LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 Le mal

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Sak
Sak
113 messages postés
   Posté le 24-12-2005 à 21:06:28   Voir le profil de Sak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sak   

coucou.

La faculté de faire du mal à son prochain. C'est une compétence de l'humain qui est vraiment diabolique... Il faut avouer que l'idée du clonage humain est une idée communiste. Le propre du communisme est l'emploi de la force. L'histoire ne nous le demontre-elle pas ? J'y connais rien. Cependant, le capitalisme n'est-il pas le masque du communisme ? Ce socialisme multi-facettes. L'histoire ne va-t-elle pas le démontrer ? Qui écrit l'histoire ? Pas qui l'analyse, la commente, la discute. Mais qui ecrit les évènements ? DIEU ? Oui... à travers les main des etres humains. Les hommes et les femmes. L'humain peut aller jusqu'à détruire une planète et detourner le systeme solaire de son équilibre, comme si une comète la faisait exploser. Il a ce pouvoir. Le pouvoir de Dieu. Le pouvoir d'inventer et de nommer le choses pour les faire exister. Le pouvoir de créer. Ce pouvoir est sans limites. L'humain invente depuis toujours et pour toujours, tant qu'il vit. Qu'il soit humain de la terre ou d'une autre planete. qu'il y ait des especes plus evoluées ou moin n'a rien à voir avec ce constat : l'homme a le pouvoir divin tel qu'il le conçoit... tel qu'il le conçoit. Il conçoit des univers. Il modèle l'univers. Il est esclave de ses forces interieures du mal, mais l'humanité est prisonière de la mechanceté des humains. d'elle meme. Le clonage humain de certains pervers soit-disant capitalo - communard - socialo - nazi - tsointsoin serait pourtant une offense à la vie et à dieu. C'est une offense à l'espèce humaine. Cela démontrerait que l'humain est une erreur de la nature. L'est-il ? Alors c'est que Dieu serait une erreur. Et que rien n'existe. Une erreur ne dure pas : elle est par définition vouée à l'echec. Le clonage humain serait d'avance un echec pour l'espèce humaine. Hors l'humanité ne peut etre un echec. Le propre de l'humain est de refuser cela. Il refuse la mort. Il survit disait l'autre. Donc c'est purement impossible. L'humain a un pouvoir de creation à l'image des lois de la vie. Dieu ne peut echouer. L'humain n'a rien à voir avec tout ce qui vit sur terre. Peu importe l'ailleurs. Il doit etre l'image de dieu. Et non pas un animal. Sinon vous ne pourriez pas vous demender comment cela se fait-il que vous lisez ceci et vous ne pourriez vous demandez comment vous pourriez lire ceci si vous n'existiez pas alors que vous le faites, ce qui contredit l'hypothese de non existence. donc vous existez, si vous existez, c'est qu'il y a un createur : la vie. sinon vous ne vous poseriez aucune question. pour faire bete je dirait que quelqu'un a dit "je pense donc je suis". Dieu ne fait pas d'erreurs. C'est l'animalhumain d'elevage en cage qui en fait : il sacrifie son betail parce qu'il ne voit pas et n'entends pas, ni ne comprend. Le temps : c'est la réalité, illusoire. De l'ombre à la lumière : l'enfer.

sak à buches.

Message édité le 24-12-2005 à 21:15:23 par Sak
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 00:00:32   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si dans le scénario d'un film on voir un homme en tuer un autre. Doit-on alors dire que l'auteur du scénario est un assassin ? Doit-on dire que l'acteur qui joue ce role est un assassin ?
Du point de vue de Dieu peut-être que tout n'est qu'illusions sans importance et comédie.
Peut-être aussi que ce qui se passe sur terre est tout a fait négligeable à l'échelle de l'univers ? Dieu se moque autant de la souffrance d'un homme que nous nous foutons de la souffrance d'une de nos cellules ou d'un de nos globules blancs ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Sak
Sak
113 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 00:17:28   Voir le profil de Sak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sak   

atil, qu'entends-tu par le mot "Dieu" ????????????????????
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 00:23:14   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Tu sais, non ? Dieu, le créateur de toute chose et de l'univers.


--------------------
#PizzaMan
Sak
Sak
113 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 02:36:41   Voir le profil de Sak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sak   

non
un createur ?
des choses ?
mais qui ou quoi ça donc ???




et il est où ?
il est comment ?
et puis il aime jouer à quoi
et on peut lui serrer la main ?
ou lui tirer la barbe ?
c de saison !
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 03:05:46   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Poser toutes ces questions au sujet de Dieu, démontre que Dieu est une "affaire vraie" qui te préoccupe.

Sinon tu ne les poserais pas

--------------------
#PizzaMan
Sak
Sak
113 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 11:30:15   Voir le profil de Sak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sak   

c'etair pour voir ton refentiel. la notion de dieu est si relative...............

et si dieu etait la loi de relativité ?
le point central de la fractale de vie ?
ou plus sumplement la vie, et ces multiples facettes infinies.

alors pizza ? dieu, quelle est ta definition physique, emotionnelle, mentale et spirituelle de ce mot ?


Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 17:18:16   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Dieu" pourrait être simplement l'univers .. ou une force aveugle et sans conscience qui aurait créé cet univers.
Dans ce cas que pourrions-nous lui reprocher ?
Tout ce qui arrive aux hommes (crimes, guerres, violences, etc...) ce sont bien eux qui l'ont créé. Alors pourquoi essayer d'accuser un Dieu réel ou imaginaire ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 17:25:18   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Mon "référentiel" ?



" et si dieu etait la loi de relativité ?
le point central de la fractale de vie ?
ou plus sumplement la vie, et ces multiples facettes infinies "...


<o> Ce que j'en ai dit revient au même : Dieu est à l'origine de tout.




" alors pizza ? dieu, quelle est ta definition physique, emotionnelle, mentale et spirituelle de ce mot ? "...


<o> Dieu est "simplement la vie, et ces multiples facettes infinies"


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 25-12-2005 à 22:46:07   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je pense à une chose :
Quand nous parlons de Dieu ... sommes-nous plus crédibles que Dalaha ?
Pouvons-nous prétendre parler rationellement d'une chose que nous ne conaissons même pas ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 26-12-2005 à 15:42:23   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

sak a buches:

"La faculté de faire du mal à son prochain. C'est une compétence de l'humain qui est vraiment diabolique..."

---> c'est une réaction du a une ignorance.
L'humain est capable d'actions or il se complait dans ses réactions.


"L'histoire ne va-t-elle pas le démontrer ? Qui écrit l'histoire ? Pas qui l'analyse, la commente, la discute. Mais qui ecrit les évènements ? DIEU ? Oui... à travers les main des etres humains."

---> il est très facile de mettre dieu a toutes les sauces. Histoire rime avec hommes.



"Les hommes et les femmes. L'humain peut aller jusqu'à détruire une planète et detourner le systeme solaire de son équilibre, comme si une comète la faisait exploser. Il a ce pouvoir."

---> dans les livres de sciences fictions


"Le pouvoir de Dieu. Le pouvoir d'inventer et de nommer le choses pour les faire exister. Le pouvoir de créer. Ce pouvoir est sans limites."

---> et de l'ordre de l'imaginaire.


"L'humain invente depuis toujours et pour toujours, tant qu'il vit. Qu'il soit humain de la terre ou d'une autre planete. qu'il y ait des especes plus evoluées ou moin n'a rien à voir avec ce constat : l'homme a le pouvoir divin tel qu'il le conçoit... tel qu'il le conçoit."

---> un pouvoir imaginaire.

"Il conçoit des univers. Il modèle l'univers."

---> le mental fait cela.


"Il est esclave de ses forces interieures du mal, mais l'humanité est prisonière de la mechanceté des humains. d'elle meme."

---> ses soit disantes forces interieures ne sont que des réactions du a la dualité dans laquelle on vit.
L'humain en tant qu'enfant est soums a des enfantillages, d'ou ses réactions sont presentes: ceci est un esclavagisme.
Pour en être libre il faut commencer par observer qui est prisonnier.




"Le clonage humain de certains pervers soit-disant capitalo - communard - socialo - nazi - tsointsoin serait pourtant une offense à la vie et à dieu."

---> si cloner consiste a créer, alors cela signifie-t-il que dieu ne crée pas ?


"C'est une offense à l'espèce humaine. Cela démontrerait que l'humain est une erreur de la nature. L'est-il ?"

---> il n'y a pas d'erreur dans la nature. Il y a une tendance a croire que la nature commet des erreurs, mais si tel était le cas la nature n'aurait pas de structure stable, or ce n'est pas le cas.
Il n'y a d'offense que dans le mental des gens et ce mental n'aime pas entendre cela.


"Alors c'est que Dieu serait une erreur. Et que rien n'existe."

---> tu conçois dieu comme une création de l'homme, or celui qui croit créer est le mental et s'en suit un conditionnement de celui-ci et des foules.


"Une erreur ne dure pas : elle est par définition vouée à l'echec. Le clonage humain serait d'avance un echec pour l'espèce humaine."

---> qu'est-ce qui te fait dire qu'il s'agirait d'un echec ?
---> qui eprouve le besoin de cloner des gens ?


"Hors l'humanité ne peut etre un echec."

---> il y a un sens a l'evolution de l'humanité, donc ou est l'echec ?


"Le propre de l'humain est de refuser cela. Il refuse la mort. Il survit disait l'autre. Donc c'est purement impossible. L'humain a un pouvoir de creation à l'image des lois de la vie. Dieu ne peut echouer."

---> l'homme refuse bcp de choses surtout a ses semblables. Il a une vision egoiste de ce qui l'entoure.
Comment peut-on refuser la mort alors que il plait a certains de refuser leur propre vie et de vagabonder sur des forums au lieu de vivre ?


"L'humain n'a rien à voir avec tout ce qui vit sur terre. Peu importe l'ailleurs. Il doit etre l'image de dieu. Et non pas un animal."

---> tu places l'humain en tant qu'idéal. Quel est la part de réalité de cela ? L'homme tant qu'il continuera de se comporter comme un animal est un animal.
Tu dit: "il doit etre a l'image de dieu". Alors si il arrive a ne plus être soumis a ses dualités, a ses réactions et a ne plus se prendre pour une conscience individuelle et se sentant séparé, on ne peut plus le qualifier d'animal.



"Sinon vous ne pourriez pas vous demender comment cela se fait-il que vous lisez ceci et vous ne pourriez vous demandez comment vous pourriez lire ceci si vous n'existiez pas alors que vous le faites, ce qui contredit l'hypothese de non existence. donc vous existez, si vous existez, c'est qu'il y a un createur : la vie."

---> exister implique des lois. Pourquoi veut-tu qu'il y est un créateur de ces lois ?
Ces lois régissent l'espace et le temps. Pourquoi veut-tu que ces lois-ci soient soumises a un créateur ?
Un film est en train de dérouler ses pélicules. Dans ce film il y a des personnages. L'humain est semblable a l'écran et il se prent pour l'acteur principal du film, ou pour un tel personnage du film et croit qu'un réalisateur portant le nom de dieu existe et a été le créateur du film.



"sinon vous ne vous poseriez aucune question."

---> il y a questions car il y a quete et besoin de réponses.
L'humain-animal croit que plus il se posera de questions plus il s'éveillera de son ignorance. En réalité moins il s'en posera plus il verra.
L'humain est conscient de l'existence d'un absolu, et est en perpetuelle recherche de celui-ci. Il se pose milles questions et créent des concepts et de la littérature. Il suffit qu'il ose regarder en dedands de lui, qu'il experimente pour voir ce qui est ou ce qui n'est pas.



"pour faire bete je dirait que quelqu'un a dit "je pense donc je suis"."

---> surement un ignorant. Surement un personnage en grande capacité intellectuelle.
"Je pense donc je suis" est une réalité pour un être se sentant identifié a ses pensées.
Il y a une difference entre observer une pensée arriver puis repartir et s'identifier a ses pensées.
Le fait même de les regarder est une preuve pour affirmer que nous ne sommes pas ce que nous pensons.



"Dieu ne fait pas d'erreurs. C'est l'animalhumain d'elevage en cage qui en fait : il sacrifie son betail parce qu'il ne voit pas et n'entends pas, ni ne comprend. Le temps : c'est la réalité, illusoire. De l'ombre à la lumière : l'enfer."

---> le dieu des religions a fait bcp d'erreurs, il suffit de lire les differents écrits pour s'en rendre compte.
Un dieu ne faisant pas d'erreurs est un dieu impersonnel, donc dans tel cas ou est le "je" ?
Lorsqu'il n'y a plus de "je" il y a dieu.



------------------------------------------------------
atil:

"Du point de vue de Dieu peut-être que tout n'est qu'illusions sans importance et comédie. "

---> vu d'un certain angle Dieu joue a la pèche (cf: la seule graçe est d'aimer dieu, lee lozowick)


"Peut-être aussi que ce qui se passe sur terre est tout a fait négligeable à l'échelle de l'univers ? Dieu se moque autant de la souffrance d'un homme que nous nous foutons de la souffrance d'une de nos cellules ou d'un de nos globules blancs ?"

---> un père s'en fout-il de son fils ?
Chaque chose qui Est a son importance. Tu m'a toi-même dit un jour, lorsqu'il y a refus il y a souffrance.
Un sage me dit que la ou Dieu se trouvait, il se trouvait "Etre Un Avec".
Autrement dit, ou est la notion de distance, de séparation dans ce synonyme ? il n'y en a pas.
Donc dieu est totale acceptation, donc il ne souffre pas et il est Un Avec toi même dans ta souffrance.

Le devoir d'un père est d'eduquer un fils. Eduquer signifie ethymologiquement "conduire hors de", le conduire hors de l'enfantillage (childness). Cet Univers est fait pour nous eduquer.


"Quand nous parlons de Dieu ... sommes-nous plus crédibles que Dalaha ?
Pouvons-nous prétendre parler rationellement d'une chose que nous ne conaissons même pas ? "

---> de la même manière qu'un aveugle ne peut pas guider un autre aveugle, ainsi un homme parlant d'une chose non experimenté ne peut pas parler de cette chose la en toute objectivité.
Etant donné qu'il existe des borgnes dans ce royaume d'aveugles, pourquoi ne poses-tu pas ces questions a ces borgnes ?
Serait-ce car tu ne les vois pas ?


--------------------
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 26-12-2005 à 17:44:00   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

" de la même manière qu'un aveugle ne peut pas guider un autre aveugle, ainsi un homme parlant d'une chose non experimenté ne peut pas parler de cette chose la en toute objectivité "...


<o> Oufffff... C'est trop dur pour mes neurones ça.

-------------------------------------------------------------------------------------



" Quand nous parlons de Dieu ... sommes-nous plus crédibles que Dalaha ? "...


<o> Avec plus de 3 ou 4 milliards de croyants, peut-on vraiment se comparer à Dalaha quand on a l'histoire (quand elle n'est pas déformée) pour appuyer nos thèses.

Ça fait quand même un putain de paquet de gens, pour présumer sur notre crédibilité.

--------------------
#PizzaMan
Sak
Sak
113 messages postés
   Posté le 26-12-2005 à 19:33:40   Voir le profil de Sak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Sak   

le mot credibilité me fait penser à débilité.
Skipp
Skipp
224 messages postés
   Posté le 26-12-2005 à 20:37:38   Voir le profil de Skipp (Offline)   Répondre à ce message   http://skipp.perso.cegetel.net   Envoyer un message privé à Skipp   

Atil a écrit :

Si dans le scénario d'un film on voir un homme en tuer un autre. Doit-on alors dire que l'auteur du scénario est un assassin ? Doit-on dire que l'acteur qui joue ce role est un assassin ?
Du point de vue de Dieu peut-être que tout n'est qu'illusions sans importance et comédie.
Peut-être aussi que ce qui se passe sur terre est tout a fait négligeable à l'échelle de l'univers ? Dieu se moque autant de la souffrance d'un homme que nous nous foutons de la souffrance d'une de nos cellules ou d'un de nos globules blancs ?


Celà se rapproche de la vision du grand dieu créateur qu'on certains peuples chamaniques de sibérie. Pour eux Dieu ne se soucie pas des microbes que sont les hommes et c'est à un démon (parfois maléfique, parfois bénéfique pour les hommes) que le peuple envoie ses prières et demandes.


--------------------
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.cegetel.net
Forums: http://skipp.superforum.fr
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 26-12-2005 à 22:53:47   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

pizzaman:


"Oufffff... C'est trop dur pour mes neurones ça. "

---> ok je reprends avant que je parte en voyage.
Atil demandait: "Pouvons-nous prétendre parler rationellement d'une chose que nous ne conaissons même pas ? "
Je réponds seulement que l'on ne peut parler avec exactitude que de ce que l'on a experimenté. Ceux n'experimentant pas le divin et pourtant qui parlent du divin sont semblables a des aveugles qui parlent de choses qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne voyent pas, qu'ils n'ont pas experimenté.
Connaitre signifie ethymologiquement "naitre avec", donc "Etre Avec"
Parler rationnellement d'une chose, signifie en parler avec raison, ceci impliquant une connaissance se basant sur des lois de sciences exactes.

Point de vue 1:
Tout au long de l'histoire on voit differentes écoles de pensées se disputer / débattre autour de questions tournant autour du sujet de dieu, et autour de questions diverses. Une triomphe jusqu'a ce qu'une nouvelle pensée arrive et triomphe de celle-ci en imposant une nouvelle façon de voir.
Toutes bati sur des raisonnements louables et suivant une logique plus ou moins rigoureuse.
Ceci dit pour arriver a un point donné on doit attendre que des siècles se succèdent.

Point de vue 2:
On ne théorise pas, on se contente d'observer ce qui Est et donc d'experimenter avec la même rigueur et la même logique ce qui est tout aussi louable et plus rapide.

Synthèse:
Un disciple alla voir son maitre et lui demanda ou etaient ces lunettes, son maitre lui repondit: elles sont sur ton nez. Le disciple incapable d'ecouter car inattentif ou car je ne sais quelle raison, ne comprit pas les paroles de son maitre, et reposa une deuxième fois la question a celui-ci. Le maitre lui repeta sa réponse. Le disciple ne comprenait toujours pas et redemanda a son maitre. Voyant que le disciple ne comprenait pas, le maitre lui fit visiter toutes les villes du monde, afin que le disciple comprenne que ses lunettes ne se trouvaient pas ds le monde, et qu'elles ne pouvaient etre que sur son propre nez.

De la même façon, dans un de tes posts pizzaman tu dit que la vie est dieu, alors la vie t'impose d'experimenter le réel jusqu'a ce que tu te rendes compte de ou se trouvent tes lunettes.
Un aveugle ne peut pas te dire ou elles sont, ni te guider vers. Seul une personne voyant tes lunettes sur ton nez peut te dire elles sont là.
La Théorie sert a celui qui veut sans cesse analyser, comparer, mesurer.
L'Experience sert a celui qui veut trouver.
La Contemplation sert a celui voulant aller plus loin dans cette experience.


--------------------
Atil
Atil
28789 messages postés
   Posté le 28-12-2005 à 10:30:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Etant donné qu'il existe des borgnes dans ce royaume d'aveugles, pourquoi ne poses-tu pas ces questions a ces borgnes ? "

>>>>>Peut-on prouver qu'il existe des borgnes ? C'est à dire des gens qui sont capables de parler de Dieu car ils en ont fait un peu l'expérience ?


"Avec plus de 3 ou 4 milliards de croyants, peut-on vraiment se comparer à Dalaha quand on a l'histoire (quand elle n'est pas déformée) pour appuyer nos thèses.
Ça fait quand même un putain de paquet de gens, pour présumer sur notre crédibilité."

>>>>Si des millions de gens croient à une chose, et y ont cru pendant des millénaires, cela suffit-il à prouver que cette chose existe ?
On y a cru longtemps, pourtant la terre n'est pas plate.
Des millions d'enfants croient au père Noel, pourtant il n'existe pas.

 

"Celà se rapproche de la vision du grand dieu créateur qu'on certains peuples chamaniques de sibérie. Pour eux Dieu ne se soucie pas des microbes que sont les hommes et c'est à un démon (parfois maléfique, parfois bénéfique pour les hommes) que le peuple envoie ses prières et demandes. "

>>>>>En général les peuples anciens croyaient tous en un dieu lointain qui avait créé le monde mais ne s'en occupait plus.
En général plus un dieu est ancien et plus il est lointain. C'est pourquoi les peuples anciens créaient régulièrement de nouveaux dieux plus actifs et plus proches des humains. Et ils disaient que ces nouveaux dieux étaient fils de l'ancien dieu créateur.
C'est un défaut des humains : ils ne supportent pas ce qui est loin, froid, distant, transcendant. C'est cela qui les empèche de comprendre (et de supporter) le dieu transcendant et impersonnel de l'élite des mystiques.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  Le malNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum