LE FORUM DES CERCLOSOPHES
LE FORUM DES CERCLOSOPHES
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie 

 Grandir

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Atil
Atil
28663 messages postés
   Posté le 28-09-2005 à 08:50:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Comment savoir ?
Le caractère se construit si jeune.
Comment se souvenir ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 28-09-2005 à 13:59:44   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Peut-être en acceptant les erreurs parentales...


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 28-09-2005 à 20:47:03   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

Atil a écrit :

Moi j'ai peur des responsabilités.
Et quand je me plonge dans mes passions c'est justement pour fuir le monde des responsabilités.


tu connais le syndrome de Peter Pan, il existe un bouquin intéressant à ce sujet.
Atil
Atil
28663 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 09:17:22   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

C'est quoi ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 09:34:00   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

Atil a écrit :

C'est quoi ?



tu devrais lire ce livre : 'le syndrome de Peter Pan" dont l'auteur est KILEY, tu le trouves aux éditions Laffont.

En résumé, Peter Pan a fuit la vie pour rejoindre le pays de Jamais-jamais, la légion des enfants perdus, cherchant auprès de Wendy la dangereuse protection d'une femme trop maternelle dont pourtant il évite le contact.
Il y a de par le monde des centaines de milliers d'hommes qui refusent de grandir et qui même parvenu à l'âge adulte refuse d'affronter leur responsabilité et d'accéder à leurs sentiments profonds, à leurs véritables émotions.
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 11:01:13   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

en simple Atil, la cause de tes souffrances est le refus. Ton refus c'est la fuite des responsabilités.
Verdad
Verdad
4252 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 13:38:45   Voir le profil de Verdad (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Verdad   

Touché-coulé!


--------------------
Le jour où je voudrais de la crotte d'âne, je saurai à quel derrière accrocher mon panier.
F. Dard
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 15:20:05   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Quelqu'un veut bien se dévouer ?

verdâne se noie...


--------------------
#PizzaMan
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 16:19:52   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Pyrame a écrit :

j'ai peur de ne plus voir les choses de la meme manière.... J'ai de moins en moins de temps pour révasser ect. Je me sens vraiment pris dans l'engrenage des études, travail, reflexion permanente ect. Je trouve ca dommage. C'est a ce niveau la que je me vois changer. Je prends moins le temps de vivre les choses pleinement, de faire attention aux autres, à un point tel que j'en devient égocentrique... Tout ca je le sens, je sens que je change et ca me fais peur. Puis il y aussi le fait que je vais sortir de rhéto (dernière année des études secondaires)... Je vais arreter de voir certaines personnes, et je ne sais pas qui seront les gens qui les remplacerons. Dans 5-6 ans, je rentrerai dans le systeme du travail, je pourrai rien y faire, je vivrai tout a long terme, plus rien au jour le jour.... En bref, je ne serai plus moi meme du tout.






<o> Reprenons depuis le début, par respect pour ses forums les enfants.


D'abord Pyrame est précipité par le temps, parce qu'à partir de 35 ans il ne sera plus qu'un ringard confirmé par la société considérant que tu ne vaux plus rien à partir de cet âge. Donc Pyrame devra se bouger le cul, à l'aide des coups de pieds qu'on lui rentre dedans, à grandes pompes de la part des instits, de la part du marché de l'emploi et de la part du temps.

C'est la réalité.

Ensuite oui effectivement, après ses études il devra se trouver un boulot dans l'océan du chômage, perte de vue des amis actuels, et si Pyrame a de la chance il se trouvera un boulot qu'il conservera un certain temps, il s'y fera peut-être quelques nouveaux amis parmi ses collègues aussi.

Pyrame devra être sur productif au boulot. Pas question de laisser la concurrence surpasser l'entreprise, et son patron sera là pour le lui rappeller ainsi que le chemin de la porte qui ne sera jamais bien loin...

Angoisse...

Pyrame vivra dans un appart qu'il devra payer, tout comme la bouffe, les factures de téléphone, le gaz, les vêtements, et le tout avec un budget mensuel limité. Donc Pyrame fera tout pour satisfaire son patron.

Le temps passera et Pyrame connaîtra de plus en plus l'instabilité à partir de 35 ans, le temps passera oui, et Pyrame passera aussi, puis trépassera comme nous tous.

Ainsi va la vie...


--------------------
#PizzaMan
Pyrame
Pyrame
382 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 19:30:08   Voir le profil de Pyrame (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Pyrame   

joie...

t'es pas un peu fataliste toi?


--------------------
faut il vivre de rêves, être plus matérialiste, ou ne pas vivre du tout?
PizzaMan
11828 messages postés
   Posté le 29-09-2005 à 20:27:50   Voir le profil de PizzaMan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PizzaMan   

Moi ? Non. Je suis un oisif qui s'emmerde avec son fric, en ce moment.

J't'ai cassé !


--------------------
#PizzaMan
Atil
Atil
28663 messages postés
   Posté le 30-09-2005 à 21:28:31   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

Si on sait de quoi la vie sera faite, est-ce encore intéressant de la vivre ?


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 30-09-2005 à 22:11:56   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

ben vi que c'est interressant de la vivre.
être libre de la vie signifie aussi bien pouvoir la vivre que de ne pas pouvoir la vivre.

C'est comme repondre sur des posts, on decide de repondre ou de ne pas repondre. Personne ne nous forçe.
C'est comme dans la vie, on décide d'être identifié a nos personnages, où on decide de n'en être pas identifiés.


Mais où veut-tu en venir Atil ?
Atil
Atil
28663 messages postés
   Posté le 01-10-2005 à 07:46:10   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"C'est comme repondre sur des posts, on decide de repondre ou de ne pas repondre. Personne ne nous forçe. "

>>>>>Certains sont dépendants à internet et ne peuvent pas s'empécher de répondre dans les forums ou ils ont l'habitude d'aller.



"Mais où veut-tu en venir Atil ? "

>>>>>Que ca peut être difficile de se sentir motivé par la vie si on n'en connait pas l'utilité, le sens, le but.
A moins de ne plus se poser de question et de se contenter de courir aprés les plaisirs comme un animal.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 01-10-2005 à 10:20:06   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Atil:
"Certains sont dépendants à internet et ne peuvent pas s'empécher de répondre dans les forums ou ils ont l'habitude d'aller. "

---> peut-être faut-il rompre cette dependance alors ?



"Que ca peut être difficile de se sentir motivé par la vie si on n'en connait pas l'utilité, le sens, le but.
A moins de ne plus se poser de question et de se contenter de courir aprés les plaisirs comme un animal."

---> donc il serait interressant pour la prise de responsabilités de te donner un sens, une utilité, un but.
En 2002, j'avais contacté la DGA pour quelques petits projets personnels et egoistes. Cela n'est pas passé et j'ai été grave démotivé, en même temps je rater mon entrée a l'ecole normale superieure avec une note de 14 en physique et un 1 en mathématiques. Ces quelques jours là, je ne voyais plus de motivations a faire de la physique, je l'abandonnais carrément et je du me rabattre sur une ecole d'ingenieur.
J'avais tout fait pour rentrée dans cette école, j'avais été parmis les meilleurs, parmis ce que l'on appelait l'élite.
Je me contenta de retenir la plus grande leçon de ma vie : "ce n'est pas l'ecole aussi prestigieuse soit-elle qui me donnera un nom, mais c'est bien moi qui donnerait un nom a l'ecole". Malheureusement j'avais une mentalité contraire avant cet echec.
Alors que j'abandonnais tout espoir de devenir un jour un grand physicien, déçu par cet echec, je me laissa aller au desespoir, ma copine me largua de sa vie, pendant toute une année, c'était la misère, 5 tentatives de suicide dans l'année. J'étais au plus au mal. On me disait: "tu es fort, je le sais". Moi interieurement je me savais lache, sal, triste, sans force, sans courage. Un jour je compris qu'etant au plus au bas, on ne pouvait que remonter. Donc qu'il me fallait faire deuil de mon premier veritable amour. Cette acceptation faite, je rencontra un monsieur bien etrange au premier regard, un monsieur qui m'apprit la physique developpé dans les cercles militaires et membre de l'AIAS qui travaille sur l'unification des lois, ce petit et simple monsieur fut conseiller de la NSA, et m'enseigna tel un maitre enseigne a son élève les fondements de la physique oublié de l'histoire. Ma soif de connaissances depuis ce jour ne cessa de monter, je recommençais a vivre, a me sentir aimé. En même temps je commença un enseignement de sagesse qui m'apporta plus que tout ce que je n'aurait jamais decouvert par moi seul.
Je ne regrettes plus l'ENS, et pour être honnette, je suis bien content que mon destin changea de route ainsi, car j'ai pu decouvrir bien plus que de vivre enfermé dans un laboratoire a polemiquer du cul de la rate, et a parler en l'air.
La DGA contacta mon ecole d'ingenieur pour le concours des drones. Je m'inscris au concours et la je donna des idées de prototypes, pour la première fois de ma vie je faisais un objet réel qui marcha. Biensur au tout debut mes iddées partirent sur des concepts etrangers aux etudiants la propulsion ionique, et même l'antigravité, mais cela leur etait trop etranger et ne voulurent pas se lancer la dedands. Alors je ne me concentra que sur la partie aerodynamique classique et pendant toute une année avec des amis on s'occupa de la stabilité aerodynamique du drone. Entre temps je parti de l'ecole d'ingenieur, cela n'etait pas fait pour moi, pas assez theorique, et je repartit a la fac a suivre ce que je detestais, petit a petit mon plaisir me revint, ce qui me permit de monter de classes. (En septembre 2005 notre drone, gagna la competition, le concours. http://www.onera.fr/evenements/concours-drones/ (celui de l'equipe des cygognes). Je decouvrit grace a mon ami le plaisir de construire des prototypes, de concevoir des idées nouvelles. A partir de cela, de nouvelles choses encore plus folles m'arriverent, comme la construction d'eoliennes dans des jet streams, comme le nouveau projet drones a Lille, plus une commande speciale d'une centaine de drones militaires, mais bon la ca devient secret defense et le voile n'est pas levé, puis d'autres trucs chouettes.)
Puis le temps passa, je reprit veritablement gout a ma passion, je passa en troisème cycle universitaire, et ma joie ne fut jamais autant grande car pour la première fois de ma vie je pouvais faire les experiences physiques dont je revais et cela dans les labos que je voulais.
Je peut dire que l'acceptation me prit du temps, le tout est de l'accepter veritablement, pas en se cachant la façade, oser prendre des responsabilités, les confronter a la réalité.
Vois-tu Atil, je ne connais pas le but de la vie, je sais seulement que je suis, comme toi. Je ne me pose plus la question de qui perçoit le monde, ma réponse: "cela qui perçoit le monde Est". Cela est une evidence. C'est cela qui m'incite a te dire que le but de la vie, c'est ce que tu auras fait dans cette vie, c'est le chemin parcouru, ce chemin lorsqu'on sait le voir est de lui-même un plaisir, le but n'etant pas d'être identifié au personnage qui se fait plaisir, mais de prendre veritablement plaisir dans nos actions, dans nos choix. Je ne serais jamais quelqu'un de bon dans un autre domaine, j'en ai conscience, donc l'important n'est pas d'être bon, mais de se faire plaisir, de jouir de ce que la vie nous donne. Il t'es donné la chance d'experimenter des trucs ici. Chacun peut y voir clair. Comme le disait Paulo Cohelo: "se contenter de voir le trésor qui est devant ses yeux"

L'utilité de la vie: experimenter le divin en toi, ce qui est juste, te permettre de combler tes demandes, tes besoins
Le sens de la vie: dans le present tu construis ton futur
Le but de la vie: Vivre pleinement ce que tu te proposes de vivre. Un jour tu pourras dire: j'ai fait ce que j'avais a faire, j'ai donné ce que j'avais a donner, j'ai reçu ce que j'avais a recevoir. Belle trinité ?

Message édité le 01-10-2005 à 10:57:45 par Ase
Atil
Atil
28663 messages postés
   Posté le 01-10-2005 à 11:33:28   Voir le profil de Atil (Offline)   Répondre à ce message   http://perso.wanadoo.fr/atil/   Envoyer un message privé à Atil   

"peut-être faut-il rompre cette dependance alors ? "

>>>D'aprés ce que j'ai constaté, la meilleure manière de se débarasser d'une dépendance c'est de la remplacer par une autre.
Cela undique peut-être qu'on est "dépendants à la dépendance" ?




"Je ne regrettes plus l'ENS, et pour être honnette, je suis bien content que mon destin changea de route ainsi, car j'ai pu decouvrir bien plus que de vivre enfermé dans un laboratoire a polemiquer du cul de la rate, et a parler en l'air. "

>>>>Ta vie a changé de cours grace à un évènement extérieur.
Donc on ne se donne pas un but, c'est la vie qui nous en impose un.


--------------------
...à mon humble avis.

#Atil
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-10-2005 à 09:40:29   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Atil:
"Cela undique peut-être qu'on est "dépendants à la dépendance" ? "

---> Ce que je constate c'est que la dépendance est folie et que cette folie rend malade.


"Ta vie a changé de cours grace à un évènement extérieur.
Donc on ne se donne pas un but, c'est la vie qui nous en impose un."

---> "avoir un but est une maladie de l'esprit. Vous n'avez pas besoin d'avoir un but si, ici et maintenant, vous vous concentrez sur ce que vous faites. Ouvrez les mains, et vous recevrez tout, même les biens matériels" (Taïsen Deshimaru)
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-10-2005 à 09:43:12   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

Atil:
"Comment savoir ?
Le caractère se construit si jeune.
Comment se souvenir ? "

---> le caractère tu la a ta naissance. Par contre en grandissant, celui-ci se détruit, se pourrit.
floriane
floriane
668 messages postés
   Posté le 02-10-2005 à 09:52:51   Voir le profil de floriane (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à floriane   

on peut dire ce que l'on veut, grandir ou pas grandir, être ou ne pas être, quand faut y aller, faut y aller, but pas but, quelle importance, on a toujours le choix si on veut bien se donner un peu de peine, de réaliser ses rêves ou non ; je crois qu'avec une bonne dose de volonté et de bonne humeur, on peut ouvrir pas mal de portes; il suffit parfois de juste changer sa manière de voir.....
Ase
Ase
5229 messages postés
   Posté le 02-10-2005 à 10:19:16   Voir le profil de Ase (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ase   

oui Floriane
Et avec une beau sourire
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 LE FORUM DES CERCLOSOPHES  Forums des anciens  Section psychologie  GrandirNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum