LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences 

 espace économique

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-11-2009 à 00:46:21   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Avez-vous déjà fait cette constatation :
Plus l'espace économique est étendu, plus la durée de vie de la civilisation sociale qui vit cette économie est courte.

Si oui, qu'en déduire ? Quel en est la cause ? Quel pourrait être la loi d'une telle évolution ?

--------------------
Atil
Atil
32977 messages postés
   Posté le 18-11-2009 à 13:18:26   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Tu as des exemples ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-11-2009 à 14:50:31   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Durant la Préhistoire, l'espace économique (chasse et cueillette) des nomades occupait une certaine superficie en km^2, au Néolithique, ça prend la forme de village et les terres sont cultivés en parcelles.
Ensuite durant les grands empires de l'antiquité, l'espace économique s'étend à celui des vallées, des grands fleuves.
Durant l'empire greco-romain, l'espace économique s'élargit autour du bassin méditerranéen. Puis l'élargissement est encore plus grand avec l'empire romain.
Lors de l'empire Musulman, l'espace économique s'étend alors de l'Espagne à l'Asie (Inde), le monde se partage avec l'empire mongolo-chinois.
Au XVIème siècle, l'espace économique des civilisations coloniales s'accroit, ca atteint l'espace océanique.
Au XVIII et XIXème siècle, l'espace économique britannique s'expanse avec la révolution industrielle.
Au XXème siècle, à partir des années 45 à 70, l'espace économique capitaliste s'accroît a la planète entière, avec apogée lors des missions Appolo, ou encore par l'envoi de sondes explorer le système solaire.
Après 1970, la Mondialisation prend son essor, l'espace économique devenant multinational recouvrant celui des Etats industrialisés, traversant les frontières, etc. Après les crises de 70/90 l'espace économique est de taille planétaire, avec domination des banques multinationales et des firmes multinationales.

Plus il y a accélération du rythme économique (espace économique s'accroissant), plus la durée temporelle est courte.

--------------------
Atil
Atil
32977 messages postés
   Posté le 18-11-2009 à 17:14:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Cette durée temporelle concerne les techniques, pas la durée des civilisations.

En outre, l'espace économique des anciens était bien plus grand que ce qu'on prétend.

Les hommes préhistoriques du paléolithique échangeaient des produits d'un bout à l'autre de la France.L'ambre de la baltique était déja exportée dans une grande partie de l'europe dés le début de l'age des métaux ... ou même plus anciennement.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 18-11-2009 à 23:08:29   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

oui, alors qu'en déduire ? Quel en est la cause ?
Quel pourrait être la loi d'une telle évolution ?

--------------------
Atil
Atil
32977 messages postés
   Posté le 19-11-2009 à 09:10:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Je vois plutôt un essor des techniques de communication et des moyens de déplacement. Ca facilite les échanges économiques.
Mais aussi la circulation des idées.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 19-11-2009 à 11:39:57   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Il y a semble-t-il une constante dans cette évolution des sociétés économiques : la recherche des gains de productivité. On peut raisonner à partir de celle-ci.

Ces gains de productivité présentent des limites. D'après la macro-économie, c'est l'alternance crises/prospérités qui définissent les limites des gains de productivité : après une période de stabilité prospère, des limites s'établissent dans la recherche de ces gains et induisent les phénomènes de crises.

La stabilité étant la phase de fonctionnement d'un ensemble cohérent de structures économiques jusqu'à ce que celui-ci atteigne des limites de productivité et des facteurs de production.
Pendant les phases de stabilité, l'évolution économique est de nature lente, le système ne se modifie que par des innovations de type mineures. Tandis que durant les phases de crises, l'évolution économique engendre des innovations de type majeures, qui bouleverse aussi bien les le mode de production que la nature des objets fabriqués.
Il y a donc un schéma séquencé par le rythme des crises/prospérité qui définit l'évolution des structures économiques.
Il semblerait qu'en effet ce soit les révolutions technologiques qui sont l'origine de la destruction des structures de la séquence.

Mais l'histoire nous enseigne que chaque crise a sa forme spécifique. Et on identifie souvent une crise à un évènement particulièrement marquant sans pour autant entrevoir les détails amenant à l'évènement.
La crise et par conséquent la chute de l'empire romain peut se voir comme la pression des peuples barbares aux frontières de l'empire.
La crise des XIV et XVème siècles en Europe peut se voir comme la déflagration de la guerre de Cent Ans, des famines et des épidémies.
La crise des années 1925-1935 peut se voir réduite à la chute de la valeur boursière 1929.
La crise des années 1970-1990 peut se voir réduite au premier choc pétrolier de 1973.
La crise actuelle peut se voir réduite à la phase de dépression de la crise de subprime aux Etats-Unis.

Le problème que l'on peut se poser par rapport à ces évènements est celui d'une prédictibilité plus précise, par exemple la localisation de telles ruptures, la forme prise par telle crise. Essayer d'établir une loi de convergence de facteurs d'accroissement de la productivité, de facteurs sociaux conduisant l'ordre marchand à acquérir une autonomie rendant possible l'investissement des capitaux dans la production.
Essayer d'établir un schéma moteur de l'évolution de l'espace socio-économique et comprendre pourquoi celle-ci à une incidence sur le facteur temporel.

--------------------
Atil
Atil
32977 messages postés
   Posté le 19-11-2009 à 14:00:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

A notre époque d'économie assez artificielle, il me semble que les crises ont lieu lorsque l'économie avance trop vite et qu'on n'arrive plus à suivre. La moindre erreur qui arrive ne peut plus être rattrapée et tout le système se casse la gueule.
Donc plus la société accélère, plus on risque de tomber souvent.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 19-11-2009 à 17:15:01   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

L'économie «artificielle», le mot juste...

Tout est basé sur le crédit et les subprimes. Cette «économie» repose sur du temps emprunté qu'il faut rembourser dès que l'on constate une baisse de l'offre. Les banques sont méfiantes face aux demandeurs de prêts, parmi lesquels se trouvent les entreprises dont le crédit est à 85% de crédit bancaire.

--------------------
#PizzaMan
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 21-11-2009 à 11:58:09   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Oui notre économie est artificielle. A notre époque de mondialisation , basé sur le principe monétariste, le progrès technologique est corrélé à l'évolution économique de celui-ci. C'est cette mondialisation qui régule le système industriel.

Avec la mondialisation, il n'y a plus d'économie réelle, il n'y a plus de souveraineté, les nations n'ont plus une économie autonome et indépendante. Donc si le modèle du libéralisme économique s'effondre que se passe-t-il pour la société ?

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences  espace économiqueNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum