LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 l'Empathie et +++...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 16:40:27   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Je pense que L'empathie n'a pas de relation avec l'emotionnel, ni l'affectif..Ce n'est dont pas a associer avec la "compassion"
Il peut effectivement se constater, se confirmer plus avec notre entourage, et peut être de ça, y être interprété en ces sens..Mais pourtant ça ne s'arrête pas qu'à cela.

Le Don d'empathie vient avec le Don de Soi.Car ses manifestations sont un point de direction, une voie en laquelle peut s'y succèder divers progressions. Une voie en laquelle, on n'y apprehende l'Esprit du grand tout

Il n'est pas émotionnel, ni affectif à sa base ; Parce que je n'ai pas besoin de voir , ni de connaitre "affectivement" des personnes, pour vivre leurs "maux" ciblé.. car même, par téléphone, je ressens leurs douleurs ou celles de leurs proches, sans mêmes qu'ils en parlent.

Plusieurs fois, j'ai constatée ce fait : Lorsqu'un Animal qui sera prés de moi, a un souci de santé, la paume de mes mains commencent a chauffer, a enfler, a rougir puis se parsemer de tache blanche...

Les réactions de mon corps sont des indications pour moi. Elle sont ce qui me fera prendre "conscience" d'un souci en l'autre.... Qu'il soit animal ou humain.



J''associe ce Don avec la télépathie, car c'est aussi l'une de mes facultés, et que leurs rapprochements, ce manifeste déja dans le fait d'être "relié" à l'Autre.

(Recevoir des pensées, des images, s'y relier dans l'attention, et remonter son courant.
C'est assez déroutant, les premières fois, mais avec le temps et les répétitions, tout finit par s'éclairer.)
Et d'être télépathe en ce qui me concerne, a longtemps eut, ses avantages autant que ses inconvénients...Mais m'y étendrais en son propre sujet.

---Ressentir les "maux" d'autrui jusqu'en ses propres cellules va avec une
conscience. Une conscience qui allimente les permanences d'un "Nous", en l'état d'esprit .

De naitre "Empathe" s'accompagne de divers "outils", nommé aussi "faculté"
L'autre est "Soi" naturellement, et parce que c'est naturel, tout nos sens s'y accordent. Et à celà , il y a les réalités d'une relation, un concret allant au delà d'un simple paraitre.

------------------------------------



--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 17:17:02   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

Ce qu'il te manque c'est une bonne dose de curiosité envers les sciences et envers la nature humaine.
Atil
Atil
37555 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 18:27:30   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ce dont Millie parle ce n'est pas de l'empathie mais du sens que les new-ages donnent à ce mot.
Le vrai sens de ce mot en francais se trouve dans les dictionnaires.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 19:44:50   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





petit_ange a écrit :

Ce qu'il te manque c'est une bonne dose de curiosité envers les sciences et envers la nature humaine.


La nature humaine .... Vaste programme .. Qui te dis que les sciences humaines, et les autres ne feraient pas partie de mes intêrets ...?..

Tu n'en sais rien.. Tu ne fait que croire ton appriori.


Atil a écrit :

Ce dont Millie parle ce n'est pas de l'empathie mais du sens que les new-ages donnent à ce mot.
Le vrai sens de ce mot en francais se trouve dans les dictionnaires.


C'est trop facile... Les new-age donnent à ce terme ..Ok... Mais quel nom correspond , si ce n'est pas celui-ci ..?..



--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 23:24:37   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

C'est pas si compliqué à comprendre : si tu n'as pas les émotions tu n'as pas d'empathie.

Cependant l'empathie semble être un mot fourre tout et qui correspond à une fausse interprétation de ce que ressent l'autre. Tu projettes ton propre filtre d'interprétation qui est en fait une résonance avec ton passé : tu crois connaître l'autre mais en fait tu ne le connais pas, tu ne connais que le film intérieur que tu projettes sur l'autre et tes jugements. C'est une résonance avec sa propre histoire une sorte de miroir de ce que l'on est.
En fait tu es en empathie avec ta propre souffrance intérieure mais pas avec l'autre.
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 07:50:36   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




N'IMPORTE QUOI !!!


L'Empathe, (ou si Atil ou d'autres ont un autre terme) Vit les maux des autres, Et ce ne sont pas les siens.

Toute les indications que mon corps me redonnent, seront en correspondances avec des "maux" existant en l'autre..Qu'il soit à coté, ou pas, que je le connaisse ou qu'il connaisse qq que je connais.

ça n'a pas de relation avec l'émotionnel puisque la personne n'a pas besoin d'être visible pour que cela s'opère..Et n'a pas de relation avec l'affectif, puisque je ne la connaitrait pas nécessairement.


Donc Atil ou autres... C'est facile de dire les new-age le définissent ainsi... Si dans votre sens ; vous en rejetez l'existence...

Perso, c'est "peut être" un new-age qui m'aura redonnée ce terme, après avoir "constaté" de ma faculté , je n'en sais rien, j'étais trés jeune lorsque les premières fois ce sont faites.... Seulement , même si avec le temps, ça c'est amplifiées et a évoluées...
Sa base reste une faculté par laquelle, nous sommes tous reliés les uns aux autres, et c'est dans le Don de Soi qu'elle manifeste ses présences.



--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 09:02:15   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

Tu es en grande souffrance.
J'ai touché la corde sensible...
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 09:19:08   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



petit_ange a écrit :

Tu es en grande souffrance.
J'ai touché la corde sensible...


Pourquoi vouloir voir en l'autre...?...a quoi te sert de mélanger les données...

Dévier le sujet t'arranges surement ... Pourtant , tout en restant dans le sujet ....
L'empathe, le télépathe vit ses facultés comme des intrusions, avant de réussir a en comprendre leurs "raison".
Et même en y ayant compris leurs fonctionnements, ça reste une forme d'intrusion, qu'on ne se permet pas de faire vis à vis de l'autre...

Donc pourquoi chercher ce qu'on veux y voir, plutôt que d'essayer de participer au "sujet" ..N'est pas vraiment une question.... tu fais partie de la catégorie paraitre-physique... L'image est ce qui brille.




--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 09:58:47   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

Comprenons l’empathie

Mouna Lahrech
15 Mai 2006
http://www.lagazettedumaroc.com/articles.php?r=7&sr=980&n=472&id_artl=10078

Voilà un mot souvent employé à tort et à travers. Est-ce se mettre à la place de l’autre ? … Oui, mais c’est un peu plus compliqué que cela. Détails sur une notion complexe, ambiguë et paradoxale.

En philosophie et en psychologie, l’empathie est la faculté de s’identifier à quelqu’un, de ressentir ce qu’il ressent. L’étymologie (la racine de ce mot) est étonnante : selon le Petit Robert, le préfixe
« em-en » vient du latin « dedans », tandis que le suffixe « -pathie » vient du grec « -pathos », « ce qu’on éprouve » – quoique que ce suffixe est le plus souvent associé à la douleur. Un mot d’origine gréco-latine, donc, pour lequel de nombreuses définitions ont été proposées. Pour les spécialistes des sciences humaines, le débat reste ouvert et il est encore difficile, aujourd’hui, de cerner tous les contours de cette notion. Une précision de taille, toutefois : l’empathie n’est absolument pas la sympathie, avec laquelle elle est souvent confondue.
Neutralité et distanciation
La sympathie est en effet un comportement réflexe, de type réactif, une sorte de mimétisme qui nous fait adopter l’expression de l’autre, ou, par identification, nous fait ressentir des sentiments de même nature. L’empathie, quant à elle, implique un mécanisme de recul intellectuel qui vise la compréhension des états émotionnels de l’autre. Une personne faisant usage d’empathie envers une autre peut comprendre ses sentiments et ses émotions, sans se faire parasiter par un état affectif ou émotionnel, qu’il soit « sympathique ou antipathique ». La personne empathique reste distanciée, impartiale et neutre. La définition la plus complète sur ce terme reste celle de Carl Rogers : selon ce psychologue américain,
« l’empathie consiste à saisir, avec autant d’exactitude que possible, les références internes et les composantes émotionnelles d’une autre personne et à les comprendre comme si l’on était cette personne. »
Voilà qui paraît simple, au premier abord. Mais en fait, rien de plus difficile : car se mettre à la place de quelqu’un d’autre génère forcément de l’affectivité. L’être humain n’est pas une machine… En effet, si l’empathie est prônée par de nombreux spécialistes de l’aide psy et de la communication, ces mêmes professionnels invitent souvent à trouver la bonne distance, à ne pas trop s’impliquer, à ne pas mettre trop d’affectivité. Et cette distance est parfois vitale dans l’exercice de certaines professions : imaginez l’état d’esprit d’un psychanalyste, à la fin d’une journée bondée de consultations, où tous ses patients sont venus lui conter leurs malheurs…
Dilemmes de l’investissement
D’où une ambiguïté, voire une contradiction gênante : se mettre à la place de l’autre génère forcément de l’affectivité, alors que garder ses distances conduit forcément à ne pas comprendre l’autre. Cruel dilemme : d’un côté, on entend qu’il faut comprendre, écouter, humaniser l’autre, et de l’autre, on enseigne aux professionnels en contact régulier avec des personnes nécessitant de l’aide (assistantes maternelles ou assistants sociaux, par exemple) de ne pas trop s’investir et de garder ses distances – car, évidemment, il faut aussi prendre soin de soi, éviter le stress, l’attachement, qui nuirait à l’objectivité du travail à accomplir, et qui pourrait produire, à terme, l’effet inverse de celui recherché (aider une personne en détresse, par exemple)…
La notion d’empathie a fait l’objet de nombreuses réflexions de la part de théoriciens et praticiens de la relation. Ainsi, Carl Rogers la met en application avec l’écoute dite bienveillante (ou écoute active). Dans un ouvrage intitulé The Mating Mind, Geoffroy Miller défend le point de vue selon lequel l’empathie se serait développée parce que « se mettre à la place de l’autre » pour savoir comment il pense et va sans doute réagir constitue un important facteur de survie dans un monde où l’homme se trouve sans cesse en compétition avec ses semblables. Un autre théoricien de l’empathie, Jean-Louis Lascoux, est l’inventeur d’un nouveau terme, l’altérocentrage, qui définit une attitude et un comportement, lors d’une médiation, qui exclut toute adhésion aux émotions exprimées par un tiers : le médiateur, empathique, n’exprime pas d’interprétation et donc, globalement, ne s’identifie pas à l’autre. Il adopte la devise « ne pas prendre pour soi ce qui n’est pas soi. »
Insondable nature humaine
L’une des premières caractéristiques de l’empathie est d’être praticable à partir du moment où l’on admet, d’une manière ou d’une autre, l’incommunicabilité première entre les êtres humains. Chaque expérience de soi, du monde et des autres, est, en effet, unique. La seconde caractéristique de cette notion est que la reconstitution en soi de l’univers d’autrui s’élabore par approximations successives et non d’un seul coup. C’est un processus qui progresse par tentatives, par essais, erreurs ou rectifications. En fait, c’est, paradoxalement, la non-compréhension qui est le moteur intellectuel et affectif de l’empathie. Autrui est une énigme dont on cherche à déchiffrer la configuration. D’où cette dernière caractéristique, difficile à intégrer, mais indispensable : il n’y a pas d’empathie absolue, ni de compréhension totale de l’autre.
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 10:12:01   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Ton article ne fait que confirmer les différences...Entre ce que je vit,à ce comment ils le perçoivent.


Donc as-tu toi-même un terme concret ..?...stp




--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 11:10:14   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

Définir ne sert à rien.
Vivre en consentement total est ce qui importe.

L'empathie est une illusion puisque c'est croire que l'on connait l'autre ce qui est impossible. Tu ne peut pas connaître l'autre puisque tu n'a que des opinions sur l'autre. Ce que tu vois chez l'autre n'est que le fruit de ta création mentale et de tes jugements. Cette dure réalité tu dois apprendre.
Il faut que tu remplaces l'empathie par la compassion, l'écoute compassionnelle et seulement cette écoute te met en relation de sympathie avec l'autre.

(Don't forget Love, God is Love, All is Love)
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 11:36:36   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




L'empathie est une illusion puisque c'est croire que l'on connait l'autre ce qui est impossible.



L'empathie tel que vous l'a décrivez, oui ... Mais celle qui ce manifeste sans relation émotionnel, ni affectif n'est pas une croyance, ni un vouloir..C'est un manifeste que l'on ne décide pas, puisque c'est par lui que nous sommes interpellé sur les défisciences d'autrui...

Donc si pas de l'empathie ... Comment ça s'appele ...?..





Edité le 23-10-2011 à 11:38:24 par Milie




--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 20:45:26   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

laisse tomber...
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 08:20:11   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





petit_ange a écrit :

laisse tomber...



Non ... C'est trop facile ... Ce n'est pas de l'empathie, il n'y a que les new-age pour l'identifier ainsi ...blablabla... En attendant, a part décrier.. Vous n'avez pas de terme...




--------------------
Amicalement Milie
unamurdin
344 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 09:16:32   Voir le profil de unamurdin (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à unamurdin   

Si il n'y a aucun contact ni interaction alors c'est de la télépathie :
"La télépathie désigne un hypothétique échange d’informations entre deux personnes n’impliquant aucune interaction sensorielle ou énergétique connue."

--------------------
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 10:04:24   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




unamurdin a écrit :

Si il n'y a aucun contact ni interaction alors c'est de la télépathie :
"La télépathie désigne un hypothétique échange d’informations entre deux personnes n’impliquant aucune interaction sensorielle ou énergétique connue."


.....La télépathie est ce que j'y ai associé, puisque divers expériences, m'ont démontrée que je le suis...
Donc ce serait de la télépathie , ce manifestant jusqu'au niveau cellulaire.
Qui revient au même que ce que j'avais "compris"...

Il reste donc a faire ici, le sujet "télépathe"... Qui englobe divers mode de receptions.




--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 11:24:32   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

Je ne sais pas ce qu'est le new-age mais je sais que sans émotions pas d'empathie.
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 12:39:17   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   





petit_ange a écrit :

Je ne sais pas ce qu'est le new-age mais je sais que sans émotions pas d'empathie.


Alors qu'a mes traductions l'émotion et l'affectif vont avec la compassion..




--------------------
Amicalement Milie
Ding Dong
Quo Vadis ?
Ding Dong
126 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 21:52:13   Voir le profil de Ding Dong (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ding Dong   

Milie a écrit :

C'est trop facile... Les new-age donnent à ce terme ..Ok... Mais quel nom correspond , si ce n'est pas celui-ci ..?..


Regarde dans le dictionnaire au mot EMPATHIE, et tu le sauras MiniMilie.

Glop! Glop!

--------------------
Vampire, vous avez dit Vampire ?
Ding Dong
Quo Vadis ?
Ding Dong
126 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 21:55:05   Voir le profil de Ding Dong (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ding Dong   

Et puis cesse de dire des idioties à tour de rôle. Ta mauvaise foi et ton manque d'honnêteté intellectuelle ne font qu'empirer ta situation, espèce de petite nouille inconsistante! Glop! Glop! Glop!

--------------------
Vampire, vous avez dit Vampire ?
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 22:44:20   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

L'empathie dont elle parle est son invention.
Mais l'empathie n'est pas une invention humaine, c'est une faculté naturelle, c'est être sensible aux émotions d'autrui, c'est un partage d'émotions.
Zylla
Zylla
766 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 00:29:51   Voir le profil de Zylla (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zylla   

J'ai pas tout lu, mais je pense que milie parle de voyance, médiumité...

genre la personne voit en l'autre...elle rentre en elle, un truc comme ça...

mais je vois pas pourquoi appelé ça: empathie... qui pour nous les terriens est un terme assimilé avec la compassion.

Millie nous parle sans arrêt de la 5éme dimension...elle faudrait qu'elle redescende sur terre pour nous parler dans notre langage...ou alors qu'elle reste dans sa cinquième dimension..........y a pas des forums là haut ?


Edité le 25-10-2011 à 00:30:43 par Zylla




--------------------
Atil
Atil
37555 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 10:00:45   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

L'empathie est-il un autre mot pour désigner la sensiblerie ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
Milie
5966 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 10:21:57   Voir le profil de Milie (Offline)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Atil a écrit :

L'empathie est-il un autre mot pour désigner la sensiblerie ?


La sensiblerie, la compassion sont des états qu'en tant qu'humain, nous pouvons ressentir envers les "maux" de nos prochains... Mais ceci vient avec ce qu'on voit et auquel on pourra réagir, suivant nos propres sensibilités, et notre état d'esprit...



--------------------
Amicalement Milie
petit_ange
petit_ange
372 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 11:35:40   Voir le profil de petit_ange (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à petit_ange   

L'empathie est-il un autre mot pour désigner la sensiblerie ?
Non drôle de raccourci que voila.

L'empathie est un acte élaboré de sensibilité sans jugement.
La sensiblerie porte un jugement.
L'empathie c'est être sensible aux émotions d'autrui et qui s'accompagne de rationalité.
La compassion c'est le passage à l'acte de l'empathie.
Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  l'Empathie et +++...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade