quoi ? Risquer quoi ?
C'est dans le besoin qu'on reconnait ses amis... mais quand on est dans une longue période sans besoin, les amis sont toujours la, mais l'intéraction avec eux se réduit.
C'est comme un espion dormant qu'on a envoyé dans un pays lointain : il ne bouge pas pendant des années et se fait oublier .... jusqu'au jour ou on l'active car on a besoin de lui, et il répond présent.
La vraie amitié devrait être assez solide pour tenir le coup à des années d'éloignement.



"Il me semble qu'il n'y a aucune logique rationnelle dans le fait d'apprécier quelqu'un à distance, si l'on en croit les principes de l'amitié, soit un acte inconditionnel, un don de soi en prenant soin de l'autre, et non de tirer sa petite jouissance personnelle en fantasmant sur le copain à l'autre bout du monde..."

--------> Justement : il n'y a la aucun fantasme : juste une personne qu'on connait. On sait qu'elle existe, qu'elle est vivante, qu'elle répondrait présent si on avait besoin d'elle, et qu'on lui répondrait de même si elle avait besoin de nous, de manière inconditionnelle.... seulement tant que personne n'a besoin d'aide il n'y a rien de spécial à faire.
C'est seulement une amitié tellement certaine et solide qu'elle n'a même pas besoin d'être prouvée fréquemment par des échanges.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Roger Lesboules
Roger Lesboules
301 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 16:14:30   Voir le profil de Roger Lesboules (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Roger Lesboules   

"Mais s'impliquer dans quoi ? Risquer quoi ?"

Mais s'impliquer dans l'amitié ! Tout va bien, là-dedans ?

Risquer quoi ?

Eh bien risquer de sortir de sa petite existence reclue dans une bulle réconfortante pour un individu qui préfère vivre une amitié à distance, une amitié sans risquer les heurts et les obstacles qu'on rencontre dans l'amitié normale, etc.

Mais je suis d'accord avec toi. C'est bien dans le besoin qu'on reconnait les vrais amis, et les vrais amis sont encore là parce qu'on en prend soin de ses amis. Il me semble assez inconcevable d'en prendre soin, si tu ne les vois qu'une seule fois par année. L'amitié est une chose qu'on doit aussi entretenir.

On ne prouve pas une amitié solide par de fréquents échanges. On solidifie une amitié sincère par de fréquents échanges !


--------------------
quarkenciel
Souriez, vous êtes vécus
quarkenciel
208 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 16:52:17   Voir le profil de quarkenciel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à quarkenciel   

J'aime bien la réponse de Roger. C'est vrai, il n'y a pas de "risque" en amitié, comme en amour au sens du couple, puisque par définition on donne sans compter, sans attendre de retour. Je ne vois pas l'amitié autrement. A noter que pour les situations de besoin, il se trouve aussi des gens "qui se rappellent qu'ils ont des amis", et en y réfléchissant bien, ce n'est pas mieux que ceux qui ne se rappellent pas des gens qui vivent cette situation, enfin ce n'est pas d'avantage de l'amitié... Mais c'est pas grave je trouve. Juste triste au pire, mais grave non, il y a plus grave dans la vie...
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 17:51:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"L'amitié est une chose qu'on doit aussi entretenir. "

--------->En théorie c'est ce qu'il faut faire pour l'amour... mais je ne suis pas certain que ce soit toujours forcément vrai pour l'amitié.
(il est vrai qu'il y a plusieurs sortes d'amitiés).
J'ai des amis qui reste des amis alors que nous ne faisons rien pour le rester... sauf se rencontrer une fois par an (ou tous les deux ans).


"On ne prouve pas une amitié solide par de fréquents échanges. On solidifie une amitié sincère par de fréquents échanges !"

-----------> Si une amitié a besoin de ca pour être consolidée, alors c'est qu'elle n'était pas encore solide.
Le tout est de savoir si une amitié qui a été consolidée se désagrège quand on ne l'entretient pas.
Pour certaines formes d'amitié, tout comme l'amour, ca semble vrai. Mais ca ne me semble pas être vrai pour l'amitié inconditionnelle : si elle est inconditionnelle, justement, c'est qu'elle n'a pas besoin de conditions pour se maintenir ... donc pas besoin d'être entretenue.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
quarkenciel
Souriez, vous êtes vécus
quarkenciel
208 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 18:01:38   Voir le profil de quarkenciel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à quarkenciel   

Oui, c'est assez vrai Atil, mais malgré tout, elle perd un peu de sa "raison d'être". Sauf à imaginer de petites "ondes positives" qui vont abreuver nos amies(is) sans même que nous ne leur parlions, écrivions, sans que nous ne les voyions... Et là, on entre dans le nouillagisme fébril...

Tu pourrais me dire qu'elle n'a pas besoin de "raison d'être", mais partant de là, on peut aussi bien rester chez soi, se cloîtrer et prier pour l'humanité toute entière en agitant des clochettes, en se disant que c'est vraiment merveilleux l'amitié.

Ca rejoint d'ailleurs encore notre discussion (vieille, certes) sur les émotions et leur "utilité"...
Comme c'est bon d'être vivant.
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 19:31:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Quelque fois, être assis à coté des gens que j'aime me suffit.
Pas besoin de parler ni de faire quelquechose ensembles : Rien que leur présence me suffit.
Parfois rien que croiser un ami sur Internet, sans même entamer de conversation avec lui, ca me suffit.
A-t-on forcément besoin de faire des choses pour partager l'instant présent ? Pour partager le fait de vivre ?
Vivre c'est être.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 19:39:12   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Un clin d'oeil suffit .


--------------------
Fée des Arts!
Roger Lesboules
Roger Lesboules
301 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 21:03:48   Voir le profil de Roger Lesboules (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Roger Lesboules   

Atil a écrit :

J'ai des amis qui reste des amis alors que nous ne faisons rien pour le rester... sauf se rencontrer une fois par an (ou tous les deux ans).


Ces rencontre occasionnelles, ça ne serait pas plutôt une formalité de politesse, histoire de ne pas trop perdre le contact ? En tout cas ce n'est pas LA vision de l'amitié. C'est la vision de quelques individus qui qui ne veulent pas se risquer, ni s'impliquer, ou qui veulent préserver un semblant d'amitié à cause de la distance qui les sépare.

"Si une amitié a besoin de ca pour être consolidée, alors c'est qu'elle n'était pas encore solide".

Mais rien n'est définitivement solide. Rien n'est durable. Tout s'entretient par la fréquence des rapports !

"Le tout est de savoir si une amitié qui a été consolidée se désagrège quand on ne l'entretient pas".

Pourtant les exemples autour sont nombreux, les cas vécus...
À moins que tu te sois mal exprimé, et qu'en fait tu parles des amitiés extraordinaires ou l'un a sauvé la vie de l'autre, etc, dépendemment du lien presque fraternel, il se peut parfois en de rares exceptions, qu'un certain type d'amitié puisse survivre malgré la fréquence et la distance...

Atil a écrit :

Mais ca ne me semble pas être vrai pour l'amitié inconditionnelle : si elle est inconditionnelle, justement, c'est qu'elle n'a pas besoin de conditions pour se maintenir ... donc pas besoin d'être entretenue.


Je pense qu'aucune conditions ne doivent être posées pour mériter l'amitié de quelqu'un, mais la seule condition pour la maintenir est la fréquence dans les rapports, sinon ce n'est plus un rapport inter personnel, ni un échange, ni une présence immédiate dans les instant heureux et tristes.
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 20-03-2004 à 22:20:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Ces rencontre occasionnelles, ça ne serait pas plutôt une formalité de politesse, histoire de ne pas trop perdre le contact ?"

--------> C'est surtout le cas pour les retrouvailles qui se font à dates fixes, décidées longtemps à l'avance : ca devient un rituel.


"Mais rien n'est définitivement solide. Rien n'est durable. Tout s'entretient par la fréquence des rapports !"

---------> Sauf si l'amitié est inconditionnelle.
Les conditions qui permettent à l'amitié de durer ne peuvent pas se dégrader puisqu'il n'y a pas de conditions.



"Pourtant les exemples autour sont nombreux, les cas vécus... "

---------> J'ai également quelques exemples inverses.



"À moins que tu te sois mal exprimé, et qu'en fait tu parles des amitiés extraordinaires ou l'un a sauvé la vie de l'autre, etc,"

--------> Au contraire : je parle d'amitié toutes simples, sans intensité.
C'est peut-être même leur simplicité qui leurs permet d'exister sans avoir besoin d'entretien.


".....dépendemment du lien presque fraternel..."

--------> C'est peut-être ca : une sorte de lien fraternel.
Même si on reste 10 ans séparé de son frêre, un frêre reste un frêre.
De même qu'un religieux peut aimer tous les hommes comme ses frêres, même ceux qu'il ne rencontre que trés rarement ... sauf qu'ici je parle d'un lien entre deux personnes seulement.


"Je pense qu'aucune conditions ne doivent être posées pour mériter l'amitié de quelqu'un, mais la seule condition pour la maintenir est la fréquence dans les rapports, sinon ce n'est plus un rapport inter personnel, ni un échange, ni une présence immédiate dans les instant heureux et tristes. "

--------> Ce dont je parle n'empèche pas de s'entraider en cas de coups durs.... mais s'il n'y a pas de coups durs pendant des années, ca n'empèche pas la personne de rester votre amie même si elle n'a pas d'aide à apporter.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 21-03-2004 à 00:39:29   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Un ami ou une amie, on n'a pas besoin de rien lui dire........il comprend tout, ne demande rien, il est là tout simplement.


--------------------
Fée des Arts!
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 21-03-2004 à 10:35:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Mais s'il est la ... mais trés loin....
n'est-il pas étonnant qu'il reste quand-même notre ami ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
quarkenciel
Souriez, vous êtes vécus
quarkenciel
208 messages postés
   Posté le 21-03-2004 à 22:14:06   Voir le profil de quarkenciel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à quarkenciel   

Et vivent les frites Mac cain !
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 21-03-2004 à 23:30:09   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Non ce n'est pas étonnant. Un ami va rester, va accompagner, sans rien demander en retour, même loin. Quelle définition lui donner? la présence? la constance? la fidélité?


--------------------
Fée des Arts!
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 22-03-2004 à 14:39:02   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Tu as raison Tolto.......la permanence est un mot plus juste et qui résume bien tous les autres.


--------------------
Fée des Arts!
quarkenciel
Souriez, vous êtes vécus
quarkenciel
208 messages postés
   Posté le 25-03-2004 à 23:11:48   Voir le profil de quarkenciel (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à quarkenciel   

Alors ce n'est PAS BOUDDHISTE comme notion en toute logique, non ? ;o)))
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 26-03-2004 à 16:53:26   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Pourquoi tu BOUDDHE ??? quarkenciel??


--------------------
Fée des Arts!
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 26-03-2004 à 21:18:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

La permanence ?

Mais qu'est-ce qui est permanent dans ce monde ou pratiquement tout est impermanent ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  L'amitiéNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum