LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie 

 Le Graal

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Atil
Atil
27878 messages postés
   Posté le 01-06-2018 à 12:34:20   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Je viens peut-être de découvrir la solution au mystère du graal.

... J'ai en effet trouvé cette explication sur un site de zététique :

Il est probable que la visite de Perceval au château du Graal dans le roman de Chrétien de Troyes ne soit qu'un simple démarquage de la visite de Pirithoos au palais du dieu-fleuve Acheloos que l'on trouve décrite dans les Métamorphoses d’Ovide : Le héros Pirithoos (qui accompagne ici Thésée et Lélex) rentre chez lui quand il est bloqué par un fleuve. Il est pour cette raison invité à passer la nuit dans un mystérieux palais, par un personnage bien étrange souffrant d'une invalidité (le dieu-fleuve Acheloos), avant de voir apparaître, au beau milieu du repas, porté par une nymphe, l'objet nourricier mythique par excellence, la fameuse Corne d'Abondance qui remplit à volonté les plats sur les tables avant d'entraîner à sa suite la lumière du jour et de permettre au héros de poursuivre son chemin [5].
On note de plus que lors de cette rencontre avec Acheloos, il est fait mentions d’un arbre qui saigne, d’une coupe – « crater » dans le texte, moyen-latin « gradalis » devenu « graal »- qui se remplit toute seule de vin, d'une jeune fille métamorphosée en pêcheur, et du père de ce pêcheur condamné à souffrir éternellement de la faim par punition divine, autant de motifs qui semblent bien avoir été repris par Chrétien de Troyes dans son célèbre roman pour créer une atmosphère fantastique.
Cette hypothèse simplissime d'un emprunt direct aux Métamorphoses d'Ovide suffit donc à expliquer la scène du Graal adoptée par Chrétien de Troyes et à justifier la plupart des détails symboliques qui entourent l'objet merveilleux. Notons pour finir qu'il n'est même pas nécessaire de supposer que le romancier champenois a pu connaître les Métamorphoses puisque, dans les années 1170, en introduction de son Cligès, Chrétien de Troyes avoue avoir adapté quatre textes d'Ovide : l'Art d'Aimer, les Remèdes à l'Amour et deux passages parmi les plus sanglants des Métamorphoses, l'histoire de Pelops et celle de Térée.

--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Haut de pagePages : 1  
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section histoire et archéologie  Le GraalNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum