LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Histoire des culottes et pantalon

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 04-11-2007 à 12:57:23   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les plus anciens vêtements antiques que l'on connait étaient de type drapé. Il y avait, par exemple, le pagne SHENTI des égyptiens et la jupe KAUNAKES des Sumériens.
Les 1ers Indo-Européens, venus des steppes du sud de la Russie, semblent avoir eux aussi porté des jupes au début. D'ailleurs les soldats Grecs et Romains, qui étaient des Indo-Européens, portaient des jupes. Le KILT des Écossais (ou le plaid ceinturé en serait le dernier vestige. A Halstatt, en Autriche, on a d'ailleurs retrouvé un morceau de tissus TARTAN (tissus à carreau comme celui des KILTs) datant de 1300 av.JC. Et en Suisse, les stèles de Sion-le-petit-chasseur, qui datent de 2500 à 2000 av JC, représentaient déja des hommes vêtus d'un tissus à carreaux qui pourrait également être du TARTAN.

Ötzi, l'homme congelé retrouvé à la frontière entre l'Italie et la Suisse, et qui datait de vers 1300 à 1100 av JC, ne portait pas de jupe mais une tenue adaptée à la haute montagne. Ses jambes étaient enveloppées par deux jambières en cuir attachées par un cordon à la ceinture de son pagne. Ce n'était pas encore un véritable pantalon.

Les 1ers vrais pantalons seront inventés un peu plus tard par les Indo-Européens Aryens vivant dans les steppes d'Eurasie. C'était une tenue adaptée à leur nouvelle vie de cavaliers nomades. Des Indo-Européens Tokhares ont ainsi été retrouvés momifiés dans le désert de Takla-Makan, en Asie, et ils portaient des pantalons de tissus TARTAN. Ils dataient de 2000 à 300 av JC. Tous les peuples Indo-Européens que les Grecs ont vu descendre des Steppes portaient des pantalons (appelés ANAXYRIDE), ainsi que l'attestent leurs dessins et sculptures. Par exemple les Phrygiens, Thraces et Daces, issus des Balkans vers 1300-1200 av JC. Par exemple aussi les Cimmériens du sud de la Russie (1300-750 av JC) puis les Scythes et les Sarmates qui leurs ont succédé. Et également les Mèdes, Perses et Parthes en Iran.

Hérodote (484-425 av JC) parle aussi des Syginnes, qui vivaient quelque part du coté de l'Autriche et qui étaient habillés "comme les Mèdes", c'est à dire qu'ils portaient des pantalons. On peut supposer que ce peuple était issu des steppes du sud de la Russie, chassé par l'expansion des Scythes, et que c'est lui qui a fait connaitre les pantalons au Celtes. Les Celtes continentaux, comme l'attestent leurs propres gravures ainsi que les textes romains, portaient en effet des pantalons appelés BRAIEs ( BRACCAE en latin, BRAKOÏ ou PERISDOMATA en grec ). Ceux-ci pouvaient être collants et courts, s'arrétant aux genoux, (surtout chez les Celtes Gaulois) ou être longs et larges (surtout chez les Celtes Belges). En ce qui concerne les Celtes Gaels (Irlande) et Britons (Grande-Bretagne), il est possible qu'ils aient tous continué à porter le KILT.
Plus tard, quand les Romains auront envahi la Gaule, la toge et les BRAIEs vont coexister. Les légionnaires romains vont même utiliser des BRAIEs courtes (FEMENALIAs ) dans les régions les plus froides de l'empire. Ils utilisaient également des chaussettes (une chaussette d'enfant a été retrouvée à Vindolanda, dans le nord de l'Angleterre) et le bas de leurs jambes était protégé par des bandes molletières dés le 4ème siècle. Ces dernières dérivaient des FASCIAEs, bandes décoratives pour les jambes et les bras, introduites de Grèce au 1er siècle.
Des textes du 6 et 8ème siècles ap JC prétendent qu'à cette époque les Celtes de Grande Bretagne et d'Irlande gardaient le bas des jambes nues (KILTs, BRAIEs courtes ou tuniques sans BRAIEs en dessous ?).

Les Germains avaient également adopté le pantalon. C'est ainsi qu'un pantalon long a été retrouvé dans la tourbière de Damendorf, au Danemark. Il datait du 1er siècle ap.JC.
Plus tard les Germains vont inventer un "pantalon à pieds" (pantalon qui enveloppe les pieds). Le plus ancien a été retrouvé dans la tourbière de Thorsberg, au Danemark, et datait du 4ème siècle ap.JC. Les Vickings difuseront ce nouveau modèle de pantalon dans les pays qu'ils envahiront. C'est ainsi que le Psautier Doré, au 9ème siècle, porte des illustrations montrant des hommes en BRAIEs longues, probablement des pantalons à pieds (les chaussures ne permettent pas d'en voir le bas). Dans la tombe d'un conte de Toulouse on a également retrouvé de longs bas du 10ème siècle qui pourraient être la partie basse d'un pantalon à pieds (?).
Depuis au moins le 7ème siècle, les Vickings portaient aussi des bandes molletières WINNIGAs. C'était des bandes de tissus enroulées autour du bas des jambes (parfois aussi des bras) pour les protéger. Au 11ème siècle les illustrations de la Bible de Saint Vaast et de la tapisserie de Bayeux montrent des Normands (qui sont des Vickings) portant des BRAIEs longues (pantalons à pieds ?) avec parfois des WINNIGAs.

Au 12ème siècle, un texte du théologien Rupert (1124) dit que les Celtes Bretons (venus de Grande-Bretagne) ne portaient pas de BRAIEs. Cela signifie peut-être qu'ils portaient encore des KILTs ou des tuniques sans rien dessous. A la même époque, les BRAIEs gauloise reviennent à la mode, sous leur forme courte (on les appelle aussi des BRAGEs / BRAGUEs). Elles s'arrètent aux genoux et le bas des jambes est alors protégé par des CHAUSSES en tissus, maintenues par des lanières entrecroisées (descendant probablement des WINNIGAs). Ces CHAUSSES commencent à s'allonger et, dés le milieu du 12ème siècle, elles dépassent les genoux.

Au 13ème siècle,les BRAIEs sont maintenues à la taille par un cordon appelé BRAIEL. Elles deviennent de plus en plus courtes et commencent à ressembler à des calecons ou des slips. En contrepartie les CHAUSSEs deviennent de plus en plus longues. Elles sont alors de type "rond" (comme les bas actuels) et on les maintient grace à un cordon attaché au BRAIEL. Souvent elles sont "à étrier", c'est à dire qu'elle possèdent une patte qui passe sous la plante des pieds. Elles peuvent aussi être "à moufle", c'est à dire qu'elles enveloppent le pieds comme une chaussette.

Au 14ème siècle, les CHAUSSES, trés longues, sont de type "à queues", c'est à dire qu'elles portent une pointe en haut permettant de les attacher au POURPOINT / GIPPON (ancêtre du gillet) avec des lacet EUSTACHES munis d'AIGUILLETTES. Les CHAUSSES des femmes sont plus courtes : elles dépassent à peine le genou et sont attachées par une jarretière.

Vers 1400 les deux CHAUSSEs sont réunies ensembles pour former des "CHAUSSEs foncées" ou "CHAUSSEs à plein fond", qui ressemblent aux collants actuels en une pièce. Le bas est parfois même semelé de cuir. Les BRAIES (appelées BRAYER à partir de 1440) se trouvent alors couvertes par elles et deviennent donc des sous-vêtements. Cependant de nombreux paysans continuent d'utiliser des CHAUSSEs en deux parties.

A partir de 1490 les CHAUSSES prennent le nom de BAS DE CHAUSSES. Parfois on porte des chaussettes en dessous. L'espace qui restait ouvert, devant, en haut des CHAUSSES, est alors recouvert par une pièce amovible appelée BRAGUETTE ou BRAYE. Elle est rembourrée et sert de poche (elle ressemble donc un peu aux "bananes" actuelles). Les BRAIES, portées dessous, prennent le nom de HAUTS DE CHAUSSES. Elles ressemblent à des calecons courts qui sont portés par les hommes et, pendant quelques temps, par les femmes aussi.

Au 16ème siècle, la BRAGUETTE rembourrée disparait pour être remplacée par des poches sur les vêtements de dessus.
Une CULOTTE courte est désormais portée au-dessus des hauts et bas de CHAUSSEs chez les nobles (seulement chez les hommes). Elle est de type "en trousse" puis de type "en bourse" (gonflante). Quand aux femmes elles commencent à porter des jupes au lieu des robes et tuniques.

Au 17ème siècle, la CULOTTE des nobles est de type "Rhingrave" et ressemble à une jupette. A partir de 1690 elle est remplacée par une CULOTTE descenfant jusqu'aux genoux. Les BAS DE CHAUSSEs des nobles sont remplacés par des BAS fins en deux parties (comme les bas actuels). Ils sont portés aussi bien par les hommes que par les femmes. Mais seuls les hommes portent encore des calecons courts comme sous-vêtement. Les jupes des femmes commencent à être élargies aux hanches par des "paniers", une invention espagnole.
Chez les marins anglais apparait l'ancètre du pantalon large moderne : le GALLIGASKIN.

Au 18ème siècle, la CULOTTE des nobles devient plus longue. Et les calecons portés dessous s'allongent d'autant.
Les GALLIGASKINs se répendent de plus en plus et sont adoptés par la population francaise à l'époque de la révolution. C'est ce qui différencie les nobles (porteurs de culottes) des paysans ("sans culotte" / porteurs de pantalons). Le mot "pantalon" vient du nom d'un personnage de la commedia d'el arte qui portait un pantalon montant trés haut sur son ventre. En 1830 le pantalon deviendra trés courant sous le nom de "tuyau de poèle". Puis, aux USA, seront inventés les JEANs en 1853 et les BRETELLES en 1877.
Pendant ce temps les jupes des femmes s'élargissent considérablement : en 1830 apparait la CRINOLINE, en 1856 la CRINOLINE-CAGE puis, en 1860, la TOURNURE (mini-crinoline arrière). Toutes ces inventions seront balayées par la guerre de 14-18.

Au 19ème siècles les calecons, devenus longs, sont peu portés par les hommes car on se moque de leurs porteurs, les trouvant frileux. Les américains ont une attitude inverse : En 1830 ils inventeront le "MAILLOT" ou "UNION SUIT", sorte de sous-vêtement en une seule pièce, dérivé du calecon long, et qui recouvre tout le corps. Il sera plus tard détroné par la vogue du SLIP, sous-vêtement pour sportif inventé en 1906 en Europe.
Au début du 19ème siècle, les femmes ne mettaient encore aucun sous-vêtement et seules les petites filles pouvaient porter normalement un calecon long. C'est seulement vers la fin du 19ème siècle que, par pudeur, les femmes commenceront à porter également des calecons (longs puis courts) appelés CULOTTES sous leur jupes. Ces CULOTTES deviendront ensuite de plus en plus petites, au 20ème, siècle avant d'être concurrencées par le STRING.
On notera cependant que la petite CULOTTE et le soutien-gorge (inventé en 1889) n'étaient que des redécouvertes. En effet, les femmes grecques et romaines de l'antiquité les connaissaient déja : leur petite CULOTTE s'appelait ZONA et leur soutien-gorge coloré s'appelait APODESMOS , FASCIA PECTORALIS ou MAMILLARE, l'ensemble de ces sous-vêtement portant le nom de STROPHIUM.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 05-11-2007 à 19:00:27   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Etonnante découverte de l'histoire de l'homme à travers ses dessous. En fait, toute invention répond dans un premier temps à un besoin. Je n'ai jamais fait de cheval mais j'imagine que l'abrasion de la peau de l'aine doit encourager le cavalier à se protéger toute la partie interne des jambes d'où ce pantalon inventé par les nomades cavalier.
Encore que le froid ait pu donner des idées précoces aux personnes sensibles des parties délicates...
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 05-11-2007 à 20:15:10   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

En fait j'avais fait cette recherche car je voulais savoir comment étaient vétus les anciens celtes des iles britanniques.
On sait que les Écossais portent le kilt. Mais les écossais viennent d'Irlande et il n'y a pas moyen de savoir si les Irlandais ont déja porté le kilt. Et puis quels vètements portaient les Pictes d'Ecosse avant l'arrivée des Scots (écossais) ?

J'avais trouvé deux pistes sur le Net :

1) Des textes du 6 et 8ème siècles ap JC prétendent qu'à cette époque les Celtes de Grande Bretagne et d'Irlande gardaient le bas des jambes nues.

2) Au 12ème siècle, un texte du théologien Rupert (1124) dit que les Celtes Bretons (venus de Grande-Bretagne) ne portaient pas de pantalons.

Cela semble indiquer, à priori, que les celtes insulaires portaient des braies (pantalons) courtes, ou alors des sortes de kilts.

Mais voila que sur un forum celtique on m'a enfin donné la réponse :
Les anciens irlandais portaient juste une "leire", une tunique plus ou moins longue, et sans culotte en dessous.
Bref c'est un peu comme si ils étaient en robe.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Histoire des culottes et pantalonNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum