LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences 

 Le Rebirth ou la respiration consciente

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 27-01-2009 à 19:19:11   

LE REBIRTH
par le Dr Bernard AURIOL, médecin psychiatre, psychanalyste

La technique du « Rebirth » que Sokolov préfère appeler « Technique du souffle originel », en référence au Taoïsme, cherche à atteindre l'expérience respiratoire de la naissance (les Taoïstes parlent même de respiration embryonnaire). On a démontré que le fœtus exécute des mouvements respiratoires à partir du troisième mois de grossesse pendant les phases de sommeil agité. Il s'agît de mouvements très faibles en raison des résistances du milieu aquatique (moins d'un centimètre cube de liquide déplacé à chaque cycle)[9]. Par ailleurs, la composition du sang fœtal au point de vue oxygène est inférieure à celle du nouveau-né[10].

De même que Jacobson obtient la détente musculaire après avoir demandé de se contracter, de même, le Rebirth obtient la respiration « naturelle » après avoir exigé une respiration de stress.

En effet, il s'agit de

* respirer par le haut du thorax,
* très fort
* et très vite,
* en se préoccupant essentiellement de l'inspiration.
* On doit avoir la bouche ouverte.

Ce type de respiration entraîne, chez presque tous les sujets, une crise spasmophilique lorsqu'une alcalose assez intense est obtenue dans le sang artériel (il y a alors diminution du calcium plasmatique ionisé, altération des phénomènes électriques au niveau des cellules par fuite du potassium vers l'extérieur, diminution de la quantité de sang parvenant au cerveau et diminution de son volume)[11]. On observe souvent une diminution de la tension artérielle et une accélération du pouls ; il peut survenir des bourdonnements ou des sifflements d'oreille, des impressions visuelles de brouillards, des sensations de picotements, fourmillements, crampes, etc. Les crampes sont très probablement dues au contraste de l'alcalose sanguine avec une acidose relative du muscle ; c'est dire que les zones les premières et les plus touchées sont celles d'acidité relative plus grande, c'est-à-dire celles qui contractées de manière chronique tout en étant mal irriguées par le sang (contraction simultanée des vaisseaux) étaient les mieux pourvues en acide lactique. Le but de l'opération ne réside bien sûr pas dans ces phénomènes désagréables. Ainsi s'opère une prise de conscience instantanée des « zones à problèmes ».

Peuvent apparaître alors divers phénomènes émotionnels de type souvent extrêmement archaïque, comme des colères de nourrisson, des cris, des larmes, des mouvements de succion des lèvres, un sommeil impérieux, certains états plus ou moins stuporeux, des phénomènes hallucinatoires ou hallucinosiques, etc. Plusieurs fois, j'ai pu reconnaître l'explosion « primale » telle que la décrit A. Janov, avec posture de flexion soudaine suivie d'un cri indescriptible déchirant. Certains sujets revivent, notamment au niveau des sensations de la peau et des muscles, de la respiration, des cris, ce qui apparaît comme une « nouvelle naissance », ou plutôt la reviviscence de leur naissance. Certains auteurs ont fait l’hypothèse que la douleur subie par le nouveau-né lors d’un accouchement compliqué pourrait favoriser les suicides « violents » à l’âge adulte ; le suicidant tendrait à recréer inconsciemment le vécu traumatique de leur naissance[12].

Après le dépassement de ce vécu archaïque, on laisse la respiration trouver son rythme naturel. Elle prend des caractéristiques très particulières (lente, avec un son très doux) et s'accompagne d'impressions souvent intenses de bonheur, de joie, de paix, de détente, de lumière, d'abolition du temps, etc. Toutes choses proches des états autogènes avancés ou des états mystiques.

Le déroulement d'une séance retrouve parfois la description de la grande crise d'hystérie telle que la décrivait Charcot[13]

* prodromes
* période épileptoïde comportant une phase tonique, une phase clonique
* période des contorsions « clownesques »
* période de transe avec attitudes passionnelles.

S'il est vrai, comme l'expérience tend à le faire croire, que la technique du Rebirth est utile, curatrice de certains troubles, il faudrait en conclure que la crise d'hystérie est une tentative spontanée d'un organisme en difficulté vers sa propre guérison.

Chaque séance de Rebirth dure entre une heure et quatre heures (parfois davantage). Il suffirait de quelques séances (une dizaine) pour obtenir de très importants effets thérapeutiques sur certains troubles respiratoires, allergiques, psycho-fonctionnels. Les sujets spasmophiles verraient leur état s'amender, les déprimés (voire les mélancoliques[14]) retrouveraient un optimisme et un entrain surprenants. Dans l'état actuel des observations[15], il n'est pas conseillé de pratiquer cette technique si on a fait des expériences d'hallucinations ou de délire spontané, ou très mal supporté des toxiques provoquant de tels phénomènes (alcool, marijuana, L.S.D., etc.).

Léonard Orr suppose que l'hyperventilation n'est qu'une étape du processus, étape répondant à toute une vie d'hypoventilation. Sondra Ray[16] déclare :

« après avoir observé dix mille personnes passer au travers de l'expérience de l'hyperventilation, nous pouvons conclure que les seuls prérequis nécessaires à la réussite sont le calme, la sécurité et l'encouragement pendant l'expérience. »

Léonard Orr a fait évoluer sa technique en proposant, sous l'influence du yoga, un procédé plus doux :

* Il s'agit d'un cycle respiratoire continu, sans interruption ni arrêt d'aucune sorte, comparé à une roue qui tourne harmonieusement.
* Il n'y a aucune pause entre inspiration et expiration pas plus qu'entre expiration et inspiration
* L'expiration est détendue, jamais contrôlée, l'air entre et sort par le même orifice : si on inspire par le nez c'est par le nez qu'on expulsera l'air; de même pour la bouche. On peut rapprocher cette respiration de celle issue du TAO.
* Comme nous l'avons dit, on peut comparer ce cycle respiratoire, à une roue qui tourne harmonieusement et sans à-coups. Pour cette raison, on a parlé des "respiration circulaire".
* Elle se distingue pourtant nettement de la "respiration circulaire" qui consiste à souffler en permanence par la bouche, même pendant l'inspiration (qui se fait alors par le nez) afin de jouer sans interruption d'un instrument à vent : Didjeridu, Saxophone, Flute, Tuba, Harmonica, Trompette, Launeddas, Hautbois, Gyaling, Clarinette, Arghoul, Doudoug, Trompes de l'Himalaya, etc.

On distingue actuellement trois types de cycle, à utiliser en fonction de ce qui arrive pendant la séance

* inspiration lente et profonde pour favoriser la concentration, passer d'un état à un autre
* inspiration rapide et superficielle pour favoriser la catharsis[17],
* inspiration rapide et profonde pour éviter de fuir l'expérience dans le sommeil ou des états analogues.

La respiration du bas des poumons a montré son intérêt à côté de celle, conseillée au départ, qui devait se centrer sur le haut du thorax. Les effets sont alors moins spectaculaires mais, bien souvent, tout aussi thérapeutiques.

Dans tous les cas, il est utile d'insister sur la continuité, l'absence de coupure ou de saccades. Lorsque l'inspir démarre, il est très faible en volume puis augmente jusqu'à un maximum, situé au milieu du temps consacré à cet inspir. Au delè de ce point, la quantité d'air inspirée se met à décroitre, jusqu'à un point où elle devient nulle pour laisser la place à la phase d'expir : ici encore, l'air mobilisé est d'abord très minime, augmente jusqu'à un maximum en milieu de période, pour s'étioler jusqu'à atteindre à nouveau un volume nul pour amorcer une nouvelle phase d'inspir.

Etapes typiques d'une séance de rebirth accompagnée

1. Allongez vous de manière confortable, sans trop de bruit ni trop de lumière, les yeux fermés, les habits légers, ou desserrés
2. Prenez simplement conscience de votre respiration, telle qu'elle se fait spontanément, sans la contrôler ni la modifier
3. Mettez vous à respirer par la bouche uniquement, aussi bien pour prendre l'air que pour le laisser partir, malgré la sensation de sécheresse qui va probable ment s'installer.
4. Prenez soin de diminuer et même de supprimer les pauses respiratoires entre inspiration et expiration et aussi entre expiration et inspiration
5. Faites en sorte de passer aussi souplement que possible de l'inspir à l'expir et de l'expir à l'inspir; vous pouvez vous aider de l'image de la roue d'un moulin à eau qui tourne paisiblement dans le courant d'une petite rivière.
6. Respirez par le haut du thorax (non par le ventre)
7. Insistez sur la phase d'inspiration, la phase d'expiration sera plutôt passive
8. Accélérez sans violence ni heurts votre rythme respiratoire
9. Mettez y toute votre énergie, très vite, très ample, très fort
10. Encore et encore et encore, de toutes vos forces
11. Si un endroit est tendu, crispé, tétanisé, douloureux ou fourmillant, imaginez que l'air entre et sort par cet endroit
12. Si des mouvements surviennent, si des cris ou des larmes, du rire ou de la colère veulent sortir, ne vous retenez pas.
13. Lorsque le temps prévu est passé, abandonnez toute action volontaire
14. Laissez votre corps respirer ou non selon sa spontanéité,
15. Contentez vous d'observer tranquillement les sensations agréables ou non en provenance de votre corps.
16. Reprenez tout doucement mouvement.
17. Reposez vous un bon moment, surtout si vous devez prendre un véhicule et aller dans la circulation.

Contre-indications : précautions à prendre
Certaines des formes de rebirth et d'hyperventilation en général engendrent des modifications physiologiques intenses, parfois comparables à un exercice sportif intense. Il est donc sage de s'assurer que le sujet demandeur de rebirth ou à qui on le propose, soit indemne d'affections ou de fragilités (par exemple cardiaques) qui le mettrraient en danger au cours de la pratique.
C'est le plus souvent le cardiologue ou le médecin généraliste qui pourra valablement conseiller le sujet et/ou son thérapeute.


http://auriol.free.fr/yogathera/relaxation/rebirth.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rebirth


Edité le 28-01-2009 à 22:08:25 par Scientosophe


Atil
Atil
32568 messages postés
   Posté le 27-01-2009 à 20:13:59   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le but n'est-il pas, au fond, de bien se défouler ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 27-01-2009 à 21:09:26   

c'est un peu restrictif, atil.
il est vrai que la respiration favorise l'activité mitochondriale.
et que la rythmique détermine ce fonctionnement.
et que les variations impliquent des modulations.
etc.


Edité le 27-01-2009 à 21:18:40 par Scientosophe


Atil
Atil
32568 messages postés
   Posté le 28-01-2009 à 08:17:03   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

D'aprés la description c'est plus de l'étouffement que de la respiration.

Finalement le résultat consiste à s'agiter et à crier. C'est pourquoi je disais que ce n'était peut-être qu'un truc compliqué destiné à simplement se défouler pour se dégager de toutes les tensions accumulées.
Au niveau des sociétés, ce serait donc comme les fêtes des fous et les carnavals ou le peuple peut se défouler en bravant momentanément les usages et interdits. Comme déja les saturnales des Romains.
Tout le reste ne serait que des théories compliquées plaquées sur un processus assez simple.
Enfin ... c'est juste une supposition.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 28-01-2009 à 12:03:00   

pas du tout, atil. une séance de rebirth classique consiste à s'allonger, se détendre, et respirer doucement selon le rythme du ressac d'une mer animée par une brise. y a aussi le rebirth en piscine, ou en faisant de la musculation. plus on respire, plus on se détend et on déconnecte les sensations corporelles directement reliées au niveau physique. le but étant d'atteindre le niveau cellulaire. c'est la méthode la plus directe, la plus simple, généralement sans dangers (cf contre-indications d'une pratique sportive), et qui surpasse toute autre méthode ésotérique ou exotérique, et même tous les pranayamas de gauche et de droite. un des buts est le retour à soi, s'il est perdu, ou sa permanence. car j'ai constaté il y a quelques années que cette respiration redevient naturelle et que l'on a tendance à respirer ainsi tout au long de la journée. c'est le meilleur l'anti-stress. ce qui caractérise le rebirth est le fait qu'on ne marque pas de pause entre l'inspir et l'expir, à l'image d'une roue ou d'un astre qui tourne. en général, les enfants respirent comme cela puis cela se perd. de plus, les traumas et les accidents, qui au final agressent la colonne vertébrale bloquent la respiration et les influx nerveux et sanguins. en plus de ce que j'ai évoqué précédemment, cela active l'influx nerveux et les champs magnétiques des nerfs. d'où les blocages de ces choses, ainsi que les souvenirs oubliés et les autres choses, qui deviennent évidentes, non par l'intellect, mais par le ressentit. de plus, la respiration provoque la sécrétion de composés qui ne le sont pas lorsque nous respirons mal et que nous sommes stressés par l'environnement et par nous-même. l'adn est bien sur modelé par ces états de conscience. il n'y a là aucune théorie : c'est de la médecine, et c'est connu depuis toujours. même leonard orr aurait dit qu'il n'inventait rien.

respirer, c'est le meilleur moyen d'être en bonne santé et d'être soi et de vivre bien, et c'est illégal si des gens en décident ainsi. briser la colonne vertébrale et détruire le cerveau, c'est le meilleur moyen de tuer quelqu'un, et c'est légal pour ces gens. mais ce ne sont que des humains qui ont décrétés ce qui était illégal et légal : ces humains là pensent mal, ils se trompent sur les notions de valeurs et de rentabilité, sur l'éthique et sur la morale, sur ce qui est juste et bien. mais comme ils ont le pouvoir des choses du monde depuis toujours, on ne peut rien y faire. et il semblerait que plus on est un méchant, plus on est acclamé et reconnu. et que plus on massacre quelqu'un qu'on a mis à terre, plus on applaudit et plus on en rajoute. mais je dois me tromper sur ce que j'ai vu et vécu depuis maintenant presque 5 ans. je préfère ne pas imaginer ce que ces gens me réservent pour la suite.


Edité le 28-01-2009 à 12:22:58 par Scientosophe


Atil
Atil
32568 messages postés
   Posté le 28-01-2009 à 13:13:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"'adn est bien sur modelé par ces états de conscience."

>>>>>

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 28-01-2009 à 13:23:32   

c'est le seul "eugénisme" valide, atil. il y a plein de moyens bien sûr. mais toute méthode qui implique la destruction est anti-survie et criminelle.

l'un des effets de la respiration consciente circulaire et connectée est une clarification émotionnelle.

une seance de rebirth se déroule sensiblement de la même manière et selon une durée dépendant de l'être, en moyenne 45 à 90 minutes : il y a plusieurs phases principales que les ouvrages décrivent et que l'on peut assimiler à un démarrage, un processus et un arrêt. rien que cela permet de bien s'ancrer dans la vie. une fois qu'on s'est habitué à la respiration circulaire, on peut améliorer la chose. bien que les premières séances amènent à "revivre" des épisodes de la naissance et certains traumatismes fortement engrammés, le phénomène ne se limite pas à cela, et une fois la conscience libérée et renforcée, d'autres choses peuvent se produire. par exemple on peut, toujours en maintenant connecté expir et inspir, "compresser" le flux entre ceux-ci : c'est à dire inspirer et sentir la pression augmenter sur la peau, les os et les organes, expirer et sentir la pression se dissiper. à la manière de deux petites boucles aux extrémités des deux grandes boucles que sont inspir et expir. on peut imaginer ainsi se charger d'energie pranique/photonique en inspirant, la condenser dans nos cellules (circulation des atomes de l'air dont l'oxygène), puis se décharger des déchets energétiques en expirant (circulation des produits de l'activité corporelle), les dissiper et recycler dans l'aura environnante. on peut également respirer l'energie, expirer l'energie, ce qui amène aux visions de lumière dont les couleurs se retrouvent dans l'iconographie religieuse et occulte. on peut faire cela au niveau des poumons, des pores de la peau, et de tout le corps jusqu'à se fondre dans ces "lumières imaginaires". concernant les états vibratoires ressentis au cours du rebirth, on peut apprendre à les métriser, déplacer, dissiper, renforcer, et faire agir sur les tissus du corps. c'est l'action, consciente, de champs électromagnétiques nerveux, le fonctionnel (quelque chose comme le theta), sur la structure (quelque chose comme le mest). rien à voir avec les magnétiseurs charlatants, mais plutot avec du "quantum touch", une juste expression formulée par richard gordon. ce n'est pas de la simple imagination, c'est de la chimie et je renvoie aux ouvrages de mantak chia. toutes ces choses sont également décrites dans la torah et dans certaines prophéties (à ne pas confondre avec les divinations et voyances). d'une manière générale, tous les textes sacrés de base parle de ces choses.

trois des plus grandes erreurs sont : la croyance en la possibilité de séparer le corps et ce qu'on nomme esprit (phénomène qui s'explique au niveau de la communication quantique, mais gardons un peu de mystère), la croyance en la réincarnation (phénomène qui s'explique au niveau de la meiose, ainsi que par l'action du conditionnement et des techniques de manipulation mentale humaines qui font partie de la "petite magie"), et la croyance en un dieu ou en des dieux (l'indouiste explique que ce sont des termes mythologiques et allégoriques utilisés pour nommer des phénomènes et des forces scientifiques et conceptuels, mais qui sont devenus des dieux dans l'inconscient collectif du fait du mécanisme de l'ignorance).


Edité le 28-01-2009 à 22:09:45 par Scientosophe


Membre désinscrit
   Posté le 28-01-2009 à 21:57:23   

PALINGÉNÉSIE, subst. fém.

A.
Retour à la vie, renaissance qui est en même temps une régénération. On croit généralement que l'Égypte est par excellence le pays de la palingénésie et de la métempsychose. Il n'en est rien (Maeterl., Gd secret, 1921, p.120):

La palingénésie, le retour périodique, la renaissance ou la résurrection après une mort apparente, devant avoir lieu pour l'univers tout entier, l'hypothèse physique qui expliquait cette mort et cette résurrection par le feu était une des explications qui devaient se produire, et ce fut celle qui fut le plus généralement adoptée.
P.Leroux, Humanité, 1840, p.700.

Transformation profonde et salutaire d'un individu ou d'un groupe d'individus qui s'apparente à une totale renaissance. Je tombai malade; je voyageai, je rencontrai Ménalque, et ma convalescence merveilleuse fut une palingénésie. Je renaquis avec un être neuf, sous un ciel neuf et au milieu de choses complètement renouvelées (Gide, Nourr. terr., 1897, p.161).

B.
PHILOS. SOCIOL. Doctrine selon laquelle l'histoire des peuples est la reproduction d'une même suite de révolutions dont la succession tend à réaliser une fin générale et providentielle de l'humanité (d'apr. Lal. 1960); p.méton. ouvrage exprimant cette doctrine. Que de gens ont espéré voir jaillir (...) de la palingénésie de Ballanche, du panthéisme allemand, de l'éclectisme français (...) une lumière pure et ardente qui embraserait la société et régénérerait le monde! (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p.65).

REM.
Palingénèse, subst. fém. a) Synon. supra. b) Biol. ,,Apparition, chez l'homme ou dans une espèce animale, de caractères morphologiques hérités d'ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les individus des générations intermédiaires`` (Méd. Biol. t.3 1972).

http://www.cnrtl.fr/definition/paling%C3%A9n%C3%A8se


Edité le 28-01-2009 à 22:09:22 par Scientosophe


Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences  Le Rebirth ou la respiration conscienteNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum