LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  L'aboutissement de la foi.   
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Antitheme
Les meilleures choses ont une fin.
280 messages postés
   Posté le 18-08-2012 à 23:14:43            

Certains disent que l'aboutissement de la foi est d'arriver à un état de sérénité qui pourrait être assimilé à de la sainteté.

Qu'en pensent les sceptiques?

--------------------
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisement. La Corneille Boileau à la Fontaine.

Anti-Thème.
spyro
Maitre apprenti a vie
248 messages postés
   Posté le 19-08-2012 à 01:14:57               

L aboutissement de la foi ,quel drole de raisonement.
C est comme avouer savoir tout de la philosophie et la psychologie
de l homme ou de l humanité.
Dieu est une interprétation de la recherche de soi du nous d eux et du tout.un aboutissement est syonime a la fin de sa vie voir plus si la recherche du soi ou du pourquoi se poursuit de l autre coté de l atome physique pour le psychique.
L aboutissement de la foi et le debut du parrallele entre dieu et soi or dieu est si grand que son savoir est infinie croire etre son egal puisse que l arret de la recherche de celui ci devient l ignorance de sa grandeur.Trouver la paix interrieur et le parcours pas la destination.


Edité le 19-08-2012 à 01:20:14 par spyro




--------------------
Quand le tonerre gronde,l oreille vibre
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 19-08-2012 à 01:45:00               



Antitheme a écrit :

Certains disent que l'aboutissement de la foi est d'arriver à un état de sérénité qui pourrait être assimilé à de la sainteté.

Qu'en pensent les sceptiques?



Qu'est-ce que de la sainteté ..?..svp..




--------------------
Amicalement Milie
Antitheme
Les meilleures choses ont une fin.
280 messages postés
   Posté le 19-08-2012 à 19:10:26            

Sa saintete le pape par exemple pour les cathos ou. bien bien MA pour les gurus.

--------------------
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisement. La Corneille Boileau à la Fontaine.

Anti-Thème.
TaoTheKing
Citoyen du monde
7727 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 10:10:36            

Lorsque je vois les exemples que tu cites anti, je me dis que j'ai eu raison de ne pas répondre à la question. Je me serais trouvé complètement à côté de la réponse attendue.

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 12:46:52               






.... Je pense que d'une certaine façon la réponse est "Faussée", mais pour moi, même la question est bizarre ...


Faussée parce que l'exemple du pape... Bin voilà.. Perso, je ne le sens pas trés sain cet homme... Donc question "sainteté" dans le sens d'être épuré, je pense qu'il en est trés loin... Pour l'autre exemple "MA" j'ai essayée de me renseigner sur le net, mais comme la plupart des infos sont en anglais, je n'ai pas compris grand chose...


Mais dans le recul à cette question ... Pour moi la sainteté n'existe pas. Elle est une invention pronant les hierarchies, alors que plus notre esprit s'élève et plus l'on s'étend aux multiples en l'équilibre.


Nous tous en tant qu'être humain, évoluons a une
intelligence "universelle" ... Elle n'est pas Sainte, mais saine pour Tous... Et ce Tous ne ce définit pas dans ce qu'un JE choisi.. Mais par ce qui EST.

- Sinon pour moi, il n'y a pas d'aboutissement de Foi... On est ou on est pas..Sinon c'est de l'auto-mentalisation.





Edité le 20-08-2012 à 13:06:49 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
Ishvara
Soy
711 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 12:51:20            

Antitheme a écrit :

Certains disent que l'aboutissement de la foi est d'arriver à un état de sérénité qui pourrait être assimilé à de la sainteté.

Qu'en pensent les sceptiques?


Bonjour à tous.

Le paradis.

Je serai tenté de dire que l'aboutissement de la foi chrétienne est d'avoir l'esprit saint sur soi de manière permanente. Accessoirement, de vivre ensuite au paradis ou séjour des juste (pareïs) qui est bien un état spirituel plus qu'un lieu (1 Jean 3, 2), face à face et 1 Co 13, 12 ; Ap 22, 4), équivalent à un bonheur éternel, parfait et infini dans la contemplation de Dieu qui n'aura lieu qu'après la résurrection de Jésus (A savoir si celle-ci a déjà eu lieu...nous en reparlerons).Jésus déclare à Marie Madeleine :
« Cesse de te cramponner à moi. Car je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais va-t’en vers mes frères et dis-leur : ‘ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. » (Jean 20:17) et Jean 5:28,29. Le paradis est parfois assimilé par certains(sic Mormons) comme un lieu de repos avant le Jugement dernier.

Pour les bouddhistes, ce sera être dans le nibbana/nirvana, cessation ou complétude ontologique.

Pour les musulmans, aller au paradis (al-janna) : c'est une demeure de félicité éternelle réservée aux personnes unifiant Dieu, ainsi qu'aux personnes sincères. Ils pourront alors voir Allah. Entre temps, il y aura eu rétribution en fonction des actes de la vie humaine."Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées. Et Nous les ferons entrer sous un ombrage épais" Coran IV, 57.

Pour les hindouistes/Yogi(s), qu'atman s'unisse à Brahman.
Certains pourront voir de façon permanente leur ishta ou divinité d'élection, du moins quand ils le souhaitent. Je fais bref. S'unir au Soi. Yoga signifie d'ailleurs union.

Pour les bouddhistes Zen, atteindre le Satori.

Voilà pour un premier aperçu.

Serviteur.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 13:23:23               





Faut-il prendre l'aboutissement d'une Foi, dans le sens des étapes réveil et éveil ..?


Ceci étant, je pense que ce n'est pas de la "Foi" concrêtement.. C'est un lâché prise, un abandon envers des manifestes que l'on découvre, sans les avoirs cherchés, parce que nous en ignorons leurs existences.




--------------------
Amicalement Milie
Ishvara
Soy
711 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 13:28:31            

Milie a écrit :





Faut-il prendre l'aboutissement d'une Foi, dans le sens des étapes réveil et éveil ..?


Ceci étant, je pense que ce n'est pas de la "Foi" concrêtement.. C'est un lâché prise, un abandon envers des manifestes que l'on découvre, sans les avoirs cherchés, parce que nous en ignorons leurs existences.




La question est chercher ou ne pas chercher?
Libre arbitre ou destinée?
Volonté ou Involution?

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 13:47:25               





La question est chercher ou ne pas chercher?
Libre arbitre ou destinée?
Volonté ou Involution?



Ma réponse .

-Ne pas chercher mais s'interroger.
-Le libre arbitre et la destinée "familiale.
-La volontée de s'unir à la raison pour s'auto améliorer.




--------------------
Amicalement Milie
Ishvara
Soy
711 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 13:50:03            

Milie a écrit :





La question est chercher ou ne pas chercher?
Libre arbitre ou destinée?
Volonté ou Involution?



Ma réponse .

-Ne pas chercher mais s'interroger.
-Le libre arbitre et la destinée "familiale.
-La volontée de s'unir à la raison pour s'auto améliorer.




Ma question

-S'interroger sur quoi? Sur qui?
-ok
-Transcender la raison/intellect?


Edité le 20-08-2012 à 13:50:47 par Ishvara




--------------------
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 13:58:36               





S'interroger vis a vis de ce qu'ont vit.

Une intelligence exponentiel.





--------------------
Amicalement Milie
Ishvara
Soy
711 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 14:02:02            

Milie a écrit :





S'interroger vis a vis de ce qu'ont vit.

Une intelligence exponentiel.





Merci.

--------------------
Antitheme
Les meilleures choses ont une fin.
280 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 21:13:11            

Je vais essayé de préciser un peu plus le sens de la question du sujet parcequ'il me semble que Tao est un peu troublé par ce sujet et pour le moins évasif.

La notion de sainteté est en fait difficile à définir, si ce n'est en recourant à des exemples comme l'a si bien fait Ishvara en citant les différentes religions ou spiritualités. Mais pouvons nous parler de sainteté pour un athée qui a passé toute sa vie à cultiver et affermir sa foi en la non-existence d'un Dieu?


Edité le 20-08-2012 à 21:15:25 par Antitheme




--------------------
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisement. La Corneille Boileau à la Fontaine.

Anti-Thème.
Ishvara
Soy
711 messages postés
   Posté le 20-08-2012 à 21:57:13            

Antitheme a écrit :

Je vais essayé de préciser un peu plus le sens de la question du sujet parcequ'il me semble que Tao est un peu troublé par ce sujet et pour le moins évasif.

La notion de sainteté est en fait difficile à définir, si ce n'est en recourant à des exemples comme l'a si bien fait Ishvara en citant les différentes religions ou spiritualités. Mais pouvons nous parler de sainteté pour un athée qui a passé toute sa vie à cultiver et affermir sa foi en la non-existence d'un Dieu?


Je sais plus quel saint chrétien qui disait, je crois que c'est Thomas d'Aquin, qu'il y a des gens qui sont dans l'Eglise et qui n'en font pas parti. Et d'autres qui sont hors de l'Eglise et qui en font parti.
On peut donc être un saint athée. Suivre un chemin de compassion et d'amour pour le prochain sans croire en Jésus ou en Dieu et pourtant en étant en Jésus.

--------------------
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 21-08-2012 à 11:41:16               





Mais est-ce que la Foi, celle qui sera renforcée par des auto-mentalisation ne détournerait pas, de la seule simplicité a seulement Être. ...?




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
7727 messages postés
   Posté le 21-08-2012 à 16:38:18            

Le seul sens du mot sainteté qui ne soit pas religieux est:

Perfection morale.

La morale étant dépendante du groupe, et non universelle, on peut dire que la sainteté est imparfaite car clanique.

Donc, d'un point de vue religieux, la sainteté est aussi clanique, Mahomet ou Jésus pouvant être considérés comme saint.

--------------------
J'ai dit !
Trotmany
643 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 08:45:53               

Bonjour Ishvara,


Ishvara a écrit :

Je serai tenté de dire que l'aboutissement de la foi chrétienne est d'avoir l'esprit saint sur soi de manière permanente.


Je serais tenté de dire que tu as raison. Même si le Royaume des Cieux n'est pas uniquement spirituel. C'est l'avènement de la volonté du Père sur terre. Aussi bien par l'esprit que par l'acte. Parce qu'on reconnait un bon arbre fruitier par ses bons fruits.

En ce qui concerne la résurrection du Christ, elle peut se faire en chacun de nous à des moments différents. Cela concerne donc une étape spirituelle ultime.
Trotmany
643 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 09:00:10               

Tao a écrit :

on peut dire que la sainteté est imparfaite car clanique.


La sainteté est la poursuite d'un modèle absolut. Ce modèle est identifié par un groupe. Il est connu et reconnu par tous ses membres. Cela me semble donc logique que ce soit ces mêmes membres qui qualifient quelqu'un de saint.

Ce qui ne veut pas dire que la sainteté est clanique. Elle déborde du groupe et touche d'autres personnes. Si la sainteté était restrictive, elle ne serait pas sainteté.


Edité le 22-08-2012 à 09:00:37 par Trotmany


TaoTheKing
Citoyen du monde
7727 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 11:25:24            

Donc le pape n'est pas un saint puisqu'au moins deux personnes sur terre ne le considèrent pas comme tel.

(Milie et moi-même).

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 12:49:25               




Donc on pourrait dire que sa "sainteté" le Pape est président directeur général de son entreprise, et que le terme "sainteté" n'est qu'un titre, une distinction et non un fait .





Edité le 22-08-2012 à 13:01:43 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
7727 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 13:14:10            

Les chrétiens le jugent saint. Et encore, pas tous. On peut donc dire que ce titre n'est que convention.

--------------------
J'ai dit !
Milie
Disciple de la vie
5938 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 13:19:14               




TaoTheKing a écrit :

Les chrétiens le jugent saint. Et encore, pas tous. On peut donc dire que ce titre n'est que convention.


Un intitulé subjectif à chacun...




--------------------
Amicalement Milie
TaoTheKing
Citoyen du monde
7727 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 15:58:12            

Bah oui. Donc pour répondre clairement au sujet:

Antitheme a écrit :

Certains disent que l'aboutissement de la foi est d'arriver à un état de sérénité qui pourrait être assimilé à de la sainteté.



Oui. La foi est partisane, la sainteté clanique. La suite est logique. Seul le mot "sérénité" devrait être remplacé par conviction.

--------------------
J'ai dit !
spyro
Maitre apprenti a vie
248 messages postés
   Posté le 22-08-2012 à 22:39:20               

La sainteté et un mot nominatif qui désigne des hommes qui fait ou plus souvent fesait des actes empatiques aucun n avait un aboutissement d une foi bien que leur croyance etait leur concepte de vie avec une conviction a toute epreuve.Leur interprétation des livres saint ou non et de la vie évolué en meme temps que leur sentiment empatique grandissé.Et l amour qu il donner au autre ou leur culture qu il partager fesait grandit leur foi ou leur determination

--------------------
Quand le tonerre gronde,l oreille vibre
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  L'aboutissement de la foi.   
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade