LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Le handicap créé la théorie*

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
32538 messages postés
   Posté le 09-02-2004 à 11:11:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

(sujet restauré)

disciple   
127 messages postés
Modo :         
  Posté le 20-11-2003 à 14:03:56                  
------------------------------------------------------------------------
Un professeur à l'aise devant ses élèves se préocupera t-il beaucoup de l'état de la recherche en pédagogie ? Sans doute pas.Un comique habile à obtenir les rires de son auditoire ira t-il étudier les savantes thèses sur l'humour ? C'est peu probable.Un homme serein face à la vie et à la mort ressentira-t-il le besoin de se plonger dans des traités métaphysique ? On peut penser que non.Un amoureux comblé potassera t-il les manuels enseignant l'art de séduire ? il a mieux a faire.
On théorise quand ça coince,pas quand ça marche.Pour qu'un individu en vienne à vouloir assimiler les abstruses théories consacrées à telle ou telle pratique,il faut que celle ci lui pose problème.Dépourvu de l'intuition qui facilite la progression,il ne peut acquerir la pratique qu'en étant encadré,appuyé sur des doctrines,soutenu par une abondance d'arguments.Pour lui,rien n'y coule de source.A la longue ,un phénomène paradoxal risque de se produire : sa maladresse peut l'amener à écrire à son tour,persuadé que la théorie qu'il s'est péniblement forgé au fils du temps doit aider le lecteur puisque,à lui qui n'avait aucun don a priori,elle a permis,estime t-il,d'améliorer sa pratique.
Ainsi naissent tant de théories proposées non par ceux dont l'intuition du sujet est la meilleure,mais par ceux qui,avec leurs béquilles,croient courir aussi vite que s'ils étaient nés avec de bonnes jambes.




Kamel   
Cogito ergo sum
351 messages postés
Modo :         
  Posté le 20-11-2003 à 14:09:55                     
------------------------------------------------------------------------
Je suis d'accord d'un certain coté mais tu as mélanger une chose cependant.

Faire rire est souvent je le crois, completement inné !. Faire une théorie philosophique ou psychanalytique sur le fonctionnement inconscient du rire ne représente pas la meme chose. Distingo fondamental entre théorie et pratique.

Pour etre un bon critique culinaire, faut il etre soi meme cuisiner ????. NON, ce n'est pas le meme métier et la meme chose !.

 
--------------------
Salam aleikoum



Tao   
998 messages postés
Modo :         
  Posté le 20-11-2003 à 16:06:33                     
------------------------------------------------------------------------
Je suis complètement d'accord avec toi disciple.
Une personne naturellement bon pédagogue, ou bon cuisinier, ne se plongera pas dans les livres. A la limite, il en écrira quand il sera à la retraite.
Mais nombre d'entre nous ne connaissent pas tout.
Notre bon cuisinier peut se dire: il faudrait que je forme un apprenti, quelqu'un qui puisse tenir le restaurant quand je suis pas là. Hélas, il est très mauvais pédagogue, et à l'intelligence de l'admettre. Il fera donc des recherches pour devenir meilleur. Peut-être même qu'il deviendra le meilleur, car il est motivé.
Est-il pour cela critiquable?

Certaines choses s'apprennent rapidement, d'autres mettent plus de temps.
Certains esprits sont formés et orientés plus vers une chose ou une autre. Doit-on s'en contenter?

Une question fut un jour posée à je ne sais plus qui:
Q: Pourquoi voulez-vous apprendre tant de choses?
R: Pour les oublier ensuite.

 
--------------------
Je ne suis pas un sage.




Atil
1604 messages postés
  Posté le 20-11-2003 à 22:07:23                        
------------------------------------------------------------------------
Je me demande cependant une chose :
La connaissance intuitive (c'est à dire implicite et obtenue par la simple habitude) d'une matière permet-elle d'aller aussi loin que la connaissance raisonnée que l'on peut en avoir ?
Par exemple : Un homme peut naître doué pour le dessin. Sans trop se fatiguer, il progressera à grande vitesse dans ce domaine. Un autre homme sera tout aussi intéressé pour le dessin mais, moins doué, il progressera bien plus lentement. Pour compenser il cherchera alors à trouver des règles ou des recettes graphiques... puis il transmttra ses découvertes à ses descendants qui les testeront, les amélioreront, etc... Le résultat c'est que ce sont de telles personnes laborieuses qui finiront par comprendre toutes les lois de la perspective... et leurs dessins finiront par être bien plus exacts que ceux des artistes intuitifs.
La méthode intuitive est trés efficace et trés rapide... mais elle ne se transmet pas.
La méthode analytique est lente et laborieuse... mais elle peut cumuler ses résultats tout au long des générations et finit par donner des résultats supérieurs à ceux des intuitifs.
L'intuition va plus vite mais va moins loin.
L'analyse va trés lentement mais va plus loin.

 
--------------------
...à mon humble avis.

#Atil



Roger Lesboules   
196 messages postés
Modo :         
  Posté le 20-11-2003 à 22:16:52                     
------------------------------------------------------------------------
"La connaissance intuitive (c'est à dire implicite et obtenue par la simple habitude) d'une matière permet-elle d'aller aussi loin que la connaissance raisonnée que l'on peut en avoir ?"

Jamais de la vie, car il faut la connaissace raisonnée pour expliciter la connaissance implicite. L'inverse est tout à fait inconcevable.
Atil
1604 messages postés
  Posté le 20-11-2003 à 22:31:49                        
------------------------------------------------------------------------
Mais ces deux types de connaissances sont-elles obligées de se rencontrer ?
Elles pourraient fonctionner en parallèle, chacune dans son propre domaine, sans chercher à expliciter l'autre. L'une est rapide mais imprécise, l'autre est lente mais plus précise à long terme.

 
--------------------
...à mon humble avis.

#Atil



Roger Lesboules   
196 messages postés
Modo :         
  Posté le 21-11-2003 à 04:21:18                     
------------------------------------------------------------------------
Je me suis toujours dit sous les bons conseils de mes instituteurs, qu'une bonne dose d'initiative et d'un certain talent autodidacte peuvent êtres bien utiles, à condition d'avoir aussi une base académique solide, en ce qui me concerne.

Pourquoi ces deux types de connaissances sont-elles obligées de se rencontrer ?

Parce que si tu te contentes uniquement de connaissances implicites acquises de manière purement autodidacte, il te manquera l'autre type de connaissances pour vérifier la qualité de ton savoir intuitif, ou sinon pour te permettre d'aller plus loin plus rapidement pour explorer d'autres avenues.
Tu n'es certes pas obligé de fonctionner ainsi, mais l'association des deux est une ressource non négligeable qui peuvent t'être utiles.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Le handicap créé la théorie*Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum