LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie 

 La compassion

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 Page suivante
Membre désinscrit
   Posté le 29-09-2008 à 23:42:32   

Qu'est-ce que c'est ?


Edité le 29-09-2008 à 23:42:53 par Scientosophe


PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 30-09-2008 à 05:02:26   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Ayant médité la douceur et la compassion, j'ai oublié la différence entre moi et les autres...

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 30-09-2008 à 08:13:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Sympathie = syn (avec) + pathos (souffrance).
C'est être avec la souffrance d'autrui. L'accompagner.

Empathie = em (dans) + pathos (souffrance).
C'est comprendre la souffrance d'autrui.

La com-passion ça doit ressembler à la sympathie, puisque COM (CUM) = "avec".

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 30-09-2008 à 18:21:23   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

C'est quoi demande Scientosophe...
C'est une clé pour vivre avec les autres en n'oubliant pas que lui, c'est moi.
Milie
Disciple de la vie
5647 messages postés
   Posté le 01-10-2008 à 09:11:54   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




Je pense que contrairement à l'empathie, qui est en soi, comme une attirance des maux d'autrui, la compassion pourrait être un élan de soi, vers l'autre.




--------------------
Amicalement Milie
Membre désinscrit
   Posté le 03-10-2008 à 17:47:54   

Je suis sur que vous pouvez faire mieux pour définir le mot "compassion" : quoi, qui, quand, où, comment ? S'il est si dur à expliquer et à comprendre, c'est peut-être parce qu'il représente la contrepartie d'une autre chose d'une telle complexité et d'un tel niveau d'effarement, presque innommable, que seule la compassion peut subsister en face de ça...
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 03-10-2008 à 18:54:49   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si la compassion signifie souffrir avec autrui, j'avoue que je ne sais pas à quoi ca sert.
Ce n'est pas parceque je prétend souffrir avec quelqu'un (comme si c'était possible) qu'il va moins souffrir.

Si la compassion c'est comprendre la souffrance d'autrui, alors c'est juste de la science, de la connaissance. Ca ne veut pas dire que'on va en profiter pour essayer d'apaiser ses souffrances.

Je dirai plutôt alors que ca signifie qu'on comprend qu'une personne souffre. Et on comprend aussi que ce qu'elle ressent est ce que nous ressentirions si nous étions à sa place. Cela nous motive donc pour apaiser cette souffrance comme si c'était la nôtre.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
sax
loin
84 messages postés
   Posté le 05-10-2008 à 01:06:57   Voir le profil de sax (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sax   

C'est comme l'amitié et l'amour. Un concept en cour de développement.
La religion est un passage obligé. La prochaîne étape sera la séparation du corps.
Le but : touché le pompom. La fin : Game over.

--------------------
loin
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 05-10-2008 à 11:42:27   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est quoi la séparation du corps ?
Cela nécessite-t-il vraiment d'en passer par la religion ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
5647 messages postés
   Posté le 05-10-2008 à 16:26:43   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   



Scientosophe a écrit :

Je suis sur que vous pouvez faire mieux pour définir le mot "compassion" : quoi, qui, quand, où, comment ? S'il est si dur à expliquer et à comprendre, c'est peut-être parce qu'il représente la contrepartie d'une autre chose d'une telle complexité et d'un tel niveau d'effarement, presque innommable, que seule la compassion peut subsister en face de ça...


S'effacer, ou s'ouvrir totalement à l'autre dans l'instant, parcqu'en définitive, ont prend en soi ce que l'autre éprouve, pour y ajouter nos propres forces, qui pourraient être renvoyés dans des actes constructifs pour l'autre... Ce pourrait être l'utilité de la compassion, dans le pas seulement "éprouver", mais aussi "réagir" .. qu'en pensez-vous ?



--------------------
Amicalement Milie
Membre désinscrit
   Posté le 05-10-2008 à 19:34:04   

Atil : (Si) la compassion signifie souffrir avec autrui [...]
=> pas d'accord, la souffrance réduit les capacités et les efforts d'actions, en plus des mutilations, dont le terme est la mort prématurée.

Atil : Si la compassion c'est comprendre la souffrance d'autrui, alors c'est juste de la science, de la connaissance.
=> d'accord, mais ce n'est pas seulement cela. quel est son but ?

Atil : Ca ne veut pas dire que'on va en profiter pour essayer d'apaiser ses souffrances.
=> dommage, c'est de la non assistance. en france, c'est autant légal que le meurtre et autres choses aussi illégales que pénalement impunissables et médiatisables à gogo. ce n'est donc pas un crime du point de vue de la législation de l'homo sapiens dont le sphénoïde continue à se redresser et qui passe donc du 5eme au 6ème type...

Atil : Je dirai plutôt alors que ca signifie qu'on comprend qu'une personne souffre. Et on comprend aussi que ce qu'elle ressent est ce que nous ressentirions si nous étions à sa place. Cela nous motive donc pour apaiser cette souffrance comme si c'était la nôtre.
=> donc, quelle est la définition de la compassion ? quelle est donc sa force tant reconnue, mais inconnue, face aux crimes, alors qu'elle est trivialement impuissante face à la souffrance, connue mais non reconnue ? quelle est son action ? quelle serait l'effet de la compassion au niveau du monde humain ?


sax : C'est comme l'amitié et l'amour.
=> what ??? non !!! un ami ou un amour ne peut pas compatir, puisqu'il souffre de la souffrance partagée afin de soulager, ce que ne peut pas faire la compassion. c'est une épreuve que peu acceptent, avec mépris et méchanceté parfois. la souffrance qui dure des années remplit son role : elle isole et tue. si un ami ou un amour était capable de compassion, alors cette personne serait capable d'empêcher l'autre de souffrir.

sax : Un concept en cour de développement.
=> de la première cellule vivante à la dernière cellule vivante de ton être. c'est à dire de la naissance à la mort de ton entité : de ton corps (système locomoteur et souffles), de ton ame-psychisme (système organique, endocrinien et fluides) et de ton esprit (système nerveux périphérique, central, cerveau et cervelet). les NDE et phénomènes apparentés sont des constructions mentales du retrait de la conscience mourante à travers un canal passant du système nerveux central vers le fond du cervelet (phénomène médical connu depuis des millénaires).

sax : La religion est un passage obligé.
=> de quoi tu parles ???

sax : La prochaîne étape sera la séparation du corps.
=> même pas dans tes rêves

sax : Le but : touché le pompom. La fin : Game over.
=> faudrait tout arrêter là...


dalaha : S'effacer, ou s'ouvrir totalement à l'autre dans l'instant
=> oui, c'est l'écoute.

dalaha : parcqu'en définitive, ont prend en soi ce que l'autre éprouve
=> la compassion n'est pas cela, ce serait faiblesse. mais c'est une force que de pouvoir soulager la souffrance sans souffrir.

dalaha : Ce pourrait être l'utilité de la compassion, dans le pas seulement "éprouver"
=> celui qui compatit n'a pas besoin d'éprouver la souffrance, ça c'est le rôle de la victime qui a été décidé par le meurtrier.

dalaha : mais aussi "réagir"
=> comment ?


Edité le 05-10-2008 à 22:03:43 par Scientosophe


Membre désinscrit
   Posté le 05-10-2008 à 22:31:56   

Le Dalaï-Lama, qui a une vision plus vaste que les dictionnaires français, aurait dit : "La compassion c’est se sentir concerné par le sort des autres."

Ca ressemble plus à la sympathie, qui dans le cas de la souffrance devient compassion. Trouvons mieux.


Edité le 05-10-2008 à 22:34:17 par Scientosophe


Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 06-10-2008 à 08:21:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Le judaïsme de Hillel et le christianisme de jésus se rejoignent pour dire que :
"Fais à autrui ce que tu voudrais qu'on te fasse."
ou
"Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse."

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 06-10-2008 à 09:19:37   

Entre préceptes, la bible exhorte à : ne pas tuer, ne pas blesser, ne pas mentir, ne pas convoiter, ne pas conspirer, ne pas se venger, ne pas faire trébucher le sourd et l'aveugle, ne pas rendre sourd et/ou aveugle, ne pas opprimer la veuve et l'orphelin, ne pas rendre veuve ou orphelin, ne pas appliquer la justice des adultes aux enfants (cad les fautes commises avant la puberté), ne pas faire et croire en des idoles illusoires, etc. ainsi tout ce qu'il est demandé de faire doit être fait sans faire ce qu'il ne faut pas faire. Et il y a plus de choses à ne pas faire que de choses à faire. Le Torah représente les facteurs de survie maximum pour une civilisation humaine.


Edité le 06-10-2008 à 09:33:40 par Scientosophe


Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 06-10-2008 à 22:19:54   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"ne pas tuer, "

>>>>>>>>Pourtant Dieu a ordonné d'exterminer les anciens habitants de la terre promise.



"ne pas mentir, "

>>>>>>>Pourtant Dieu a envoyé l'"esprit du mensonge" pour tromper les voyants des autres peuples rivaux d'Israel.



"ne pas se venger, "
" ne pas appliquer la justice des adultes aux enfants"

>>>>>>>>Pourtant Dieu fait retomber la faute des pères sur les enfants pour plusieurs générations.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 06-10-2008 à 23:21:32   

incorrections de traduction. donc encore un exemple : quand tu cite le fait de "faire porter la faute des pere sur leurs fils", cela fait reference à la "genetique"... car il est également dis ceci : l'humain ne punira pas les enfants pour les erreurs de leurs parents. paradoxe ? non. illetrisme. quand dans la torah il est question de punition divine, nul homme ne peut se prendre pour "dieu". car ils en porteront les consequences... il est seulement question de lois physiques... par exemple, quand une personne commet des fautes, elle a forcement quelque chose comme du remors qui suit la faute, ou de la colere qui cause la faute, entre autres choses possibles. qu'elle commette cela de son initiative ou forcée par autrui. toute pensée modifie le fonctionnement cellulaire. et tout ce qui nous arrive fait de même. lorsqu'on a des enfants, ils sont une moitié de copie de ce que l'homme est à l'instant de la creation des spermatozoide. les ovules de la femme sont moins soumis à ce quelle vit et à son evolution personnelle. ainsi quand un enfant est conçu, il est une moitié probabiliste majoritairement de ce qu'est son père à cet instant et minoritairement de ce qu'il etait à sa naissance, et inversement de sa mere. ainsi donc, atil, quand tu lis la bible, comme dans les histoires, il y a plusieurs sortes d'acteurs et d'evenements. quand il est question des ordonnances "divines", elle sont du même pouvoir qui fait que la terre tourne autour du soleil, qu'un objet tombe par terre. il n'est nulle part question d'un dieu dans la torah. il est question de "force". de physique. de science. de medecine. d'architecture. de commerce. de social... ceci n'est qu'une façon de voir les choses bien sur. tout comme il est impossible d'echapper à la gravité sans artifice, il est impossible d'echapper aux lois de la nature, de la vie. et quand on sait comment se "nettoyer", corriger ses "fautes", et aider soi comme les autres, vouloir exterminer des groupes humains ou des entités ciblées tiens plus du genocide et de l'aberation que de l'intelligence et de la connaissance.
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 08:34:51   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Donc Dieu n'a pas pu reprocher aux Hébreux de ne pas avoir exterminé tous les anciens habitants de la terre promise.
Donc ce passage de la Bible ne peut pas être considéré comme venant de Dieu.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 08:39:12   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"toute pensée modifie le fonctionnement cellulaire. et tout ce qui nous arrive fait de même. lorsqu'on a des enfants, ils sont une moitié de copie de ce que l'homme est à l'instant de la creation des spermatozoide. les ovules de la femme sont moins soumis à ce quelle vit et à son evolution personnelle. ainsi quand un enfant est conçu, il est une moitié probabiliste majoritairement de ce qu'est son père à cet instant et minoritairement de ce qu'il etait à sa naissance, et inversement de sa mere. "

>>>>>>>>Les pensées et les actes ne s'enregistrent pas dans les gènes. Donc une "faute" ne peut pas se répercuter génétiquement.
Les fautes ne peuvent donc se répercuter que par les réactions des humains en fonction de leurs coutumes et croyances. Donc si un enfant subit les conséquences de ce que son père a fait, ca ne vient pas des "lois de la nature" mais des lois culturelles humaines.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
5647 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 09:49:32   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"ne pas se venger, "
" ne pas appliquer la justice des adultes aux enfants"


>>>>>>>>Pourtant Dieu fait retomber la faute des pères sur les enfants pour plusieurs générations


Dans des dégénérescences céllulaire.

-------------



dalaha : parcqu'en définitive, ont prend en soi ce que l'autre éprouve

=> la compassion n'est pas cela, ce serait faiblesse. mais c'est une force que de pouvoir soulager la souffrance sans souffrir.

Prendre en soi ce que l'autre éprouve, peut aussi se faire dans l'analyses des teneurs à l'effet.. Et donc non être juste un ressentit dans l'émotionnel, mais dans un élan pour une modification à cet état.

dalaha : Ce pourrait être l'utilité de la compassion, dans le pas seulement "éprouver"
=> celui qui compatit n'a pas besoin d'éprouver la souffrance, ça c'est le rôle de la victime qui a été décidé par le meurtrier.

L'empathie a cette fonction. Signaler les douleurs ou mal être d'autrui, dans un ressentit intérieur.
La compassion dans son élan, n'est pas juste le partage d'émotion, c'est une force servant de moteur a une modification.

dalaha : mais aussi "réagir"
=> comment ?

Multiples possibles peuvent être. L'élan d'une force "intérieur" envers l'autre, est dejà l'ouverture aux prémices d'un changement.



--------------------
Amicalement Milie
Membre désinscrit
   Posté le 07-10-2008 à 11:01:55   

Atil : Les pensées et les actes ne s'enregistrent pas dans les gènes. Donc une "faute" ne peut pas se répercuter génétiquement.
Les fautes ne peuvent donc se répercuter que par les réactions des humains en fonction de leurs coutumes et croyances. Donc si un enfant subit les conséquences de ce que son père a fait, ca ne vient pas des "lois de la nature" mais des lois culturelles humaines.

=> si, cela s'enregistre dans les cellules, les composés chimiques sont le support de l'information : adn, histones, gènes, molecules, ribosomes, arn, et autres entités nucléaires, cytoplasmiques, membranes et mitochrondies. des chercheurs viennent de mettre en évidence que l'adn mitochondrial entre en jeu dans le comportement chez les souris... des chercheurs vienennt également de mettre en évidence un logiciel symbolique au sein même de l'adn humain et que l'on appelle désormais epigénétique. ce sont les fameux 95 à 98% des millards de bases dans chaque noyau qui ne sont pas des gènes, que l'on croyait inutile et qui sont notamment la source de nombreux arn regulateurs, et qui agit en fonction de nombreux facteurs personnels et environnementaux; desormais, on évoque 3 configurations clés au sein de l'adn. soit tout un fonctionnement qui expliquerait les types de pensées "divines", "rationnelles", "irrationnelles", "somatiques"... ça fait peur. cela pourrait expliquer le niveau de conscience entre les espèces vivantes. En tant que programmeur en langage informatique expérimenté et connaissant de nombreuses techniques d'écriture de code, j'ai été sidéré. Ainsi, tout comme il est possible d'écrire du code qui génére du code exécutif à la volée et que l'on ne peut donc pas débugger facilement, la nature fait de des milliards de fois mieux et même plus.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique
http://fr.wikipedia.org/wiki/ADN_mitochondrial
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pig%C3%A9n%C3%A9tique

Atil: Dieu n'a pas pu reprocher aux Hébreux de ne pas avoir exterminé tous les anciens habitants de la terre promise.

=> Quels sont les versets ?
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 14:10:52   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"si, cela s'enregistre dans les cellules,"

>>>>>>>Ce qui nous arrive dans la vie ne s'enregistre pas dans notre adn.



"des chercheurs viennent de mettre en évidence que l'adn mitochondrial entre en jeu dans le comportement chez les souris... "

>>>>>>>>Mais cet adn ne contient aucun enregistrement des faits passés de l'animal, ne de ses ancètres.
L'adn nous influence mais n'enregistre rien.
Il nous influence mais nous ne l'influencons pas.



"des chercheurs vienennt également de mettre en évidence un logiciel symbolique au sein même de l'adn humain et que l'on appelle désormais epigénétique. ce sont les fameux 95 à 98% des millards de bases dans chaque noyau qui ne sont pas des gènes, que l'on croyait inutile et qui sont notamment la source de nombreux arn regulateurs, et qui agit en fonction de nombreux facteurs personnels et environnementaux; desormais, on évoque 3 configurations clés au sein de l'adn. soit tout un fonctionnement qui expliquerait les types de pensées "divines", "rationnelles", "irrationnelles", "somatiques"... ça fait peur. cela pourrait expliquer le niveau de conscience entre les espèces vivantes. En tant que programmeur en langage informatique expérimenté et connaissant de nombreuses techniques d'écriture de code, j'ai été sidéré. Ainsi, tout comme il est possible d'écrire du code qui génére du code exécutif à la volée et que l'on ne peut donc pas débugger facilement, la nature fait de des milliards de fois mieux et même plus. "

>>>>>>>>>>Mais tout ca n'a strictement rien à voir avec les pensées "divines", "rationnelles", "irrationnelles", etc ...
Les pensées ne sont pas codées par les gènes mais par les "memes", dans nos réseaux de neurones.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
29063 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 14:23:04   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"Quels sont les versets ? "

>>>>>>>>

Nombres 31
3 Moïse parla au peuple, et dit: Equipez d'entre vous des hommes pour l'armée, et qu'ils marchent contre Madian, afin d'exécuter la vengeance de l'Eternel sur Madian. [...]
7 Ils s'avancèrent contre Madian, selon l'ordre que l'Eternel avait donné à Moïse; et ils tuèrent tous les mâles. [...]
9 Les enfants d'Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses.
10 Ils incendièrent toutes les villes qu'ils habitaient et tous leurs enclos. [...]
14 Et Moïse s'irrita contre les commandants de l'armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l'expédition.
15 Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes? [...]
17 Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui;
18 mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme.

Josué 10
29 Josué, et tout Israël avec lui, passa de Makkéda à Libna, et il attaqua Libna.
30 L'Eternel la livra aussi, avec son roi, entre les mains d'Israël, et la frappa du tranchant de l'épée, elle et tous ceux qui s'y trouvaient; il n'en laissa échapper aucun [...]
31 Josué, et tout Israël avec lui, passa de Libna à Lakis; il campa devant elle, et il l'attaqua.
32 L'Eternel livra Lakis entre les mains d'Israël, qui la prit le second jour, et la frappa du tranchant de l'épée, elle et tous ceux qui s'y trouvaient, comme il avait traité Libna. [...]
36 Josué, et tout Israël avec lui, monta d'Eglon à Hébron, et ils l'attaquèrent.
37 Ils la prirent, et la frappèrent du tranchant de l'épée, elle, son roi, toutes les villes qui en dépendaient, et tous ceux qui s'y trouvaient; Josué n'en laissa échapper aucun, comme il avait fait à Eglon, et il la dévoua par interdit avec tous ceux qui s'y trouvaient. [...]
40 Josué battit tout le pays, la montagne, le midi, la plaine et les coteaux, et il en battit tous les rois; il ne laissa échapper personne, et il dévoua par interdit tout ce qui respirait, comme l'avait ordonné l'Eternel, le Dieu d'Israël .

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Membre désinscrit
   Posté le 07-10-2008 à 16:32:31   

comme je l'évoquais, prenons la torah (appelé le pentateuque pour signifier que la torah est formée de cinq livres comme les cinq doigts de la main gauche et droite), volume bamidbar (qui veut dire "parla dans le désert", et encore mal traduit par les nombres), chapitre 31 (soit la paracha Matoth, les tribus), et je lis dans la traduction la plus littérale en français depuis l'hébreu en double page :

1. Hachem parla à Moché en disant :
2. Venge la vengeance des fils d'Israel de chez les Midyanis, après tu seras réuni vers tes peuples.
3. Moché parla au peuple en disant : engagez d'entre vous des hommes pour l'armée, et ils seront sur midyan pour donner la vengeance de Hachem contre Midyan.
4. Mille par tribu, mille par tribu, pour toutes les tribus d'Israel vous enverrez à l'armée.
5. Furent livrée, parmi les milliers d'Israel, mille par tribu, douze mille engagés de l'armée.
6. Moché les envoya, mille par tribu à l'armée, eux et Pin'has fils d'El'azar le pontife à l'armée, et les ustensiles du sanctuère et les trompettes de la sonnerie dans sa main.
7. Ils s'attroupèrent contre Midyan, comme avait ordonné Hachem à Moise, ils tuèrent tout mâle.

Etc.

Même cette traduction est douteuse. Et ce texte n'a rien à voir avec ce que tu cites. Avant de lire, il faudrait expliquer chaque mot, chaque lettre, chaque racine hebraique, etudier le sens de chaque phrase mise en relation avec tous les versets de la torah, et en extraire une multitude de sens qui peuvent apparaitre selon l'itération de la lecture. Puis encore et toujours la même question : comment "tuer" alors que l'on ne doit pas "tuer". Que veut dire tuer ? Est-ce la bonne traduction ? Est-ce le bon sens ? Que veut dire "sur Midyan" ? Que veut dire venger la veangeance ? Que veut dire livrer ? Que sont les ustensiles et les trompettes ? Pourquoi seulement les mâles XY et pas aussi les XX ? Etc. Tuer signifie ici en symbole, tuer le mal, tuer l'illusion, changer les choses. Pour que le mal n'existe plus. Tuer sans tuer, c'est libérer le bien du mal. Tuer en tuant, c'est détruire le bien afin que le mal disparaisse aussi.


Edité le 21-10-2008 à 09:55:09 par Scientosophe


tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 07-10-2008 à 17:01:47   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Est-ce une sottise de dire que Dieu, s'il est éternel, la perception qu'en ont les hommes varie selon le temps...
Un temps où l'homme parle de Justice et c'est le Dieu des Hébreux
Un temps où l'homme parle d'Amour et c'est le Dieu des Chrétiens.

Mais Celui des uns est-il bien celui des autres?

Réécrire les textes en les réinterprétant, pourquoi pas mais les "mèmes" des uns et des autres n'ont-ils pas changé entre temps. L'éclairage que l'on donne, est-ce bien la lumière primitive?

Quand Dieu donne les 10 commandements, il n'oublie pas de dire quelque chose comme : "Tu n'auras pas d'autre Dieu que Moi"...
Quand Jésus dit qu'il vient accomplir... Que dit-il si ce n'est "Dieu existe mais l'éclairage que vous en donnez a besoin d'être revu" et "je suis venu pour cela"...
Pas très orthodoxe, mais plus proche de la réalité historique. Non?
Membre désinscrit
   Posté le 07-10-2008 à 17:39:48   

Tayaqun : [...] Réécrire les textes en les réinterprétant [...] Quand Dieu donne les 10 commandements, il n'oublie pas de dire quelque chose comme : "Tu n'auras pas d'autre Dieu que Moi"...

=> oui! car... mais... aucun "Dieu", n'a dit cela... dans le texte, ce n'est pas le mot "Dieu" qui est inscrit... ce n'est pas cette phrase qui est écrite... si en français je dis "je m'appelle scientosophe et j'écris sur le forum" et que quelqu'un traduise cela en anglais par "I am a scientosophe and I read on the place", y a problème. ainsi donc, la phrase "Tu n'auras pas d'autre Dieu (Dieux en fait) que Moi" traduite depuis la phrase hebreu qui dit que (traduction imparfaite en français mot à mots) "Hachem a dit : Tu n'auras pas d'autres Elohim sur ma face", ne veut pas du tout dire la même chose. Où est le mot "Dieu" ou "les Dieux" ??????? Nulle part dans la Torah. El veut dire force. Tout mot dérivé de El veut dire force de... Mais rien n'empeche de lire "Dieu dit : Tu n'auras pas d'autre Dieux que Moi". Un rabbin a dit que Dieu ne s'encombrait pas des paradoxes.


Edité le 07-10-2008 à 17:50:58 par Scientosophe


Haut de pagePages : 1 - 2 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section philosophie  La compassionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum