LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences 

 taille des planètes

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 01-06-2008 à 21:41:18   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

un petit aperçu ?

http://www.youtube.com/watch?v=9ptdbNUtpx4
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 02-06-2008 à 00:28:13   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

j'imaginais tatooine plus grand...

--------------------
Atil
Atil
28230 messages postés
   Posté le 02-06-2008 à 07:32:39   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Une question pour les cinéphiles :

Vous savez pourquoi Tatooine porte ce nom dans le film ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Usul
Usul
986 messages postés
   Posté le 02-06-2008 à 16:00:40   Voir le profil de Usul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Usul   

ne mélangeons pas les torchons et les serviettes ...

il y a les cinéphiles d'un côté, les geeks et les dvdvores de l'autre

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 24-02-2010 à 08:55:08   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je ne suis pas un cinéphile, mais sur wikipédia ils disent:

L'origine du nom dans le film :
Le nom de Tatooine trouve son origine dans le désert de Tataouine, en Tunisie, pays où ont été tournées les scènes de la ferme d'humidité d'Owen Lars, oncle adoptif de Luke Skywalker, dans le premier film. Ce lieu de tournage a encore servi pour la deuxième trilogie produite par George Lucas.

Et d'un point de vue astronomique :
Le 14 juillet 2005, l'astrophysicien Maciej Konacki du California Institute of Technology (Caltech) a annoncé dans la revue Nature la découverte d'une exoplanète (HD 188753 Ab) dans un système de trois étoiles qui se trouve à 149 années-lumière de la Terre. Grâce au télescope Keck 1 de Hawaï, il a pu trouver cette planète dont la révolution autour de son étoile se fait en moins de quatre jours. Les modèles actuels (juillet 2005) de formation des planètes n'expliquent pas comment une telle planète peut se former dans un environnement si instable d'un point de vue gravitationnel. Cette planète a été surnommée « planète Tatooine » par son découvreur en hommage à la planète du même nom dans le film La Guerre des étoiles. Des vues d'artistes du système stellaire HD 188753 sont disponibles sur le site de la NASA.

--------------------
thersite
Malheureux qui comme Thersite est incompris.
thersite
663 messages postés
   Posté le 24-02-2010 à 12:53:25   Voir le profil de thersite (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à thersite   

Tataouine était un centre disciplinaire etun bagne de l'armée française.

L'expression francaise "aller à Tataouine' s'était aller se perdre au fond de l'enfer.

Connaissez-vous la "loi" de Tite-Bode remarquée au 18e siècle, elle n'est pas sans rappeler la série de Fibonacci dont on retrouve nombre d'applications, par exemple dans le développement des végétaux,

Wikipedia:
The law relates the semi-major axis, a, of each planet outward from the Sun in units such that the Earth's semi-major axis is equal to 10, with

a = n + 4

where e n = 0, 3, 6, 12, 24, 48, ... , with each value of n > 3 twice the previous value. The resulting values can be divided by 10 to convert them into astronomical units (AU), which would result in the expression

a = 0.4 + 0.3 X 2puissance m

for m = -infini, 0, 1, 2, ....

For the outer planets, each planet is predicted to be roughly twice as far away from the Sun as the previous object.

Planet k (n/3) T-B rule distance (AU) Real distance (AU) % error (using real distance as the accepted value)
Mercury 0 0.4 0.39 2.56 %
Venus 1 0.7 0.72 2.78 %
Earth 2 1.0 1.00 0.00 %
Mars 4 1.6 1.52 5.26 %
Ceres1 8 2.8 2.77 1.08 %
Jupiter 16 5.2 5.20 0.00 %
Saturn 32 10.0 9.54 4.82 %
Uranus 64 19.6 19.2 2.08 %
Neptune 128 38.8 30.06 29.08 %
Pluto1 256 77.22 39.44 95.75 %

Theoretical explanations

There is no solid theoretical explanation of the Titius–Bode law, but if there is one it is possibly a combination of orbital resonance and shortage of degrees of freedom: any stable planetary system has a high probability of satisfying a Titius–Bode-type relationship. Because of this, it has been called a "rule" rather than a "law." However, Astrophysicist Alan Boss states that it is just a coincidence, and the planetary science journal Icarus no longer accepts papers attempting to provide 'improved' versions of the law.[3]

Orbital resonance from major orbiting bodies creates regions around the Sun that are free of long-term stable orbits. Results from simulations of planetary formation support the idea that a randomly chosen stable planetary system will likely satisfy a Titius–Bode law.

Dubrulle and Graner[4][5] have shown that power-law distance rules can be a consequence of collapsing-cloud models of planetary systems possessing two symmetries: rotational invariance (the cloud and its contents are axially symmetric) and scale invariance (the cloud and its contents look the same on all length scales), the latter being a feature of many phenomena considered to play a role in planetary formation, such as turbulence.
[edit] Lunar systems and other planetary systems

There are a decidedly limited number of systems on which Bode's law can be tested. Two of the solar planets have a number of large moons that appear possibly to have been created by a process similar to that which created the planets themselves. The four large satellites of Jupiter plus the largest inner satellite — Amalthea — adhere to a regular, but non-Bode, spacing with the four innermost locked into orbital periods that are each twice that of the next inner satellite. The large moons of Uranus have a regular, but non-Bode, spacing.[6] However, according to Martin Harwit, "a slight new phrasing of this law permits us to include not only planetary orbits around the Sun, but also the orbits of moons around their parent planets."[7] The new phrasing is known as Dermott's law.

Of the recent discoveries of extrasolar planetary systems, only 55 Cancri so far sports enough planets to test whether similar rules apply to other solar systems. The first attempt has chosen the equation a = 0.0142 e 0.9975 n, and predicts for n = 5 an undiscovered planet or asteroid field at 2 AU.[8] This is controversial.[9]

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 24-02-2010 à 23:36:22   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

thersite,

Citation :

Connaissez-vous la "loi" de Tite-Bode, elle n'est pas sans rappeler la série de Fibonacci


Cette suite n'a rien à voir avec la suite de Fibonacci.
Mais cette suite est dépassée. Il est plus intéressant d'étudier les corrections faites à la loi de Titius-Bode (travaux de Gulak, de Oliveira Neto, Festa, Nottale, et Giné ) qui rendent bien mieux compte de la distribution des orbites planétaires du système solaire.


Citation :

There is no solid theoretical explanation of the Titius–Bode law, but if there is one it is possibly a combination of orbital resonance and shortage of degrees of freedom: any stable planetary system has a high probability of satisfying a Titius–Bode-type relationship.


En fait cette loi peut s'expliquer si l'on quantifie les orbites planétaires dans le champ gravitationnel. Pour cela il faut se placer dans une approximation post-newtonienne dans laquelle les équations newtoniennes du mouvement sont remplacées par des équations aux fonctions différentielles et l'action à distance est décrite par une relation de dispersion définie par la méthode de propagation des vitesses finies.
Si l'on fait cette hypothèse on peut construire un modèle gravitationnel équivalent au modèle de l'atome de Bohr et ainsi expliquer la loi de Titius-Bode modifiée. On définit ainsi une constante adimentionnelle de structure fine gravitationnelle (mesurée expérimentalement) analogue à celle de l'électrodynamique qui permet de rendre compte de la quantification des orbites de toutes les planètes dans le système solaire.

--------------------
Atil
Atil
28230 messages postés
   Posté le 25-02-2010 à 22:40:14   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

On oublie souvent de vérifier les lois "titus-bodiennes" en ragardant si elles marchent aussi pour prédire la distance des satellites des grosses planètes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section sciences  taille des planètesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum