LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 L'échec du monde moderne

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 30-11-2007 à 14:44:43   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Voici une déclaration récente du Pape actuel, Benoit XVI :

Comment "espérer" dans le monde tel qu'il est ?
Les idéologies séculières - le progrès, le marxisme, le positivisme, l'individualisme - ont été des "espérances fallacieuses", Leur échec est inscrit dans l'Histoire : "Les temps modernes ont fait grandir l'espérance d'un monde parfait. Grâce à la science et à une politique scientifiquement fondée [marxisme], il semblait devenu réalisable." L'"erreur" de Marx (1818-1883), écrit le pape, est d'avoir "oublié que l'homme demeure l'homme, que la liberté demeure la liberté, même pour faire le Mal. Il croyait qu'une fois mise en place l'économie, tout aurait été mis en place. Sa véritable erreur est le matérialisme"...

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 30-11-2007 à 20:45:09   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Toute idéologie est forcément spiritualiste puisque les croyances sont du domaine de l'esprit.
La véritable erreur de ces idéologies est donc d'avoir eu un socle spiritualiste.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 00:22:49   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Mais ici, on précise que la véritable erreur de l'homme c'est le matérialisme !

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 07:51:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

La Pape ne sait pas ce qu'est la matérialisme.
Il reste dans l'idéologie simpliste qui dit que matérialisme = mal et spiritualisme = bien.

Mais, dans les doctrines spiritualistes, lil suffit de regarder les dictatures et massacres causés pae les fanatiques pour voir que ca ne vaut pas mieux que le matérialisme.

D'ailleurs il suffit de lire cette liste pour voir que le "matérialisme" vue par le Pape est une chose floue : lle progrès, le marxisme, le positivisme, l'individualisme.
C'est quoi, pour lui, le matérialisme ?
Croire que la vérité est dans l'esprit et non dans la matière ?
Préférer savoir que croire ?
Etre égoïste plutôt que généreux ?
Prier plutôt que donner aux malheureux ?


Edité le 01-12-2007 à 17:23:27 par Atil




--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 16:01:36   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Mais le Pape dit «comment ESPÉRER...», alors que le positivisme et l'individualisme ont été des «espérances fallacieuses».

Il est question d'espoir, alors. Et non de spiritualisme.

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 17:24:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

L'espoir est du domaine de l'esprit.
Les faits sont du demaine de la matière.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 19:24:44   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Si j'espère gagner au loto, ça relève de la matière. Donc il est question d'espoir matériel ici.

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 01-12-2007 à 21:11:48   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Acheter un billet pour joeur au loto ca fait partie de la matière.
Prier en espérant que ca me sera gagner au loto ca fait partrie de l'esprit.

Le but peut être matériel ou spirituel.
La méthode utilisée peut également être matérielle ou spirituelle.

Mais il n'est pas vraiment certaiin que c'est de ce type de matériel et de spirituel dont parlait la Pape.
Et parlait-il du but ou de la méthode ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 03-12-2007 à 18:25:05   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

"La Pape ne sait pas ce qu'est la matérialisme.
Il reste dans l'idéologie simpliste qui dit que matérialisme = mal et spiritualisme = bien. "

Peut-on être pape sans être trop con?

Il me semble que l'on peut ne pas s'aligner derrière le pape, mais il me semble qu'il est considéré comme l'un des meilleurs théologiens.

Si l'erreur, selon le pape, est le matérialisme, c'est qu'il fait sortir l'esprit d'ailleurs... Et, selon lui, si l'esprit est ailleurs, la logique matérialiste ne saurait déboucher sur des valeurs qui permettent aux hommes de se propulser verticalement...

Il se situe dans le champ des valeurs relatives.

Le pape est un brillant mythologue...
C'est un pape.
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 03-12-2007 à 21:36:59   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Le Pape ne fait que constater, en somme, l'aboutissement et l'échec de la civilisation Judéo-Chrétienne... En fait il parle de la 'crise du monde moderne'.

--------------------
L'Imam
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 03-12-2007 à 21:47:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Mais il utilise le mot "matérialisme" pour désigner la cause de cet échec.
Et ce mot est vague. Que veut-il dire exactement ?
On peut l'interpréter de tant de manière différentes.

C'est quoi, exactement, le matérialisme ?
A part un mot passe-partout servant de bouc émissaire ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 04-12-2007 à 03:31:29   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

C'est pourtant simple. Réchauffe un peu tes neurones pour une fois :

Notre monde occidental est fondamentalement basé sur l'individualisme. Voici le matérialisme auquel le Pape réfère. Il n'a pas tord. Et ça n'a rien à voir avec le délire de «l'échec de la civilisation judéo-chrétienne», bien au contraire, c'est une critique d'un monde qui s'est éloigné de ses valeurs judéo-chrétiennes. Ses véritables valeurs véhiculées par un certain Jésus Christ. Et ces valeurs sont aux antipodes du marxisme, de l'hédonisme, etc.

Voilà. C'est pourtant simple.

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 04-12-2007 à 08:15:50   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

L'individualisme n'est qu'une des interprétations du mot matérialisme. Et d'ailleurs l'individualisme n'a pas de rapport spécial avec la matière.

Mais le Pape a aussi parlé du progrès, du marxisme, du positivisme.
Quel est le commun dénominateur dans tout ca ?
Le positivisme n'a rien à voir avec l'individualisme égoïste.
La progrés non plus.
Quand au Marxisme c'est exactement l'inverse de l'individualisme. En effet, dans un pays vraiment marxiste, tous les gens seraient égaux et travailleraient pour la collectivité et non pour lui-même.

Donc l'individualisme ne représente pas la totalité du problème mais juste une partie.

Quelle sont alors les valeurs chrétiennes qui ont été abandonnées ?

Pendant des siècles les chrétiens ont tout misé sur Dieu.
Ensuite, à la renaissance, est apparu l'humanisme, qui centrait toutes ses préoccupations non plus sur Dieu mais sur l'homme.
C'est peut-être ca le méchant matériialisme ?
Et le positivisme, le capitalisme, le communisme, etc ... dérivent tous de cela.

Le bon aspect c'est que la supersticion a reculé, ainsi que le pouvoir des prêtres. Et la science a progressé, apportant un certain confort matériel.
Le mauvais aspect c'est que l'homme a fini par tout centrer sur les aspects le plus bas de l'homme : son égoïsme et ses basses passions.

N'avons-nous donc à choisir entre l'obcurantisme fanatique du passé et l'égoïsme sans freins actuels ?
Ce n'est jamais la que l'opposition entre ce que les psy' appellent le "Surmoi" et le "Ca'.
Le "Surmoi" c'est l'a soumission aux interdits moraux ou religieux.
Le "ca" c'est la soumission aux instincts et émotions.
Et au centre il y a le "Moi", qui représente la sagesse qui se tient au "juste milieu" entre les extrêmes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 04-12-2007 à 13:22:16   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«L'individualisme n'est qu'une des interprétations du mot matérialisme»...

<o> Elle n'en est pas moins pertinente aussi.




«Et d'ailleurs l'individualisme n'a pas de rapport spécial avec la matière»...

<o> Ah non ? Explique-toi alors.

Moi je vais en profiter pour te démontrer le contraire, et démontrer aux autres par la même occasion, pendant tu que tu cherches un peu dans ta «documentation», mon gros.

L'individu est au centre de toutes les valeurs comme étant la seule et unique réalité, et comble de toute chose : l'explication à tous les phénomènes (matériels). Il y a donc bel et bien un rapport direct avec la matière.





«Donc l'individualisme ne représente pas la totalité du problème mais juste une partie»...

<o> Personne ne dira le contraire. Mais cette partie est considérable dans ce monde. L'individu n'a jamais eu autant d'importance, versus l'esprit. C'est de cela dont il est question.




«Quelle sont alors les valeurs chrétiennes qui ont été abandonnées ?»...

<o> La compassion, le partage, l'abnégation de soi, l'amour inconditionnel...





«Pendant des siècles les chrétiens ont tout misé sur Dieu.
Ensuite, à la renaissance, est apparu l'humanisme, qui centrait toutes ses préoccupations non plus sur Dieu mais sur l'homme.
C'est peut-être ca le méchant matériialisme ?
Et le positivisme, le capitalisme, le communisme, etc ... dérivent tous de cela»...

<o> Oui, tout ceci dérive du matérialisme, et non de l'esprit.




«Le bon aspect c'est que la supersticion a reculé, ainsi que le pouvoir des prêtres. Et la science a progressé, apportant un certain confort matériel»...

<o> Tu dis n'importe quoi. La superstition est plus forte que jamais : l'Islam et le pouvoir des imams.

Et la science ne fait que nous conforter sur notre suprématie en tant qu'individualiste. La science est devenue source d'orgueil, alors qu'elle devrait être source d'évolution.




«Le mauvais aspect c'est que l'homme a fini par tout centrer sur les aspects le plus bas de l'homme : son égoïsme et ses basses passions»...

<o> Bien au contraire, le mauvais aspect c'est que l'homme a une trop haute estime de lui-même.






«N'avons-nous donc à choisir entre l'obcurantisme fanatique du passé et l'égoïsme sans freins actuels ?»...

<o> Non, il nous suffirait de retrouver les valeurs chrétiennes que nous avons abandonnées.




«Ce n'est jamais la que l'opposition entre ce que les psy' appellent le "Surmoi" et le "Ca'.
Le "Surmoi" c'est l'a soumission aux interdits moraux ou religieux.
Le "ca" c'est la soumission aux instincts et émotions.
Et au centre il y a le "Moi", qui représente la sagesse qui se tient au "juste milieu" entre les extrêmes»...

<o> Ces concepts peuvent être mis à l'épreuve, donc ils peuvent être réfutés.

--------------------
#PizzaMan
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 04-12-2007 à 17:40:10   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

J'aime bien cet échange...

Atil, tu défends une ligne un peu trop simple...
Le Bien est contenu dans la pensée scientifique... Donc
Le Mal est en religion...

Ce raccourci est loin d'être abusif.

Qu'on me dise d'où sort ce concept "bien" qui serait tiré de la pensée sans Dieu (un peu de lumière dans le tunnel)...
Quand on saura d'où il sort, on pourra avancer.
Comme je ne sais pas...
Mais il me semble savoir que les valeurs sont des créations de la pensée qui prennent en compte le groupe social et la position de l'individu face au groupe...


Edité le 19-12-2007 à 19:49:02 par tayaqun


Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 05-12-2007 à 12:19:13   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Ah non ? Explique-toi alors."

>>>>>>Si je dis que le matérialisme consiste à penser que seule la matière existe, alors c'est directement compréhensible : on voit le lien existant entre les mots "matière" et "matérialisme". Par contre, on ne voit pas à 1ère vue pourquoi on devrait relier le matérialisme et l'individualisme.




"L'individu est au centre de toutes les valeurs comme étant la seule et unique réalité, et comble de toute chose : l'explication à tous les phénomènes (matériels). Il y a donc bel et bien un rapport direct avec la matière."

>>>>>Ou vois-tu que l'individu, selon les matérialistes, est l'explication des phénomènes matériels ?
Tout centrer sur l'individu et tout centrer sur la matière sont deux choses différentes.

L'homme est apparu bien aprés la matière. Donc si seule la matière compte, notre individualité n'en est qu'un simple produit dérivé (et l'esprit aussi). Mais la matière n'empèche pas du tout l'existance d'êtres vivants qui vivent pour leur société et non pour eux-mêmes (les insectes sociaux par exemple).La matière n'oblige pas forcément l'égoïsme.
Donc la spiritualité peut aussi bien être compatible avec un monde ou la matière domine qu'un monde ou l'esprit domine.

Le "matérialisme = égoîsme" et le "matérialisme = croire que seule la matière compte" sont deux notions différentes.



"Personne ne dira le contraire. Mais cette partie est considérable dans ce monde. L'individu n'a jamais eu autant d'importance, versus l'esprit. C'est de cela dont il est question."

>>>>>>>Le problème est donc surtout l'individualisme et non le matérialisme.
A moins de vouloir à tout prix faire de ces deux mots un sinonyme (comme les new-ages ou les anciens gnostiques), ce que rien ne justifie.




"La compassion, le partage, l'abnégation de soi, l'amour inconditionnel..."

>>>>>>>Pourtant, dans le passé, bien des Papes ont dirigé des répressions, des guerres, des meurtres, des massacres d'infidèles, des accumulations de biens matériels, etc ...
Le Pape reproche donc aux gens d'avoir abandonné ce que la papauté elle-même n'a jamais possédé.




"Oui, tout ceci dérive du matérialisme, et non de l'esprit."

>>>>>>Mais la renaissance a vu le début de l'humanisme, pas du matérialisme.
Si on veut que ce soit l'esprit qui est l'opposé du matérialisme, alors ca veut dire que cle matérialisme désigne non pas l'individualisme égoïste mais la croyance que tout vient de la matière.



"Tu dis n'importe quoi. La superstition est plus forte que jamais : l'Islam et le pouvoir des imams."

>>>>>>>L'Islam n'entre pas dans le domaine critiqué par le Pape : l'islam , au contraire, est resté fidèle à l'esprit religieux et a rejeté le matérialisme. Et on voit ce que cela donne : le fanatisme.
L'islam n'a jamais connu la réforme de l'humanisme.
L'Islam représente ce que le pape voudrait pour notre société.



"Et la science ne fait que nous conforter sur notre suprématie en tant qu'individualiste. La science est devenue source d'orgueil, alors qu'elle devrait être source d'évolution."

>>>>>>>Avant c'était la religion qui était source d'orgueil : C'est nous qui avons la vraie foi ! Dieu avec nous !
La matière n'a pas d'orgueil. Seul l'esprit peut en avoir.



"Bien au contraire, le mauvais aspect c'est que l'homme a une trop haute estime de lui-même."

>>>>>>>Ca c'est de l'orgueil ... et l'orgueil fait partie des basses passions.
Etre bas et se croire bas ce n'est pas la même chose.
Etre bas, en général c'est se croire haut.




"Non, il nous suffirait de retrouver les valeurs chrétiennes que nous avons abandonnées."

>>>>>>Comme les musulmans ont gardé les valeurs spirituelles.
Les avons-nous vraiment eues ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 05-12-2007 à 14:15:20   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

«Par contre, on ne voit pas à 1ère vue pourquoi on devrait relier le matérialisme et l'individualisme»...

<o> Correction : TU ne vois pas à première vue pourquoi... Mais c'est parce que l'individualisme est favorable au matérialisme, visiblement.




«Ou vois-tu que l'individu, selon les matérialistes, est l'explication des phénomènes matériels ?»...

<o> Ce n'est pas ce que j'ai dit. Tu cherches à me faire passer pour un con, ce n'est pas très honnête de ta part.




«Le "matérialisme = égoîsme" et le "matérialisme = croire que seule la matière compte" sont deux notions différentes»...

<o> Non, ce ne sont pas deux notion différentes puisque sans individualisme il n'y a pas d'égoisme. Et vice versa. Tu es ridicule. Arrêtes ça. Vas te cacher ! Aller, zou !




«Le problème est donc surtout l'individualisme et non le matérialisme.
A moins de vouloir à tout prix faire de ces deux mots un sinonyme (comme les new-ages ou les anciens gnostiques), ce que rien ne justifie»...

<o> À chacune de tes réponses tu soulignes que l'individualisme et le matérialisme sont deux choses sans rapport avec l'un et l'autre, comme si tu voulais l'enfoncer à coups de marteau, tu fais comme si tu étais persuadé d'avoir raison. Les faits sont pourtant évidents, ils démontrent bien que l'égoisme de l'individu est favorable au matérialisme.

Tu te ridiculises en insistant!




«Pourtant, dans le passé, bien des Papes ont dirigé des répressions, des guerres, des meurtres, des massacres d'infidèles, des accumulations de biens matériels, etc ...
Le Pape reproche donc aux gens d'avoir abandonné ce que la papauté elle-même n'a jamais possédé»...

<o> Peut-être que la papauté actuelle n'a plus rien à voir avec la papauté d'avant, alors que le contexte social-politique était différent. Ton anti-cléricalisme t'empêche de réfléchir, mon gros. C'est juste une occasion pour toi de t'en prendre au Pape et jouer ton rôle habituel.




«Si on veut que ce soit l'esprit qui est l'opposé du matérialisme, alors ca veut dire que cle matérialisme désigne non pas l'individualisme égoïste mais la croyance que tout vient de la matière»...

<o> L'individualisme égoiste cadre parfaitement dans le matérialisme. C'est totalement opposé à l'esprit qui s'élève au dessus de tout ça.





«L'Islam n'entre pas dans le domaine critiqué par le Pape : l'islam , au contraire, est resté fidèle à l'esprit religieux et a rejeté le matérialisme. Et on voit ce que cela donne : le fanatisme.
L'islam n'a jamais connu la réforme de l'humanisme.
L'Islam représente ce que le pape voudrait pour notre société»...

<o> Le Pape voudrait que notre société soit plus responsable, plus respectueuse, que les gens s'entraident au lieu de suivre la ligne du «chacun sa merde». Il voudrait un partage plus équitable entre les individus, etc.





«Avant c'était la religion qui était source d'orgueil : C'est nous qui avons la vraie foi ! Dieu avec nous ! La matière n'a pas d'orgueil. Seul l'esprit peut en avoir»...

<o> En fait, ta verbosité nerveuse consiste à t'en prendre au Pape et ce qu'il représente, au détriment du bon sens.




«Comme les musulmans ont gardé les valeurs spirituelles»...

<o> Les valeurs de l'Islam ne font que servir et cultiver les basses passions de l'homme. Par-exemple, la polygamie et le châtiement corporel.

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 05-12-2007 à 20:29:41   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Correction : TU ne vois pas à première vue pourquoi... Mais c'est parce que l'individualisme est favorable au matérialisme, visiblement."

>>>>>Pouquoi donc penser que tout vient de la matière favoriserait-il spécialement l'individualisme ? Ce n'est qu'une opinion philosophique sur la nature de monde.





"Ce n'est pas ce que j'ai dit. Tu cherches à me faire passer pour un con, ce n'est pas très honnête de ta part."

>>>>>>Non. Je n'ai réellement pas compris ce que tu voulais expliquer. Peut-être y a-t-il une faute dans ta phrase qui me la rend incompréhensible.




"Non, ce ne sont pas deux notion différentes puisque sans individualisme il n'y a pas d'égoisme. Et vice versa. Tu es ridicule. Arrêtes ça. Vas te cacher ! Aller, zou !"

>>>>>>>Qu'est-ce que ca à voir avec ce que j'ai écris ?
J'explique qu'il existe deux sens différents au mot matérialisme :
Soit c'est un sinonyme d'égoïsme (c'est à dire d'individualisme) , soit ca signifie que ll'on croit que tout est matériel et que l'esprit n'est qu'un simple épiphénomène de la matière.
Le 2ème sens n'a rien à voir avec le 1er.
Donc mélanger les deux sens dans un même raisonnement ne peut aboutir qu'à des raisonnements embrouillés et faux.




"À chacune de tes réponses tu soulignes que l'individualisme et le matérialisme sont deux choses sans rapport avec l'un et l'autre, comme si tu voulais l'enfoncer à coups de marteau, tu fais comme si tu étais persuadé d'avoir raison. Les faits sont pourtant évidents, ils démontrent bien que l'égoisme de l'individu est favorable au matérialisme."

>>>>>>>Ca, ca reste à démontrer.
Et puis pour bien se comprendre, il faudrait commencer par tous s'entendre sur une même définition du matérialisme.
Suivre aveuglément ses instincts fait-il partie du matérialisme ?
Si oui, alors on remaruera que chez l'homme, en effet, les instincts favorisent l'égoïsme. Mais par contre, chez les insectes sociaux, c'est exactement l'inverse : leur instinct les ammène à se dévouer et même se sacrifier au froupe. Donc les instincts favorisent aussi bien, selon les cas, l'individualisme que le dévouement.




"eut-être que la papauté actuelle n'a plus rien à voir avec la papauté d'avant, alors que le contexte social-politique était différent. Ton anti-cléricalisme t'empêche de réfléchir, mon gros. C'est juste une occasion pour toi de t'en prendre au Pape et jouer ton rôle habituel."

>>>>>>>Ca ne change rien au fait que le pape repriche aux gens d'avoir abandonné une chose ... mais que quand on regarde dans le passé on n'a guère d'indice que cetet chose ait existé.
Jadis les gens étaient aussi égoïstes que maintenant. C'est la brutalité policière et les menaces de l'église qui les mettait au pas.
Les gens ne controlaient leur égoïsme que parcequ'ils étaient terrifiés par la justice des nobles et les menaces de l'enfer proférées par l'église.




"L'individualisme égoiste cadre parfaitement dans le matérialisme. C'est totalement opposé à l'esprit qui s'élève au dessus de tout ça."

>>>>>>>L'esprit c'est ce qui est dans la conscience. Et dans la conscience il peut i avoir plein de doctrines différentes. Parmi celles-ci il peut y avoir la doctrine "Aimez-vous les uns mes autres", qui effectivement repousse l'égoïsme. Mais il peut y avoir aussi la doctrine "Le dieu Wotan accueillera tous les guerriers qui auront le plus tué d'ennemi, et il rejetera tous les autres !" et ca pousse plutôt à l'égoïsme.
Donc l'esprit peut AUSSI pousser à l'égoïsme.




"Le Pape voudrait que notre société soit plus responsable, plus respectueuse, que les gens s'entraident au lieu de suivre la ligne du «chacun sa merde». Il voudrait un partage plus équitable entre les individus, etc."

>>>>>>Le pape dit : "Faites ce que je dis et pas ce que je fais !" car la papauté et l'église ont toujours bien plus pris d'argent aux pauvres qu'elles ne leurs en ont donné.
Si l'église a toujours été incapable d'appliquer elle-même les conseils qu'elle donnait, c'est qu'il y a un problème.
Cela semble indiquer que l'église ignore ce qu'est vraiment la spiritualité. Elle ne fait que répéter mécaniquement des mots sans même en percer le vrai sens.
Jésus vivait pauvrement en ascète. la papauté a toujours été riche et puissante.
Comment la papaoté pourrait-elle nous enseigner l'humilité et la générosité dans ces conditions ?



"En fait, ta verbosité nerveuse consiste à t'en prendre au Pape et ce qu'il représente, au détriment du bon sens."

>>>>>>Le Pape n'a pas de bon sens. C'est ca le problème.
S'il pouvait démontrer rationellement ce qu'il raconte au lieu de répéter des formules toutes faites basée sur des croyances aveugles, il deviendrait crédible et le christianisme cesserait sa chute. Il est un égoïste qui prétend précher aux autres égoïstes.




"Les valeurs de l'Islam ne font que servir et cultiver les basses passions de l'homme. Par-exemple, la polygamie et le châtiement corporel."

>>>>>>>Ainsi que l'obligation de faire l'aumone aux pauvres, l'interdiction de l'usure, etc ...
Quand au christianisme et l'islam, ils veulent réglementer sévèrement la sexualité car, comme tous les instincts, elle fait partie de ce qui est matériel, donc du mal.
Aprés tout la sexualité favorise l'égoïsme et l'amour possessif, non ?

Faire de la répression sexuelle, c'est de la spiritualité ou du rigorisme fanatique ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Zig
Zig
1856 messages postés
   Posté le 06-12-2007 à 22:54:41   Voir le profil de Zig (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Zig   

C'est vrai qu'en philosophie les matérialistes c'est ceux qui pensent que tout ce qui existe est matériel. Pour faire simple : l'esprit c'est le cerveau et non pas une sorte de spectre qui survit à la mort; Dieu en tant qu'être absolu et transcendant doté de conscience n'existe pas, mais on fait partie de la Nature; etc.

Matérialiste dans le sens commun désigne les radins mais n'a rien à voir avec le sens philosophique.
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 08:00:47   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Et le sens papal (et new-age) du matérialisme c'est un gros mélange de ces deux sens.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 17:09:49   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

"C'est vrai qu'en philosophie les matérialistes c'est ceux qui pensent que tout ce qui existe est matériel" dit ZIG...

Exemples: liberté, amour, beauté, harmonie, compassion, dévouement...

On retire tout cela du matérialisme et ça ne fait pas beaucoup d'un seul coup?

Ce ne serait-y pas cela que le pape voulait dire et que certains ne veulent pas écouter parce que le pape est leur ennemi donc celui qui a tort même quand ce qu'il dit mérite réflexion?...


Edité le 07-12-2007 à 17:11:05 par tayaqun


PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 17:45:09   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Je pense que le sujet ici, c'est l'échec de notre monde moderne, et non «cassons la gueule au Pape». Non ?

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 20:06:02   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

tayaqun a écrit :

"C'est vrai qu'en philosophie les matérialistes c'est ceux qui pensent que tout ce qui existe est matériel" dit ZIG...

Exemples: liberté, amour, beauté, harmonie, compassion, dévouement...

On retire tout cela du matérialisme et ça ne fait pas beaucoup d'un seul coup?


Pourquoi cela devrait-on enlever cela du matérialisme et pas du spiritualisme ?

Le spiritualisme c'est une doctrine disant que tout repose principalement sur l'esprit.
Donc ca n'a rien à voir non plus avec la iberté, l'amour, la beauté, l'harmonie, la compassion, le dévouement.

C'est comme si je disais que le vulcanologie, l'algèbre et la géographie sont de mauvaises disciplines car elles ne sontiennet pas ces qualités humaines. C'est normal car elles ne s'occupent pas de ca.

Ou alors il faut dire "égoïsme" à la place de "matérialisme" et "générosité" à la place de "spiritualité". Ainsi on ne mèle plus des choses différentes.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 20:08:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

PizzaMan a écrit :

Je pense que le sujet ici, c'est l'échec de notre monde moderne, et non «cassons la gueule au Pape». Non ?


Le sujet est surtout "bien définir ce qu'est cet échec". C'est l'égoîsme aparemment. Ce qui n'a rien à voir, par exemple, avec le positivisme.

Et à quoi est du cet égoïsme ambiant ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 07-12-2007 à 22:25:51   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Si on parvient à établir les raisons de « cet égoisme ambiant» sur un forum, on sera tombés bien bas en tout cas.

Mais il ne faut pas être bien malin pour constater que tout est en place pour exciter la cupidité, l'avidité et l'hédonisme de l'homme. Nous sommes en contact direct avec les seules choses capables de nous transmettre des informations qui font appel à ce qu'il y a de plus égoiste en nous. La TV, la presse, la radio, la pub, etc. C'est une sorte de lavage de cerveau quotidien que nous subissons.

--------------------
#PizzaMan
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  L'échec du monde moderneNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum