LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 La pente d'empathie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
27880 messages postés
   Posté le 21-07-2018 à 10:43:58   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je viens d'apprendre un nouveau concept : la "pente d'empathie".

Ce concept indique que notre empathie pour les gens diminue avec leur éloignement. Le mot "éloignement" pouvant être pris au sens propre ou figuré.

Ainsi j'ai plus de peine pour des Francais morts dans un cataclysme que pour des Chinois morts dans un cataclysme (éloignement dans l'espace).

Ainsi j'ai plus de peine pour des gens morts dans un cataclysme cette année que pour des gens morts dans un cataclysme il y a 2000 ans (éloignement dans le temps).

Ainsi j'ai plus d'empathie pour les hommes que pour les reptiles, et plus pour les reptiles que pour les insectes (éloignement génétique).

Ainsi j'ai plus d'empathie pour les hommes de ma culture que pour des hommes ayant des idées complètement différentes (éloignement culturel).

Etc...

Il y a donc une diminution progressive de l'empathie en relation avec l'éloignement des êtres. C'est donc une sorte de "racisme graduel".
Par contre il peut aussi y avoir un "racisme abrupt" ou l'on fait une distinction brutale entre "les miens" que j'aime et "les autres" qui sont abominables et méritent d'être exterminés (voire même une distinction entre "Moi qui suis important" et "les autres dont je me fiche complètement").

Qu'en pensez-vous ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
27880 messages postés
   Posté le 23-07-2018 à 09:09:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Nous n'avons pas le même degrés d'indifférence envers les autres.
Certains nous indiffèrent totalement, d'autres nous indiffèrent un peu et d'autres ne nous indiffèrent pas.
Il me semble qu'il y a des degrés dans notre indifférence.

... et parfois, sur certains sujets, il n'y a aucun degré : tout ce qui n'est pas nous nous indiffère.

Dans ce 2ème cas notre Ego installe une barrière plus tranchée et plus étanche entre ce qui est lui et ce qui n'est pas lui.
Je trouve cette attitude plus brutale, plus vulgaire, peu subtile.
Un peu comme un juge qui ne connaitrait aucune peine intermédiaire entre l'acquittement et la peine de mort.

D'un point de vue spirituel je me demande quelle but il faut chercher. En théorie il faut réussir à supprimer toute discrimination entre mon Ego et les autres. Mais, d'un point de vue pratique, est-ce possible ? Ainsi puis-je dépenser autant de temps et d'énergie pour venir en aide à des gens vivant aux antipodes qu'à mes voisins ? Ou alors le pente d'empathie a-t-elle un aspect pratique rationnel : Il est plus efficace d'aider d'avantage les gens proches que les gens éloignés. Après tout les gens éloignés ont eux aussi des voisins pour les aider.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  La pente d'empathieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum