LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 La culpabilité.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 27-10-2005 à 21:09:50   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Que pensez-vous du "sentiment de culpabilité"?
L'avez-vous déjà ressenti?
Quelle en est (sont) la (les)cause(s)?

--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 27-10-2005 à 21:39:37   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Le sentiment de culpabilité existe surtout dans les cultures dont la religion insiste sur le "il faut" et le "il ne faut pas". Avec toutes les notions quasi-juridiques de récompenses et de punitions qui vont avec.
Pour ne pas nous tourmenter de manière stérile, quand on a raté quelque chose, il vaudrait mieux remplacer la notion de "coupable" par celui de "personne qui a fait une erreur".

Le coupable c'est celui qui mérire d'être puni.
Celui qui a fait une erreur c'est seulement un homme qui tentera de réparer ses fautes, ou qui essaiera de ne plus les recommencer.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 27-10-2005 à 21:45:33   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

As-tu déjà ressenti ce sentiment? Si oui, comment t'en es-tu sorti, si tu t'en es sorti?


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
vestas
parcourir le chemin de la vie
vestas
114 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 01:06:05   Voir le profil de vestas (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vestas   

Dans le sentiment de culpabilité, il y a deux possibilités. Celle que Atil vient de décrire, qui est une erreur, qui peut avoir des conséquences qui crée la culpabilité. L'autre, c'est que tu as vraiment fait un acte qui amène la culpabilité, soit un meurtre, etcc. C'est mon avis.
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 08:39:18   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

On peut également dire que celui qui a commis un crime a fait la une grosse connerie.
Si on le dit "coupable" c'est à dire qu'on le rejette, qu'on le stigmatise pour ce qu'il a fait. C'est comme s'il était entaché d'une sorte de malédiction, qu'on le haissait non pour ce qu'il a fait mais pour ce qu'il EST. On le punit comme pour le laver d'une indignité qui l'entache.
Hors ce qui est condamnable c'est l'acte lui-même et non pas celui qui est responsable de l'acte.
Il n'y a pas de coupable smais seulement des responsables.

Pour ne plus se sentir coupable il faut prendre conscience que cette notion est culturelle et qu'elle ne correspons à rien dans la nature.

Se sentir coupable c'est avoir honte de ce qu'on a fait. C'est avoir l'impression d'avoir violé une sorte de tabou. C'est se crisper sur ses erreurs passées au lieu de chercher à les corriger.

La notion de culpabilité n'existe pour nous que si on est subjugués par des croyances culturelles ainsi que par les blocages émotifs qu'elle génèrent.

"Responsables mais pas coupables" avaient dit des politiciens pour lutter contre la haine qui se levait dans le peuple contre eux.
Un coupable ce n'est jamais qu'un responsable qu'on déteste et qu'on refuse d'excuser ou de comprendre.

Le coupable c'est le salaud qu'on pourchasse car il a osé transgresser la loi. Tout comme le pècheur c'est celui que Dieu pourchasse car il a osé transgresser ses commandements.
Mais pour un sage il n'y a pas de coupables : juste des ignorants qui font des bétises et doivent les réparer. ca revient au même mais avec de l'indulgence en plus.

Le responsable reste un humain doté de volonté : il est en son pouvoir de réparer les torts qu'il a commis.
Mais le coupable n'a plus de liberté : il n'a plus la liberté de réparer ses erreurs car c'est un juge qui lui impose une punition.
Le coupable est rejeté au rang d'objet dont le destin dépend de la décision des autres.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 09:32:03   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Mouais... Quand même, être responsable d'une faute commise volontairement doit quand même s'accompagner de réparation de la faute.
A ce titre, le responsable doit bien, à un moment, être juger coupable être sanctionner, puis ensuite son humanité prise en compte pour apprécier de la liberté qui peut être laisser à un nuisible.

Non?


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 14:15:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Un homme responsable c'est celui qui décide de lui-même de réparer sa faute.
 
Un coupable c'est un homme dont on ne s'occupe pas de savoir s'il reconnait ou pas sa responsabilité mais qu'on oblige à payer pour sa faute.

Le coupable pourrait se sentir soulagé si on lui laissait la possibilité de décider par lui-même de réparer. Mais on ne lui laisse pas cette possibilité puisque c'est la justice qui le force à réparer.
Rendu ainsi incapable de prouver sa bonne volonté, l'accusé se sent rejeté dans l'opprobe, la honte et le déshonneur.

La notion de culpabilité n'a été inventée que pour contraindre les irresponsables à réparer les fautes dont ils refusent d'endosser la paternité.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
vestas
parcourir le chemin de la vie
vestas
114 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 18:26:40   Voir le profil de vestas (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vestas   

Y en a qui n'ont pas de conscience. Ils font le mal autour d'eux avec un plaisir malsain. Prenons l'exemple, d'un psychopathe. Ils tuent pour le plaisir. Le sentiment de culpabilité, qu'il a c'est de se faire prendre par la police et de terminer sa vie en prison. J'arrive pas à comprendre ce genre de personnes.
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 20:27:12   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

vestas a écrit :

Y en a qui n'ont pas de conscience. Ils font le mal autour d'eux avec un plaisir malsain. Prenons l'exemple, d'un psychopathe. Ils tuent pour le plaisir. Le sentiment de culpabilité, qu'il a c'est de se faire prendre par la police et de terminer sa vie en prison. J'arrive pas à comprendre ce genre de personnes.


>>>c'est plus complexe que cela : et c'est d'ailleurs un vrai complexe. Dans l'exemple que tu cites, le complexe de culpabilité est surcompensé, le complexe est méconnaissable car (le Moi n'ayant aucune conscience du processus ni de la signification de l'état qu'il éprouve) le sujet jouit d'une "conscience satisfaite". Il est fier de lui, n'éprouve aucune culpabilité pour quoi que ce soit, montre et démontre la parfaite justification de tous ses actes. Ce contentement de soi et de son action s'accompagne d'une agressivité sur un "objet" extérieur, un être, un groupe, accusés d'être le Mal essentiel et la cause de tous les malheurs du monde. L'auto-justification est absolue mais il a toujours besoin de s'expliquer. Il est la vertu pourchassant le vice, et il punit impitoyablement les fautes... des autres. NIETZSCHE disait par la voix de Zarathoustra "méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant". Une des formes du sadisme consiste donc en un retournement défensif du masochiste vers l'extérieur.
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 28-10-2005 à 20:48:13   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

Atil a écrit :

Un homme responsable c'est celui qui décide de lui-même de réparer sa faute.
 
Un coupable c'est un homme dont on ne s'occupe pas de savoir s'il reconnait ou pas sa responsabilité mais qu'on oblige à payer pour sa faute.

Le coupable pourrait se sentir soulagé si on lui laissait la possibilité de décider par lui-même de réparer. Mais on ne lui laisse pas cette possibilité puisque c'est la justice qui le force à réparer.
Rendu ainsi incapable de prouver sa bonne volonté, l'accusé se sent rejeté dans l'opprobe, la honte et le déshonneur.

La notion de culpabilité n'a été inventée que pour contraindre les irresponsables à réparer les fautes dont ils refusent d'endosser la paternité.



????la notion de culpabilité n'a pas été inventée et n'est pas une notion. la culpabilité est un complexe au même titre que tous les autres complexes comme le complexe d'infériorité ou de supériorité, etc..... en fait ce sont des comportements tout faits réapparaissant à des incitations du présent. Il y a ainsi des scénarios que nous rejouons sans cesse, des actions-réactions automatiques à certains genres de situations, des sentiments chroniques plus ou moins envahissants, des "principes de conduite" que nous n'avons jamais examinés sérieusement et qui se perpétuent contre toute expérience, des leitmotiv irrationnels mais lancinants de notre existence.
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 29-10-2005 à 09:58:11   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

En tant qu'êtres émotifs, nous avons donc une propention à la culpabilité.
Mais celle-ci ne peut s'activer que grace aux notions de bien et de mal.
Hors ces notions sont purement culturelles.
C'est la société qui rejette les gens ou les accepte selon qu'elle considère que leurs actes sont bons ou mauvais. C'est ainsi qu'elle apprend aux gens à se sentir coupable et honteux de certains actes ... mais ces actes varient selon les cultures.
Un homme vivant hors de toutes cultures n'aurait aucune raison de ressentir de la culpabilité.
Les animaux peuvent-ils se sentir coupables ?
Ils ne le peuvent que parceque les hommes les ont dréssés dans ce sens.
Mais un animal vivant dans la nature peut-il ressentir de la culpabilité ?
La culpabilité ne peut se ressentir que si on a l'impression d'avoir violé un code de conduite. Hors les codes de conduite sont culturels.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 29-10-2005 à 10:23:49   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

effectivement, la société est culpabilisante mais ce complexe peut avoir d'autres origines :

- culpabilisation parentale comme méthode d'éducation. Un tel climat éducatif utilisant la honte et surtout le chantage affectif sur en enfant, ("tu me fais mourir", "tu veux tuer tes parents", "si tu nous aimes, tu ne feras pas ça", "tu es la honte de la famille", etc...) cultive la culpabilité,

- culpabilisation massive des premiers intérêts sexuels (de la curiosité anatomique dès 4 ans jusqu'aux premières masturbations),

- dramatisation traumatisante de petites fautes réelles commises par l'enfant (vol d'un jouet ou blessure involontaire faite à quelq'un), avc parfois mise en scène opérée par les parents pour faire croire à l'emprionnement ou a la mort par châtiment, ou condamnation réelle de l'enfant à des privations plus ou moins prolongées,..

- imprégnation religieuse précose avec angoisse du péché, et culpabilisation des pensées, obligation à des confessions de tout, suivies de reproches et punition par des parents plus ou moins sadiques, eux-même en proie à une cumpabilité surcompensée,

- traumatisme précose par faute morale dont on a été agen ou victime, mais de toute façon considéré comme coupable,

- auto-accusation et auto-punitions lors des poussées sexuelles de la puberté, avec développement de la honte de soi, efforts infructueux vers un idéal d'asctétisme ou de pureté morale,

- coïncidence fatale avec une initiative ou une idée ou un engagement personnel du sujet (positif ou par refus volontaire) et un malheur, accident ou catastrophe qui a suivi, amenant le sujet à s'imputer la faute.


Pour revenir au cas cité par Vestas, c'est vrai que dans certains cas de fausse-délinquance, le délit est commis (avec toutes dispositions pour être pris et accusé) en vue de se faire punir et d'expier une culpabilité pathologique.
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 29-10-2005 à 11:01:08   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

On en revient donc toujours à cela :
Se sentir coupable c'est avoir l'impression d'avoir fait quelque chose de MAL.
Si on n'a pas de notion de mal alors il ne peut pas y avoir de notion de culpabilité.

Dans une société ou une religion ou la notion de mal n'existerait pas, les gens qui ont fait une bétise ne se sentiraient pas coupables mais seulement maladroits.
Ou alors ils ne ressentiraient rien du tout, dans le cas ou ils serait égoïstes et parfaitement indiférents aux conséquences de leurs actes.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
zorglub
zorglub
3044 messages postés
   Posté le 30-10-2005 à 02:50:10   Voir le profil de zorglub (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorglub   

Oui, la notion de mal existe.
Mais est-ce vraiment un probleme de société et pas de parents. Oui les parents sont dans la société et sont conditionnés par celle-ci. Mais, toutefois, perso, je ne me sent pas coupable vis a vis de la société parceque "rebelle attitude", mais vis a vis de ma famille, ma culpabilité est grande... même si elle ne doit pas l'être.
Atil
Atil
33887 messages postés
   Posté le 30-10-2005 à 23:18:56   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Comme quoi nous restons conditionnés émotivement même si, rationellement, nous voyons bien que les idées qu'on nous a inculquées sont dépassées.
C'est du réflexe culturel conditionné.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 14:31:35   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Félicitations toutes particulières à floriane qui a fait taire son hyper-émotivité culpabilisante pour nous livrer une intervention pleine de bon sens, de justesse, et d'ouvertures.



--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 14:53:29   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Félicitation toute particulière à Verdad qui est toujours aussi fidèle à lui-même, et me rappelle du coup, que je suis plus grand que je ne m'en doutais


--------------------
#PizzaMan
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 14:57:20   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Heureux d'avoir donc fait du bien à ton ego Pizza Man. Cependant, le sujet est "la culpabilité", posté par Verdad.


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 15:00:57   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Posté par Tao aussi.

Enfin bref... Vous avez tant de points en commun


--------------------
#PizzaMan
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 15:02:03   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Tao a posté le sujet? Mais ou? OU?????????

Donne le lien ici


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 31-10-2005 à 15:03:27   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Iciiiiiiiiii ! Ouiiiiiiii !


--------------------
#PizzaMan
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  La culpabilité.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum