LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 L'expansion de Rome

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 14-02-2009 à 17:43:15   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Une vidéo certes en Espagnol, mais qui est très compréhensible sur l'expansion de Rome :
http://www.youtube.com/watch?v=PSy_MTXzGe8&feature=channel

Si vous avez des dates clés de celle-ci, elles sont les bienvenues.

--------------------
Atil
Atil
28235 messages postés
   Posté le 15-02-2009 à 10:20:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On parle rarement de l'expansion de Rome en Italie même, à ses débuts.

-363 : Les Gaulois sont chassés de Rome.
-357-353 : Prise de Caere.
-364 : bat les eques, herniques, Volsques et Aurunces.
-343 : Vassalise capoue.
-321 : Vassalise Neapolis (Naples).
-298-290 : Bat les Samnites.
-290 : Prend Clusium.
-289 : Prise d'Hadria.
-285-283 : Prend Ancône et Arminium.
-282-272 : Bat les Grecs alliés à Pyrrhus.
-264 : Prend Volnisie.
-225-222 : Prend le bassin du Po aux gaulois.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-02-2009 à 13:20:35   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Quelques ajouts:

-496 : Bat les Latins

-392 : Eque est conquis (3ème guerre de Veies)
-387 : Reconquête de l'Etrurie
-384 : Rome traite avec les Samnites
-343 : Intervention en Campanie (1ere guerre Samnite)
-318 : 2ème guerre Samnite (échec aux Fourches Caudines)
-308 : 3ème guerre Samnite (1ère phase: défaite de Bovanium en -304, 2ème phase: lutte en Ombrie en -298)
-319 à -302 : Guerre contre les Péligniens et les Marses et contre les Apuléens

-282 à 275 : Lutte contre les Lucaniens
-278 : Traité d'alliance entre Rome et Carthage
-272 : Tarente capitule
-270 : Prise de Rhégion (premier pas vers la Sicile)

--------------------
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 16-02-2009 à 19:08:21   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Il me semble que les dates pricncipales sont très nombreuses, trop probablement si on ne se donne pas un fil conducteur.

Les dates situées vers 270 sont impôrtantes car elles décomplexent le monde romain face au monde grec qui se fait alors rejeter de la péninsule...

Autre(s) date(s) importantes sont celles qui situent cette fois l'arrivée des Romains sur le sol grec pour y imposer la paix: elles se situent une cinquantaine d'années après -270... Donc après -220

Les guerres puniques sont excessivement importantes car elles font tomber le seul grand adversaire qui est capable de résister... Donc vers 148 pour le coup de grâce!
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 19-02-2009 à 19:50:48   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Il faut également y ajouter la période très troublée qui s'étend sur une quarantaine d'années et qui, de César à Auguste, voit une véritable mutation du système politique...
De fait, se système devient hyper personnalisé, au point que tout le pouvoir se concentre entre les mains de l'empereur.

On devine bien que si le fait est majeur, la chronologie précise rste assez floue... Vers -30 la caractéristique impériale est accomplie...
Cette période est excessivement importante.


Une autre période plus ou moins floue est celle ou l'empereur se sent trop seul pour l'empire et s'adjoint un co-empereur... Nous avons en germe Byzance.

Et puis, il y a surtout l'officialisation du christianisme, qui, du fait de la personnalisation du pouvoir romain, accède rapidement à la religion d'Etat... C'est le destin de l'Europe et sa constitution qui en dépendra.
Atil
Atil
28235 messages postés
   Posté le 20-02-2009 à 19:55:55   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On remarquera que, militairement, Rome a conquis tous les pays grecs, ainsi que pratiquement tous les pays sous domination grecque depuis Alexandre.
Par contre, culturellement, ce sont les Grecs qui ont conquis Rome.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 21-02-2009 à 16:44:04   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

On peut dire cela pour ce qui concerne la culture... Mais la patte romaine est indéniable.

Concernant l'expansion romaine, la pure logique permet de considérer que le phénomène débuta dès -753 lors de la fondation mythique... Départ: 0...

Le deuxième événement très important est en -510, -509 lors de la l'instauration de la République...

L'événement traumatisant qui va orienter pour toujours l'esprit des Romains, c'est la prise de Rome par les Gaulois; l'événement les déterminera pour toujours être près à faire la guerre: "si tu veux la paix, prépare la Guerre!"... Vers -363...

Et le reste n'est qu'une longue expansion partant de rien, ou presque en - 360 pour finir à une quasi maîtrise du bassin méditerranéen déjà au temps de césar...

On peut dire qu'après, ce ne fut que du réajustement de frontières pour les renforcer à partir d'éléments géographiques.

Il n'y eut que deux adversaires réellement à la hauteur:
- Carthage, et l'univers que celle-ci contrôlait... vers -150 Rome en est libérée.
- Les Parthes qui seuls les stoppèrent. Rien n'y fit, Rome dut même reculer de la "future Irak" pour se cantonner à la côte...
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 21-02-2009 à 16:45:54   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Ceci dit, l'Egypte fut longtemps un objet de crainte pour les Romains mais tout le monde sait comment cela a fini...
martiko
dieu, le vrai! certifié France
martiko
5138 messages postés
   Posté le 05-12-2009 à 21:01:05   Voir le profil de martiko (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à martiko   

mais on sait qui sont le ennemis de Rome.
MAIS QUI SONT LES ROMAINS?
On connaît pour les gènes majoritaires chez les romains E1b1 (berbère) et R1b1 (celte).
MAIS QUI SONT LES ROMAINS?

--------------------
aime la littératures
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 06-12-2009 à 20:35:39   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

" Les Parthes qui seuls les stoppèrent. Rien n'y fit, Rome dut même reculer de la "future Irak" pour se cantonner à la côte.."

Un peu exagéré, par décision d'Hadrien, les légions furent repliées sur l'Euphrate pour sécurité, mais en avant il y avait les royaumes vassaux d'Edesse (Nord de la Mésopotamie), d'Arménie, d'Ibérie (Actuelle Géorgie), du Bosphore (Actuelle Crimée et mer d'Azov) et du temps des Parthes juqu'à Arsave et les Sassanies (Vers 240), à l'intérieur de l'empire parthe, les royaumes alliés de Characène (Sud de l'Irak avec ses marais et le Koweit, La capitale Charax devait etre au sud de l'embouchure de l'Euphrate) et d'Elymaide (ud du Zagros au sud-ouest de l'Iran)

Les caravanes palmyréennes pouvaient aller à Charax sur la route des Indes par la rive sud de l'Euphrate avec peu à craindre des Parthes et on n'était pas obligé de traverser la Mer Rouge, passer le détroit d'Aden, aller à Socotora et là exploiter le régime des vents de moussons qu'on venait de découvrir (du moins pour le monde gréco-romain).
Sous le bas-empire et Byzance, la frontière avec les sassanides fut longtemps vers la frontière actuelle.

Pour Rome avec ses aléas politiques, ses crises militaires, il fut nécessaire d'avoir des frontières solides et surtout supportables d'un point de vue logistique.
Si la conquète de la Germanie échoua alors que celle de la Gaule réussit, au dela des billevesées sur le courage des habitants, c'est que la Germanie n'était pas assez riche et développée pour entretenir une puiisante armée, surtout pendant l'hiver alors que la Gaule le pouvait . De plus Rhin et Danube, permettait l'acheminement du ravitaillement des forts et garnisosns et pas la Weser ou l'Elbe qui débouche dans la mer du Nord (Disons bien plus au nord que le Rhin.

Tant que Rome fut forte politiquement et militairement, les populations au dela de la frontière se tinrent tranquille jusqu'à ce que la poussée de nouveaux peuples sur leurs propres arrières fut trop forte.

--------------------
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 06-12-2009 à 22:14:20   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Sous le bas-empire et Byzance, la frontière avec les sassanides fut longtemps vers la frontière actuelle de la Syrie et de l'Irak.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  L'expansion de RomeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum