LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 En égard pour le passé

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
27661 messages postés
   Posté le 10-04-2007 à 21:35:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si quelqu'un m'a rendu de grands services dans le passé, puis a changé et m'a causé de grands ennuis ....
Dois-je ne pas le combattre et ne rien lui faire par égard à sa conduite passée ? Ou est-ce que seule son attitude présente compte pour savoir comment je dois le traiter ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 10-04-2007 à 23:32:25   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

C'est quoi de «grands» ennuis ? Genre, arnaque ?


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
27661 messages postés
   Posté le 11-04-2007 à 09:08:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Tous les "ennuis" possibles.
Si on arrète un assassin, doit-on se montrer plus cool avec lui sous prétexte qu'avant de devenir un criminel il aurait été un héro ayant sauvé des vies humaines ?
Inversement, si un assassin s'est repenti est est devenu un héro qui sauve des vies humaines, doit-on continuer à lui en vouloir à cause de son passé trouble ?
Doit-on , pour juger les gens, ne tenir compte que du présent ou alors aussi de leur passé ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 11-04-2007 à 10:32:32   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Des deux. Une personne est constituée de son passé et de son présent. Et ces différences d'attitudes, c'est, lors d'un procès, ce qu'on appelle les circonstances atténuantes.

Si on ne tenait compte que du présent, ce serait trop simple.

Ce qu'il faut savoir c'est ce que sera le futur de cette personne puisque si on la juge, c'est pour l'empécher de commettre des "ennuis" dans le futur et de proteger le peuple.

Ainsi, si son futur sera héroique, elle peut n'avoir qu'une peine légère, histoire de marquer le coup. Si son futur sera criminel, malgré son passé de héros, il faut l'empécher de continuer.

Maintenant, si c'est personnel, c'est à toi de savoir si elle te fera encore plus de mal dans le futur ou non. Et c'est également à toi de te proteger en faisant la part des choses sur cette personne et non pas la punir mais ne plus la voir si c'est un risque pour toi.
Atil
Atil
27661 messages postés
   Posté le 11-04-2007 à 13:08:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

L'ennui c'est qu'on ne peut pas connaitre le futur.
Doit-on se baser sur le présent ou sur le passé pour le déterminer ?

J'avais entendu parler d'un couple de braqueurs qui avait été retrouvé 20 ans aprés, alors qu'ils étaient devenus honnètes. Avec l'argent qu'ils avaient volé dans une station-service, ils avaient acheté un petit commerce et s'étaient rangés.
Doit-on alors les punir pour leur bracage 20 ans avant ? Ou doit-on les pardonner car ils se sont repentis ?
Je signale en passant que c'est facile de vivre honnètement quand on est devenu riche grace à un vol. Ce couple est-il vraiment devenu honnète ? Le serait-il également devenu s'il n'avait pas pu bénéficier de cet argent volé ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 11-04-2007 à 14:08:09   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Sur le présent, car chaque personne a le droit d'évoluer. Tout en tenant compte des faits du passé pour imaginer ce que pourra être le futur. Maintenant, je pense que toute justice ou tout jugement, qui prends en considération des éléments humain, tient en compte l'ouverture d'esprit de la personne qui le rend. Ainsi, il n'est jamais vraiment juste, sauf si l'on se base sur les faits où tout faits incriminable est puni.

Donc savoir si l'on doit punir quelqu'un pour quelquechose fait il y a 20 ans alors que cette personne est rentré dans le droit chemin est plus une question de savoir à quoi la punition peut servir?
Servir d'exemple ou servir à rentrer dans le droit chemin?

De même, la punition peut être différente en fonction des cas. Dans ton exemple, on pourait condamner le couple a rembourser l'argent volé voir également à un dédomagement. Mais dans ce cas, l'emprisonnement me semble intutile voir destructeur.


Atil a écrit :


Je signale en passant que c'est facile de vivre honnètement quand on est devenu riche grace à un vol. Ce souple est-il vraiment devenu honnète ? Le serait-il également devenu s'il n'avait pas pu bénéficier de cet argent volé ?


Je ne pense pas par contre qu'il soit facile de vivre honetement quand on est devenu riche grace à un vol. Car devenir riche grace à un vol, donne un sentiment de supériorité et d'impunité (dans ce cas) donc il est plus simple de recommencer pour en avoir plus que de s'arreter et de se satisfaire de ce que l'on a volé.

A mon sens, ce couple est vraiment devenu honnête.
Atil
Atil
27661 messages postés
   Posté le 12-04-2007 à 16:44:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Punir ca sert aussi à dissuader les futurs délinquants à passer à l'acte. ca sert donc pour les autres.

On a aussi l'exemple inverse des repentis :

Les trois Horaces et les trois Curiaces étaient les champions mythologiques qui, d'après la légende rapportée par Tite-Live, se seraient battus en duel pendant la guerre entre Rome et Albe-la-Longue, durant le règne de Tullus Hostilius.
Les deux villes décidèrent d'un commun accord de règler leur conflit en désignant trois champions de chaque côté. Tite-Live considère, sans en être certain que les Horaces étaient les champions de Rome et les Curiaces ceux d'Albe. D'après la légende, les Albains furent tous tués et un seul Horace survécu (Publius Horatius) donnant ainsi la victoire aux Romains.
Mais à son retour à Rome, il tua sa propre sœur qui pleurait son fiancé, un des trois Curiaces, car « ainsi meurent les Romaines pleurant un ennemi ». Les Romains se sont alors trouvés devant ce dilemme : Le condamner à mort pour avoir tué sa propre soeur, ou le fêter en héro car il avait apporté la victoire à Rome.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
DeMars
eli,eli lamma sabachtanni
DeMars
397 messages postés
   Posté le 18-04-2007 à 23:43:15   Voir le profil de DeMars (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DeMars   

Si on a récompensé le grand service, on est en droit d'exiger réparation pour de grands ennuis. Si on a reçu le grand service comme une chose qui nous était dû, on doit considérer les grands ennuis comme une chose qui nous est dû également.
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  En égard pour le passéNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum