LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Les Goyim selon le Talmud

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 10-10-2008 à 20:11:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un goy est comme un chien. Les
Ecritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un goy.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés "hommes", pas
les goyim.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs goyim morts,
comme les vaches, ou les ânes perdus. Il ne faut pas montrer de sympathie
pour le juif qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des goyim proviennent d'esprits
impurs qu'on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les goyim,
ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l'interprétation d'un psaume un rabbin
dit : " le psalmiste compare les goyim à des bêtes impures ".

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les goyim et les animaux sont utilisés de
manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Bien qu'un goy ait la même
apparence qu'un juif, il se comportent envers les juifs de la même
manière qu'un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d'un
goy c'est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a : Tous les enfants des goyims sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : Les goyim sont idolâtres, ils sont comparés aux
vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion
pour les goyim que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d'un goy appartient au premier
juif qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si
c'est pour tromper ou faire condamner un goy.

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de Dieu n'est pas profané quand le
mensonge a été fait à un goy.

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un
goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un goy doivent se
partager le bénéfice équitablement.

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L'usure peut être pratiquée sur les goyim, ou
sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s'en inquiéter
les affaires perdues par un goy.

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: Si un juif a la possibilité de tromper un
goy, il peut le faire.

Talmud - Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et
Dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en
utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Talmud, Abhodah Zarah 4b: Vous pouvez tuer un goy avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des goy devrait être
abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un goy,
par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un
puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: Tout juif qui verse le sang de
goyim revient à la même chose qu'une offrande à Dieu.

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les goyim en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice
agréable à Dieu.

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d'un
Israélite, si l'intention était de tuer un goy ; tout comme on est
innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était
d'abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l'aide médical des goyim.

Talmud, Pesachim 49b : Il est permis de décapiter les goyim le jour de
l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : "Il est permis de trancher la tête d'un idiot, un membre
du peuple de la Terre (Pranaitis), c'est-à-dire un animal charnel, un
Chrétien, le jour de l'expiation des péchés et même si ce jour tombe un
jour de sabbat ". Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez
plutôt dire "de sacrifier" un goy. " Mais il répliqua : " En aucune
façon ! Car lors d'un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière
pour demander à Dieu de l'agréer, alors qu'il n'est pas nécessaire de
prier quand tu décapites quelqu'un."

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un goy, il ne sera pas condamné à
mort. Ce qu'un juif vole d'un goy, il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goy frappe un juif, il faut le tuer, car
c'est comme frapper Dieu.

Talmud, Sanhedrin 59a : Les goyim qui chercheraient à découvrir les
secrets de la Loi d'Israël commettent un crime qui réclame la peine de
mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un goy, ce n'est pas un
péché.

Talmud, Zohar I, 25a : Les goyim doivent être exterminés car ce sont des
idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont
pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des goyim doit être diminué
matériellement.

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la
vie d'un goy.

Talmud, Zohar II, 43a : L'extermination des goyim est un sacrifice
agréable à Dieu.

Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les goyim sont impurs parce qu'ils n'étaient
pas là au Mont Sinaï.

Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah
(sales, impures) depuis leur naissance.

Talmud - Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la
simple rencontre de goyim.

Talmud, Schabbath 145b : Les goyim sont impurs parce qu'ils mangent de la
nourriture impure.

Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L'âme des goyim est d'une origine théologique
impure.

Talmud, Zohar I, 131a : Les goyim souillent le monde. Le juif est un être
supérieur

Talmud, Hilkhoth goy X, 1 : Ne passez aucun accord avec un goy, ne
manifestez jamais de pitié envers un goy. Il ne faut pas avoir pitié des
goyim car il est dit: "tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié".

Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit
des péchés qu'il peut commettre. C'est toujours sa coquille qui se salit,
jamais son fond propre.

Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un
tribunal goy, par un juge goy, ou par des lois non-juives.

Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne
dispose pas.

Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.

Talmud, Sanhédrin 52b: L'adultère n'est pas défendu avec la femme d'un
goy, parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton
prochain", et les goy s ne sont pas des prochains.

Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les goyim et les serviteurs ne peuvent pas
témoigner lors d'un procès.

Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d'un goy, de peur
qu'il ne la croit.

Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyim; ils versent le
sang.

Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des goyim quand on voyage avec eux à
l'étranger.

Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive,
qui une fois seule pourrait tuer le bébé. Même si elle était surveillée,
elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.

Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion
doivent être jetés au fond d'un puits, et oubliés.

Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un goy.

Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients goyim possédés par un juif, ne
doivent pas être démarchés par un autre juif.

Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets
d'Israël aux goyim, doit être tué avant même qu'il ne leur dise quoi que
ce soit.

Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l'argent
des Israélites à des goyim.

Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les goyim et les
juifs.

Talmud, Emek Haschanach 17a: L'âme des goyim vient de la mort et de
l'ombre de la mort.

Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les goyim sont des idolâtres, il ne faut pas
les fréquenter.

Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les goyim dans le besoin, si cela
nous évite des ennuis par la suite.

Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut
plus tolérer la présence des idolâtres.

Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une
nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des goyim doit être jetée.

Talmud, Iore Dea 146, 15: Leurs idoles [c'est à dire les objets du culte]
doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.

Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte goy, il est
interdit de souhaiter du bien à un goy.

Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les goyim
pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.

Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d'un
goy.

Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un goy,
cela encourage l'amitié.

Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants
à l'hérésie.

Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d'enseigner un métier à un goy.

Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de
l'argent à un goy avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n'ont pas
reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd'hui, ce droit
est accordé dans n'importe quelle circonstance.

Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les goyim se déguisent pour tuer les juifs.

Talmud, Rosch Haschanach 17a : L'âme d'un goy descend en enfer pour
toutes les générations.

Talmud, Sanhedrin 57a: Un juif n'est pas obligé de payer le salaire
redevable à un goy.

Talmud, Sanhedrin 90a: Ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens)
n'auront pas de place dans le monde à venir.

Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des
goyim (nouveau testament).

Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un goy, ne se relèveront
pas des morts.

Talmud, Zohar I, 28b: Les goyim sont les enfants du serpent de la Genèse.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper
les goyim.

Talmud, Zohar I, 219b: Les princes goyim sont des idolâtres, ils doivent
mourir.

Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les
princes goyim seront morts.


PS : Les Goys / Goyim, ce sont les non-Juifs.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 10-10-2008 à 21:02:50   

allégation 100% réfutables, si tenté qu'elles soient inscrites dans le talmud. la torah a préséance sur tout le reste : sur les prophètes, sur les rabbins, sur les juifs, et les non juifs (l'étranger, esclave des illusions idolâtres), sur le talmud, sur le guerama, sur les sages, sur les décisions, sur tout. elle a préséance sur tout ceci. le mot goy désigne un non juif. de nombreux juifs respectent autant les goys que les goys les juifs. en cela ils respectent la torah. le mot goy désigne l'étranger, l'étranger à la torah, à la connaissance, à la science. il est l'étranger de la bible, celui qui est esclave en Égypte. ainsi un chrétien peut être "juif" et ou "goy", pareil pour un musulman, un chinois, un indous, un africain... et même un juif donc. la torah exhorte à respecter l'étranger, et à le traiter comme son frère. et à le libérer de son esclavage en 7 ans. même fautif, au contraire, bien au contraire. elle ordonne de le traiter selon ses fautes et selon sa méchanceté, avec l'opposé de cela : c'est à dire de ne pas lui faire de mal, mais de détruire la cause de ses problèmes. avec fermeté et miséricorde. en respectant la vie de tous les êtres, la vie qu'est la torah. la torah écrite a préséance sur la torah orale, et sur la halakah. cette préséance vaut si l'un est mis en doute, en incohérence ou en faute devant l'autre. on trouve dans le sepher yetsira que "dieu" a tracé son univers sous trois formes et par 32 voies de sagesse : l'écrit, le dénombrable et le verbe. l'écrit est placé avant la quantité elle même placé avant le verbe. la torah écrite a donc préséance sur la tout le reste, sur toutes les religions et les sectes dérivées du texte. La Torah prévaut.

le role de la torah est de soigner le monde : juifs comme non juifs, et que chacun a sa place et son role dans le monde (ça c des rabbins qui le disent).


Edité le 10-10-2008 à 22:39:30 par Scientosophe


Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 11-10-2008 à 08:07:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Donc il faut mettre le Talmud à la poubelle.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 11:19:26   

je sais pas. mais tu peux jeter le texte en français que tu as cité... ces extraits n'ont rien à voir avec le judaisme (sans debattre pour savoir s'il est une religion ou non) et les juifs (sans débattre si c'est un peuple au sens d'une race, inferieure ou superieure, ou pas).
Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 11-10-2008 à 12:59:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Vers le 18ème siècle (je cite de mémoire) a eu lieu une sorte de concile en Pologne ou les Juifs ont décidé de retirer du talmud tous les passages que j'ai cité.
C'est donc, effectivement, qu'ils estimaient que le talmud (ou du moins certaines de ses parties) était bon pour être mis à la poubelle.
Ils n'ont pas choisi la solution de facilité qui aurait consisté à dire "Bah ! Ce sont des textes symboliques !"

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 11-10-2008 à 13:36:28   

un symbole est une représentation condensée, archétypale et conceptuelle, d'une réalité bien précise, au sens mathématique, physique et spirituel. la philosophie s'occupe de définir, de débattre et d'argumenter sur ces symboles sans utiliser les outils de ces disciplines, mais ses résultats, corrects ou incorrects, afin d'aboutir à la morale et à l'éthique.


Edité le 11-10-2008 à 13:39:13 par Scientosophe


tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 12-10-2008 à 18:48:17   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Comment peut-on être sain d'esprit et soutenir un instant que la Torah a préséance sur tout le reste...?

N'est-ce pas à partir de ce type d'affirmation que naissent tous les abus? Toutes les chasses à l'Homme?

Comment peut-on avoir reçu la lumière de la science, de la logique, de la raison et appuyer de telles sottises?

A quoi rime ce mélande de sottise et d'intelligence?
Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 13-10-2008 à 10:20:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Il n'y a rien sur les assureurs ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 15-10-2008 à 17:59:01   

la torah prévaut sur tout ce qui a été fait en son nom, et sur tout ce qui c'est passé pour l'humain, depuis la création de l'adam, ou de tout autre nom que n'importe qu'elle culture donne au premier être humain de notre genre, quelle que soit son ethnie.


Edité le 15-10-2008 à 18:03:51 par Scientosophe


Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-10-2008 à 18:34:41   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"la torah prévaut sur tout ce qui a été fait en son nom, et sur tout ce qui c'est passé pour l'humain, depuis la création de l'adam, ou de tout autre nom que n'importe qu'elle culture donne au premier être humain de notre genre, quelle que soit son ethnie."

--- scientosophe: pourquoi on se laisse si facilement fasciné par du mystérieux ? pourquoi on se crée si facilement des personnalités ?
Le premier jour Scientosophe se prend pour un rabbin kabbaliste, le deuxième jour Scientosophe exprime sa rage contre les assureurs et les neuroleptiques, le troisième jour Scientosophe va chez son psy, le quatrième jour Scientosophe se met a défendre l'Intelligent Design créationiste, le cinquième jour Scientosophe va aux toilettes méditer sur la symbolique du papier de chiottes, le sixième jour Scientosophe va au bar contempler ses bières, le septième jour Scientosophe se met a 4 pattes attendant que Dieu l'envahisse de Sa grâce.

Pourtant un maître du judaïsme (rabbin et kabbaliste, rav' Loubavitch) a dit un jour a un de ses disciples "Va faire Téchouva et ensuite tu pourra parler de la Torah".

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 15-10-2008 à 18:54:25   

ase, quelle colère t'amène à tenir de tels propos ?
Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 15-10-2008 à 21:20:46   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Tiens ?
Scientosophe a été touché par les arguments de Ase

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-10-2008 à 10:32:59   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

La colère prend ses origines dans ce qui nous touche personnellement, puisque je ne me sens pas touché par tes propos, il ne s'agit donc pas de colère. Si la recherche de la justice mobilise un individu, alors s'instaure un processus de justification qui lui est propre.. Ce processus nécessite que l'Autre puisse l'accueillir et pour qu'il s'attribue une valeur recevable que le Sujet soit sans peur dans le désir qu'il l'anime. Tu es animé d'un tel désir de justice que tu ne te rends pas compte a quel point ce désir est aveuglant et qu'en réalité tu manifestes une forme de peur.
Bises scientosophe.

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 20-11-2008 à 18:36:50   

l'avis d'un rav :

http://www.leava.fr/questions-reponses/divers/4566_question-greg.php

détails :

http://www.leava.fr/questions-reponses/non-classee/1109_question-anon.php
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 20-11-2008 à 19:05:28   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Ah tiens, scientosophe vient de découvrir ce site. Ses cours sont très bien. Ecoute le bien, car dans une de ses vidéos il dit bien, qu'il ne faut pas tout prendre comme la stricte vérité dans la Torah.

--------------------
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-12-2008 à 23:25:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Donc il faut mettre le Talmud à la poubelle"

---> selon cet auteur (dont l'étude est par ailleurs interressante) oui :
http://www.scribd.com/doc/2773079/Le-Talmud-demasque-Pranaitis-1892

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 15-12-2008 à 23:40:02   

c'est pas donné le talmud, faut acheter une tonne de volumes

vous savez pas qui a écrit l'histoire de jésus ou vous le faites express


Edité le 15-12-2008 à 23:40:10 par Scientosophe


Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 15-12-2008 à 23:45:21   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

J'ai trouvé ceci sur le net:

"Yebamoth 63a. cite qu'Adam avait des rapports sexuels avec tous les animaux dans le Jardin d'Eden." 27.

"Yebamoth 59b. Une femme qui avait des rapports avec une bête a le droit de se marier avec un prêtre juif. Une femme qui a le sexe avec un démon a le droit aussi de se marier avec un prêtre juif." 28.

"Sanhedrin 55b. Un Juif peut se marier avec une fille de trois ans (spécifiquement, trois ans "et un jour"). "29.

"Sanhedrin 54b. Un Juif peut avoir le sexe avec un enfant aussi longtemps que l'enfant a moins de neuf ans" 30.

Kethuboth 11b. "Quand un homme adulte a des rapports avec une petite fille ce n'est rien." 31.

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 16-12-2008 à 00:01:08   

le ase n'a pas honte d'écrire des conneries.

Le Talmud
http://fr.wikipedia.org/wiki/Talmud

Un traduction en anglais du Talmud de Babylone
http://www.come-and-hear.com/talmud/index.html

Un traduction en anglais du Talmud
http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/Talmud/talmudtoc.html

Talmud de Jerusalem en hébreu
http://www.mechon-mamre.org/b/r/r0.htm

Talmud de Babylone en hébreu
http://www.mechon-mamre.org/b/l/l0.htm


Edité le 16-12-2008 à 00:20:26 par Scientosophe


Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-12-2008 à 00:09:30   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Un peu d'histoire:

Durant l’année 1240, Nicolas Donin, un Juif français, converti, devenu dominicain, dénonce au pape Grégoire IX, les erreurs et les falsifications qu’il attribue au Talmud. Sous l’ordre de Saint-Louis en 1244 à Paris, le Talmud est brûlé. Il est solennellement condamné par le Vatican le 15 mai 1248 comme oeuvre du diable, blasphématoire.

http://www.artepro.com/fr_fichiers/fichiers/02330931.pdf

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 16-12-2008 à 00:15:08   

ils ont brûlé un talmud ? c'est pour ça que tu écris des conneries qui ne sont pas écrites dans le talmud en disant c'est écrit dans le talmud ?


Edité le 16-12-2008 à 00:16:34 par Scientosophe


Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 16-12-2008 à 00:53:15   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Je ne sais pas si cela est écrit dans le talmud, tu n'as qu'à faire les recherches. En tout cas ces phrases sont inquiétantes comme celles qui suivent (trouvés également sur le net). J'ai pas trop envie de perdre plus de temps avec les extraits racistes du talmud.


Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs.

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ».

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu’un non-juif à la même apparence qu’un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme.

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un
non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien.

Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux

Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.

Les juifs peuvent voler les non-juifs:

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un
non-juif, il peut le faire.

Talmud - Babha Kama 113a: les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël.

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Les juifs peuvent tuer les non-juifs:

Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains.

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu.

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle.

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu.

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.

Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d’une menace mortelle.
« Un Akum qui n’est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d’un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l’eau, à moins qu’il ne te promette de te donner de l’argent ».

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal.

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.

Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
Rabbin Eliezer : ” Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat “.
Ses disciples répondirent : ” Rabbi ! Vous devriez plutôt dire ‘de sacrifier’
un Goï. ” Mais il répliqua : ” En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l’agréer, alors qu’il n’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un. “

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder.

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper dieu.

Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas un
péché.

Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un non-juif.

Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.

Les non-juifs sont impurs:

Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï.

Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah(sales, impures) depuis leur naissance.

Talmud - Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.

Talmud, Schabbath 145b : Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure.

Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des goyims est d’une origine théologique impure.

Talmud, Zohar I, 131a : Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur

Talmud, Hilkhoth Non-juif X, 1 : Ne passez aucun accord avec un Non-juif, et ne jamais manifester de pitié envers un Non-juif.
Il ne faut pas avoir pitié des non-juifs car il est dit: “tu ne jetteras pas
sur eux un regard de pitié”

Deutéronome 7:16 Tu dévoreras tous les peuples que l’Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.

Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.

Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.

Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.

Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.

Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu. avec la femme d’un Goyim (non-juif), parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.


Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu. avec la femme d’un Goyim (non-juif), parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.

Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès.

Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un Non-juif, de peur qu’il ne la croit.

Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang.

Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l’étranger.

Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.

Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés.

Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif.

Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.

Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit.

Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des Non-juifs.

Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.

Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des non-juifs vient de la mort et de
l’ombre de la mort.

Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les Non-juifs sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.

Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.

Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.

Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.

Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.

Talmud, Iore Dea 146, 15: « Leurs idoles [c'est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.»

Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.

Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l’amitié.

Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie.

Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un Non-juif.

Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance.

Talmud, Moed Kattan 17a: si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s’adonner au mal.

Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les Non-juifs se déguisent pour tuer les juifs.

Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations.

Talmud, Sanhedrin 57a: un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.

Talmud, Sanhedrin 90a: ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir

Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament)

Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts.

Talmud, Zohar I, 28b: Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

Talmud, Zohar I, 219b: Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir.

Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts.

--------------------
Membre désinscrit
   Posté le 16-12-2008 à 10:51:18   

ce que fait le ase est comme prendre le discours d'un politicien en anglais, le traduire en chinois n'importe comment, en extraire la moitié d'une phrase par ci par là, et dire que l'anglais a dit qu'il fallait que les pigmés devaient tuer les plutoniens et que les esquimaux étaient des phoques.

le ase affirme se contenter de ces mensonges et ne pas vouloir aller vérifier dans les textes originaux qui sont disponibles à lui : le ase est un imbécile très très dangereux qui semble prendre plaisir à écrire des conneries perverses et s'en satisfaire.

le ase ne veux pas entendre les arguments réfutant les allégations mensongères qu'il donne, même énoncés par des rabbins : le ase est très très stupide... c'est très très inquiétant. le ase est encore plus primitif qu'un barbare illettré : il est illogique. il dit ne pas savoir et il cite des phrases qui ne sont pas écrites dans les livres qu'il cite. c'est absurde.


Edité le 16-12-2008 à 11:15:34 par Scientosophe


Atil
Atil
27088 messages postés
   Posté le 16-12-2008 à 12:03:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Ces phrases ont été censurée lors d'un concile qui a eu lieu en Pologne vers le 18 ème siècle.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 16-12-2008 à 12:25:26   

donc si ce que tu dis est vrai, atil, nous ne sommes pas censé retrouver ces soit-disant phrases, dans leur contexte originel non déformé, et dans leur sens originel non déformé, dans le talmud de babylone, et de jérusalem ?

si je te dis que dans les pommes du congo, un dieu a mis des minis pepins au plutonium radioactif lors de la création du monde, et que lors d'une réunion au 20ème sciècle, des militaires ont décidé de les remplacer par des pepins en pétrole condensé, est-ce que c'est plausible ?


Edité le 16-12-2008 à 12:31:01 par Scientosophe


Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Les Goyim selon le TalmudNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum