LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences 

 And the show must goes on X

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 02:08:24   

Qu'est-ce que la Torah (Le pentateuque de la Bible) ?

Le Sefer Yetsira est nommé "Le Livre de la Création". Il décrit les 32 voies par lesquelles toute chose est crée grâce à l'écrit, le nombre et le verbe : le corps de l'être humain et son monde invisible, ainsi que les structure qui composent ces choses. Le Klalout Hailan décrit l'aspect dynamique de la statique décrite dans le sefer Yetsira.

Les 22 lettres hébraïques sont des lettres de feu, les lettres de flammes, les lettres de mouvement, les lettres de l'étincelle créatrice. Elles sont le code structurant l'univers de toute forme de vie, et en l'occurrence de l'humain. Elles ne sont pas des lettres d'un langage créé et inventé ou mis au point par l'homme à l'aide de sa raison. Aucune langue n'est l'ancêtre de l'Hébreu, la langue sacrée. C'est le mot, l'agencement, et le verbe des lettres dites "hébraïque" qui sont l'ancêtre de l'être humain. Elles contiennent en elles-même toute les lois. Par elles tout est écrit. Elles sont les 22 des 32 voies par lesquelles l'Eternel(YHVH)-Tzebaot "trace" son monde, son univers. Elles ont une correspondance avec les 22 chromosomes de l'être humain créé à son image grâce à la mitose, et par lesquels il est en relation avec l'environnement, "le royaume de Dieu". Mâle et femelle ils sont crée XX et XY par l'intermédiaire de la méiose. Le YHVH a une correspondance chez l'homme avec les 4 bases azotées de l'ADN et Tzebaot correspond à son armée. Les 10 autres voies sont 10 choses dénombrables, nommées séphirot. 10 comme les 10 doigts, 5 en face de 5. Comme les 5 livres de la Torah. Ils sont comme des arcs de courants électromagnétiques qui vont et reviennent. L'ensemble de tous les groupes de tous les sephirot d'un corps est ce qu'on assimile à des auras, ou des corps énergétiques. Le verbe correspond à l'expression, à l'activité, aux cycles de mouvements de ces 32 voies. L'écrit définit la structure. Le nombre définit la morphologie. Le verbe définit la fonction et il est auto-determiné.

Le mot Torah est un mot de 4 lettres qui sont de droite à de gauche : Tav Vav Resh Hé. La signification de ce mot est la suivante. La Torah est : La réalisation créatrice [le Tav, dernière lettre de l'alphabet] de la flamme de vie (le feu divin) activé [le Vav de YHVH, un Youd déployé] dans le tête (la pensée, le mental) [le Resh de bereshit, situé avant la lettre Shin (mouvement)] par le souffle et l'équilibre (la respiration cyclique) [le Hé et le Hé de YHVH, le va et vient]. La première lettre du mot est Tav, dernière lettre de l'alphabet, elle correspond à l'achèvement, et elle contient en elle-même toutes les autres lettres. Les lettres contiennent la Torah. La Torah est concentré dans le Tav. La Torah dévoilée par le Alef qui est la première lettre, le miroir de la création : l'étincelle qui voit l'étincelle. Le 2 dans le 1 grâce au 3, ce qui permet l'existence de tous les nombres : 1 face à 1 = 2, plus la séparation = 3, et de là 3 + 1 = 4 + 1 = 5 + 1 = 6... et 3 + 2 = 5 + 2 = 7 + 2 = 9 + 2 = 11... 3 + 3 = 6 + 3 = 9 + 3 = 12 + 3 = 15... et toute combinaison possible de nombres entre eux. Avec seulement le 1, sans séparation, rien n'existe, c'est le néant, le tout, puisque si le 1 = 1 alors il n'y a pas de 2, et de ce fait on a le 0 qui est intrinsèquement inclut dans le alef, ce qui fait que le 0 est inclut dans toutes les lettres, puisque toutes les lettres sont contenues dans le alef en potentiel, que le tav aura réalisé.

La Torah, c'est le code logiciel de l'espèce humaine, de son origine à sa finalité, pour toutes les nations, "juives" ou "non". L'alliance de la circoncision (signe de la prêtrise) est ordonnée à 8 jours car les gamma globulines de la mère protège l'enfant. On enseigne la torah dès le plus jeune âge. A la puberté, l'adolescent est considéré comme spirituellement majeur. Il commence à appliquer les lois de la science qui lui a été transmise puisqu'il y est soumis depuis sa conception et quelle que soit sa connaissance. De part son éducation, il n'est pas esclave des illusions et des idoles. Sa "soumission" n'est pas une contrainte. Il est un enfant d'Israel, il est un fils ou une fille de "Dieu". C'est une connaissance des lois de la nature qu'il pourra étudier jusqu'à sa mort s'il le désire. S'il ne le fait pas, il devient "étranger" à la Science Divine. Avoir "sa part au monde futur", c'est préparer la seconde qui vient pour qu'elle soit faite d'amour, de joie, de santé et de bien-être. Les lois de punition et de rétribution sont faites pour réduire ou augmenter cette part, sans l'enlever, en la préservant, tout en soignant le fauteur et l'offensé. Il y a les lois applicables par l'humain lui-même, qui dépendent de la mécanique humaine : le bien et le mal, et il y a les lois non humaines, qui ne dépendent que de la mécanique "divine". Les crimes interdits quand à eux, ont pour seul rôle de tout détruire : ce sont des abominations faites à la vie. Elles n'ont pas lieu d'exister car elles nient l'existence des choses et des êtres. Et si les juifs ne sont pas partout sur terre, la Torah ne peut alors pas agir à chaque instant, en toute heure du jour et de la nuit. Pour sauver le monde de ses abérations, car sinon le monde serait perdu sans lumière. Ce n'est pas une punition : c'est une responsabilité d'un groupe d'être "élu" pour ce travail. La Torah, la Vie, prévaut sur tout le reste et sur la mort, jusqu'à la "fin des temps" : la vérité et les lois de la nature prévaut sur le mensonge et sur les lois des humains.

Qu'est-ce que la Torah dans cette optique ? C'est la Loi du Créateur de l'être humain. Ce sont les lois de YHVH le Elohim de l'humain. Ce sont les lois des cellules. Ce qui est raconté dedans sont comme des paraboles d'un monde extérieur du point de vue de l'intérieur des cellules. Le miracle, c'est que cette Torah ait été "donné" à l'être humain dans son monde extérieur. C'est La Médecine, du corps (l'écrit), de l'âme (le nombre) et de l'esprit (le verbe).

La "réincarnation", faux concept, s'explique par ces voies. On devrait plutôt appeler cela la probabilité qu'une même unité de conscience puisse se manifester dans des corps différents à des intervalles de temps différents. Un enfant hérite d'une combinaison probabiliste d'une partie des unités de consciences individualisées de ses ancêtres paternels et maternels. Cet enfant devenu adulte, s'il donne la vie, transmettra sa propre unité au moment de la conception. Toutes ces unités se transmettent ainsi et évoluent ainsi et dégénèrent ainsi et s'améliorent ainsi. Telle ou telle unité peut être activée à des générations de distance, ou être crée "spontanément" lors de la fusion des gamètes. Sinon, poussière.

Elohim est bien plus que tout cela. Certains l'appelle Dieu.


Edité le 11-10-2008 à 12:26:27 par Scientosophe


Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 11-10-2008 à 07:50:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"La "réincarnation", faux concept,.... "

>>>>>>>>La Kabbale juive déclare clairement qu'il y a trois types d'hommes : ceux qui ne se réincarnent pas, ceux qui se réincarnent seulement pour des raisons spécifiques, et ceux qui se réincarnent en général, les renaissances permettant de se purifier.
Le Zohar (vers 1290) dit à ce sujet :

-"Les âmes doivent réintégrer la substance absolue d'où elles sont sorties. Toutefois, pour cela, elles doivent développer toutes les perfections, dont le germe se trouve en elles. Si elles ne satisfont pas à cette condition durant une vie, elles doivent en commencer une deuxième, une troisième et d'autres encore, jusqu'à ce qu'elles aient rempli les conditions qui leur permettront de s'unir à nouveau avec Dieu.".

-"Aussi longtemps qu'une personne ne parvient pas à atteindre ses objectifs dans ce monde, le Saint, Béni soit-il, la déracine et la replante autant de fois qu'il faut. " (Zohar I 186b)

-"Toutes les âmes sont sujettes à la réincarnation; nul ne connaît les voies du Saint, Béni soit-il! Les gens ne savent pas qu'ils sont présentés devant le tribunal avant d'entrer dans ce monde et une fois qu'ils l'ont quitté; ils ignorent qu'ils doivent subir beaucoup de réincarnations et de travaux secrets et que, complètement dépouillés, de nombreuses âmes et une infinité d'esprits errent dans l'au-delà sans pouvoir pénétrer sous le voile du Palais du Roi. Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des cailloux lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères ". (Zohar II 99b)

-"Rabbi Yossi a répondu: Ces corps méprisables qui n'ont pas réalisé leur objectif, seront considérés comme n'ayant pas existé ... Rabbi Its'hak, n'étant pas d'accord, lui a répondu : Le Saint, Béni soit-Il, leur insufflera une autre âme et s'ils sont jugés méritants, ils auront droit à l'éternité, sinon ils seront de la cendre foulée par les justes." (Zohar, I 131A et II 105B)

-"Pineas, fils d'Eléazar, était la réincarnation de notre ancêtre Isaac ... Essaü se réincarna en Zimri, fils de Salou." (Zohar (III, 236B, 237A).

-"Un cadavre qui reste sans sépulture pendant plus de vingt-quatre heures cause un affaiblissement des éléments du Char céleste et empêche le dessein divin d'être accompli; car peut-être Dieu a-t-Il décrété qu'il doit subir une réincarnation immédiatement le jour de sa mort, ce qui serait le mieux pour lui. Mais tant que le cadavre n'est pas inhumé, l'âme ne peut ni se trouver en présence du Saint Béni soit-il, ni être transférée dans un autre corps. Car une âme ne peut entrer dans un deuxième corps si le premier n'est pas en terre." (Zohar III 88B).

-"Nous savons que Moise était la réincarnation (gilgoul) d'Abel" (Tikouné Zohar 69, 99B).

-"Caïn se réincarna en Essaü". (Tikouné Zohar 69, 118B)

-"Quant à lui (Adam), il se réincarna en nos anciens saints, Abraham, Isaac, Jacob". (Tikouné Zohar 69, 1113A)

-"L'homme ne reçoit pas la récompense de ses bonnes actions dans ce monde, de peur qu'il n'y revienne (réincarné par suite de ses péchés." ("Talmud Irouvin 22A)

Le Tikouné Zohar 69-103A laisse entendre que, même si un faible progrès est enregistré à chaque fois, l'âme a des milliers d'occasions de se réincarner afin d'atteindre son état de perfection.

Le Bahir, Ne'hounia ben Hakana, sage ayant vécu probablement au premier siècle, écrit :
"Pourquoi n'advient il à tel juste que de bonnes choses alors qu'un autre juste subit des épreuves ? C'est parce que ce dernier a fait le mal dans une vie antérieure et qu'il en paie maintenant les conséquences...C'est comme la personne qui a planté une vigne et recueille du raisin acide au lieu des fruits sucrés qu'il espérait. Voyant qu'il a planté et vendangé en vain, il arrache la vigne et, après avoir bien nettoyé, en plante une nouvelle. Et ainsi de suite." (Bahir 195)

Le grand rabbi Its'hak Louria (1534-1572) a même écrit tout un ouvrage sur le sujet : le "Chaar Ha Gilgoulim" ("Les portes de la réincarnation").
Le "Sefer HaGuilgoulim" ("le Livre de la Réincarnation"), de Haïm Vital, est aussi un ouvrage entièrement consacré à ce sujet.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 11:29:40   

c'est pourquoi il est dit que se guérir, c'est soigner toutes les âmes des nos ancêtres, dont la mémoire est en nous, pour les générations futures.
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 11-10-2008 à 12:55:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ces texte parlent pourtant bien d'une réincarnation personnelle.
Pas d'un vague truc en rapport avec nos ancètres.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 13:13:41   

oui et non. par exemple, l'unité de conscience d'un être vivant en l'an 1000, peut être réactivée en tant que telle et entièrement (ou en partie), au sein de sa descendance des générations plus tard, des siècles ou des millénaires plus tard. Elle peut être à un moment dans le corps d'un indien, puis celle d'un anglais, et puis dans celle d'un chinois, ou encore d'un arabe, et ainsi dessuite selon les brassages des populations. Ainsi, cette unité de conscience est la même, c'est la même personnalité de base, elle a le même fonctionnement intrinsèque, mais elle est pourtant différente, son corps est différent, son environnement est différent, son éducation est différent, les évènements sont différents. Elle est donc une copie d'elle même, mais elle réagit différament. C'est comme toi, maintenant, tu es le même qu'hier, ou qu'il y a 5 ou 10 ou 20 ans. Tu es le même : mais différent. Tu es différent à chaque seconde, mais pourtant tu es la même. C'est pareil pour ce qu'on nomme la "réincarnation". C'est comme une sorte de réactivation transtemporelle d'une unité de conscience fondamentale. Cette unité en elle-même n'a aucune notion de bien, de mal, de réussite ou de faute. C'est ce qu'elle "vit" et "expérimente" qui créé cela. L'observation de l'expérience créé le point de vue et la réalité, comme disent les physiciens quantiques. C'est pour cela qu'il est dit que l'âme du premier être contenait l'âme de tous les êtres... Si l'on aborde certains calculs, cela est possible, les adn et les cellules contiennent assez d'informations pour stocker tout ceci, sur des millions d'années, suffisamment pour créé une illusion chaotique. Et selon ces mêmes calculs, par combinaisons, il semble que le texte de la Torah lui même contiennent toutes les âmes de tous les humains "Juifs" et "non juifs".


Edité le 11-10-2008 à 13:21:17 par Scientosophe


Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 11-10-2008 à 17:11:00   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"l'unité de conscience d'un être vivant en l'an 1000, peut être réactivée en tant que telle et entièrement (ou en partie), au sein de sa descendance des générations plus tard, "

>>>>>>>Mais justement : Rien ne dit que cela se passe dans le corps d'un de ses descendants.
D'ailleurs parler des descendants pourrait signifier qu'on essaie de justifier la théorie des "chromosomes mémoires" ... théorie qui contredit tout ce qu'on sait de la génétique.



"C'est comme toi, maintenant, tu es le même qu'hier, ou qu'il y a 5 ou 10 ou 20 ans. Tu es le même : mais différent. Tu es différent à chaque seconde, mais pourtant tu es la même. C'est pareil pour ce qu'on nomme la "réincarnation". "

>>>>>>>Mais qu'est-ce qui restera de moi dans mes descendants aprés ma mort ?
Ou se situe cette "base d'information" sur ce que j'étais et sur ce que je pensais ?



"Si l'on aborde certains calculs, cela est possible, les adn et les cellules contiennent assez d'informations pour stocker tout ceci, sur des millions d'années, suffisamment pour créé une illusion chaotique."

>>>>>>>Non, justement : l'ADN n'enregistre pas les évènements qui arrivent dans notre vie.
Quand à nos cellules, elles meurent en même temps que nous, donc que pourraient-elles transmettre comme données à mes descendants ?




"Et selon ces mêmes calculs, par combinaisons, il semble que le texte de la Torah lui même contiennent toutes les âmes de tous les humains "Juifs" et "non juifs"."

>>>>>>>Et le Coran, que contient-il ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 17:47:49   

Atil : D'ailleurs parler des descendants pourrait signifier qu'on essaie de justifier la théorie des "chromosomes mémoires" ... théorie qui contredit tout ce qu'on sait de la génétique.

=> les scientifiques ont mis en évidence plus de choses qu'il y a 15 ans... comme par exemple que l'adn mitochondrial entre en jeu dans les mécanismes du comportement, que la génétique non structurelle se transmet de génération en génération, que les mécanismes émotionnels face aux épreuves de la vie se transmettent. j'ai pas de références là, mais j'ai lu plusieurs articles et vu quelques reportages assez convaincants et démonstratifs.

Atil : Mais qu'est-ce qui restera de moi dans mes descendants aprés ma mort ? Ou se situe cette "base d'information" sur ce que j'étais et sur ce que je pensais ?

=> il restera de toi la part de ce que tu es : nous sommes une copie de nos parents, différente mais identique par certains aspects, au sens mecanique physique comme metaphysique. Cela se situe dans la cellule, dans les membranes, dans le cytoplasme, dans les replis internes de la cellule, dans le noyau et dans les mitochondries. La structure de l'univers et des lois gravitationnelles et quantiques sont comme celles qui permettent à la cellule (un univers entier) de fonctionner. Dans l'adn et sa structure qui n'est pas seulement des bases azotées, y a des histones, et un schema architectural spatial et logistique qui conditionne par lui même tout le fonctionnement, lui même conditionnant cette architecture. l'adn complet est comme un logiciel auto-déterminé : ce sont les aveux les plus récents fait publiquement par des scientifiques à travers les médias de communication de masse.

Atil : Non, justement : l'ADN n'enregistre pas les évènements qui arrivent dans notre vie.

=> Donc si, d'après les observations, et pas seulement lui. Cela commence à devenir aussi évident que la loi de la gravitation.

Atil : Et le Coran, que contient-il ?

=> C'est pas marrant comme ça fout la trouille de répondre à une telle question... donc... le coran, contient... des textes. J'ai une traduction en français. Je connais pas du tout les lettres arabes, mais à la lecture de quelques versets, je dirais qu'il a été transmis par des êtres connaissant une science et les pouvoirs de cette science. C'est la définition kabbalistique du prophète.

La kabalah, c'est le contraire d'une conspiration.
http://www.leava.fr/cours-torah-judaisme/pensee-juive/255_la-kabbala.php


Edité le 11-10-2008 à 18:25:14 par Scientosophe


Membre désinscrit
   Posté le 12-10-2008 à 12:41:01   

Donc des êtres humains, y en a partout.
Son rôle est de vivre.
Tuer est une abomination faite à la survie.


Edité le 12-10-2008 à 14:20:05 par Scientosophe


Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 13-10-2008 à 10:40:28   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

" l'adn mitochondrial entre en jeu dans les mécanismes du comportement,"

>>>>>>>Ca n'a aucun rapport avec un enregistrement du comportement.




"que la génétique non structurelle se transmet de génération en génération,"

>>>>>>Je ne sais pas ce que c'est.
S'il s'agit des modifications de la méthylation de l'ADN, en réaction aux évènements de la vie, et qui sont retransmises aux descendants, c'est une bien faible transmission des caractères acquis. Il n'y a pas création d'une réelle information nouvelle mais juste un choix entre deux états, un peu comme si je choisissais de laisser un commutateur ouvert ou fermé : Ca n'aurait rien à voir avec créer un nouveau commutateur.



"les mécanismes émotionnels face aux épreuves de la vie se transmettent."

>>>>>>>bBn oui : ca s'appelel de la transmission culturelle.
Et ca n'a rien à voir avec la génétique.




"il restera de toi la part de ce que tu es : nous sommes une copie de nos parents, "

>>>>>>Donc je ne transmets rien de nouveau. Ce que je retransmets existait déja chez mes parents et mes grands parents.




" l'adn complet est comme un logiciel auto-déterminé : ce sont les aveux les plus récents fait publiquement par des scientifiques à travers les médias de communication de masse."

>>>>>>>Qu'est-ce que ca a de nouveau ? On le sait depuis loungtemps que le code génétique fonctionne un peu comme un code de programmation. Ce n'est pas une révélation qui sent le souffre.
Les scientifiques ont même accepté de reconnaitre que la terre est ronde ! Incroyable ! Ca change tout !



"Donc si, d'après les observations, et pas seulement lui. Cela commence à devenir aussi évident que la loi de la gravitation."

>>>>>>>J'aimerai voir des sources sérieuses indiquant que l'ADN enregistre des choses.



"C'est pas marrant comme ça fout la trouille de répondre à une telle question... donc... le coran, contient... des textes. J'ai une traduction en français. Je connais pas du tout les lettres arabes, mais à la lecture de quelques versets, je dirais qu'il a été transmis par des êtres connaissant une science et les pouvoirs de cette science. C'est la définition kabbalistique du prophète."

>>>>>>>>>Et si nous avons plusieurs disaines de textes religieux différents et qu'ils se contredisent tous ... cela ne montre-t-il pas que certains (sinon tous) n'ont rien de divin ?



"La kabalah, c'est le contraire d'une conspiration."

>>>>>>>Quel est le pourcentage des juifs qui prennent la kabbale au sérieux ?
La kabbale c'est le new-age du judaisme.




"Tuer est une abomination faite à la survie."

>>>>>>>Sauf dans le cas de la légitime défense.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences  And the show must goes on XNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum