LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité 

 Futilité du savoir

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 06-03-2008 à 08:31:19   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Vanité, tout n'est que vanité et poursuite du vent" est-il écrit dans la Bible.
Ce passage dit que même chercher la vérité est un acte inutile.

Le savoir est-il donc une chose futile, en fin de compte, sur la voie spirituelle ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 09-03-2008 à 11:53:14   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Le savoir n'est pas utile, il est indispensable.
La vanité ne fait que référence à notre égo, il y a là deux univers.
Le sage, lui-même, doit savoir pour s'en échapper.
Un monde sans savoir est condamné aux forces les plus violentes...

L'Ecclésiaste dit... Et ce qu'il dit est la résultante de son savoir. S'il revenait, il écrirait des choses différentes, j'ai envie d'ajouter: évidemment!
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 10-03-2008 à 15:46:09   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Mon cher Atil, il est vrai que le savoir ou la connaissance ne sont plus ce qu'ils
étaient. Et c'est en ce sens que ta question est judicieuse.
Les connaissances en général, ont effectivement été perverties par la séparation des aspects ésotérique et éxotérique.

--------------------
L'Imam
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 10-03-2008 à 22:13:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

A quoi sert l'ésotérisme ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 12-03-2008 à 11:37:27   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Cela doit passer par la case "toute vérité " n'est pas bonne à dire...
Mais on peut ajouter la case: " vanité ou conspiration des égos"
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 12-03-2008 à 12:43:34   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

L'ésotérisme du "toute vérité n'est pas bonne à dire" repose sur quoi ?

Sur le fait que certaines vérités sont trop dangereuses , (pour celui qui l'apprend ou pour celui qui la révèle)

Ou sur le fait que certains aiment s'ennorgueillir et se vanter de posséder un savoir réservé que les autres n'ont pas ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
5683 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 00:41:22   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




L'ésotérisme,l'exotérique, ou encore les croyances religieuse, sont inventés de l'Homme.
Par méconnaissances de "savoirs", ils sont l'illusion d'un pouvoir, .

Et à la base de tout ces dérivés, son essentiel en a été "éttouffé"

Ce qui a résulté, sur une lutte entre pouvoir et savoir.
les partages d'un tout.Des partages pour lesquels, chacun choisira une spécialité, ou plus simplement, ressentira une attirance..
L'un sera attiré par la voyance, l'autre le spiritisme, ou encore tierce par le chamanisme, etc.
Différentes spécialités, mais qui à leurs base sont issues d'un essentiel .. "Les mouvements de la vie invisible"

Atil :
A quoi sert l'ésotérisme ?


L'ésotérisme est une nommination. Il est un mot "chargé" . Tout comme peut l'être le mot "secte" ou "religion" .. A coté de ça , tout comme les autres croyances, il perd l'esprit de l'Homme, dans des créations de labyhintes.


Atil :
"Vanité, tout n'est que vanité et poursuite du vent" est-il écrit dans la Bible.
Ce passage dit que même chercher la vérité est un acte inutile.

Le savoir est-il donc une chose futile, en fin de compte, sur la voie spirituelle ?


Le ou les "Savoirs" sont, sur la voie spirituelle issue de compréhensions profonde, s'étant manifestés dans des illuminations..
Ils sont ce qui est propre et à la fois des tout autour



--------------------
Amicalement Milie
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 03:02:45   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Tiens, ma grande amie que j'admire fait son come-back...

--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 08:55:42   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"L'ésotérisme,l'exotérique, ou encore les croyances religieuse, sont inventés de l'Homme.
Par méconnaissances de "savoirs", ils sont l'illusion d'un pouvoir, ."

>>>>>>On peut dire que faire semblant de savoir plein de choses mystérieuses et réservées à une élite, ca permet d'impressionner les gens. Donc, effectivement, ca peut renforcer son pouvoir sur autrui.




"L'ésotérisme est une nommination. Il est un mot "chargé" . Tout comme peut l'être le mot "secte" ou "religion" .. A coté de ça , tout comme les autres croyances, il perd l'esprit de l'Homme, dans des créations de labyhintes. "

>>>>>>>C'est donc juste un truc inventé par ceux qui aiment la "masturbation intellectuelle" ?




"Le ou les "Savoirs" sont, sur la voie spirituelle issue de compréhensions profonde, s'étant manifestés dans des illuminations..
Ils sont ce qui est propre et à la fois des tout autour"

>>>>>La connaissance n'est peut-être qu'une étape sur le chemin spirituel.
Une étape importante par laquelle il faut passeer ... mais qu'il faut aussi dépasser.
La spiritualité concerne notre être est et non pas la quantité de choses contenues dans notre cerveau.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Milie
Disciple de la vie
5683 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 13:02:04   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




"L'ésotérisme,l'exotérique, ou encore les croyances religieuse, sont inventés de l'Homme.
Par méconnaissances de "savoirs", ils sont l'illusion d'un pouvoir, ."



Atil a écrit :

>>>>>>On peut dire que faire semblant de savoir plein de choses mystérieuses et réservées à une élite, ca permet d'impressionner les gens. Donc, effectivement, ca peut renforcer son pouvoir sur autrui.


Dans l'idée de mon commentaire, ce serait plutôt l'invention de "pouvoirs ou de savoirs cachés", pour maintenir une emprise sur des " Hommes - moutons"...Cet emprise maintient les hommes dans des méconnaissances, et incite a penser qu'il y aurait un soi-disant "elitisme"


"L'ésotérisme est une nommination. Il est un mot "chargé" . Tout comme peut l'être le mot "secte" ou "religion" .. A coté de ça , tout comme les autres croyances, il perd l'esprit de l'Homme, dans des créations de labyhintes. "

Atil a écrit :

>>>>>>>C'est donc juste un truc inventé par ceux qui aiment la "masturbation intellectuelle" ?


Je penses plutot que celà génère des effets de dispertions ... Parcque la masturbation intellectuelle n'a pas besoin de l'ésotérisme pour être, ont la retouve pour différents domaines de recherches




"Le ou les "Savoirs" sont, sur la voie spirituelle issue de compréhensions profonde, s'étant manifestés dans des illuminations..
Ils sont ce qui est propre et à la fois des tout autour"


Atil a écrit :

>>>>>La connaissance n'est peut-être qu'une étape sur le chemin spirituel.
Une étape importante par laquelle il faut passeer ... mais qu'il faut aussi dépasser.
La spiritualité concerne notre être est et non pas la quantité de choses contenues dans notre cerveau.


La connaissance ou les savoirs... En fait.. Tout dépend ce à quoi tu penses..

Est-ce que tu penses à des lectures..?...
Ou aux "connaissances" de l'être intérieure, parcqu'en qui concerne ces "savoirs d'Être" , il serait pour mon idée, des passages à d'autres étapes, des progressions constantes dans ses reconnaissances ..

Alors effectivement, si tu penses à des lectures multiples, pour mon idée, ils sont un gavage pour le cerveau.. Des "méconnaissances" d'a peu prêt..

Je penses aussi que d'emprunter un chemin spirituelle n'est pas ni d'apprendre des doctrines, ni de se bourrer le crâne avec des "ce qu'il en est dit" ... Ce sont des pertes de temps..

Choisir un chemin spirituel, n'est pas d'emprunter tel ou untel "croyances" , sinon celà revient aux mêmes que le reste... Celà s'enferme...

Si je doit résumer mon chemin spirituelle.. En une phrase.. Celà donnerait :
En tant que Disciple de la vie, mon univers est l'universelle.

Maintenant, on pourrait se demander : pourquoi « Disciple » ?..

Peut être tout simplement, qu’il nous faut apprendre a maîtriser aux mieux, ce que nous mêmes créons dans nos chemins…
Et pour que ces maîtrises soient effectives, ce sont des longs travaux d’auto- rééquilibrages, qui nous les permettent, et cela dans multiples disciplines.
(Des auto – rééquilibrages qui à un certain taux *d’ouvertures, engageront sur des évolutions, en progressions linéaire.)



--------------------
Amicalement Milie
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 15:01:55   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

[quote]"Vanité, tout n'est que vanité et poursuite du vent" est-il écrit dans la Bible. Ce passage dit que même chercher la vérité est un acte inutile.
Le savoir est-il donc une chose futile, en fin de compte, sur la voie spirituelle ? [/quote]

---> Habèl ha balîms hakol habèl dit le Qohelet : "Fumée de fumées, tout est fumée".
Parler de vanité implique un jugement de valeur. N'est vain que ce qui est dépourvu de valeur.
Le terme hébreu "habèl" ("fumée", "vapeur", sans consistance) est un terme concret, il exprime un constat: "tout est fumée". Il n'exprime pas un jugement de valeur sur le réel. Tout ce qui relève de l'avoir est fumée: le bonheur, le savoir, la sagesse, la vie, la mort, l'humanité, l'argent, la famille, la fortune, la gloire, le désir, le rire, l'avenir, la jeunesse, la logique, l'esoterisme, les masturbations intellectuelles, les jeux intellectuels et les commentaires de phrases.
Rien de ce qui relève de l'avoir est permanent: tout est impermanent.
Seul n'est pas vain ce qui est permanent, l'Etre.


Edité le 13-03-2008 à 15:03:28 par Ase




--------------------
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 15:14:02   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

En mathématiques, par exemple, la notion d'infini a toujours intriguée les
mathématiciens depuis le moyen-age. Il y a bien sur l'infini ensembliste, au sens de la théorie des ensembles, qui amene des contradictions et des paradoxes, et l'infini
métaphysique ou ésotérique.
Ces deux notions de l'infini se rejoignent en fin de compte...

--------------------
L'Imam
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 17:26:44   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Mais dans le monde physique, le monde de tous les jours, on n'a jamais démontré qu'il y existait des choses infinies.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 18:12:07   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Dans la théorie ensembliste, on a imaginé un ensemble 'infini' qui contiendrait tous
les autres ensembles. Mais dés qu'on construit l'ensemble des parties de cet ensemble infini, on arrive a un nouvel ensemble 'infini' qui contient l'ensemble infini de départ, ce qui contredit l'hypothese de départ.
Ce raisonnement peut-etre appliqué a l'univers physique, et c'est pour cela que
les physiciens préferent parler d'un univers en expansion, au lieu d'un univers infini.

--------------------
L'Imam
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 19:39:24   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

"Dans la théorie ensembliste, on a imaginé un ensemble 'infini' qui contiendrait tous les autres ensembles."

---> ah bon ? un esemble sans trou ?

"Ce raisonnement peut-etre appliqué a l'univers physique, et c'est pour cela que les physiciens préferent parler d'un univers en expansion, au lieu d'un univers infini."

---> ah il me semble surtout que les physiciens actuels parlent d'un espace en expansion, mais non le temps.

----
Pourquoi lepereboniface parles-tu de l'infini ?

-----

--------------------
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 20:55:24   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

"Ce raisonnement peut-etre appliqué a l'univers physique, et c'est pour cela que
les physiciens préferent parler d'un univers en expansion, au lieu d'un univers infini."

>>>>>>>Paradoxalement il parrait que l'univers pourrait trés bien être à la fois en expansion et infini.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 13-03-2008 à 21:08:48   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

L'univers est en expansion, cela ne fait aucun doute. Mais il n'est pas infini.

--------------------
#PizzaMan
Milie
Disciple de la vie
5683 messages postés
   Posté le 14-03-2008 à 00:39:58   Voir le profil de Milie (En vacances)   Répondre à ce message   http://auxcouleursqui.forumgratuit.fr/   Envoyer un message privé à Milie   




mon univers est l'universelle


L'universelle n'est pas l'infini, il est des multiples qui s'étendent et ce relient... Ce qui peut paraitre "infini" à notre échelle de vie, ce sont les progressions constantes, dans les découvertes et études de ces multiples.




--------------------
Amicalement Milie
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 14-03-2008 à 08:27:33   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

PizzaMan a écrit :

L'univers est en expansion, cela ne fait aucun doute. Mais il n'est pas infini.


Cette affirmation repose sur quoi ?

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 14-03-2008 à 16:49:38   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

C'est vrai que l'ésotérisme est difficile a défiinir, et c'est pour cela qu'il est plus
facile de suivre une approche qui se base sur des examples. De plus de nos connaissances sont tellement limités et parcellaires.
Saviez-vous par exemple que Nicolas de Cues un personnage de la fin du moyen age, auteur de 'La docte ignorance' a beaucoup inspiré les textes métaphysiques et les textes mathématiques de Blaise Pascal ?

--------------------
L'Imam
lepereboniface
raison et compassion
lepereboniface
501 messages postés
   Posté le 14-03-2008 à 17:01:23   Voir le profil de lepereboniface (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à lepereboniface   

Et que ce meme Nicolas de Cues s'est inspiré des écrits des mathématiciens
arabo-muslmans comme El-Kindi et El-Farabi qui avaient deja déduit le fameux 'triangle de Pascal' ....

--------------------
L'Imam
Atil
Atil
33685 messages postés
   Posté le 14-03-2008 à 21:39:17   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   https://atil.pagesperso-orange.fr/   Envoyer un message privé à Atil   

Pratiquement toute la science occidentale de la fin du moyen-age vient des travaux antérieurs des savants musulmans.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
tayaqun
loin derrière pour voir devant
tayaqun
2925 messages postés
   Posté le 15-03-2008 à 19:05:15   Voir le profil de tayaqun (Offline)   Répondre à ce message   http://homologie-historique.nuxit.net/   Envoyer un message privé à tayaqun   

Lesquels (savants musulmans) avaient sauvegardé le savoir gréco-romain...
La génération spontanée de la sciences est une belle idée mais fausse.

Pour ce qui concerne cet infini qui nous titille tous, le concept est-il bien le même à chaque fois que nous le relançons dans des domaines différents?

Prenons un cycle tout bête... Il est clair et net que tout cycle, à défaut de posséder un début ou une fin nettement repérable, se renouvelle...
Le cycle est fini.
Mais le système dans lequel il s'inscrit, peut sembler éternel... sans qu'on sache très bien si cela est bien éternel... cette éternité sera probablement infirmée un jour...
C'est vrai, cela devient faux quand on s'en approche...

Ansi cet infini qui se débine quand on croit le cerner. (Ce qui est bien le paradoxe: cerner l'infini!)...

Mais la science procède ainsi... On sait, on croit savoir, on dit, on affirme, on vérifie, puis il y a un chouia de différence entre la réalité contrôlée et la théorie; on adapte, on modifie, on modifie la théorie, on cherche...
notre certitude est de ne pas avoir de "certitude bloquée", d'accepter que les choses évoluent, se modifient.

L'infini: le vertige de l'homme qui veut tout saisir...
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section spiritualité  Futilité du savoirNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum