LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 L'Homo floresiensis

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 29-10-2004 à 11:09:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

PITTSBURGH (PC) - Des anthropologues ont annoncé mercredi avoir découvert les restes d'une nouvelle espèce d'humains nains préhistoriques sur une île isolée d'Indonésie, une espèce contemporaine à la nôtre mais qui aurait été complètement isolée pendant des millénaires.Cette découverte inattendue a de quoi surprendre, surtout que la nouvelle espèce ressemble davantage aux fameux "hobbits" qu'on retrouve dans l'oeuvre fictive de l'auteur britannique J.R.R. Tolkien, "Le Seigneur des anneaux", qu'aux humains modernes. Certains scientifiques vont même jusqu'à proposer qu'elle est totalement différente de notre espèce, même si, d'un point de vue biologique, les deux espèces sont très semblables.Le squelette le plus complet découvert dans une caverne de l'île Flores, à l'est de Java et au nord-ouest de l'Australie, est celui d'une femme adulte qui faisait environ un mètre de hauteur. Elle aurait vécu il y a 18 000 ans.

Les anthropologues croient que notre espèce, Homo Sapiens, qui est apparue il y a quelque 160 000 ans, a peu à peu éliminé les autres hominidés qui peuplaient la planète, dont l'Homme de Neandertal. Jusqu'à maintenant cependant, tous les experts étaient convaincus qu'il n'existait pas d'autres espèces d'hominidés sur Terre depuis des dizaines de milliers d'années.

Mais il appert maintenant que l'évolution humaine récente est plus complexe qu'on pensait, et que l'Afrique, reconnue comme le berceau de l'humanité, ne possède peut-être pas toutes les réponses quant à notre évolution.

Au total, les anthropologues ont découvert sur l'île Flores des restes appartenant à sept individus. Mais le squelette de la femme, découvert en septembre 2003, était le seul pratiquement complet.

La nouvelle espèce a reçu le nom d'Homo floresiensis. Certains des os découverts remontent à 95 000 ans, alors que les plus récents datent de 12 000 ans.

"Je ne pense pas qu'on pourra facilement lui trouver une place sur l'arbre généalogique humain, affirme l'anthropologue Jeffrey Schwartz, de l'Université de Pittsburgh. On n'a même pas de bonnes raisons biologiques de l'appeler Homo."

Il n'y a toutefois aucun doute que ce qu'on appelle pour le moment Homo floresiensis était intelligent, puisqu'il savait notamment fabriquer des outils de pierre et avait domestiqué le feu.

Selon les chercheurs, cette espèce naine d'humains aurait été victime d'une éruption volcanique géante il y a 12 000 ans.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 29-10-2004 à 11:21:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Reconstitution de l'Homme de Flores - AFP"A 18 000 années de nous, un homme d’un mètre lance un défi à l’histoire de l’évolution", titre The Guardian. The New York Times parle de "petits cousins des humains". "Les ancêtres nains des humains vivaient sur une île du Pacifique", rapporte The Washington Post. "Un 'hobbit' d'un mètre réécrit l’histoire de l’humanité", s'étonne The Independent. "Les scientifiques célèbrent la plus importante avancée anthropologique depuis un siècle, la découverte d’une nouvelle espèce de primates", ajoute le quotidien britannique.

"Lorsque des fossiles sont découverts, on dit souvent à tort qu’ils entraîneront la réécriture des livres d’anthropologie. Mais, dans le cas de cette découverte étonnante, cette affirmation est complètement justifiée", estime la revue Nature, qui a rendu publique la découverte dans son numéro du 28 octobre. L’hebdomadaire scientifique rapporte qu'"une nouvelle espèce proche de l’homme a été découverte en Indonésie par une équipe de chercheurs indonésiens et australiens" dirigée par les Australiens Peter Brown et Richard Roberts et l’Indonésien Thomas Sutikna.

"Notre cousin de petite taille vivait il y a 18 000 ans en compagnie des éléphants nains et des lézards géants", indique la revue britannique. Les restes du squelette ont permis d'établir que ces primates avaient un cerveau trois fois plus petit que celui de l’homme moderne, environ de la taille d’un pamplemousse. "L’équipe de paléontologues a déterré, dans une grotte calcaire nommée Liang Bua sur l’île de Flores, un squelette probablement féminin et presque complet, avec le crâne, la mâchoire, un certain nombre de dents ainsi que des ossements et des dents de sept autres individus", précise Nature.

La nouvelle espèce a été baptisée Homo floresiensis. Les scientifiques espèrent trouver des restes d’ADN sur les ossements pour essayer de clarifier les relations entre les espèces. Selon Nature, "l’homme de Flores réservera encore quelques surprises, notamment en ce qui concerne son âge. Deux méthodes différentes s’accordent en effet à dater le squelette (18 000 ans), même si cette date est étonnamment proche."

"L'ancêtre de l'Homo floresiensis est probablement une forme d’Homo erectus, qui a pu atteindre l'île de Flores il y a un million d’années, soit en construisant une sorte de bateau ou en utilisant un pont naturel qui a rapidement disparu. Leur isolement peut les avoir menés à évoluer vers une petite taille, dans un processus connu sous le nom de ‘nanisme insulaire’. En raison du changement de climat, ou par l'impact des humains modernes qui ont commencé à se développer en Afrique il y a 100 000 ans, l’histoire étrange de l’Homo floresiensis s’est finalement terminée par l’extinction de l’espèce. Mais les humains modernes ont retrouvé leur cousin, et cette découverte nous montre combien nous avons encore à apprendre sur l’histoire de l’évolution humaine", conclut l’hebdomadaire scientifique.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 29-10-2004 à 11:26:23   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Une nouvelle espèce d'hominidé vient d'être mise au jour sur Flores, île de l'archipel indonésien situé au nord-ouest de l'Australie. Il s'agit d'une femme au cerveau gros comme un pamplemousse ayant vécu il y a 18 000 ans, une quasi-contemporaine des Homo sapiens de la grotte de Lascaux et des néandertaliens. Ainsi trois branches, et non deux, ayant évolué parallèlement ont coexisté jusqu'à un passé récent.


Ces restes étudiés par une équipe de chercheurs australiens, anglais et indonésiens (1) chamboulent l'idée qu'on se faisait des Homo erectus. Une trentaine d'outils en pierre, des restes d'éléphants préhistoriques (stégodons) et des dragons de Komodo (sortes de lézards géants aux formes archaïques) ont également été révélés dans ce site. Sur une nouvelle brindille de notre arbre généaologique s'assoit désormais «cette hominidée exceptionnelle, plus petite qu'un australopithèque avec son mètre de hauteur et au cerveau plus petit que celui d'un chimpanzé (380 cm3)», souligne Florent Détroit, du département de préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle.


Cette nouvelle espèce descendant d'H. erectus a été nommée Homo floresiensis. Grâce au stade de croissance des ossements, à la présence d'une troisième molaire, à l'usure de ses dents et à son bassin, les scientifiques ont déduit que la minuscule personne était une femme adulte. Ce ne serait pas un australopithèque, malgré sa petite corpulence, car le squelette possède des caractères humains : l'épaisseur et les proportions entre la face et le crâne, les dents et la flexion de la base du crâne comme la forme des membres renvoient à notre position de bipède. Ce n'est pas non plus un pygmée d'H. sapiens : la forme des os de son crâne ainsi que celle de son cerveau sont dessinées sur le patron d'H. erectus. Le spécimen est plus petit que les pygmées, chez qui le crâne et le cerveau sont de la taille de n'importe quel sapiens.


«Découverte unique dans toute l'histoire connue des H. erectus», confirme Anne Dambricourt-Malassé, paléoanthropologue à l'Institut de paléontologie humaine (IPH). «Il s'agit du plus récent spécimen de descendant direct d'H. ergaster ou erectus au sens large. Ces H. erectus ont eu une descendance en Asie grâce à un type d'isolement génétique caractéristique. Cette adaptation physiologique est connue chez les autres espèces animales comme le «nanisme insulaire», favorisé par le manque de prédateurs. Cette petite pygmée nous apprend que l'intelligence humaine était déjà d'une formidable souplesse adaptative. On ne croyait pas ces humains capables de quitter l'Afrique et de naviguer. Mais c'est la durée qui est la grande découverte, car le type de développement de cet individu existe depuis au moins deux millions d'années alors que notre type de développement, celui d'H. sapiens, n'a que 160 000 ans.» Ce fossile s'ajoute à l'arbre généalogique de l'humain, qui a divergé du lignage du chimpanzé il y a environ 7 millions d'années.


Les plus anciens H. erectus sont connus en Afrique depuis 2 millions d'années et en Géorgie (1,8 million d'années). Les premiers arrivés en Indonésie sont venus sur l'île de Java (1,5 million d'années). «Cette île du continent asiatique était accessible en période glaciaire», explique encore Florent Détroit. L'île de Flores se trouve à l'est de Java et n'a probablement jamais été connectée au continent.


La présence de simples éclats de pierre vieux de 800 000 ans avait déjà attiré l'attention de cette équipe de chercheurs en 1998. Elle suggérait la possibilité qu'H. erectus connu en Chine à cette époque soit venu du continent asiatique pour rejoindre Flores. Si Homo sapiens est arrivé en Australie via Flores il y a 60 000 ans, comme le soutiennent certains scénarios, il a pu coexister avec son petit cousin éloigné floresiensis.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 29-10-2004 à 11:37:43   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

L'homme de Flores par rapport à l'homme actuel :



--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Zig
1810 messages postés
   Posté le 29-10-2004 à 21:44:04   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

J'avais vu la nouvelle au infos, ça m'a un peu laissé sur le cul...
Ils ont pu vivre jusqu'en -12 000, c'est extraordinaire...


--------------------
Zig
1810 messages postés
   Posté le 30-10-2004 à 03:44:34   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

Et encore des nouvelles de l'homme de Flores sur RTL. On y apprend pas grand chose de nouveau mais c'est juste pour le plaisir!


C'est dans le journal (29/10/04) Jean-Yves Chaperon

[...]

Dans le journal, cette découverte stupéfiante, qui pourrait révolutionner notre connaissance de l'espèce humaine:

Oui, l'affaire a été annoncée hier par l'hebdomadaire "Nature", et s'est répandue en quelques heures dans les pages scientifiques des journaux du monde entier. Sur la couverture de Nature, on voit en photo un crâne humain, avec ce titre "Trop petite pour son âge". Vous allez voir pourquoi: on a trouvé sur une île indonésienne un squelette humain, vieux d'environ 18.000 ans, et dont la taille est d'environ un mètre. Dans un premiers temps, les paléontologues ont pensé qu'il s'agissait d'un enfant, mais à y regarder de près, non, c'est bien un adulte, en l'occurrence une femme, et sans anomalie de croissance. Alors, ça signifierait que, au moment où nos hommes préhistoriques étaient installés à Lascaux, eh bien, vivaient à la même époque, sur une île du bout du monde, un peuple de tout petits hommes et femmes, d'une taille d'environ un mètre, et d'un poids autour de 25 kilos.

Et on a une idée de leur intelligence?

Eh bien justement, le plus intéressant peut être de ce qu'on lit dans le journal est que le cerveau de ces hommes n'était pas plus gros que celui d'un chimpanzé, mais que ça ne les empêchait pas de fabriquer des outils taillés dans la pierre, comme on a retrouvés également à côté d'eux lors de ces fouilles. De même, d'après un chercheur, ces hommes possédaient sans doute un langage. Sans avoir trop peur des mots, on lit dans le journal que c'est une nouveau genre d'être humain qui a été découvert, ce qui tendrait à montrer que des espèces différentes d'hommes, par la stature, la morphologie, la taille du cerveau, vivaient simultanément sur terre, à des milliers de kilomètres de distance. "Petit homme, pas de géant", c'est le titre du quotidien australien Sydney Morning Herald", "Une créature de trois pieds de haut qui réécrit l'histoire de l'humanité", c'est le titre du journal anglais "Independent". Grand dossier à lire aussi dans Libération, ce matin, avec ce titre à la une : "L'homme a un nouveau petit cousin".

[...]

--------------------
Atil
Atil
29069 messages postés
   Posté le 13-12-2004 à 08:19:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

A noter que dans certaines autres iles de la régions vivent d'autres hommes de petites tailles : les négritos.
Mais eux sont de vrais homo-apiens, de simples mélanésiens dont la petite taille est due à une hadaptation à la fois aux iles mais aussi aux forêts denses (comme les pygmées d'Afrique).


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  L'Homo floresiensisNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum