LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 La superstition

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 01:58:15   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Lorsque les idées fausses et les préjugés se mêlent à la religion, c'est toute la vie spirituelle d'un individu qui est menacée.

Paradoxalement, alors que l'homme moderne recherche une vie spirituelle au milieu de ses préoccupations quotidiennes qui ne sont que trop souvent matérielles, les sciences occultes et autres méthodes divinatoires connaissent un engouement sans pareil.

Cela semble aller à l'encontre du prétendu rationnalisme dans lequel serait sensé baigner notre siècle, car ces pratiques ont été autrefois qualifiées de superstition. Est-ce à dire que les penseurs des siècles passés étaient plus rationnels que nous ?

Il semble surtout qu'en tâchant de définir la superstition et de lui donner un sens, ils aient voulu qu'on cesse de la confondre avec la religion. Il devient nécessaire de procéder à notre tour à une démarche d'analyse et de compréhension à la lumière de ce que les anciens nous ont laissé.

Qu'en pensez vous?

--------------------
L'Imam
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 06:04:03   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Je suis bien sur d'accord, père manganate!
La religion catholique, la seule méritant ce titre, ne doit pas être confondue avec les superstitions ou sectes que représentent les musulmans, les juifs, les bouddhistes et autres adorateurs de Brahama.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
doc
294 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 14:03:07   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

La superstition consiste en fait a exagérer le pouvoir ou à donner du pouvoir à ce qui n'en a pas comme le chiffre 13
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 17:53:20   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Le chiffre 13 aucun pouvoir????

Mais comment peux-tu dire cela, alors que lors de la Céne, Notre Pauvre Seigneur Jésus Christ prit son dernier repas avec ses 12 apôtres, dont ce @¨~%"#< de Judas?


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 19:56:17   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

L'universalité et la permanence de la superstition ne semblent faire aucun doute ; chaque peuple a son lot de superstitions, et ceci indépendamment de la forme de société dans laquelle il s'inscrit ou de la religion dominante.

Peut être tout ceci n'est-il que l'expression de ce qu'on appelle la "pensée magique". En effet, il est naïf de croire que la pensée magique est propre aux civilisations primitives d'Afrique ou d'Océanie.

La pensée magique est au coeur de notre vie quotidienne, elle est à l'intérieur de nous mais nous ne sommes pas toujours capables de la reconnaître ou peut-être avons-nous honte de la reconnaître. La pensée magique est inscrite en nous depuis le stade du nourrisson et se développe ensuite tout au long de notre vie.

Les auteurs qui ont étudié le Moyen Age considèrent la superstition comme le fruit de l'ignorance et de la peur notamment de ce que l' on ne connaît pas ou de ce que l'on ne comprend pas. Un paysan médiéval dont le bétail est atteint d'une épidémie qui le décime mettra cette tragédie sur le compte d'un sorcier maléfique ou y verra une intervention du Malin. Il est certain que la superstition est la marque d'une incompréhension de l'homme face à cetains faits et de l'inquiétude qui le ronge concernant sa destinée. La superstition s'enracine aussi dans une croyance, plus ou moins consciente en la fatalité et dans la volonté que nous avons de diriger notre destin et d'être "maîtres et possesseurs de la nature".

L'homme voudrait être au centre d'un univers dont il serait capable de déchiffrer tous les signes.


--------------------
L'Imam
doc
294 messages postés
   Posté le 18-03-2005 à 23:39:35   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Je comparerais les superstitions aux effets des pillules placébos , plus on y crois plus nous constations des effets . Et pour le 13 Jésus était le Treizième et Juda fut remplacé suite à l'élection de Matthias .
Personnellement je combat sans cesse contre certaines superstitions qui m'envahissent à l'occasion entre autre et surtout que travailler le dimanche porte malheur. C'est vraiment ce qui m'arrive chaque semaine le dimanche car ce jour là mon commerce ne porte jamais fruit et ceci me ramène toujours à cette idée superstitieuse que travailler le dimanche ce n'est pas bien
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 19-03-2005 à 05:48:56   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

Ce n'est pas que c'est pas bien....mais il faut te réserver une journée de congé dans ta semaine de travail....et en prendre l'habitude.


--------------------
Fée des Arts!
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 19-03-2005 à 10:30:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

"Il semble surtout qu'en tâchant de définir la superstition et de lui donner un sens, ils aient voulu qu'on cesse de la confondre avec la religion. "

>>>>>Pour les athées, ce n'est pas le cas : ils estiment que la religion est une forme de superstition parmi d'autres.

Généralement les superstitions les plus naîves sont des fragments de religions (parfois trés anciens) qui se sont coupés de leur signification originelle et ont dégénérés.



"Les auteurs qui ont étudié le Moyen Age considèrent la superstition comme le fruit de l'ignorance et de la peur notamment de ce que l' on ne connaît pas ou de ce que l'on ne comprend pas."

>>>>>>En ce sens, les religions sont elles-mêmes des sortes de superstitions organisées et officielles.
Ne peut-on pas dire que, pour beaucoups, la croyance en un ou des dieux n'est qu'un moyen de se rassurer face à un monde hostile ? Et les textes religieux qui prétendent expliquer comment Dieu a créé le monde n'ont-ils pas été écrits pour nous donner l'impression que nous comprenions le fonctionnement du monde ?



"Un paysan médiéval dont le bétail est atteint d'une épidémie qui le décime mettra cette tragédie sur le compte d'un sorcier maléfique ou y verra une intervention du Malin."

>>>>>Mais la croyance au diable est issue elle-même de la religion.
Donc la frontière entre les deux est floue.
La superstition est la forme que prend la religion chez les gens naîfs, à l'esprit simple.

Toute religion qui vieillit se déforme et engendre des superstitions.
Par exemple : les tabous alimentaires dans le judaisme.
Nulle part dans la Bible il n'est écrit que l'on ne doit pas mélanger les graisses animales avec des laitages. Donc la nourriture kashère des juifs n'est due qu'à une interprétation supersticieuse du passage biblique ou il est dit de ne pas cuire un agneau dans le lait de sa mère.



"Il est certain que la superstition est la marque d'une incompréhension de l'homme face à cetains faits et de l'inquiétude qui le ronge concernant sa destinée. La superstition s'enracine aussi dans une croyance, plus ou moins consciente en la fatalité et dans la volonté que nous avons de diriger notre destin et d'être "maîtres et possesseurs de la nature". "

>>>>>>Ca se rapproche donc de certaines croyances religieuses ou l'on prie Dieu, fait des sacrifices, accomplis des actes rituels, fait de bonnes actions dans l'espoir d'en être récompensés.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 19-03-2005 à 14:39:17   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Si la religion renvoie l'homme à un au-delà transcendant, la superstition au contraire imprègne l'ici-bas et relève de l'infra-religieux.

Il ne faut pas nier la complémentarité de la religion et de la superstition : elles ont en commun la croyance, qu'il s'agisse d'une croyance populaire pour la superstition ou de la foi pour la religion, et une tentative d'influer sur sa vie terrestre et le destin de son âme.

La superstition se distingue, cependant, de la Religion par le fait qu'elle oublie le sens mystique du symbole pour ne voir que la matérialité de l'objet ou bien la tradition machinale de l'acte seulement.

"La superstition est à la religion ce que l'astrologie est à l'astronomie : la fille très folle d'une mère très sage." Disait Voltaire.

Il faut néanmoins se rappeler que la superstition est antérieure à la religion et l'on peut à juste titre affirmer que la pratique superstitieuse survit et survivra à la pratique culturelle. Nous en voulons pour preuve qu'aujourd'hui les croyants se rendent plus chez des voyants qu'ailleurs.


--------------------
L'Imam
doc
294 messages postés
   Posté le 19-03-2005 à 15:17:27   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

La première religion de communication avec Dieu c''est l'entente avant la Chute entre Dieu et Adam et la superstition vint avec l'ignorance de la vérité et pas lorsque celle-ci règne dans les coeurs . La superstition domione lorsque la matière domine l'être humain donc lorsqu'il devient un nain sur le plan de sa spiritualité .
La religon n'est pas superrstition mais est sans cesse attaqué par les colporteurs de superstitions donc par les inventeurs de mensonges qui durent et qui font dure .
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 20-03-2005 à 00:55:48   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

La superstition n'est pas seulement et simplement la religion des autres car même au sein de la chrétienté certaines pratiques religieuses apparaissent, pour certains, comme superstitieuses.

Ainsi, aux yeux des protestants, le culte des saints ou le recours aux reliques des catholiques s'apparentent à de l'idolâtrie, teintée de paganisme.
Du point de vue de l'athéisme, toute croyance ou pratique religieuse est de la superstition.

Au temps des débuts de la christianisation, les cultes païens étaient tellement enracinés dans la culture romaine que les Pères de l'Eglise virent souvent leurs efforts être vains. Ils ont dus christianiser certains rites pour avoir plus de pression, c'est notamment le cas des fêtes liturgiques.
Chez les Romains, les fêtes étaient célébrées des jours impaires car les nombres impairs étaient censés plaire aux dieux. Les jours de fête sont des jours sacrés où toute activité ordinaire est proscrite.
La fête n'est pas forcément synonyme de gaieté. En effet, il y a des fêtes des morts, mais, surtout, le contact avec le sacré est ambivalent : il est aussi vécu comme redoutable, terrible, maléfique.

Chaque fois que la terre tremblait, à Rome, on décrétait cette journée "jour de fête". Le jour de fête peut être un jour néfaste.

Ainsi le jour férié latin était destiné à apaiser les pouvoirs surnaturels et hostiles. L'Eglise tenta de lutter contre ces fêtes païennes mais cela ne se fit pas sans de grandes difficultés : parfois elle n'eut pas d'autre solution que de christianiser certaines de ces fêtes et de les inclure dans son calendrier liturgique.


--------------------
L'Imam
doc
294 messages postés
   Posté le 20-03-2005 à 15:07:09   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Pour moi les protestants étant des divisionnistes déclarés hérétiques par l'Église catholique n'ont rien du Christ.
Religion veut dire relier dans la vérité
et les sectes des protestants font exactement le contraire ils ddivisent dans tous les mensonges anticatholiques donc anti-Christ
Il est vrai que l'Église endure un temps les rites païens superstitieux et les erradique au fur et à la mesure de la conversion
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 21-03-2005 à 21:27:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

"Si la religion renvoie l'homme à un au-delà transcendant, la superstition au contraire imprègne l'ici-bas et relève de l'infra-religieux. "

>>>>>CERTAINES religions renvoient l'homme à un au-delà transcendant. Et rien n'indique qu'elles aient raison. Cette croyance en un au-dela peut trés bien être AUSSI une superstition.



"Il ne faut pas nier la complémentarité de la religion et de la superstition : elles ont en commun la croyance, qu'il s'agisse d'une croyance populaire pour la superstition ou de la foi pour la religion, et une tentative d'influer sur sa vie terrestre et le destin de son âme. "

>>>>>>Donc, finalement, la frontière entre les deux reste floue : Dans les deux cas ce sont des croyances, donc de l'irrationnel.
La superstition serait un ensemble de croyances naîves et peu élevées, alors que la religion serait un ensemble de croyances imprégnées de haute philosophie, de sagesse et de spiritualité.



"La superstition se distingue, cependant, de la Religion par le fait qu'elle oublie le sens mystique du symbole pour ne voir que la matérialité de l'objet ou bien la tradition machinale de l'acte seulement. "

>>>>>>>On pourrait dire que les croyances (religieuses et supersticieuses) sont de la proto-science : elles sont une tentative primitive et naîve d'expliquer le monde.

Ainbsi quand une religion unetelle explique que son Dieu Machin a créé le monde en disant "abracadabra", c'est une tentative de science naturelle : on essaie de comprendre le monde.
Mais quand on se base sur cette pseudo-science théorique pour essayer de l'appliquer de manière pratique, ca devient de la superstition :
Ainsi les adorateurs du Dieu Machin vont tenter de dire "Abracadabra" en espérant ainsi créer des choses eux-aussi.

Mais quand les chrétiens faisaient des messes spéciales pour essayer de faire pleuvoir, n'était-ce pas la même chose ?
N'employaient-ils pas leurs croyances comme base pour essayer d'agir sur le monde ?
Les prières à Dieu, les cierges allumés, etc ... ne sont-ils donc pas aussi des superstitions ?

Le but de la religion est d'élever la sagesse morale des gens et pas de donner des recettes pour agir sur le monde et le destin.
Quand la religion est employée comme technique pour agir sur le monde, elel se mue en superstition.





"Il faut néanmoins se rappeler que la superstition est antérieure à la religion"

>>>>>>Ca reste à prouver.
La superstition est-elle une forme primitive de religion ou une forme de religion décadente et vieillissante ?
Comment le savoir ? Il faudrait pour cela connaitre les croyances des peuples antérieurs à l'écriture.




"La pratique superstitieuse survit et survivra à la pratique culturelle. Nous en voulons pour preuve qu'aujourd'hui les croyants se rendent plus chez des voyants qu'ailleurs."

>>>>>>Probablement parcequ'il est plus facile aux hommes de maintenir des croyances simplistes que des croyances élevées.

-------------------------------------------------------------


"Pour moi les protestants étant des divisionnistes déclarés hérétiques par l'Église catholique n'ont rien du Christ. "

>>>>>>>Et pourtant, pour les protestants, ce sont les catholiques qui sont devenus des hérétiques. Ils leurs reprochaient la corruption des prêtres et le culte des indulgences.
Les protestans ont reprochés aux catholiques la même choses que jésus reprochait aux marchands du temple. Alors ? Sont-ils vraiment si éloignés du Christ ?



"Religion veut dire relier dans la vérité
et les sectes des protestants font exactement le contraire ils ddivisent dans tous les mensonges anticatholiques donc anti-Christ "

>>>>>>Tout comme les catholiques ont divisés le christianisme en deux en cessant de rester unis aux chrétiens orthodoxes.
Et tout cela pour d'infimes divergences doctrinales .. qui n'étaient peut-être que des supertition ?



"Il est vrai que l'Église endure un temps les rites païens superstitieux et les erradique au fur et à la mesure de la conversion "

>>>>>>>Et elle les remplace par d'autres sortes de superstitions.
Aprés tout, ne peut-on pas appeler "superstitions" la croyance au monde créé en 7 jours il y a 4000 ans, à la terre plate, au soleil qui tourne autour de la terre, etc ...?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
doc
294 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 00:01:24   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Encore une fois n'importe quoi comme le propage les 20,000 sectes protestantes à la Bush des coins de rue dans leurs commerces capitalistes des multinationales. Impossible de répondre et surtout pas néccessaire de corriger ces haines contre l'Église catholique fondé par NSNSJC car tout est faux totalement à 100% que des préjugés à la mode US . Que des superstitions antéchrist justement . À force dde répéter leurs mensonges haineux ils ont finis par les croire comme étant des réalités

Message édité le 22-03-2005 à 00:03:32 par doc
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 08:21:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est la méthode "moulin à paroles" : dés qu'on n'a aucun argument à opposer, on se contente de répéter de manière machinale "C'est que des mensonges à 100 % et des calomnies venant de Bush et de tous les méchants protestants !"

Affirmation sans aucune preuve.

Tout le monde sait trés bien que le pretestantisme est apparu en réaction contre la corruption de l'église catholique à cette époque.

Tout le monde sait bien que l'église catholique s'est opposée jadis, de manière supersticieuse, aux progrés de la connaissance : terre ronde, terre tournant autour du soleil, monde existant depuis des milliards d'années, homme descendant du singe, etc...


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
doc
294 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 17:31:51   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Tu peus bien dire À CET ÉPOQUE au lieu de dire 1500 ans après JC avec un assasin fornicateur Luther qui voulait récupérer l'argent de L'église catholique pour son Roi génocidaire allemand et mettre l'europe à feu et à sang en volant tous les biens de L'Église et cette guerre crriminelle dure encore en 2005 après JC avec les Bush depuis Hilter. 500 ans de haine et de divisions sectaires anti-christ .
Fee des Arts
Fee des Arts
1275 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 17:40:15   Voir le profil de Fee des Arts (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Fee des Arts   

A cette époque....les gens n'étaient pas encore assez éduqués pour comprendre la réalité de la vie sur la terre.


--------------------
Fée des Arts!
cebe
cebe
437 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 19:37:48   Voir le profil de cebe (Offline)   Répondre à ce message   http://philosophia.forumactif.com/   Envoyer un message privé à cebe   

Alors là, doc, tu m'en bouches un coin avec ton histoire revisitée de la Réforme!!


--------------------
Les lumières qui nous sont accordées sont si nombreuses que, même en le voulant, nous ne pourrions les gâcher toutes.
Une ici ;)
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 22-03-2005 à 21:15:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

A cette époque les catholique étaient complètement discrédités à cause du trafic des indulgences : les gens devaient payer pour se faire pardonner leurs pêchers !

L'apparition du protestantisme a donc secoué salutairement la papauté et l'a ammené à se resaisir grace au concile de Trente.

Les vilains-méchants, à cette époque, c'était bien les catholiques qui agissaient en escrocs avides d'argent !

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
doc
294 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 00:41:20   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Ce que je dis est écris dans tous les livres d'histoires concernant les divisionnistes sataniques anti catholique sectaires luthériens et leur 500 ans de génocides contre l'humanité
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 07:47:12   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est pas bientôt fini cette haine anti-non-catholiques ?

Ou vois-tu des génocides dus aux protestants ?

Les catholiques ont été aussi esclavagistes que les protestants; et ils ont massacrés les amérindiens de la même facon qu'eux.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
1diane3
Bon pied bon oeil !
1diane3
1002 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 07:51:00   Voir le profil de 1diane3 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à 1diane3   

Tu peus bien dire À CET ÉPOQUE au lieu de dire 1500 ans après JC avec un assasin fornicateur Luther qui voulait récupérer l'argent de L'église catholique pour son Roi génocidaire allemand et mettre l'europe à feu et à sang en volant tous les biens de L'Église et cette guerre crriminelle dure encore en 2005 après JC avec les Bush depuis Hilter. 500 ans de haine et de divisions sectaires anti-christ .

--> Faut relire tes cours d'histoire :
Les assassins fornicateurs étaient les papes...
Le Roi de l'epoque, un certain Henri (5 ?) n'était franchement pas d'accord avec Luther, car il était empereur...
Ce fameux roi avait effectivement décidé de repousser les frontières de son empire. Mais pendant ce temps là, Luther était occupé à traduire la bible pour que tout le monde puisse la lire.
Luther était eefectivement contre le fait que l'église s'appropriait les biens des croyant en leur vendant la rémission de leurt péchés et donc leur accès au paradis...
Pour le ramassis sectaire anti christ, Bush et Hitler qui ne sont rassemblés ici que pour faire boule de crottin euh.. neige, il n'y a rien à ajouter !


--------------------
Mon oeil !
doc
294 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 15:22:28   Voir le profil de doc (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à doc   

Tous les dizaines de pays protestants anticatholiques actuels dont surtout l'Allemagne , L'Angleterre et la Canada étaient des pays catholiques jusqu'en 1500 et 1763 avant de subir des génocides et se faire spolier les biens du peuple de l'Église catholique aux mains de preachers individualistes capitalistes . Et seuls les protestants ont massacrés les indigènes systématiquement dans les trois Amériques et la preuve en est que tous les pays catholique sont majoritairement ou presque encore autochtones en 2005 sauf le Canada et les USA . Et pire ici au Québec le Canada protestant anglosaxon nous impose encore des réserves ancêtres des camps de concentration et d'élimination raciale . Un Québec libéré des Canadians devra municipaliser ces réserves racistes et mettre fin à ce génocide consanguin
Serfodexes
102 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 16:59:39   Voir le profil de Serfodexes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Serfodexes   

Salut,

Étrange que tu ne soulèves pas ici que les génocides massifs perpétrés par l'Église à travers l'inquisition de l'an 1233 à 1821, c'est plus de 588 ans de massacres et d'injustices où les soits-disants hérétiques ne savaient pas qui les accusaient, ni quels étaient les motifs de leur comparution devant les tribunaux de la terreur catholique.

Vraiment étrange, doc...
Atil
Atil
35442 messages postés
   Posté le 23-03-2005 à 20:01:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://noo-spheres.com/   Envoyer un message privé à Atil   

"avant de subir des génocides"

>>>>>>Mais quels génocides ? Quand donc les protestants ont-ils massacré les catholiques ?


Il y a bien eu les guerres de religion... mais c'est bien vieux.
Et les catholiques et les protestants s'y sont mutuellement massacrés.
Ce sont même plutôt les protestants qui se sont défendus contre les tentatives catholiques de les faire disparaitre.

Une anecdote pour montrer ou en était arrivée la papauté au 16 ème siècle :

Léon X, de la famille des Médicis, Pape de 1513 à 1521, un jour déclara au Cardinal Bembo : "Nous tous savons bien combien la fable de Christ a rapporté de profit à nous et à nos adeptes les plus proches.



"Et seuls les protestants ont massacrés les indigènes systématiquement dans les trois Amériques et la preuve en est que tous les pays catholique sont majoritairement ou presque encore autochtones en 2005 sauf le Canada et les USA ."

>>>>>>C'est surtout du au fait que les catholiques ont surtout occupé l'Amérique du sud, pays ou la forêt vierge a permis à de nombreux amérindiens de vivre plus longtemps cachés et isolés des envahisseurs.

------------------------------------------------------------------------

"Étrange que tu ne soulèves pas ici que les génocides massifs perpétrés par l'Église à travers l'inquisition de l'an 1233 à 1821, c'est plus de 588 ans de massacres et d'injustices où les soits-disants hérétiques ne savaient pas qui les accusaient, ni quels étaient les motifs de leur comparution devant les tribunaux de la terreur catholique.
Vraiment étrange, doc... "

>>>>>>Je sens que Doc va répondre que ce ne sont que des meeensonges à 100% meeensongers colportés par les hooordes de protestants bushiens diaboliques, hérétiques et anglophones dont le but est d'exterminer tous les gentils cathos


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  La superstitionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum