LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 le mystère des étrusques

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
BARACUDA
57 messages postés
   Posté le 12-09-2005 à 21:05:19   Voir le profil de BARACUDA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à BARACUDA   

Si quelqu'un à une hypothèse qu'il l'écrive, je serais curieux de la connaître.
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 13-09-2005 à 09:00:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les anciens disaient qu'ils venaient de Lydie.

On a retrouvé à Lemnos (donc pas trés loin de la Lydie) un texte écrit dans une langue proche de l'étrusque.

Ils sont trés probablement identifiables aux Tyrsènes qui faisaient partie des "peuples de la mer" qui ont voulu envehir l'Égypte en partant des cotes d'Anatolie (donc ... prés de la Lydie).

Selon les linguistes, l'étrusque serait une langue non indo-européenne mais qui serait tout de même la langue la plus proche de l'indo-européen à l'intérieur des langues eurasiatiques.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
BARACUDA
57 messages postés
   Posté le 13-09-2005 à 21:28:42   Voir le profil de BARACUDA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à BARACUDA   

Les anciens disaient qu'ils venaient de Lydie.

Mais ils ne sont pas apparentés aux lydiens qui eux sont indo-européens. Peut-être que ces derniers les ont chassé...

Une autre hypothèse: après la chute des palais mycéniens une immigration grec va chasser les habitants pré-grecs de l'île de Chypre. Où sont partis les autochtones??
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 13-09-2005 à 22:11:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les étéo-chypriotes, aprés l'invasion des grecs mycéniens, vont rester dans l'ile mais en se repliant vers le sud-ouest ou ils vont fonder le royaume d'Amarhous (Amathonte) dirigé par la dynastie Kinyride.
Des Teucres s'installeront aussi dans le sud-est, mais ils seront vite remplacés par des Phéniciens.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
BARACUDA
57 messages postés
   Posté le 14-09-2005 à 16:29:00   Voir le profil de BARACUDA (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à BARACUDA   

on dit souvent que les étrusques sont originaires de lydie mais aucune trace n'a été laissé par eux (pourtant une brillante civilisation) dans cette région...

Une expérience a été mené dans le village de Murlo en toscane qui serait resté génétiquement étrusque. La conclusion a été que les étrusque viendraient d'asie mineure. Mais à quelle autre adn a -t on comparé les étrusques en turquie. Il ne reste plus de non-indo-européen à part les turcs d'asie.
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 09-01-2020 à 12:50:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

D'aprés les textes grecs, on trouvait des Pélasges Tyréniens en Thrace (au mont Athos) , chez les Crestones de Macédoine et en Propontide d'Europe et d'Asie, vers Cyzique et la "Chersonèse des Dolions" (Ces Dolions avaient-ils un rapport avec les Dolyopes de Thessalie ?).

Ca semble indiquer qu'ils venaient plutôt des cotes méridionales de la Thrace.

Ils auraient aussi pu s'installer dans cette région en provenance de la Lydie, mais les mouvements de peuples à cette époque se faisaient plutôt en sens inverse : C'était le moment où les Thraces et Phrygiens passaient d'Europe en Anatolie.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Adian
251 messages postés
   Posté le 09-01-2020 à 17:21:55   Voir le profil de Adian (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Adian   

BARACUDA a écrit :

on dit souvent que les étrusques sont originaires de lydie mais aucune trace n'a été laissé par eux (pourtant une brillante civilisation) dans cette région...

Une expérience a été mené dans le village de Murlo en toscane qui serait resté génétiquement étrusque. La conclusion a été que les étrusque viendraient d'asie mineure. Mais à quelle autre adn a -t on comparé les étrusques en turquie. Il ne reste plus de non-indo-européen à part les turcs d'asie.

il reste des traces a lemnos
un documentaire sur la chaine planete a etabli que les lydiens sont les ancetres des etrusques et qu' il existe une continuite genetique entre lemnos l' anatolie et l' italie
moi j' y rejoint l' albanie , ils viennent tous d' anatolie les pelasges

--------------------
Adian
251 messages postés
   Posté le 09-01-2020 à 17:26:10   Voir le profil de Adian (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Adian   

Atil a écrit :

D'aprés les textes grecs, on trouvait des Pélasges Tyréniens en Thrace (au mont Athos) , chez les Crestones de Macédoine et en Propontide d'Europe et d'Asie, vers Cyzique et la "Chersonèse des Dolions" (Ces Dolions avaient-ils un rapport avec les Dolyopes de Thessalie ?).

Ca semble indiquer qu'ils venaient plutôt des cotes méridionales de la Thrace.

Ils auraient aussi pu s'installer dans cette région en provenance de la Lydie, mais les mouvements de peuples à cette époque se faisaient plutôt en sens inverse : C'était le moment où les Thraces et Phrygiens passaient d'Europe en Anatolie.

je crois plutot que les thraces et les phrygiens sont d' anatolie
cela se ressent dans leurs musiqueshttps://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiYx_u89vbmAhVt5OAKHT63AucQtwIwAXoECAcQAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DtGpOUHqBU2o&usg=AOvVaw2QLxb5Whr8EDmgt05V_ZrQ

--------------------
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 09-01-2020 à 23:29:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Adian a écrit :

un documentaire sur la chaine planete a etabli que les lydiens sont les ancetres des etrusques et qu' il existe une continuite genetique entre lemnos l' anatolie et l' italie
moi j' y rejoint l' albanie , ils viennent tous d' anatolie les pelasges


Mais la langue étrusque n'a rien à voir avec la langue lydienne.

Les Etrusques venaient peut-être de Lydie, mais ils ne provenaient pas des Lydiens.
Les Lydiens sont plutôt un peuple qui avait chassé les Etrusques pour s'emparer de leur pays.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 09-01-2020 à 23:32:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Adian a écrit :

je crois plutot que les thraces et les phrygiens sont d' anatolie
cela se ressent dans leurs musiques


>>>>>>>L'archéologie montre que, à cette époque, des peuples du sud-est de l'Europe ont pénétré en Anatolie. On n'observe pas de mouvements en sens inverse.

Quand aux Thraces et aux Phrygiens, ce sont des peuples de l'antiquité qui n'existent plus actuellement. On ne peut donc rien dire de leur musique.
Les Thraces ont été remplacés par les Bulgares.
Les Phrygiens ont été remplacés par les Lydiens puis par les Turcs Ottomans.


Edité le 09-01-2020 à 23:35:12 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Adian
251 messages postés
   Posté le 11-01-2020 à 16:39:04   Voir le profil de Adian (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Adian   

Atil a écrit :

[citation=Adian]un documentaire sur la chaine planete a etabli que les lydiens sont les ancetres des etrusques et qu' il existe une continuite genetique entre lemnos l' anatolie et l' italie
moi j' y rejoint l' albanie , ils viennent tous d' anatolie les pelasges

Mais la langue étrusque n'a rien à voir avec la langue lydienne.

Les Etrusques venaient peut-être de Lydie, mais ils ne provenaient pas des Lydiens.
Les Lydiens sont plutôt un peuple qui avait chassé les Etrusques pour s'emparer de leur pays.
les etrusques ont fui de lydie juste après une famine
aucun peuple les a pourchasse


Edité le 11-01-2020 à 16:39:54 par Adian




--------------------
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 12-01-2020 à 11:08:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est une légende parmi plein d'autres sur l'origine des Etrusques.

Denys d’Halicarnasse, par exemple,fait venir les Tyrrhéniens (Etrusques) de Lemnos et d'Athènes :
"En ce qui concerne la nation des Pelasges voici ses mots: Il y a également un élément chalcidien chez eux, mais la plus grand partie est pélasgienne, appartenant aux Tyrrhéniens qui jadis habitèrent Lemnos et Athènes."

(On sait, effectivement qu'on parlait étrusque à Lemnos et que les laboureurs athéniens s'appelaient "pelastais".)

Selon Diodore de Sicile (-90-30) les Etrusques seraient des Pélasges venus de Thessalie.
« Les Gaulois (…) envahirent le pays situé entre les Appenins et les Alpes et en chassèrent les Etrusques qui l’habitaient. Ces derniers, selon quelques auteurs, étaient des colons venus des douze cités de Toscane (Etrurie); mais d’autres les considèrent comme des Pélasges qui, avant la guerre de Troie, furent chassés de Thessalie par le déluge de Deucalion et vinrent se fixer en cet endroit. » (Diodore14;113;2)

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Adian
251 messages postés
   Posté le 15-01-2020 à 19:09:07   Voir le profil de Adian (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Adian   

Atil a écrit :

C'est une légende parmi plein d'autres sur l'origine des Etrusques.

Denys d’Halicarnasse, par exemple,fait venir les Tyrrhéniens (Etrusques) de Lemnos et d'Athènes :
"En ce qui concerne la nation des Pelasges voici ses mots: Il y a également un élément chalcidien chez eux, mais la plus grand partie est pélasgienne, appartenant aux Tyrrhéniens qui jadis habitèrent Lemnos et Athènes."

(On sait, effectivement qu'on parlait étrusque à Lemnos et que les laboureurs athéniens s'appelaient "pelastais".)

Selon Diodore de Sicile (-90-30) les Etrusques seraient des Pélasges venus de Thessalie.
« Les Gaulois (…) envahirent le pays situé entre les Appenins et les Alpes et en chassèrent les Etrusques qui l’habitaient. Ces derniers, selon quelques auteurs, étaient des colons venus des douze cités de Toscane (Etrurie); mais d’autres les considèrent comme des Pélasges qui, avant la guerre de Troie, furent chassés de Thessalie par le déluge de Deucalion et vinrent se fixer en cet endroit. » (Diodore14;113;2)
c etaient dddes pelasges qui ont migre des cotes

--------------------
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 15-01-2020 à 22:41:35   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Aucune preuve.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Adian
251 messages postés
   Posté le 16-01-2020 à 18:44:09   Voir le profil de Adian (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Adian   

Atil a écrit :

Aucune preuve.

vous n' etes plus d'accord que les etrusques sont des pelasges ?
d' apres les grecs ce sont les premiers habitants des cotes ceux qui ont transmis l ecriture ux grecs https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=7&ved=2ahUKEwj0vtev1IjnAhUk06YKHRTVAYwQFjAGegQIAhAB&url=https%3A%2F%2Fwww.persee.fr%2Fdoc%2Fbude_0004-5527_2004_num_1_1_2138&usg=AOvVaw2btRE6TOrK3RbSWoSHltNn

--------------------
Atil
Atil
30666 messages postés
   Posté le 17-01-2020 à 09:30:53   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Les anciens ne sont pas d'accord pour savoir si les Etrusques étaient des Pélasges ou pas.

Je suppose donc qu'ils devaient peut-être leurs être apparentés mais de loin.




Les Tyrrhéniens / Etrusques :

Les Tyrrhéniens / Tyrrhènes / Tyrsènes / Etrusques correspondaient probablement aux Tereshs / Turshas faisant partie des « Peuples de la mer » qui avaient tenté d'envahir l'Egypte vers 1200 av.JC mais avaient été repoussés.
On peut penser qu'ils devaient leur nom à la ville de Tursa, ce qui signifie qu'ils vivaient en Carie (Anatolie du sud-ouest) avant l'arrivée des Cariens.

Selon Hérodote (-480-425) les Etrusques viendraient de Lydie en Anatolie :
"Sous le règne d'Atys, fils de Manès, toute la Lydie fut affligée d'une grande famine, que les Lydiens supportèrent quelque temps avec patience. Mais, voyant que le mal ne cessait point, ils y cherchèrent remède, et chacun en imagina à sa manière. Ce fut à cette occasion qu'ils inventèrent les dés, les osselets, la balle, et toutes les autres sortes de jeux, excepté celui des jetons, dont ils ne s'attribuent pas la découverte. Or, voici l'usage qu'ils firent de cette invention pour tromper la faim qui les pressait. On jouait alternativement pendant un jour entier, afin de se distraire du besoin de manger, et, le jour suivant, on mangeait au lieu de jouer. Ils menèrent cette vie pendant dix-huit ans ; mais enfin, le mal, au lieu de diminuer, prenant de nouvelles forces, le roi partagea tous les Lydiens en deux classes, et les fit tirer au sort, l'une pour rester, l'autre pour quitter le pays. Celle que le sort destinait à rester eut pour chef le roi même, et son fils Tyrrhénus se mit à la tête des émigrants.
Les Lydiens que le sort bannissait de leur patrie allèrent d'abord à Smyrne, où ils construisirent des vaisseaux, les chargèrent de tous les meubles et instruments utiles, et s'embarquèrent pour aller chercher des vivres et d'autres terres. Après avoir côtoyé différents pays, ils abordèrent en Ombrie, où ils se bâtirent des villes, qu'ils habitent encore à présent ; mais ils quittèrent le nom de Lydiens, et prirent celui de Tyrrhéniens, de Tyrrhénus, fils de leur roi, qui était le chef de la colonie." (Hérodote 1;94)

Selon Hérodote (-480-425) il y avait des Tyrrhéniens (Etrusques) en dessous des Pélasges de Crestone de Thrace :
"Quelle langue parlaient alors les Pélasges, c'est un article sur lequel je ne puis rien affirmer. S'il est permis de fonder des conjectures sur quelques restes de ces Pélasges, qui existent encore aujourd'hui à Crestone, au-dessus des Tyrrhéniens et qui jadis, voisins des Doriens d'aujourd'hui, habitaient la terre appelée maintenant Thessaliotide ; si à ces Pélasges on ajoute ceux qui ont fondé Placie (Plakia) et Scylacé sur l'Hellespont, et qui ont demeuré autrefois avec les Athéniens, et les habitants d'autres villes pélasgiques dont le nom s'est changé ; il résulte de ces conjectures, si l'on peut s'en autoriser, que les Pélasges parlaient une langue barbare. Or, si tel était l'idiome de toute la nation, il s'ensuit que les Athéniens, Pélasges d'origine, oublièrent leur langue en devenant Hellènes, et qu'ils apprirent celle de ce dernier peuple ; car le langage des Crestoniates et des Placiens, qui est le même, n'a rien de commun avec celui d'aucuns de leurs voisins : preuve évidente que ces deux peuplades de Pélasges conservent encore de nos jours l'idiome qu'elles portèrent dans ces pays en venant s'y établir." (Hérodote 1;57)

Pour Denys d'Halicarnasse (-60-08) Hérodote ne voulait pas parler de Crestone en Thrace mais de Cortone en Etrurie (Toscane). Cela lui évitait de reconnaitre qu'il y avait des Tyrrhéniens / Etrusques dans le sud de la Thrace et pas seulement en Toscane en Italie.

Dans les pièces de Sophocle (-495-406), les Pélasges de Pélasgiotide, de l'Hellespont et de la presqu'île de l'Acté sont bien appelés "Tyrrhènes" (Tyrrhéniens / Etrusques).

Selon Thucidide (-471-391), les Etrusques / Tyrrhéniens sont bien identifiables aux Pélasges qui provenaient de l'Attique et de Lemnos :
"Brasidas, après la conquête d'Amphipolis, porta la guerre, avec ses alliés, dans la contrée qu'on appelle Acté. Elle commence au canal qu'avait fait creuser le roi ; l'Athos, montagne élevée, qui en fait partie, se termine à la mer Égée. La ville de Sané est comprise dans ce pays : c'est une colonie d'Andros, située près du canal, et tournée vers la mer qui regarde l'Eubée. Il contient encore d'autres villes, telles que Thyssus, Cléones, Acrothoos, Olophyxus et Dion, habitées par un mélange de nations barbares, qui parlent deux langues différentes : on y trouve quelques familles chalcidiennes, mais le plus grand nombre est composé de ces Pélasges qui, autrefois, sous le nom de Tyrrhéniens, habitèrent Lemnos et Athènes." (Thucidide 4, 109, 4 )
On notera d'ailleurs qu'une stèle retrouvée à Lemnos est écrite dans la mème langue que l'étrusque, ce qui démontre que ces derniers ont bien vécu sur cette ile avant que les Thraces Sinties ne s'y établissent (voir Strabon 7;47, et 12;3.20, l'Odyssée 8;294 et l'Iliade 1;594 et 18;394). Voir l'image de la stèle en haut de cette page.

Selon Diodore de Sicile (-90-30) les Etrusques pourraient être des Pélasges venus de Thessalie.
"Les Gaulois (…) envahirent le pays situé entre les Appenins et les Alpes et en chassèrent les Etrusques qui l'habitaient. Ces derniers, selon quelques auteurs, étaient des colons venus des douze cités de Toscane (Etrurie); mais d'autres les considèrent comme des Pélasges qui, avant la guerre de Troie, furent chassés de Thessalie par le déluge de Deucalion et vinrent se fixer en cet endroit." (Diodore14;113;2)

Mais selon Denys d'Halicarnasse (-60-08) les Tyrrhéniens / Etrusques venaient bien de Lydie :
"Mais les mythologistes qui rapportent que ces hommes étaient venus d'une terre étrangère disent que Tyrrhenos, qui était le chef de la colonie, donna son nom à la nation, et qu'il était Lydien de naissance, du pays appelé jadis Méonie, et qu'il émigra à une période ancienne." (Denys 27;1)

Denys d'Halicarnasse (-60-08) n'est cependant pas vraiment clair en ce qui concerne l'identification ou pas des Tyrrhéniens / Etrusques avec les Pélasges :
"Les Pélasges étaient non seulement supérieurs à beaucoup de peuples dans la guerre, grâce à leur pratique au milieu des dangers en vivant parmi des nations guerrières, mais ils jouissaient également de la plus grande compétence dans l'art de la navigation, en raison de leur cohabitation avec les Tyrrhéniens; et la nécessité, qui suffit à rendre audacieux ceux qui n'ont pas de moyens d'existence, étaient leur guide et leur guide dans chaque entreprise dangereuse, de sorte que partout où ils sont allés ils étaient conquis sans difficulté.
Et ce même peuple s'appelait pour le reste du monde Tyrrhéniens et Pélasges, ce premier nom provenait du pays d'où ils étaient venus et le second en mémoire de leur origine antique. Je mentionne cela pour que personne, en entendant des poètes ou des historiens nommer les Pélasges aussi les Tyrrhéniens , ne puisse s'étonner de ce que le même peuple ait porté ces deux noms.
A leur sujet, Thucydide mentionne l'Acté de Thrace ainsi que des villes qui s'y trouvent, qui sont habitées par les hommes qui parlent deux langues. En ce qui concerne la nation des Pelasges voici ses mots: 'Il y a également un élément chalcidien chez eux, mais la plus grand partie est pélasgienne, appartenant aux Tyrrhéniens qui jadis habitèrent Lemnos et Athènes.'
Et Sophocle fait parler le chœur dans son drame Inachos en ces vers anapestiques : 'O Inachos qui coule sans cesse, enfant d'Océan, père de toutes les sources, toi que vénèrent avec force les champs d'Argos et les collines d'Héra et aussi les Tyrrhènes Pélasges'." (Denys 25;1-4)

Denys d'Halicarnasse se base aussi sur Hellanicos de Lesbos (-491-405) et Myrsilos pour tenter de s'y retrouver :
"Hellanicos de Lesbos indique que le Tyrrhéniens, qui s'appelaient auparavant Pélasges, reçurent leur nom actuel après s'être établis en Italie. Voici ce qu'il dit dans sa Phoronis: "Phrastor était le fils de Pelasgos, leur roi, et de Menippé, la fille de Pénée; son fils s'appelait Amyntor, le fils d'Amyntor était Teutamidès, et le fils de ce dernier était Nanas. Sous son règne les Pélasges furent chassés de leur pays par les Grecs, et après avoir abandonné leurs bateaux à l'embouchure spinétique dans le golfe ionien, ils prirent Crotone, une ville à l'intérieur des terres; et partant de là, ils colonisèrent le pays qu'on appelle maintenant Tyrrhénie.
Mais Myrsilos raconte exactement le contraire de ce que dit Hellanicos. Les Tyrrhéniens, dit-il, après avoir quitté leur propre pays, au cours de leurs vagabondages, furent appelés Pelarges ou "cigognes," à cause de leur ressemblance avec les oiseaux de ce nom, parce qu'ils parcouraient en bandes la Grèce et les terres barbares; et ce sont eux qui ont construit le mur autour du citadelle d'Athènes qu'on appelle le mur de pelargique.
Mais à mon avis tous ceux qui pensent que les Tyrrhéniens et le Pélasges sont une même nation se trompent. Ce n'est pas étonnant qu'ils aient pris le nom de l'autre, car la même chose est arrivée aussi à d'autres nations grecques et barbares (…) Et des nations d'Italie ont été confondues sous un même non comme souvent d'autres nations." (Denys 28;3-4 et 29;1)

Denys d'Halicarnasse note les différences entre Pélasges et Tyrrhéniens / Etrusques :
"En effet 'ni les Crotoniates,' dit Herodote, 'ni les Plakiens ne comprennent la langue d'aucun de leurs voisins actuels, alors qu'ils se comprennent entre eux; et il est clair qu'ils gardent la langue qu'ils ont apportée avec eux dans ces régions.' Cependant, on peut trouver curieux que, bien que le Crotoniates parlent la même langue que les Plakiens, qui vécurent près de l'Hellespont, puisque tous les deux sont Pélasges d'origine, leur langue ne ressemble pas du tout à celle des Tyrrhéniens, leurs voisins les plus proches. Mais si la parenté doit être considérée comme cause pour laquelle deux nations parlent la même langue, il est naturel que le contraire soit la cause de différence linguistique. (…) en effet il n'est pas possible de croire que deux conséquences résultent de la même cause. S'il pouvait raisonnablement se produire, d'une part, que des hommes de la même nation qui se sont installés loin les uns des autres, en fréquentant leurs voisins, perdent leur langue commune, en revanche, il est tout à fait illogique que les hommes de même race et vivant dans le même pays ne se comprennent absolument pas linguistiquement.
C'est donc pour cette raison, que je suis persuadé que les Pélasges sont un peuple différent des Tyrrhéniens. Et je ne crois pas non plus que les Tyrrhéniens étaient des colons des Lydiens : ils n'emploient pas la même langue qu'eux. Mais on ne peut pas non plus alléguer que, bien qu'ils ne parlent plus une la même langue, ils maintiennent toujours quelques autres traits de leur mère-patrie. Ils n'adorent pas les mêmes dieux que les Lydiens et ne suivent pas les lois ou les coutumes semblables à celles des Lydiens, mais à tous les égards ils diffèrent plus des Lydiens que des Pélasges (…)
Les Romains cependant leur donnent d'autres noms : du pays qu'ils ont jadis habité et qui s'appelait Etrurie, ils les appellent Etrusques, et de leur connaissance des cérémonies relatives au culte divin, dans lequel ils l'emportaient sur d'autres, ils les appellent maintenant, d'une façon plutôt inexacte, Tuscis, mais jadis, avec la même exactitude que les Grecs, ils les appelaient Thyoscooïs. Pour eux, leur nom propre est le même que celui d'un de leurs chefs, Rasenna." (Denys 29;3-4 et 30;1-3).

Pour Strabon (-60+20) aussi, les Etrusques / Tyrrhènes et les Pélasges étaient deux peuples distincts :
"Anciennement, en effet, Caeré se nommait Agylla : c'étaient, à ce qu'on assure, des Pélasges venus de Thessalie qui l'avaient fondée. Mais les Lydiens (j'entends ceux qui prirent le nom de Tyrrhènes) ayant mis le siège devant Agylla, un des leurs, dit-on, s'approcha du rempart et demanda qu'on lui dit le nom de la ville, et comme, au lieu d'obtenir la réponse à sa question, il avait été salué par un Thessalien du haut du rempart du mot Chaire (bonjour), les Tyrrhènes virent là un présage heureux et firent de ce mot un nom nouveau qu'ils donnèrent à la ville, quand ils l'eurent prise." (Strabon 5;2;3)

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  le mystère des étrusquesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum